Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
...................................................Noël.....Noël......Noël........Ce merveilleux temps des fêtes...........Oui, mais....mais...ces cadeaux en commande il faut les fabriquer à temps.......Alors bon courage à toutes les artisanes et tous les artisans de la terre, à tous ces bijoutiers autodidactes ou non qui feront que de précieux cadeaux se retrouveront à temps sous le sapin de Noël. Belle journée à toutes, à tous et à temps..........................

Partagez | 
 

 Bague Turquoise essai

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
mamboella



Messages : 35
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Bague Turquoise essai   Lun 21 Nov - 14:11

Bonjour à tous ,

Je viens de terminer cet "essai" de bague pour ma fille de 12 ans ,elle a choisi une Turquoise  de 18x12 et j'ai tenté l'aventure....
Je suis parti d'une vieille gourmette ,puis fonte  d'un lingot  ,laminoir ( avec tous les conseils du forum ) plané, recuit plané ! recuit! découpage au bocfil  soudure pour former l'anneau ,découpe pour tenter des "palmettes" conception de la sertissure ,descente de la pierre ,( j'ai trop fraisé) conception d'un anneau pour asseoir la pierre souder à l'intérieur du serti. Assemblage serti et anneau par soudure ,polissage et j'attaque le sertissage....
Tout va bien je commence sur le bas du serti ,Nord ,Sud, Ouest , Est  et je serti graduellement tout autour de la pierre en remontant.... Tout va bien (enfin j'ai l'impression) et j'appui comme un âne avec la masse pour bloquer le métal contre la pierre.
Résultat, des marques partout en bordure laissé par la masse que j'ai tapé sur la lime pour ne pas glisser.et le métal me fait des vagues tout autour de la pierre.
Alors je prends l'onglette et je tente d'effectuer un jolie sillon tout autour,c'est l'horreur !!!
j'ai bien réussi à "cacher un peu la misère" en utilisant la lime et les cabrons mais je veux comprendre mes erreurs pour le sertissage et j'ai besoin de vos conseils  constructifs pour améliorer mon travail qui ne me satisfait pas du tout et c'est frustrant si je veux transmettre aux ados. une chose que je ne maîtrise pas. Voici les photos.
Excellente journée à tout les membres .
Guy














Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 26706
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Mar 22 Nov - 0:49

Bonsoir mamboella,

Alors je prends l'onglette et je tente d'effectuer un jolie sillon tout autour, c'est l'horreur !!!

Ouf surtout pas.... No No

Pour cette bague, tu aurais du faire une sertissure avec un plané suffisamment épais, pour que le fraisage seul puisse permettre à la pierre de trouver un appui tout en laissant une épaisseur suffisante pour sertir.

Le corps de bague aurait du être soudé contre l'extérieur de la sertissure et non pas en passant en dessous.

Avant de sertir il faut limer un chanfrein, ce qui permet de rabattre le métal facilement avec une masse.

Merci pour ces nombreuses .......photos.

Belle soirée.

Michel Zim
sunny



_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
anzaofparis



Messages : 1924
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 31
Localisation : Mvd - 1920 ;)

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Mar 22 Nov - 2:53

Bonjour,
Déjà avant de lire ton texte j'ai regardé les photos et franchement, si tu n'as pas beaucoup d'expérience, c'est nickel.

Des remarques en vrac:

Un micro détail de rien du tout, mais autant le préciser tant qu'à faire: les palmettes c'est une petite branche qui remonte du corps de bague, jusque vers le haut du serti, là tu n'as pas de palmettes. C'est juste un corps de bague divisé en deux (bon choix d'ailleurs pour une bague de ce style).

Après, je comprends pas les différentes étapes que tu as mis en oeuvre pour la partie sertie...
je pense que tu as fusionnées plusieurs méthodes de façon non nécessaire.
Pour un sertissage de ce genre, tu vas soit, méthode préférée de Michel, partir d'un plané épais et descendre la pierre dedans (fraisage), soit partir d'une bande qui sera le serti (donc d'épaisseur relativement fine... 8-9/10e... c'est eaux là) et tu viendras souder cette bande sur un support pour faire le fond du serti (à souder à l'intérieur du serti pour un plus joli fini ou par en dessous du serti pour faire en express).
(Tu parles de transmettre aux ados... peut-être que la méthode de sertir avec une bande soudée sur un support serait le plus adéquat pour commencer.)
Ah.. ou je comprends maintenant ton problème: quand tu dis que tu as trop fraisé, c'est que tu es arrivé jusqu'au fond de ton serti et tu l'as troué? du coup t'as dû réparer le pb en soudant un fond à ce serti?
Si c'est ça ok, c'est du rattrapage, pas un mix de techniques inutile, ok.

Oui pour le chanfrein dont parle Michel. Désépaissir le haut du serti à la lime avant de sertir.

Après, c'est assez normal de se retrouver avec une surface amochée par la masse... y'a pas vraiment moyen... tu peux utiliser un brunissoir pour masser une dernière fois tout le métal autour de la pierre. Ça aide un peu, mais de toute façon tu devras sortir la lime à grain fin et/ou le cabron suivant le degré.

Quant aux vaguelettes, peut-être que le sertissage aurait pu être plus poussé? Si le métal est encore gondolé, c'est qu'il manque des coups de masse sur le haut de ces vaguelettes.

Attention avec une échoppe sur une turquoise. C'est ma première préoccupation. La turquoise était une pierre relativement peu dure, elle risque de se faire abîmée par l'échoppe... donc mieux vaut bien préparer le serti avant de commencer à sertir (bien égaliser la rebord supérieur, bon chanfrein) et procéder au sertissage de façon méticuleuse et uniforme pour ne pas avoir à trop rattraper la surface après coup. Vu que les limes et les échoppes vont pas être ami-ami avec la turquoise.

J'espère avoir aidé Smile
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/angelica.joyas
mamboella



Messages : 35
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Bague Turquoise   Mar 22 Nov - 21:21

Bonsoir Anza, Bonsoir Michel  merci à tous les deux pour vos réponses ,conseils  judicieux  qui m’apportent beaucoup…
Pour répondre à Anza je veux d’abord lui adresser toutes mes félicitations pour son travail que j’ai pu admirer   hier soir sur son expo. ,quand j’ai  regardé les photos ,ma réflexion fût : « avant d’arriver à ce degré de maitrise, la route sera longue pour moi…. »
Merci à toi Michel, je peux te dire que depuis que j’ai pu récupérer mon ordi .après notre déménagement forcé, je suis un adepte assidu du forum  et le peu que j’ai  acquis , je te  le dois  avec tes vidéos et toutes les informations du  forum . Maintenant on peut apprendre et ne pas maitriser. Doblezeta m’a donné les premiers éléments pour réaliser une première bague avec un cabochon pour sertir un rubis de 8 mm de diamètre  avec un plané, ce fût mon premier serti il ya 15 jours .beaucoup d’erreurs mais j’ai commencé ma lente progression autodidacte….. ET GRACE A LUI ! j’ai eu envi de continuer ,son approche pédagogique  m’enchante mais je ne veux pas abuser de son temps…

Je me suis un peu équipé ces derniers jours ,et le travail sera plus confortable dans l’avenir.
Pour répondre à Anza ,la Turquoise est mon deuxième serti ,je suis conscient de certaines erreurs ,mais j’ignorais comme Michel à écrit que le raccordement avec le serti ne devait pas ce faire par le dessous !

-Si quelqu’un peut me faire un vague croquis pour raccorder l’anneau à la sertissure sur ce type de réalisation, je suis  demandeur, si je dois faire une mortaise dans le serti ou tout simplement souder « en bout  l’anneau de chaque coté » ?

-Michel je suis parti d’un plane 18 /10 pour faire un serti soudé , j’ai descendu ma pierre avec une fraise ,mais la précision de mon travail insuffisante n’a pas permis de « bloquer   la pierre » j’ai donc soude un anneau elliptique pour assoir la pierre convenablement ,(oui c’est du bidouillages d’amateur..)

-tu me dis de partir sur un plané plus épais et de fraiser, mais alors  je vais tomber sur des épaisseurs 50/70  /10 en fonction de l’épaisseur de la  Turquoise ?

- pour mon serti je me suis basé sur la vidéo de Michel sur le serti clos qui termine par un coup d’onglette, donc il vaut mieux terminer avec les limes et cabrons.

Un grand merci pour votre aide ,je vous souhaite une excellente soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta



Messages : 5768
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Mar 22 Nov - 21:57

Bonjour mamboella

Si tu t'accroches, dit toi que c'est bien grâce à toi !
J'ai bon à parler à un escabeau et n'y serti pas pour autant… Smile

Cette effet de vagues est causé par le "trop de fraisage".
C'est cette espace vide qu'il y à entre le métal et la pierre la cause de cette phénomène, même si ce premier est rabattu à mort comme t'as essayé, il n'arrivera jamais à se rétreindre autant pour combler l'espace et venir se plaquer autour de la pierre, de coup il plie, il fait des vagues par excès de longueur.

On peux sertir avec un brunissoir, je l'ai fait pendant des années avec une masse/brunisseur (à ma sauce), suivant les pierres, le pièces et/ou les sertissures je continue encore à le faire. C'est très pratique !
Le secret reste tjrs dans le travail en amont, la préparation de la sertissure…
Quoi qu'il soit la méthode utilisé pour pousser le métal, le panier qui tient la pierre et cette "lèvre" à rabattre doivent être nickel après ajustage pour arriver à avoir un beau serti et espérer moins de travail en finition, sinon les rattrapages se rajoutent…



@+
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 26706
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Mer 23 Nov - 3:42

Bonjour mamboella,

Non, non, pas 5 mm d’épaisseur  No  No ....18/10 mm est très bien car je parlais de l'épaisseur du plané et non pas de la hauteur de la sertissure.

Bref....si le fraisage et l'ajustage sont bien maîtrisé, le sertissage en sera largement facilité

Je ne fais pas de filet sur des cabochons, uniquement sur des pierres facettées,.

Voici quelques photos qui te guideront sur la manière d'ajuster un corps de bague à une sertissure:

http://zimmermann-quebec.com/fiche-objet/6bao0011d0090baobf19/

http://zimmermann-quebec.com/corps-de-bague-decoupe-dans-du-plane-21-aout-2012/

http://zimmermann-quebec.com/sertir-pour-bien-comprendre-ce-mot/

https://www.facebook.com/pg/zimmermann.quebec/photos/

Et puis, il faut compter sur le temps qui nous mets en tête mille et une solutions.

Bon travail.

Belle soirée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
mamboella



Messages : 35
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Bague Turquoise essai   Jeu 24 Nov - 22:20


Pour cette bague, tu aurais du faire une sertissure avec un plané suffisamment épais, pour que le fraisage seul puisse permettre à la pierre de trouver un appui tout en laissant une épaisseur suffisante pour sertir.

Le corps de bague aurait du être soudé contre l'extérieur de la sertissure et non pas en passant en dessous.


Bonsoir Michel, merci pour tes conseils judicieux ,je suis tombé sur ton sujet du mois de septembre concernant  la "Chevalière or 18 K et améthyste. "
Pour reprendre tes propos sur le montage de la  Turquoise aurais je dû m'inspirer de ce poste pour l'assemblage de l'anneau et de la sertissure?

Je te souhaite une excellente nuit.
Guy
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 26706
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Ven 25 Nov - 0:55

Bonsoir mamboella,

Dans un sens oui, mais pas pour tout, car cette chevalière est nettement plus complexe.

Au besoin, je pourrais te faire un croquis samedi prochain dans la journée...ayant une bague kayak en argent à fabriquer, je manque un peu de temps....

Merci de ta patience.Wink

Belle fin de soirée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
mamboella



Messages : 35
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Bague Turquoise essai   Ven 25 Nov - 8:17

Bonjour Michel,
Merci d'avoir répondu,mais je peux comprendre que ton planning est super charge .rien ne presse et quand tu le pourras je suis preneur d'un croquis pour le montage.

Je te souhaite un excellent weekend sunny
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 26706
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Ven 25 Nov - 10:41

Bonjour mamboella,

Je ferai ces croquis tard en soirée de samedi...donc dimanche en journée pour toi.

Belle journée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Nanosaure



Messages : 2322
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 36
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Ven 25 Nov - 11:00

Revenir en haut Aller en bas
mamboella



Messages : 35
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Bague Turquoise essai   Ven 25 Nov - 12:57

Bonjour Nanosaure ,merci pour les liens qui me semblent effectivement très interressants ,tu me donnes de nouvelles pistes à explorer et je suis demandeur ! j'ai l'impression  (surtout sans vouloir vexé personne sur le forum...)  que l'on peut faire un parallèle avec le travail d'un "compagnon du devoir"  sur une  charpente bois  avec des assemblages que l'on trouve  (tenon/mortaise) sur des restauration de monuments historiques  et les assemblages en  bijouterie.
Dans les deux cas il faut une parfaite maîtrise de la technique pour l'oublier et une parfaite maîtrise de ses outils!!!
Bien sur les échelles de valeurs sont différentes ,mais beaucoup d’expérience professionnelles  nécessaire dans les deux cas.
Pour l'instant je tente d'être un un bon apprenti ,et le forum m'apporte beaucoup par tous ces échanges.

Très bon weekend à Lyon ,sur Toulouse le soleil revient . Very Happy Very Happy sunny
Revenir en haut Aller en bas
Nanosaure



Messages : 2322
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 36
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Ven 25 Nov - 14:37

je pense pas que tu puisses vexer quiconque avec une comparaison de ce type, que je trouve plutot très sympathique pour ma part...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 26706
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Ven 25 Nov - 18:59

Bonjour mamboella,

Ta comparaison avec les charpentiers est excellente. cheers cheers

Posséder un métier est nécessairement l'obligation de bien comprendre les trois dimensions de notre univers et de maîtriser une à une ( et dans le bon ordre Wink ) les nombreuses techniques qui permettent de TOUT construire, seul souvent comme artisan et parfois en équipe.

Belle et bonne journée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Admin
Admin


Messages : 26706
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Dim 27 Nov - 9:02

Bonjoiur mamboella,

Voici les croquis en question:



Cette bague peut donc se faire en seulement deux parties le plus simplement du monde et le plus facilement du monde. D'autre méthodes sont possibles, avec plus de soudures, mais ne seront pas pour autant ni plus facile, ni plus solide, sans compter le fait que les soudures ajoutées pour une version argent se verront fatalement.

1) La sertissure, idéalement sans soudure.

2) D'un corps de bague, qui lui, peut être fait d'un plané suffisamment épais, mis en forme, et ajusté en deux endroits de chaque côté sous et dans la sertissure.

Bien évidemment pour la sertissure, il faut impérativement que sa forme soit absolument la même que la pierre mais de dimension augmentée de deux fois la largeur du métal, vue du ciel, que l'on veut rabattre par dessus le feuilletis de la pierre pour la sertir comme il se doit.

Cette manière de construire ajoutée à une grande rigueur d'ajustage en fait une méthode simple et efficace.

Bien sûr pour cette approche, il faut pouvoir fabriquer des sertissures,avec la bonne épaisseur et de la bonne hauteur, pouvoir ensuite lui donner une périphérie identique à la forme de la pierre et ensuite creuser une marche ( à la bonne profondeur ) avec une fraise cylindrique agressive ( attention de ne pas déraper, ni même de se blesser ) ( fraise cylindre de 25 à 30 dixième de diamètre de sorte à bien voir le travail évolué ).

Pour fraiser avec un contrôle parfait de la fraise cylindre ( dans la pièce à main, tenue de la main droite ) , il faut impérativement se servir de la cheville comme point d'appui avec un ou deux doigts posée sur la cheville en question. Le coude droit sera lui posé sur le bords droit de la courbe de l'établi ainsi ce système de la main droite est d'une immense stabilité tout en étant de grande souplesse et sans fatigue aucune.

Même chose pour deux ou trois doigts de la main gauche ( qui tient la sertissure ) qui eux toucheront le bord gauche de la cheville, de sorte à ce que la sertissure soit un peu au dessus du niveau de la cheville. Là aussi ce système main gauche est hyper stable tout en ayant la souplesse nécessaire.

Inversement pour les gauchers.

Voir dans mes vidéos ces deux points d'appuis en action:

À partir de 2.51 minutes:



Tout est donc question de qualité d,ajustage avec comme cadeau au final une grande facilité à sertir et une bague toute en contrôle peu importe la forme de la pierre.

Espérant que tout cela ( et encore je n'ai pas tout dis ) te soit super utile.

Belle et bonne journée dominicale.  Cheese

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
mamboella



Messages : 35
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Bague Turquoise    Dim 27 Nov - 19:33

Laughing Bonsoir Michel,(Bonsour)

Un grand merci pour tes précieux conseils et le temps que tu peux consacrer à me répondre, j'ai  lu et relu tes explications et je pense avoir bien compris la méthodologie pour la prochaine fois.

-J'ai besoin de bien comprendre l'assemblage de l'anneau qui s'ajuste entier dans la sertissure après avoir pratiqué les mortaises ?

-Ensuite tu "tronçonnes" (arases) le surplus au travers de la mise à jour?   Désolé mais mon vocabulaire n'est peut être pas toujours adapté au langage d'un vrai Pro. de la bijouterie.....

Je te souhaite une excellente journée.
Guy
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Messages : 26706
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Lun 28 Nov - 2:10

Bonjour mamboella,


-Ensuite tu "tronçonnes" (arases) le surplus au travers de la mise à jour ?

Oui, ce qui dépasse du corps de bague, un peu à l'intérieur de la sertissure est enlevé à la scie et à la lime ( plus papier émeri pour finir ) SEULEMENT une fois les soudures faites et réussies.

Pour les bijoux argent, à cause de la tache de feu, il faut toujours faire toutes les soudures le plus tôt possible...et ensuite n'avoir qu'à limer et émeriser, tout cela pour se retrouver avec un polissage facile sans tache de feu....ou si peu.

Belle soirée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bague Turquoise essai   Aujourd'hui à 1:59

Revenir en haut Aller en bas
 
Bague Turquoise essai
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Réparation bague turquoise
» [VENDU] Zuiko Digital 40-150mm f/4-5.6 + bague Olympus MMF-2
» Essai d'un vieux 135mm Soligor M42 sur numérique.
» Bague trois diamants sertis griffes...............
» Essai de texture laminoir - Bague labradorite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: VOS OEUVRES ET INSPIRATIONS :: Vos bijoux et créations-
Sauter vers: