Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
....................................................... ''Boutrolle '' 10 ans et membre de notre forum, habitant Haguenau, nord de l'Alsace, recherche activement un artisan ou une artisane pour lui ouvrir à temps partiel son atelier. Vous aurez le soutien et la complicité de ses parents. Contactez BOUTROLLE directement en MP ou via Admin qui fera suivre.............À votre bon cœur m'sieurs dames.........................

Partagez | 
 

 Tolérance sur la perte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tim



Messages : 2100
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 44
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Tolérance sur la perte   Sam 20 Mai - 14:32

Bonjour,

On parle habituellement d'une tolérance de 10% de perte quand on travaille le métal précieux.
Ça me paraît raisonnable,
Dans les ateliers équipés, on recycle tout, l'eau de lavage des mains, le lavage des blouses, les filtres des polisseuses etc... pour minimiser cette perte.

Mais je suis tombé sur ce vieux livre anglais, oú si j'ai bien compris, la tolérance était bien plus faible:

Workmen have the gold weighed out to them,
each one being responsible for his own portion;
and the operatives employed in its manufacture have to account for, and weigh up to within a grain of, the quantity given out to them; always deducting therefrom the usual allowance for waste or loss in working, which commonly amounts to six grains to the ounce, in the making department.

Les ouvriers doivent peser l'or, chacun étant responsable de sa propre part
Et les agents employés dans la fabrication sont redevables de la quantité distribuée, au grain près, déduisant toujours de là la tolerance habituelle pour la perte, ou la perte dans le travail, qui s'élève généralement à six grains à l'once, dans le département de fabrication.


Je comprends pas grand chose au système grain once, mais d'après internet, ça ferait du 1,3% de tolérance de perte....
Ça me paraît bien peu.
Quelqu'un connaît il les chiffres officiels ou en vigueur sur le pourcentage de perte toléré actuellement?

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Kharente_Deuh

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 21/01/2016

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Sam 20 Mai - 17:24

Sur le dernier exo que j'ai fait à la BJO (une bague en argent), la tolérance était de moins de 6% à 8% maximum si je me rappelle bien.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 28196
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Lun 22 Mai - 4:03

Bonjour Tim,

Une pareille (in)tolérance, si faible, est probablement du à des postes de travail ne répétant que les mêmes gestes en usine.

Pour un artisan fabriquant tout du début à la fin, cela n'aurait presque pas de sens.

Je te souhaite une très belle journée.

Merci pour ce post.

Belle journée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
PLefebvre

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Lun 22 Mai - 11:10

Bonjour,

Après quelques recherches sur le système de mesure de poids anglais, (qui est très flou...) quel que soit l'époque, on tombe effectivement sur environ 1,3% de tolérance... C'est vrai que c'est franchement faiblard...
As-tu une idée de la date de ce livre ? (1900+/- ?)

Peut-être que les outils électriques tels que les moteurs à flexibles et les tourets à polir n'existaient pas à l'époque, rendant plus facile la récupération des limailles... (Même si "Turning tools" semble correspondre à un outillage relativement "récent", les tours existent depuis l'antiquité...)

Ou, comme le dit Michel, un travail à la chaîne laissant peu de place à la perte....

Ou, tout simplement, une manière comme tant d'autres de réduire la paye des employé(e)s...

Après, 10%, ça me semble énorme... mais je n'ai jamais pesé le métal avant/après, faudra que j'essaye, juste pour voir, c'est fort probable que je sois sacrément surpris...

Ce qui serait intéressant, ce serait d'avoir la deuxième page "of which we intend to speak hereafter"... Pour savoir jusqu'où les ouvriers-ères allaient dans la récupération des limailles à cette époque Smile

Bonne journée Smile
Revenir en haut Aller en bas
Tim



Messages : 2100
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 44
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Lun 22 Mai - 13:24

George edward Gee 1881


Je me suis dit la même chose, pas de papier émeri, pas de pièce à main, pas de fraise, pas de gomme, pas de mouche...
Bref sûrement moins de poussières et de petites parties perdues, mais de là à ce résultat.
Michel a sûrement raison, ce devait être dans des conditions bien précises.

Tu verras, 10% ça va très vite, même en faisant attention.
Revenir en haut Aller en bas
Tim



Messages : 2100
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 44
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Lun 22 Mai - 21:28

Revenir en haut Aller en bas
Macma

avatar

Messages : 4831
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 56
Localisation : Label Blonde

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Mar 23 Mai - 9:26

Bonjour à vous,

La perte estimée entre 7 et 10%, selon la nature de l'Or à traiter, peut paraître généreux...
Mais quand il vous faudra retraiter vos limailles de peau ou autres, l'affineur appliquera sur vos déchets cette perte de 10%. Donc, si vous ne l'avez pas vous-même compter avant, vous en serez pour vos frais... Wink

sunny

_________________
"Ni dieu, ni maître, même nageur !" - Jean Yanne
Revenir en haut Aller en bas
http://mariusjulien.wix.com/macma
Tim



Messages : 2100
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 44
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Mar 23 Mai - 9:56

Bonjour Macma,

D'ailleurs à ce propos, quand on donne ses limailles à l'affineur, on les nettoie, feu plus aimant par exemple, ou on les donne à l'état brut?
Que fait on des papiers émeri?

Revenir en haut Aller en bas
Macma

avatar

Messages : 4831
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 56
Localisation : Label Blonde

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Mar 23 Mai - 15:09

Bonjour Tim,

Perso, je fais une différence entre mes limailles de peau et mes balayures, papier émeri, déchets de polissage.
Après avoir aimanté les limailles de peau, je les envoie chez un affineur environ 2 fois par an.
L'aimantage des limailles est reversé dans les balayures.
Ces balayures sont traitées, pour un tout petit atelier comme le mien, 3 ou 4 fois grand maximum ! dans une carrière.

sunny

_________________
"Ni dieu, ni maître, même nageur !" - Jean Yanne
Revenir en haut Aller en bas
http://mariusjulien.wix.com/macma
PLefebvre

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Lun 29 Mai - 11:36

Merci pour le partage du lien pour les livres !

Hier j'ai pesé mes chutes et limailles pour un bijou, et effectivement, ça fait pas mal de perte ! Environ 12%... (En réalité un peu moins, mais mes limailles sont pleines de petits trucs non-identifiés alors j'ai rajouté 3% au total pour équilibrer)
Encore du boulot pour éviter le gâchis...
Revenir en haut Aller en bas
Tim



Messages : 2100
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 44
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Lun 29 Mai - 16:57

Bonjour,
Attention, on parle bien de la même chose?
Ce n'est pas très clair dans ton dernier post,

   le poids de départ du métal utilisé, lingot ou autre
— (le poids du bijou final + les chutes et limailles récupérées)
= perte

Bref tout ce qu'on ne peut pas récupérer.

Merci Macma pour ta réponse,
Je mets aussi mes "aimantages" dans une boite spéciale, peut être qu'un jour je m'en occuperai.
Pour mon travail sur l'or je suis en dessous de 10%, c'est parfois compliqué sur des poids faibles de calculer avec précision.
Pour l'argent j'avoue que des fois je suis moins précautionneux Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
PLefebvre

avatar

Messages : 302
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   Mar 30 Mai - 22:40

Oui, oui, la perte, le poids du bijou (moins celui des éventuels cailloux, etc... pas dans ce cas-là mais quand même) plus le poids des chutes et limailles, le tout soustrait à celui du lingot de départ. Tout ce qui a "disparu" je n'sais où.
Ça donnait un chiffre dans les 9% et quelques virgules, ma balance n'est pas franchement précise. Comme j'ai vu plein de trucs traînaient dans mes limailles, je me suis dit qu'il fallait rajouter un petit peu de perte histoire de vraiment me rendre compte de ce que ça donne, du coup 12.
Bon, après c'était pour tester vraiment ce que je pouvais faire de mieux, avec un petit bac en dessous de la lime à chaque fois et en travaillant sous plexiglas dès que j'utilise le moteur à flexible, sans compter le tablier tout propre, que je ne met jamais d'habitude, donc en général ça doit dépasser ce chiffre, vu que je fais pas forcément toujours attention à ce genre de "détails" en travaillant, mes limailles n'étant pas précieuses pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tolérance sur la perte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tolérance sur la perte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Methode drastique pour la perte de poids: le Lapband
» Message perte de signal de TSR1 à M6
» [AIDE] perte de réseau
» [AIDE] Perte de connection USB
» [AIDE] perte de mail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Techniques et étapes de travail-
Sauter vers: