Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
...................................Alors je demande conseil à la communauté. Avez-vous des cours du soir/association/atelier/ou même professionnel qui cherche un "apprenti" contre conseil en Marketing/Digital/Entrepreneuriat sur Paris à me conseiller/m'orienter ? ....Merci à vous pour vos précieux conseils........Bonne journée.......Charlotte ( Contactez '' Chacha '' Membre du forum ou Admin qui fera suivre )

Partagez | 
 

 Polissage acier 904L et Platine ( 1ème tentative ?)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bs38



Messages : 1
Date d'inscription : 06/08/2010

MessageSujet: Polissage acier 904L et Platine ( 1ème tentative ?)   Mer 18 Aoû - 3:33

Bonsoir,

Je suis un passionné de montres et de bijoux et ce depuis 20 ans. Je m'amuse à nettoyer, aviver et polir ce que nous avons à la maison.

J'ai une question d'ordre technique à vous poser;
>>
Q. Lorsque je procède au polissage de l'acier 904 L de mes Rolex ainsi que les bagues en platine de ma femme. Une fois le travail terminé et que je regarde d'un certain angle (45 degrés), il reste un nuage blanc très subtile et uniquement visible sous la lumière halogène. De face, le nuage est imperceptible pour le commun des mortels, le résultat est miroir, mais pour moi la finition n'est pas top qualité comme à l'origine.

Le matériel utilisé:

>> J'utilise un Dremel avec différents produits (DIALUX vert pour commencer le travail et je termine avec le numéro 6 de la marque MIBRO acheté chez RONA fini très lustré pour métaux précieux. J'ai essayé avec le dialux bleu,, le poliwacht et les meilleurs résultats, je les obtiens avec le MIBRO".

Au préalable, je chauffe un peu au séchoir les pièces pour éviter que le produit se transfert sur le bijou. Je varie la vitesse passant de 5000tr @ 20000tr.

Y a t il une vitesse idéale pour l'acier et pour le platine?

Est-ce que je dois obtenir une chaleur plus haute pour que le nuage fonde en quelque sorte? J'utilise des disques des cotons de marques dremel et si les égratignures sont plus profondent, il m'arrive de commencer avec du feutre.

Je soupçonne plusieurs choses a) la qualité de mon disque de coton B) la vitesse c) la température atteinte lors du polissage d) la pate utilisée e) le sens de rotation du disque.

Voilà. J'espère que vous pourrez régler mon problème, car au Saguenay personne ne peut me répondre et mon vendeur chez Rolex me dit que je chauffe pas assez le métal ??

Merci.

Sébastien.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 28024
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Polissage acier 904L et Platine ( 1ème tentative ?)   Mer 18 Aoû - 4:27

Bonjour Sébastien,

Je suis à mon ordinateur.......et je vais dans le prochain message ( en dessous de celui-ci ) vous répondre...une grande réponse.....dans une petite heure.

À bientôt

Grand merci de votre patience.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 28024
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Polissage acier 904L et Platine ( 1ème tentative ?)   Mer 18 Aoû - 6:10

Bonjour Sébastien,

Il y a beaucoup de choses à dire suite à tout ce que vous nous dites.

Tou t d'abord, on ne peut polir à la perfection le boitier d'une montre en acier, en or, ou en platine, sans enlever au préalable le bracelet, le mouvement, le remontoir et le verre. Ces éléments vont empêcher que les mouvements des cotons ( ou feutres) en rotation puissent se faire dans des directions qui adoptent et respectent les surfaces et les courbes pour éviter de créer des traces qui resteront alors visibles....

Les aciers en industrie se polissent avec des pâtes à polir à base d'oxyde d'alumine, à la fois pour des questions de vitesse de production et aussi et surtout pour obtenir des polissages absolument parfaits.

Les produits à polir Dialux ( vert, jaune, roube bleu..etc..etc... et autres ) dont vous nous parlez ne peuvent absolument pas vous donner le même résultat. Et je serais FORT étonné qu'une quincaillerie comme Rona,( que j'aime beaucoup d'ailleurs...j'y vais souvent ) puissent vous vendre un produit qui soit à la haute des exigeances du monde de la joaillerie ( Je ne dis même pas haute----joaillerie ). Le Mibro ne peut que faire un peu briller de l'argenterie, mais ne peut pas prétendre à un polissage parfait...absolument pas....

Ensuite, nul besoin de chauffer au préalable vos pièces avant de les polir. C'est justement le frottement par contact du support avec pâte à polir qui lentement ( si la pièce est massive ) élèvera la température et qui favorisera ainsi la liquéfaction partielle de la pâte à polir lui permettant ALORS d'être efficace.

Mais, les pâtes à polir dont vous parlez ne vous permettront jamais d'obtenir, ni les résultats de ce que peuvent faire les usines Rolex, ni ce qui peut se faire comme polisssage dans les ateliers de joaillerie fabriquant des bijoux de platine.

Le platine est LE métal précieux le plus DIFFICILE à polir. Il faut impérativement le passer au papier d'émeri extrêmement fin, numéro 1500, et avoir la certitude d'avoir enlever toutes traces de rayures, de chocs, de limes et de papiers d'émeri plus gros......car autrement une pâte à polir même de haute qualité ne fera que polir les bosses et les creux de ces '' rayures '' .

Le platine est extrèmement coriace à l'usure et déteste être séparé de lui-même.

Le nuage dont vous parlez, visible dans un angle de 45 degrés, est en fait composé de rayures qui se révèlent avec la lumière leurs tapant directement dessus. Pour que ces rayures disparaîsent, il faut apprendre à aviver....

L'avivage ne peut se faire que après un polissage parfait, avec un gros tour à polir ( 1/2 cheval) et tournant à environ 7000 tours/minute...pas besoin de plus. Mais il vous faudra un disque de coton de 6 pouces de diamètre, très propre et de préférence ne servant qu'à polir le platine, et aussi prendre le bon tour de main pour que le contact soit juste assez fort, mais pas trop....et aussi ne jamais rester immobile avec une partie de la pièce qui touche ce disque en rotation autrement vous risquerez à la fois d'user trop un endroit et de créer ce que vous chercher à supprimer comme reflet.

Le nuage ne peut donc pas fondre, car comme je vous le disais, ce ne sont que des rayures, qui deviennent visibles suivant l'angle de l'observation....et c'est l'avivage au gros tour à polir qui les fera partir.

Les produits de marque Dremel peuvent dépanner, ou même permettre de faire un peu de bijouterie, mais ne pourrons pas suffire pour remettre à l'état de neuf, ni des montres et encore moins des bagues de platine.

Il vous faudrait songer à acheter une perceuse de bijoutier de marque Foredom, des disques de feutres, des disques de coton cousus, vendus chez des marchands d'outillage pour bijoutier ( et encore tout ce qu'ils vendent n'est pas idéal...il faut connaître ) et utiliser la seule pâte à polir qui ( pour ma part ) donne des résultats réellement irééprochable celle-ci:



Bref, un polissage parfait ne peut pas être facile, il demande beaucoup de connaissances des pièces, de leurs formes, des métaux et de leurs particularités, une habitude des gestes à poser....et aussi...important....... des manières de nettoyer le tout une fois le polissage fini....car il est à ce moment super facile de détériorer une partie du polissage bien réussi juste avant.

Et, sans lui manquer de respect, vous pourrez dire à votre vendeur de Rolex...qu'il ne s'y connait pas du tout en polissage, car il n'y a pas à chauffer le métal...... le métal chauffe parce qu'on le polit bien....tout simplement....il ne faut donc pas confondre l'effet avec la cause.

Si un jour vous passez à Québec....la route du Saguenay y abouti....... passez me voir à ma boutique, avec une bague platine et je pourrais vous montrer avec grand plaisir, vous préciser et vous montrer en atelier comment les choses se passent et vous verrez que comme amateur vous aurez beaucoup de mal à arriver au même résultat.....question d'équipement, d'habitude et de..de...de... ...pâte à polir.

Espérant que tout cela vous mettra sur la bonne piste...je vous souhaite une belle journée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Polissage acier 904L et Platine ( 1ème tentative ?)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Polissage acier 904L et Platine ( 1ème tentative ?)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Deux époques ...
» Test polissage au Dremel !
» Day Date Platine
» polissage
» strela et bracelet acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Techniques et étapes de travail-
Sauter vers: