Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
................................OYEZ...........OYEZ..............................Amis et membres du forum du LIMOUSIN ou tout proche, PATAFIOLE a besoin de vous pour apprendre le métier, veuillez la contacter en MP ou encore contacter Admin qui fera suivre......................Allez, un geste sympa....un joli cadeau de Noël pour une jeune motivée..........................................

Partagez | 
 

 Une bague en palladium.......

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 28294
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Une bague en palladium.......   Ven 4 Sep - 17:26

Bonjour à toutes et tous,

Toutes mes excuses de n'être que peu bavard depuis quelques jours, mais plusieurs commandes urgentes m'en ont empêchées.....................mais que faire sans clients ???????

Voici une récente bague palladium.



Les deux anneaux croisées de cette bague sont d'une seule pièce sans soudure, avec quelques points de repères, le travail de découpage et de ramolayé ne fût pas trop difficile, un peu long mais le résultat est solide et sans soudure visible, seule la sertissure du diamant ( sans soudure ) a été soudée au croisement des deux anneaux.

La vrai difficulté du palladium consiste à faire le lingot de départ...... parfois, je réussi du premier coup et parfois je dois m'y reprendre à plusieurs fois.

Si vous avez déjà fait des lingots de palladium, je serai FORTEMENT intéressé à recevoir vos commentaires et suggestions pour réussir ces lingots en une seule fois.

J'ai cherché par Internet, en français....rien......et en anglais, peu si peu......si ce n'est mes propres commentaires sur un forum américain de gemmologie section '' workshop jeweler ''.

En faisant cette bague, je me suis rendu compte que la sensation du palladium au sciage est un peu comme celle du fer......

Ce métal est vraiment différent des trois autres métaux précieux, sa couleur et son prix en faisant un métal extrêmement intéressant pour nos métiers.............reste à maîtriser la fabrication des lingots... Mad

Je vous souhaite une très belle journée.................et surtout n'hésitez pas à laisser vos commentaires, ce sera toutjouts à l'avantage de toutes et tous. cheers

Michel Zim
sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
lapidus



Messages : 168
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 41
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 11:41

Bonjour Michel

Tres beau travail!

Combien de temps te faut il pour realiser une piece comme cela?
Je n'ai que quelques notions en joaillerie et un terme technique me pose probleme....Que signifie le terme "Ramolayé"?

Beaucoup de questions(oui je sais).... Exclamation

Lapidus
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 28294
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 15:57

Bonjour Lapidus,

Si l'on excepte le temps pour produire le lingot de palladium, il faut environ 10 heures pour faire cette bague, en tenant compte que le travail avance toujours un peu moins vite pour un modèle complètement nouveau.

Si je devais la refaire il est probable que huit heures serait suffisant.

Le ramolayé est la méthode qui consiste après découpage, à jouer sur les épaisseurs, avec limes et échoppes, pour donner l'impression que des lignes passent les unes par dessus les autres, comme pour le réseau d'un panier tressé par exemple.

J'en parle plus longuement ici: http://www.zimmermann-quebec.com/methode_show.php?unikid=20071108190042

Je te souhaite une très belle journée.

Au plaisir de te lire.

Michel Zim
sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 16:10

Admin a écrit:
Bonjour à toutes et tous,


La vrai difficulté du palladium consiste à faire le lingot de départ...... parfois, je réussi du premier coup et parfois je dois m'y reprendre à plusieurs fois.

Si vous avez déjà fait des lingots de palladium, je serai FORTEMENT intéressé à recevoir vos commentaires et suggestions pour réussir ces lingots en une seule fois.

J'ai cherché par Internet, en français....rien......et en anglais, peu si peu......si ce n'est mes propres commentaires sur un forum américain de gemmologie section '' workshop jeweler ''.

Michel Zim
sunny

Bjr,

Publications:

Le palladium s'unit facilement au soufre et avec dégagement de lumière.

Vollaslon a fait fondre du sulfure palladeux avec du borax, pour rendre le palladium cohérent sans le fondre; le soufre fut chassé, et le métal restant put ensuite être forgé et laminé.

Carbure de palladium
Woehler a découvert, que quand on tient une feuille de palladium dans la flamme d'une lampe alcoolique le métal se couvre de suie, quoique l'alcool n'en dépose point sur d'autres corps. Si on laisse le palladium plus longtemps dans la flamme, on voit croître sur ses faces des masses de charbon, semblables aux champignons qui se forment souvent a la mèche des chandelles allumées. Si l'on enlève une de ces excroissances charbonneuses, et qu'on la brille, elle laisse un squelette très-fin de palladium. L'endroit où elle était posée est inégal, et la feuille entière de palladium se trouve tellement carburée, qu'on ne peut plus la ployer, et qu'au moindre plit elle se brise en travers.

Alliages: Le palladium forme des alliages pour la plupart cassants, avec l'arsénic, le fer, le bismuth, le plomb, l'étain, le cuivre, l'argent, le platine, et l'or. L'alliage de nickel et de palladium est ductile.


Le gaz propane:
lorsque sa combustion se fait correctement, il ne libère que du dioxyde de carbone, de la vapeur d’eau et une quantité infime de monoxyde de carbone.
Par contre si votre appareil est déficient, la combustion du gaz propane peut produire davantage de monoxyde de carbone.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 28294
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 17:47

Bonjour Quartation,

Vous dites:

'' Woehler a découvert, que quand on tient une feuille de palladium dans la flamme d'une lampe alcoolique le métal se couvre de suie, quoique l'alcool n'en dépose point sur d'autres corps.''

Je vous réponds:

Cela m'étonne car, que ce soit pour faire des gabarits, ou en chauffant des plaques d'or, d'argent, de platine ou même de laiton, la flamme de ma lampe à alcool laisse toujours de traces de suie en dessous, cela variant en quantité suivant la distance et le temps d'exposition à la flamme.

L'alliage de palladium ( 950/1000 ) que j'utilise contient ( à ce que j'en sais ) 5 % d'irridium, et c'est dans des gestes particuliers, avec une température exact, avec une façon de verser le métal dans la lingotière que se trouve la bonne manière de réussir les lingots de palladium, car encore hier, j'ai réussi un magnifique lingot, ce qui me gène c'est que mon taux de réussite est plus bas que pour tous les autres lingots d'or, d'argent et de platine. Ce sont ces procédures décrites avec précisions et subtilités que je ne trouve nul part.

C'est en très grande partie pour ce genre de raison qu'un forum comme celui-ci peut permettre d'échanger les expériences et procédures des uns et des autres, sachant malheureusement qu'il n'est pas de tradition de parler de ce genre de choses ouvertement.

Le découvreur du Palladium, chimiste britannique, se nomme W.H. Wollaston, il fit cette découverte en 1803.

Vous dites aussi:

Alliages: Le palladium forme des alliages pour la plupart cassants, avec l'arsénic, le fer, le bismuth, le plomb, l'étain, le cuivre, l'argent, le platine, et l'or. L'alliage de nickel et de palladium est ductile.

Je vous réponds qu'un alliage de palladium qui contiendrait un peu de platine ne serait certainement pas cassant, j'ai le même doute pour des alliages de palladium avec une petite quantité d'or, de cuivre et ou d'argent.

Le nickel dont la ductilité est de '' 6 '' soit moins que les métaux précieux que nous utilisons, et que de plus sa malléabilité très faible '' 1 '' en fait un métal peu apprécié en bijouterie et même interdit en législation française si je ne me trompe.

J'aimerai aussi que vous nous citiez les sources de ces renseignements que vous nous donnez, car ils me parraissent peu conforme avec les expériences pratiques que j'ai en atelier depuis trente-huit ans.

J'en profite ici pour dire que bien des écrits anciens ou même comtemporains, ne sont pas toujours d'une grande exactitude, car il y a une grande différence entre des théories et des pratiques d'atelier, ainsi le procédé de polissage du palladium expliqué dans le document français écrit par un certain P. Égré est d'une complexité totalement inutile, la bonne solution pour polir le palladium étant tout simplement comme pour les autres métaux précieux: papier d'émeri le plus fin possible pour enlever toutes traces de limes, et polissage avec une pâte à polir de haute qualité avec des supports de feutre sous forme de disques montés sur une pièce à main, ensuite, un dernier avivage rapide sur un tour à polir et le tour est joué, et sans aucune difficulté.

Il faut dire, à la défense de ces anciennes recettes que l'on trouve fréquemment dans des livres datant un peu, que de nos jours les produits que nous livrent les industries sont d'une grande finesse et d'une grande efficacité.

Je sens d'ailleurs souvent à la lecture des descriptions anciennes de vielles techniques, une envie de les décrires avec douleurs et peines...............ce qui me dérange et m'interroge........ comme si celui qui sait devait prouver à celui qui ne sait pas qu'il devra souffrir pour y arriver.

Je vous souhaite une très belle journée.

P.S. J'espère aussi que Jacques ( sans pression ) nous apportera des éléments nouveaux dans le travail du palladium, et principalement dans la fabrication des lingots................................ peut être que je m'y prends très mal..... affraid

Belle journée à toutes et tous.

Michel Zim
sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
lapidus



Messages : 168
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 41
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 19:43

Bonsoir Michel

Et bien merci,je ne connaissais pas ce terme.J'irais me couché un peu moins bete ce soir...
J'aime beaucoup cette bague(ma femme aussi Wink
Bonne soirée(ou journée pour toi)

Lapidus
Revenir en haut Aller en bas
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 19:57

Admin a écrit:
Bonjour Quartation,

Vous dites:

'' Woehler a découvert, que quand on tient une feuille de palladium dans la flamme d'une lampe alcoolique le métal se couvre de suie, quoique l'alcool n'en dépose point sur d'autres corps.''

Je vous réponds:

Cela m'étonne car, que ce soit pour faire des gabarits, ou en chauffant des plaques d'or, d'argent, de platine ou même de laiton, la flamme de ma lampe à alcool laisse toujours de traces de suie en dessous, cela variant en quantité suivant la distance et le temps d'exposition à la flamme.

L'alliage de palladium ( 950/1000 ) que j'utilise contient ( à ce que j'en sais ) 5 % d'irridium, et c'est dans des gestes particuliers, avec une température exact, avec une façon de verser le métal dans la lingotière que se trouve la bonne manière de réussir les lingots de palladium, car encore hier, j'ai réussi un magnifique lingot, ce qui me gène c'est que mon taux de réussite est plus bas que pour tous les autres lingots d'or, d'argent et de platine. Ce sont ces procédures décrites avec précisions et subtilités que je ne trouve nul part.

C'est en très grande partie pour ce genre de raison qu'un forum comme celui-ci peut permettre d'échanger les expériences et procédures des uns et des autres, sachant malheureusement qu'il n'est pas de tradition de parler de ce genre de choses ouvertement.

Le découvreur du Palladium, chimiste britannique, se nomme W.H. Wollaston, il fit cette découverte en 1803.

Vous dites aussi:

Alliages: Le palladium forme des alliages pour la plupart cassants, avec l'arsénic, le fer, le bismuth, le plomb, l'étain, le cuivre, l'argent, le platine, et l'or. L'alliage de nickel et de palladium est ductile.

Je vous réponds qu'un alliage de palladium qui contiendrait un peu de platine ne serait certainement pas cassant, j'ai le même doute pour des alliages de palladium avec une petite quantité d'or, de cuivre et ou d'argent.

Le nickel dont la ductilité est de '' 6 '' soit moins que les métaux précieux que nous utilisons, et que de plus sa malléabilité très faible '' 1 '' en fait un métal peu apprécié en bijouterie et même interdit en législation française si je ne me trompe.

J'aimerai aussi que vous nous citiez les sources de ces renseignements que vous nous donnez, car ils me parraissent peu conforme avec les expériences pratiques que j'ai en atelier depuis trente-huit ans.

J'en profite ici pour dire que bien des écrits anciens ou même comtemporains, ne sont pas toujours d'une grande exactitude, car il y a une grande différence entre des théories et des pratiques d'atelier, ainsi le procédé de polissage du palladium expliqué dans le document français écrit par un certain P. Égré est d'une complexité totalement inutile, la bonne solution pour polir le palladium étant tout simplement comme pour les autres métaux précieux: papier d'émeri le plus fin possible pour enlever toutes traces de limes, et polissage avec une pâte à polir de haute qualité avec des supports de feutre sous forme de disques montés sur une pièce à main, ensuite, un dernier avivage rapide sur un tour à polir et le tour est joué, et sans aucune difficulté.

Il faut dire, à la défense de ces anciennes recettes que l'on trouve fréquemment dans des livres datant un peu, que de nos jours les produits que nous livrent les industries sont d'une grande finesse et d'une grande efficacité.

Je sens d'ailleurs souvent à la lecture des descriptions anciennes de vielles techniques, une envie de les décrires avec douleurs et peines...............ce qui me dérange et m'interroge........ comme si celui qui sait devait prouver à celui qui ne sait pas qu'il devra souffrir pour y arriver.

Je vous souhaite une très belle journée.

P.S. J'espère aussi que Jacques ( sans pression ) nous apportera des éléments nouveaux dans le travail du palladium, et principalement dans la fabrication des lingots................................ peut être que je m'y prends très mal..... affraid

Belle journée à toutes et tous.

Michel Zim
sunny

http://books.google.be/books?id=X8kPAAAAQAAJ&pg=RA1-PA430&lpg=RA1-PA430&dq=Le+palladium+s'unit+facilement+au+soufre+et+avec+d%C3%A9gagement+de+lumi%C3%A8re.&source=bl&ots=T6ezNZ8eNA&sig=eWzZHuQ35ICqc5Mf4fzhj1yMj4Q&hl=fr&ei=1KSiSvSPFYra-QbCzvDnDw&sa=X&oi=book_result&ct=result&resnum=1#v=onepage&q=Le%20palladium%20s'unit%20facilement%20au%20soufre%20et%20avec%20d%C3%A9gagement%20de%20lumi%C3%A8re.&f=false

Pg 420 Surprised))

Je vous rejoins tout à fait sur certain point mais je retiens le carbone, le soufre et peut être certaine proportion d'alliage.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 28294
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 22:08

Bonjour Quartation,

Je constate que le livre dont vous avez extraits vos textes est un traité de chimie datant de 1838 et de plus est une traduction, avec toutes les nuances....... pouvant disparaître lors d'un tel exercice.

La chimie est une science exact, c'est certain, mais les prodédures d'ateliers reposent sur des tours de mains et des connaissances empiriques et personnelles.

Comme je le disais, ce type de propos, ne permet pas toujours d'y voir clair, les mots ayant parfois évolués dans le temps, les pratiques et les objectifs de la chimie n'étant pas toujours adaptés à ce qui se passe dans l'atelier d'un artisan.

Il y a souvent grande distance entre la théorie et la pratique.

Belle et bonne journée.

Au plaisir de vous lire.

Michel Zim
sunny

.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
LZX

avatar

Messages : 797
Date d'inscription : 05/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 22:34

Tres belle bague. Bravo!!!
Revenir en haut Aller en bas
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 23:05

Admin a écrit:
Bonjour Quartation,

Je constate que le livre dont vous avez extraits vos textes est un traité de chimie datant de 1838 et de plus est une traduction, avec toutes les nuances....... pouvant disparaître lors d'un tel exercice.

La chimie est une science exact, c'est certain, mais les prodédures d'ateliers reposent sur des tours de mains et des connaissances empiriques et personnelles.

Comme je le disais, ce type de propos, ne permet pas toujours d'y voir clair, les mots ayant parfois évolués dans le temps, les pratiques et les objectifs de la chimie n'étant pas toujours adaptés à ce qui se passe dans l'atelier d'un artisan.

Il y a souvent grande distance entre la théorie et la pratique.

Belle et bonne journée.

Au plaisir de vous lire.

Michel Zim
sunny

.


Vous aviez dit:

""J'ai cherché par Internet, en français....rien......et en anglais, peu si peu......si ce n'est mes propres commentaires sur un forum américain de gemmologie section '' workshop jeweler ''."""

""Je constate que le livre dont vous avez extraits vos textes...""

Non non ! J'ai extrait des textes, d'un livre, mis sur internet mais aucun des 3 sont de moi Surprised)))


Dernière édition par quartation le Dim 6 Sep - 11:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
lapidus



Messages : 168
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 41
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 23:22

Bonjour Quartation

quartation a écrit:



Vous aviez dit:

""J'ai cherché par Internet, en français....rien......et en anglais, peu si peu......si ce n'est mes propres commentaires sur un forum américain de gemmologie section '' workshop jeweler ''."""

""Je constate que le livre dont vous avez extraits vos textes...""

Non non ! J'ai extrait des textes d'un livre mis sur internet mais aucun des 3 sont de moi Surprised)))

Il faut reprendre les citations dans leurs ensemble et non un bout de phrase:
"Je constate que le livre donst vous avez extraits vos texte est un traité de chimie datant de 1838"...
J'espere pour toi que tu ne là pas ecrit en 1838! affraid

Lapidus
Revenir en haut Aller en bas
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 23:28

lapidus a écrit:
Bonjour Quartation

quartation a écrit:



Vous aviez dit:

""J'ai cherché par Internet, en français....rien......et en anglais, peu si peu......si ce n'est mes propres commentaires sur un forum américain de gemmologie section '' workshop jeweler ''."""

""Je constate que le livre dont vous avez extraits vos textes...""

Non non ! J'ai extrait des textes d'un livre mis sur internet mais aucun des 3 sont de moi Surprised)))

Il faut reprendre les citations dans leurs ensemble et non un bout de phrase:
"Je constate que le livre donst vous avez extraits vos texte est un traité de chimie datant de 1838"...
J'espere pour toi que tu ne là pas ecrit en 1838! affraid

Lapidus

Peut être serait-il préférable d'aider Michel ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lapidus



Messages : 168
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 41
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 23:39

Bonsoir Quartation

C'etait juste une remarque...(dommage que tu l'est mal pris)
Michel n'a pas besoin de moi!

Au plaisir
Lapidus
Revenir en haut Aller en bas
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 23:42

lapidus a écrit:
Bonsoir Quartation

C'etait juste une remarque...(dommage que tu l'est mal pris)
Michel n'a pas besoin de moi!

Au plaisir
Lapidus

Je ne l'ai pas mal pris ?
La question de comment faire un lingot de palladium ductible reste sans réponse... malgré ta remarque ?

Tout autant

quartation
Revenir en haut Aller en bas
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Sam 5 Sep - 23:52

Bonjour Michel,

Vos propos ci-dessus.
""L'alliage de palladium ( 950/1000 ) que j'utilise contient ( à ce que j'en sais ) 5 % d'iridium, et c'est dans des gestes particuliers, avec une température exact, avec une façon de verser le métal dans la lingotière que se trouve la bonne manière de réussir les lingots de palladium...""

Dans mon secteur nous utilisons énormément le palladium et celui-ci dans des proportions d'alliages aussi variés qu'il est possible d'imaginer ? Là où il me semble qu'il y a une grande différence avec votre secteur c'est qu'on ne le lamine jamais ? Essentiellement utilisé pour la coulée à cire perdue.

Quelques questions que je me pose.
1 Où achetez-vous votre palladium et sous quelle forme ?
2 Pourquoi faites-vous des lingots sinon pour laminer des profils (de même pour vos autres alliages) ?
3 Il me semblait avoir compris que vous achetiez vos profils chez vos fabricants spécialisés.
4 Pourquoi n'achetez-vous pas vos lingots tout fait chez eux ?
5 Normalement vos fabricants devraient vous donner les éléments composant ces alliages.
Vos propos ...(950/1000 ) que j'utilise contient ( à ce que j'en sais ) 5 % d'irridium ??
6 Il me semblait avoir compris que vous ne recycliez jamais vos déchets ?
etc... ?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 28294
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Dim 6 Sep - 2:49

Bonjour Quartation,

Je vais répondre à toutes vos questions, ce qui je pense vous éclairera sur ce forum, uniquement dédié au travail de la bijouterie-joaillerie fait entièrement à la main et sans aucun moulage, probablement le seul forum en français de cet esprit.

Vous devez savoir que le travail fait entièrement à la main est plus que minoritaire, le moulage, que vous connaissez, étant présent dans presque tous les ateliers, à la fois chez les très grands noms que dans une multitude de petits ateliers d’artisans, qui pour toutes sortes de raisons trop longues à expliquer ici ont adoptés cette méthode.

Avec en tête l’idée de chercher à produire la plus haute qualité possible dans mon métier, je fabrique toutes mes pièces à la main et sans moulage, et par bonheur internet me permet de mettre en communications des gens qui sont eux aussi passionnés par cette approche du métier.

Voilà pour l’intro.


Je réponds maintenant à vos questions une à une, ces réponses auront l’avantage d’éclairer les visiteurs de ce site............et peut être de leurs donner envie de s’y inscrire.


1) Où achetez-vous votre palladium et sous quelle forme ?



J’achète mon palladium aux États-Unis à une entreprise qui prépare un alliage de palladium à 950/1000 dont je sais que le 50/1000 est sans aucun nickel.

Ces gens honnêtes et sérieux comme il s’en trouve aux USA, ne donnent pas leurs recettes, ce que je trouve plutôt normal.

Parfois je reçois des morceaux de palladium qui sont des sections de fil carré, coupés en petits morceaux pour en facilité une pesée correspondant à la commande reçue.

J’ai dernièrement reçu 5 onces (environ 155,5 grammes) de palladium sous forme de grains, ces grains sont le résultat du métal versé liquide directement dans l’eau, ce qui le solidifie immédiatement sous formes de petits morceaux assimilables à des petites billes de toutes sortes de grosseurs.

La forme sous laquelle je reçois ce métal ne m’importe peu, car je vais de toute façon tout refondre pour en faire des lingots adaptés en forme, en surface, en largeur et en longueur au prochain travail mis en oeuvre.

La chose étant absolument la même pour les autres métaux précieux que j’utilise mais que je me procure chez d’autres fournisseurs pour des questions pratiques.


2) Pourquoi faites-vous des lingots sinon pour laminer des profils (de même pour vos autres alliages) ?


La réponse est dans votre question.

Le lingot est une masse de métal fondu, qui par le laminage, dont l’épaisseur final est recherchée pour s’adapter à un travail en particulier, va acquérir une plus grande force et une plus grande régularité que tout ce qui est fait en moulage.

Je dois vous préciser ici, que je n’entrerai pas, alors pas du tout, dans des argumentations autres que celles que je vous dis maintenant.

Vous n’êtes pas obligé de me croire, mais un métal laminé est, et de loin, très supérieur dans toutes ses caractéristiques mesurables que celle d'un métal ayant refroidi dans du platre sans efforts mécaniques.

L’artisan pourra ainsi, librement, seul, sans faire de dépenses folles produire tout de suite et à tout instant dans son atelier la pièce de métal dont il a besoin, idem pour la production de fil et de tube de toutes formes et longueurs.

En bijouterie, on parle de plané ( plaque ) et de fil, le tube étant soit un fil évidé ou un plané recourbé, soit avec ou sans soudure.


3) Il me semblait avoir compris que vous achetiez vos profils chez vos fabricants spécialisés ?


Nulle part je n’ai dis chose semblable, bien au contraire, la capacité de fabriquer ses propres lingots est pour un artisan, un grand plaisir, une grande fierté et une liberté des plus enviables.

Il m’est par contre arrivé de commander une plaque d’argent faisant presque deux kilogrammes, et qui mesurait environ trente centimètres de largeur, ce qui dépasse et de loin les capacités de mon laminoir, environ de 10 centimètres. Mais les commandes nécessitant des achats de ce genre sont réellement rares.


4) Pourquoi n'achetez-vous pas vos lingots tout fait chez eux ?


Et bien parce qu’il faudrait que je paye ce service, et que le métal qu’achète un bijoutier sera transformé en plus d’un lingot, car tous les morceaux non utilisés sont propres à faire d'autres lingots, il n’est donc pas rare qu’avec les 41,4 grammes d’or 18K que je puis faire avec un once d’or pur, je fasse en tout plusieurs dizaines de petits lingots, plus longs, moins longs.........pour faire du fil......... pour faire un morceau de plané..... pour un pendentif...... pour faire un corps de bague....... etc... etc.....etc....


5) Normalement vos fabricants devraient vous donner les éléments composant ces alliages.


Parfois oui, le mélange est parfaitement connu comme pour un alliage d’argent sterling, mais parfois non, pour les ors blancs par exemple que je n'utilise pas d,ailleurs, il est fréquent de ne pas tout savoir, et comme je vous l’ai dit, je crois normal que la recette d’un produit en particulier ne soit pas connue de tous.


6) Il me semblait avoir compris que vous ne recycliez jamais vos déchets ?


Tout dépend de ce que ‘’ vous ‘’ appelez déchets.

Personne comme artisan ne jette quoique ce soit car il s’agit de métaux précieux.

Les morceaux de métal seront refondu tant que cela sera possible en fonction de leurs grosseurs de départ, en étant certain de leurs natures et de leurs titres.

Par contre, pour ma part, je ne refond pas mes limailles, car les limailles contiennent toujours un peu de soudure, pas au titre, un peu de limailles provenant des autres travaux faits avec d’autres alliages, et ne serait-ce que les poussières se détachant des limes par exemple pour atterrir dans la peau de l’établi, sans compter la présence de petits morceaux de fil de fer servant à attacher, de petits morceaux de scie, et des autres limailles de métaux communs pouvant par usure ou autrement se retrouver dans ces limailles.

Je préfère de loin, plutôt que de me donner du mal, sans la certitude d’avoir un métal parfaitement pur à la fin d’un processus dont je n'ai pas l’équipement idéal, confier le tout à un raffineur qui, pour un prix modeste somme toute, me renverra soit du métal pur, soit un chèque toujours le bienvenue dans l’administration d’une entreprise.




Voilà j’espère que vous comprenez mieux l’esprit de liberté qui est la grande caractéristique d’un atelier idéal.



Même si je sais que le monde moderne, avec la complicité des médias et des grandes marques, à pratiquement réduit à néant la connaissance populaire du monde des artisans.

Les rares artisans qui encore aujourd’hui ont le courage de produire des objets de haute qualité dans tous les domaines sont en fait des résistants et à long terme, la population toute entière y '' retrouvera '' son compte.

Les artisans dans le monde entier sont des gens à respecter, c'est une part de leurs vies qu'ils vous offrent en cadeau quand vous leurs acheter un objet produit de leurs mains.

Y-a-t-il plus équitable sur terre que cet échange de temps ? Votre temps contre leurs efforts d'atelier.

On ne peut quand même penser qu'à l'avenir tout se fera de manière virtuelle....et en prétendant nous rendre heureux.

Les mensonges du système, ses détournements d’argent, ses mirages et ses promesses non tenues, la crise actuelle, devraient nous servir de point de départ à une profonde réflexion envers cette opposition entre la haute technologie, bonne parfois certes, et la capacité que les hommes ont, comme artisans, libres et heureux, de produire des merveilles, simplement, en tout respect de leurs cultures et de leurs besoins.......et de manière écologique si il avait besoin de cet argument supplémentaire.

Les artisans, depuis la nuit des temps, étant hommes et femmes de respect pour la matière et pour l’effort de la produire, tout comme ils ont aussi à cœur de fabriquer pour le long terme, ce qui n’est pas le cas de l’industrie qui cherchera d’avance à limiter dans le temps la durabilité de sa production.............triste....non ?

Espérant vous avoir bien et suffisamment répondu, je vous souhaite une très belle journée, une belle soirée ou une bonne nuit.

Michel Zim
sunny
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Dim 6 Sep - 10:52

Bonjour Michel Zim,

Admin a écrit:
Bonjour Quartation,

Je vais répondre à toutes vos questions, ce qui je pense vous éclairera sur ce forum, uniquement dédié au travail de la bijouterie-joaillerie fait entièrement à la main et sans aucun moulage, probablement le seul forum en français de cet esprit.
:

Tranquilisez-vous cela fait un petit temps que j'ai bien compris l'ambition de votre forum.
Ambition que je respecte.

Admin a écrit:

Vous devez savoir que le travail fait entièrement à la main est plus que minoritaire, le moulage, que vous connaissez, étant présent dans presque tous les ateliers, à la fois chez les très grands noms que dans une multitude de petits ateliers d’artisans, qui pour toutes sortes de raisons trop longues à expliquer ici ont adoptés cette méthode.

Avec en tête l’idée de chercher à produire la plus haute qualité possible dans mon métier, je fabrique toutes mes pièces à la main et sans moulage, et par bonheur internet me permet de mettre en communications des gens qui sont eux aussi passionnés par cette approche du métier.

Voilà pour l’intro.
:

Pour la bijouterie, je vous avais déjà communiqué mes préférences pour le travail fait avec du laminé.

Admin a écrit:

Je réponds maintenant à vos questions une à une, ces réponses auront l’avantage d’éclairer les visiteurs de ce site............et peut être de leurs donner envie de s’y inscrire.
:

N'oubliez pas que je cherchais tout simplement à résoudre votre enigme au sujet de la fabrication de lingot en palladium.

Admin a écrit:

1) Où achetez-vous votre palladium et sous quelle forme ?

J’achète mon palladium aux États-Unis à une entreprise qui prépare un alliage de palladium à 950/1000 dont je sais que le 50/1000 est sans aucun nickel.

Ces gens honnêtes et sérieux comme il s’en trouve aux USA, ne donnent pas leurs recettes, ce que je trouve plutôt normal.

Parfois je reçois des morceaux de palladium qui sont des sections de fil carré, coupés en petits morceaux pour en facilité une pesée correspondant à la commande reçue.

J’ai dernièrement reçu 5 onces (environ 155,5 grammes) de palladium sous forme de grains, ces grains sont le résultat du métal versé liquide directement dans l’eau, ce qui le solidifie immédiatement sous formes de petits morceaux assimilables à des petites billes de toutes sortes de grosseurs.

La forme sous laquelle je reçois ce métal ne m’importe peu, car je vais de toute façon tout refondre pour en faire des lingots adaptés en forme, en surface, en largeur et en longueur au prochain travail mis en oeuvre.

La chose étant absolument la même pour les autres métaux précieux que j’utilise mais que je me procure chez d’autres fournisseurs pour des questions pratiques. :
------------
J'utilise aussi souvent de la grenaille. La pesée est plus aisée.
------------
Voici un exemple d'alliage vendu par une des multiples sociétés sérieuses existant sur le marché.

http://www.cmsa.ch/fr/Pages/cmsa_home.aspx

Composition
Pt-metal group 40.10%
Ag 51.90%, Pd 39.90%, Zn 4.00%, In 2.00%, Sn 2.00%, Ru 0.20%

Constaté qu'ils ne font aucun mystère sur la composition.

Admin a écrit:

2) Pourquoi faites-vous des lingots sinon pour laminer des profils (de même pour vos autres alliages) ?

La réponse est dans votre question.

Le lingot est une masse de métal fondu, qui par le laminage, dont l’épaisseur final est recherchée pour s’adapter à un travail en particulier, va acquérir une plus grande force et une plus grande régularité que tout ce qui est fait en moulage.

Je dois vous préciser ici, que je n’entrerai pas, alors pas du tout, dans des argumentations autres que celles que je vous dis maintenant.

Vous n’êtes pas obligé de me croire, mais un métal laminé est, et de loin, très supérieur dans toutes ses caractéristiques mesurables que celle d'un métal ayant refroidi dans du platre sans efforts mécaniques.

L’artisan pourra ainsi, librement, seul, sans faire de dépenses folles produire tout de suite et à tout instant dans son atelier la pièce de métal dont il a besoin, idem pour la production de fil et de tube de toutes formes et longueurs.

En bijouterie, on parle de plané ( plaque ) et de fil, le tube étant soit un fil évidé ou un plané recourbé, soit avec ou sans soudure. :

Comme déjà dit je vous rejoins entièrement sur le laminage et le moulage.

Admin a écrit:

3) Il me semblait avoir compris que vous achetiez vos profils chez vos fabricants spécialisés ?

Nulle part je n’ai dis chose semblable, bien au contraire, la capacité de fabriquer ses propres lingots est pour un artisan, un grand plaisir, une grande fierté et une liberté des plus enviables.

Il m’est par contre arrivé de commander une plaque d’argent faisant presque deux kilogrammes, et qui mesurait environ trente centimètres de largeur, ce qui dépasse et de loin les capacités de mon laminoir, environ de 10 centimètres. Mais les commandes nécessitant des achats de ce genre sont réellement rares.:

Je vous comprends et donc vous faite un tri systématique de vos déchets ou chutes.
Faites-vous vos chatons vous même?

Admin a écrit:

4) Pourquoi n'achetez-vous pas vos lingots tout fait chez eux ?

Et bien parce qu’il faudrait que je paye ce service, et que le métal qu’achète un bijoutier sera transformé en plus d’un lingot, car tous les morceaux non utilisés sont propres à faire d'autres lingots, il n’est donc pas rare qu’avec les 41,4 grammes d’or 18K que je puis faire avec un once d’or pur, je fasse en tout plusieurs dizaines de petits lingots, plus longs, moins longs.........pour faire du fil......... pour faire un morceau de plané..... pour un pendentif...... pour faire un corps de bague....... etc... etc.....etc.... :

Nous parlions des lingots en palladium qui vous pose problème


Admin a écrit:

5) Normalement vos fabricants devraient vous donner les éléments composant ces alliages.

Parfois oui, le mélange est parfaitement connu comme pour un alliage d’argent sterling, mais parfois non, pour les ors blancs par exemple que je n'utilise pas d,ailleurs, il est fréquent de ne pas tout savoir, et comme je vous l’ai dit, je crois normal que la recette d’un produit en particulier ne soit pas connue de tous. :

Voir ci-dessus

Admin a écrit:

6) Il me semblait avoir compris que vous ne recycliez jamais vos déchets ?

Tout dépend de ce que ‘’ vous ‘’ appelez déchets.

Personne comme artisan ne jette quoique ce soit car il s’agit de métaux précieux.

Les morceaux de métal seront refondu tant que cela sera possible en fonction de leurs grosseurs de départ, en étant certain de leurs natures et de leurs titres.

Par contre, pour ma part, je ne refond pas mes limailles, car les limailles contiennent toujours un peu de soudure, pas au titre, un peu de limailles provenant des autres travaux faits avec d’autres alliages, et ne serait-ce que les poussières se détachant des limes par exemple pour atterrir dans la peau de l’établi, sans compter la présence de petits morceaux de fil de fer servant à attacher, de petits morceaux de scie, et des autres limailles de métaux communs pouvant par usure ou autrement se retrouver dans ces limailles.

Je préfère de loin, plutôt que de me donner du mal, sans la certitude d’avoir un métal parfaitement pur à la fin d’un processus dont je n'ai pas l’équipement idéal, confier le tout à un raffineur qui, pour un prix modeste somme toute, me renverra soit du métal pur, soit un chèque toujours le bienvenue dans l’administration d’une entreprise.:

Vous disiez ""est pour un artisan, un grand plaisir, une grande fierté et une liberté des plus enviables.
"" ??

Admin a écrit:

Voilà j’espère que vous comprenez mieux l’esprit de liberté qui est la grande caractéristique d’un atelier idéal..:

Soit

Admin a écrit:

Même si je sais que le monde moderne, avec la complicité des médias et des grandes marques, à pratiquement réduit à néant la connaissance populaire du monde des artisans.

Les rares artisans qui encore aujourd’hui ont le courage de produire des objets de haute qualité dans tous les domaines sont en fait des résistants et à long terme, la population toute entière y '' retrouvera '' son compte.

Les artisans dans le monde entier sont des gens à respecter, c'est une part de leurs vies qu'ils vous offrent en cadeau quand vous leurs acheter un objet produit de leurs mains.

Y-a-t-il plus équitable sur terre que cet échange de temps ? Votre temps contre leurs efforts d'atelier.

On ne peut quand même penser qu'à l'avenir tout se fera de manière virtuelle....et en prétendant nous rendre heureux.

Les mensonges du système, ses détournements d’argent, ses mirages et ses promesses non tenues, la crise actuelle, devraient nous servir de point de départ à une profonde réflexion envers cette opposition entre la haute technologie, bonne parfois certes, et la capacité que les hommes ont, comme artisans, libres et heureux, de produire des merveilles, simplement, en tout respect de leurs cultures et de leurs besoins.......et de manière écologique si il avait besoin de cet argument supplémentaire.

Les artisans, depuis la nuit des temps, étant hommes et femmes de respect pour la matière et pour l’effort de la produire, tout comme ils ont aussi à cœur de fabriquer pour le long terme, ce qui n’est pas le cas de l’industrie qui cherchera d’avance à limiter dans le temps la durabilité de sa production.............triste....non ? .

Comme je vous l'avais déjà dit et montré dans quel domaine, je suis comme vous un artisan travaillant seul (même pas mes enfants 3) mais je ne sais si je peux vous rejoindre sur tout. S'il fallait fabriquer des voitures de la même façon elles seraient sans doute impayable.

Admin a écrit:

Espérant vous avoir bien et suffisamment répondu, je vous souhaite une très belle journée, une belle soirée ou une bonne nuit.
Michel Zim
sunny

Vous m'avez répondu aussi bien que vous pouviez mais il me semble que pour la question qui vous préoccupe on en est pas beaucoup plus loin.


Merci pour la journée que je vous souhaite tout aussi bonne.

quartation


Dernière édition par quartation le Dim 6 Sep - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Dim 6 Sep - 11:40

lapidus a écrit:
Bonsoir Quartation

C'etait juste une remarque...(dommage que tu l'est mal pris)
Michel n'a pas besoin de moi!

Au plaisir
Lapidus

Bonjour,

De Michel Zim (ci-dessus)
""Si vous avez déjà fait des lingots de palladium, je serai FORTEMENT intéressé à recevoir vos commentaires et suggestions pour réussir ces lingots en une seule fois.""

Je relisais et il me vient une réflexion par rapport à ta remarque et ""Michel n'a pas besoin de moi!""

Il n'y pas longtemps j'avais des échanges avec un MOF de notre profession(décoré par Sarkozy).
Loin de moi l'idée de lui enlever sa valeur et son courage.

Nous parlions au sujet de travaux conséquent et fastidieux de notre spécialité lorsqu'il me dit que pour ce genre de travail il n'avait aucune difficulté, mais de spécifier, qu'il ne les faisait jamais car ce genre de travail posent toujours problèmes ??

Tu en penses quoi ?

Merci de répondre.

quartation
Revenir en haut Aller en bas
lapidus



Messages : 168
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 41
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Dim 6 Sep - 13:53

Bonjour Quartation

Michel n'as pas besoin de moi sur ce sujet:
"Si vous avez déjà fait des lingots de palladium, je serai FORTEMENT intéressé à recevoir vos commentaires et suggestions pour réussir ces lingots en une seule fois."

Car je te rapelles que je ne suis pas bijoutier-joailliers mais lapidaire donc je ne travaille pas le metal(Excuse moi de participé!!!) Shocked
Donc je ne peus pas l'aider là dessus....
De par mon metier il m'arrive de gratter les pieces pour ajuster mes pierres et faire quelques autres bricoles qui serait tres long de raconté ici!(Car je suis deja hors sujet)Excuse moi Michel...

Pour ce qui est des travaux consequent et fastidieux de MA specialitée:
Je te repondrai qu'il me faut pour certaines pieces 1an de taff pour l'executée!(pour un seul lapidaire)
J'ai quelques fois des problémes à ajusté ces petit cailloux(surtout avec le metal)et pourtant je le fait quand meme.
Tout comme je prefere "Tailer"plutot que "Polir"et pourtant je le fait aussi!Car la satisfaction d'avoir fait MON boulot de A à Z est enorme.

Esperant avoir repondu!

Michel,excuse moi encore.Et si mon post ne convient pas,libre à toi de le suprimmé.(car hors sujet)

Lapidus
Revenir en haut Aller en bas
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Dim 6 Sep - 14:25

lapidus a écrit:
Bonjour Quartation

Michel n'as pas besoin de moi sur ce sujet:
"Si vous avez déjà fait des lingots de palladium, je serai FORTEMENT intéressé à recevoir vos commentaires et suggestions pour réussir ces lingots en une seule fois."

Car je te rapelles que je ne suis pas bijoutier-joailliers mais lapidaire donc je ne travaille pas le metal(Excuse moi de participé!!!) Shocked
Donc je ne peus pas l'aider là dessus....
De par mon metier il m'arrive de gratter les pieces pour ajuster mes pierres et faire quelques autres bricoles qui serait tres long de raconté ici!(Car je suis deja hors sujet)Excuse moi Michel...

Pour ce qui est des travaux consequent et fastidieux de MA specialitée:
Je te repondrai qu'il me faut pour certaines pieces 1an de taff pour l'executée!(pour un seul lapidaire)
J'ai quelques fois des problémes à ajusté ces petit cailloux(surtout avec le metal)et pourtant je le fait quand meme.
Tout comme je prefere "Tailer"plutot que "Polir"et pourtant je le fait aussi!Car la satisfaction d'avoir fait MON boulot de A à Z est enorme.

Esperant avoir repondu!

Michel,excuse moi encore.Et si mon post ne convient pas,libre à toi de le suprimmé.(car hors sujet)

Lapidus

Bonjour lapidus,

D'avoir des connaissances pointues dans un domaine n'enlève pas la possibilité d'en avoir quelques unes dans d'autres qui pourraient être utile.
L'avantage des forums c'est d'être ouvert à un maximum d'individu plus ou moins concerné.
Indéniablement tu en fais partie puisque tu es lapidaire, sertisseur, polisseur et bijoutier à tes heures...

Pour ta réponse, je pense que tu n'as pas tout à fait saisi mon raisonnement.
Concernant mon cas de figure:
Ce que je voulais dire c'est que parfois on essaye naïvement de cacher ses lacunes sous des formes tarabiscotés.

Pour ce qui était de la question de Michel Zim concernant les lingots de palladium, j'essayais de trouver les raisons de certains échecs et que comme lui ne trouvant rien de particulier sur le net je lui fis parvenir ce que j'avais trouvé avec quelques réflexions personnelles issues de quelques expériences.
Ce qui ne pouvait partir que d'un bon sentiment.

Cordialement

quartation


Ps: pourquoi toutes ces excuses et pourquoi supprimer ? N'y a-t-il pas assez de place pour quelques franches écritures ou est-ce un souci d'ordre et de classement de sujet ? Vive la liberté d'expression Very Happy


Dernière édition par quartation le Dim 6 Sep - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
tatuktuk

avatar

Messages : 195
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 36

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Dim 6 Sep - 18:24

waaaaaaa

Tres belle bague!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.okustat.jp
lapidus



Messages : 168
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 41
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Dim 6 Sep - 20:17

Bonjour Quartation

Decidement...Il nous est difficile de ce comprendre tous les deux!
Mes excuses etaient pour etre completement Hors sujet,non pas pour de franches ecritures mais pour un souci de classement(comme tu le dit)
Il serait bien d'ouvrir un un autre post pour cela.Ou pour comprendre ce qu'est réellement mon metier.
Pour ce qui est de tes recherches,c'est tout à ton honneur!
Bonnes soirée à toi R.Quartation

Lapidus
Revenir en haut Aller en bas
quartation

avatar

Messages : 1064
Date d'inscription : 20/08/2009

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Dim 6 Sep - 21:00

lapidus a écrit:
Bonjour Quartation

Decidement...Il nous est difficile de ce comprendre tous les deux!
Mes excuses etaient pour etre completement Hors sujet,non pas pour de franches ecritures mais pour un souci de classement(comme tu le dit)
Il serait bien d'ouvrir un un autre post pour cela.Ou pour comprendre ce qu'est réellement mon metier.
Pour ce qui est de tes recherches,c'est tout à ton honneur!
Bonnes soirée à toi R.Quartation

Lapidus

Bonsoir lapidus,

En toute sincérité ce serait intéressant que tu racontes la vie d'un lapidaire ! Ici comme ailleurs. Smile

Bonne soirée

R.quartation
Revenir en haut Aller en bas
lapidus



Messages : 168
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 41
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   Lun 7 Sep - 18:34

Bonjour Quartation

Je l'ai deja fais sur un autre forum(merci Serpolette)et serais ravi de le refaire ici...Bientot...
C'est tres bien car je ne suis plus tout seul ici car il y a notre ami"Lapidaria"qui nous à rejoint,il pourra m'aidé.
cheers

Lapidus
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une bague en palladium.......   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une bague en palladium.......
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bague pour objectifs OM avec indication de la Mise au Point
» Bague EX25 x 2 ????
» 50mm fd avec bague pour eos
» Bague d adaptation pour sony nex 5
» type de matière et bague??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: VOS OEUVRES ET INSPIRATIONS :: Vos bijoux et créations-
Sauter vers: