Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
..............................................................Flarina, membre du forum, jeune passionnée de 27 ans, minutieuse, curieuse et réfléchie cherche maître de stage bienveillant pour 12 semaines non rémunérées à partir de la rentrée 2018............. '' J'ai mes propres outils et mon atelier à la maison pour travailler sans relâche............. Alors si partager votre savoir faire et votre passion ne vous fait pas peur et que vous avez une petite place je saurai m'en montrer digne. '' .......... Lieu de recherche: 64, 40, habite non loin de Bayonne et a une voiture. Contactez Flarina via MP ou Admin qui fera suivre....... Merci à tous........

Partagez | 
 

 Premier estampage

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nanosaure



Messages : 2874
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 38
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Premier estampage   Jeu 15 Fév - 18:53

bon je lui ai envoyé un mail, j'espère qu'il pourra passer nous donner ses précieux conseils.

C'est dommage, on ne voit plus la plupart des photos des messages qu'il avait envoyé. Son atelier était hallucinant, les outils et matrice qu'il fabriquait également...
Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

avatar

Messages : 7277
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 51
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Premier estampage   Jeu 15 Fév - 19:11

Bonjour à vous les frappés de la médaille Smile

Bonne trouvaille Arnaud ! cheers
C'est incroyable de trouver encore ces trésors !
Elle développe quel force ta presse, tu sais ?

Bon courage pour vos recherches, de tout coeur avec vous..
Cheese Cheese



@+
Revenir en haut Aller en bas
Nanosaure



Messages : 2874
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 38
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Premier estampage   Jeu 15 Fév - 20:45

au delà juste des médailles, où je pense que nos presses à balanciers seront trop justes, il serait intéressant d'approfondir le truc, car on devrait pouvoir normalement estamper quelques motifs et pouvoir découper des formes complexes en créant des matrices adaptées.
Ce qui peut être intéressant pour les modèles indémodables de son catalogue.



Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

avatar

Messages : 7277
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 51
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Premier estampage   Jeu 15 Fév - 21:01

C'est sûr, les images pieuses ça cartonne !
Jamais une image à donné tant d'audimat qu'un mec avec des couches lavables et une vierge ayant enfanté !
Revenir en haut Aller en bas
Maxime

avatar

Messages : 1009
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Quimper

MessageSujet: Re: Premier estampage   Ven 16 Fév - 9:47

salut a tous oui je vois bien le genre de presse que tu recherche Smile

Certains garage peuvent peut etre t'aider a tester, il utilisent ce genre de presse pour les roulement.

Mais donc, tu as deja tester le travaille a mi/chaud ? c'est une technique courament employer pour diminuer la puissance des outils de frappe et presse.

Je pense que ca vaudrais le coup d'esayer ....

pour l'estampage on a souvent vu des machine un peu hybride.... moi je voulais tester de modifier ma petitte a balancier ridicule en retierant le balancier et en faisant un volant d'inertie et un moteur qui viendrais embrayer par un galet sur le volant..

mais j'en suis loin ^^ je doit dabors imaginer la matrice de formage .... et c'etait en ce sens que je demmandais l'adresse de floriant qui fabrique pour le forum les Zimzim


bref Smile a toute !

bonne journéé

Max
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 396
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 36
Localisation : Rive De Gier ( Loire, France )

MessageSujet: Re: Premier estampage   Ven 16 Fév - 11:45

Salut à toutes et à tous,

pas trop le temps ce matin, je met en vrac les tests de hier soir.

Ça me foutait les boules cette histoire , j'ai refondu un petit lingot d' argent, laminoir et hop hop presse.
De plus, j'ai les vacances , donc les petits avec moi le soir, ils adorent.....mais faut faire gaffe aux mains qui traînent.

Voici la vidéo de la première frappe,



la photo de la première frappe :



c'est moche mais ça va venir.

3 recuits, donc frappe initiale plus 3 frappe donc 4 frappes au total,

et bien, j'en ne suis pas peu fier , mes enfants ont adorés l'évolution, les recuits et la PRESSE , je crois qui développe 30 ou 40 tonnes, donc je leur ai dit le poids de 45/50 voitures qui tombent sur ce petit truc affraid affraid affraid affraid

voici , le résultat ,








voilà, je vous laisse , je reviendrait plutard pour les données techniques.

Arnaud, un homme heureux E . R . E . heureux........ lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Nanosaure



Messages : 2874
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 38
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Premier estampage   Ven 16 Fév - 12:16

super Arnaud

bon , cela me semble pas dégueu.
Pourquoi on arrivait pas à faire un trentième de ceci la dernière fois?

Ta rondelle de départ me semble bien épaisse.
Elle fait quelle taille?
Tu as testé différentes épaisseurs?

tu n'as pas eu de problème pour repositionner la rondelle sur le flan ?

Il faudrait tenter une dizaine de passe pour voir si cela évolue beaucoup et si cela s'améliore encore.

Tu fais tes recuits à l'alcool?






Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 396
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 36
Localisation : Rive De Gier ( Loire, France )

MessageSujet: Re: Premier estampage   Ven 16 Fév - 18:35

Bonjour à toutes et à tous,

@nanosaure,

donc lingot de départ 6 mm , laminé a 3mm .
découpe d'une rondelle de 19 mm , pour rentrer dans l'empreinte de la matrice.

OK OK OK , j'entend déjà les gars me dire 3 mm d'épaisseur, avec une médaille de baptême , c'est un coup a noyer le bébé dans l'eau bénite .

Razz  Razz  Razz  Razz  , c'est pour le test, pour voir comment réagit le métal , qui fait quoi et où va qui ????  Sleep  Sleep  Sleep

Donc la médaille faite après plusieurs frappe est super belle. La photo ne traduit pas vraiment la réalité, elle est moche ( la photo pas la réalité ) . La médaille dans son plus haut , l'effigie fait 3 mm d'épaisseur , l'épaisseur du début.
Le métal sur le coté fait lui 2.8 mm , il y a donc réduction de 2/10 sur les cotés.

Ces données seront utiles plus tard, quand je maîtriserais bien le processus, j'aurais une gamme de médaille en argent assez cossue ( matière première négligeable dans le prix ) et deux gamme en or 750/1000 , une plus fine que l'autre mais en gardant de bonne proportion généreuse et l'autre gamme cossue, la différence sur la matière première fera incidence sur le prix final .  

J'ai dans mes adresse, un MOF graveur , je verrais avec lui les tarifs , car ce serait dommage d'avoir de belle médailles avec une gravure machine.....en boutique , je fais des gravures machines ...y'a pas photos , on est loin , très loin ,de la gravure main, qui ne sera jamais égalée car elle s'adapte parfaitement à la place disponible sur l'objet à graver.

Voici notre erreur Nanosaure :



je sais mes talents de dessinateur évoluent de jour en jour  geek  geek  geek  geek

donc nous avions fait le cas de figure 1 , ou nous avions mis une plaque d'argent recuite plus grande que l'empreinte dans la matrice, donc lors de notre frappe , la force s'est dissipé sur l'ensemble de la plaque en argent et il y aurais fallu une force phénoménal pour tout aplatir afin qu'une partie du métal aille toucher l'effigie de la matrice.

En regardant encore les vidéos ( merci youtube et internet )  de société Ducros ou d'Augis, ils précisent bien qu'il mette un jeton sur la matrice. Comme dans le cas de la figure 2 . Ainsi , rien empêche la matrice d'englober le jeton et d'aller a son contact jusqu'à l'effigie.

Sur ma première frappe , la médaille n'était pas super ajusté, on le voit sur la photo, elle était légèrment décalé lors de la frappe , donc on a une grosse bavure à droite :



je suis sur qu' à la première frappe si j'aurais mieux ajusté mon jeton, on aurait déjà eu une effigie plus lisible.

Puis j'ai ébavuré le défaut et replacé le jeton.

Il se recale parfaitement bien , même après recuit , j'aurais pensé que le recuit aurais légèrement travaillé les dimensions de l’effigie et que cela n'aurais pas été net . La pastille se met et s’emboîte dans la matrice, on ne peut même pas la faire pivoter très légèrement.  

Enfin, tout ça pour dire que je suis super content, et que je suis sur la bonne voie.
une fois maîtrisé ce processus , il me restera plus qu'a travailler sur la bélière.

Bonne journée à tous.

Arnaud, l'estampeur de la Loire........
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29070
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Premier estampage   Ven 16 Fév - 21:25

Bonjour Arnaud,

Merci pour ces reportages, tu progresses et bientôt tu auras des merveilles à proposer à ta clientèle, sans compter ta fierté de les avoir fabriquées.

Cette rondelle avant estampage s'appelle un '' flan '' que ce soit pour des pièces de monnaies ou pour des médailles les flans sont la première étape menant à des merveilles.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Flan_(monnaie)





Belle journée.

Michel Zim
sunny

P.S. Conserve bien tes croquis Wink , ils vaudront un jour une fortune et plusieurs se retrouveront au musée. cheers cheers cheers .


_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Nanosaure



Messages : 2874
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 38
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Premier estampage   Ven 16 Fév - 21:48

Salut Arnaud,

merci pour tes précisions.
J'ai du mal à me dire qu'une aussi minime différence peut faire des résultats si éloignés.

Et que penses tu de ceci pour faire les contre matrices.
Car les résultats les plus probants que j'avais obtenus moi était pour les contre matrices.
Sans doute faudrait-il réessayer en prenant en compte ces paramètres et en mettant une contre-matrice presque du diamètre de la médaille, et de peu d'épaisseur pour que la course du balancier ne soit pas trop réduite?

Enfin, j'ai vu que tu préfères mettre la matrice par dessus la médaille. A l'envers. Pourquoi? cela ne me parait pas le plus aisé pour positionner la matrice.
Tu penses que ca change quelque chose?
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29070
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Premier estampage   Ven 16 Fév - 22:18

Bonjour nanosaure,

Enfin, j'ai vu que tu préfères mettre la matrice par dessus la médaille. A l'envers. Pourquoi? cela ne me parait pas le plus aisé pour positionner la matrice.
Tu penses que ca change quelque chose ?


Je pense moi aussi qu'il vaudrait que la base de la matrice repose au bas, et que le piston de la presse puisse venir directement presser sur le flan recuit. Ainsi, il serait plus facile de conserver un bon alignement et la matrice ne bougerait pas du tout au moment de recevoir toute la force de la presse, seul alors le flan recuit se modèlerait à la partie creuse de la matrice.

En fait il faut que 100 % de l'énergie du mouton ne serve qu'à enfoncer le métal recuit dans la partie creuse de la matrice.

Belle fin de soirée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Arnaud



Messages : 396
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 36
Localisation : Rive De Gier ( Loire, France )

MessageSujet: Re: Premier estampage   Ven 16 Fév - 22:49

Salut tout le monde,

@Michel @ Nanosaure : aucune idée.

heu ça c'est la réponse pour le positionnement de la matrice et du flan ( appelons un chat un chat ) .

Oui, cela parait plus logique de mettre le flan en haut. J'avais réfléchis ( trop peut-être ou pas assez lol! lol! ) , et j'en avais déduit le fait de mettre le flan en bas.

Nanosaure, je suis sur qu'avec ta presse , nous arriverions a un bon résultat . Je suis pas encore passer taper dans tes bières, mais j'y pense.

Tu a une presse, mais as-tu un bâtit pour la poser ??

Les flans , je regarde, j'ai du 17 ,18,19 ,20 et 22 mm . Je réfléchis a 6 découpoirs individuels qui pourraient couper jusqu'à 2.5 mm avec l'aide du mouton . Je ne lancerais pas le mouton, mais assis a coté, il y a une poignée a installer pour se servir de l'inertie du mouton et presser précisément les choses.

Rappelle toi , Nano , les contre-matrices nous les faisions sur du métal chauffé au rouge ...donc relativement mou .

Pour les matrices en creux, je vais m’atteler a trouver un type qui a en a une grosse Embarassed Embarassed .... de presse .

Nanosaure et moi même, nous pouvons le confirmer l'estampage est un monde merveilleux. Il faudrait plus d'une vie pour étudier chaque aspect de la bijouterie.

bonne soirée,

Arnaud

Revenir en haut Aller en bas
Nanosaure



Messages : 2874
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 38
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Premier estampage   Ven 16 Fév - 23:59

Bonsoir Arnaud,

non je n'ai pas de bâti pour poser ma presse. Il faudrait que je m'en construise un.
Le problème c'est son poids. Elle fait plusieurs centaines de kilos. Impossible de la déplacer.
Il faudrait une chèvre d'atelier pour la déplacer. ( Chèvre, mouton, ne manque plus que l'âne, je crois que mon role est tout trouvé Wink  )
Bref, pour l'instant, elle dort au sol dans mon garage. Je l'ai posé de telle sorte que je peux quand même l'utiliser éventuellement si besoin.
Tu verras tout cela un de ces quatre.

Justement, à propos des contre matrice, en creux, je pense qu'on peut tout à fait faire la même chose que tu as fait, c'est à dire un cylindre a peine plus grand que le diamètre du flan, pas trop haut non plus, ce sera plus facile pour le faire chauffer au rouge et hop, un coup de balancier.
Normalement ce devrait être plus facile que la médaille elle même non?
Nos essais n'avaient pas bien rendus pour les même raisons que pour les médailles, trop de surface à frapper,  en plus la haute taille des cylindres que j'avais réduisait énormément la force de frappe du balancier. Avec un cylindre de 5 ou 6 cm de haut et de 2 cm de diamètre, ca devrait être bien plus facile et tu n'aurais pas besoin de chercher une énorme presse pour cela?
Qu'en penses-tu?

Et pour la découpe, le mieux serait de pouvoir faire une matrice de découpe de la forme d'une médaille, avec l'excroissance de l'anneau de bélière, il n'y aurait plus alors qu'à percer cet anneau ?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 396
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 36
Localisation : Rive De Gier ( Loire, France )

MessageSujet: Re: Premier estampage   Dim 18 Fév - 18:55

Salut à toutes et à tous,

@Nanosaure,

qaund on a les matrice en relief et que l'on veut les transformer en creuse. Le diamètre de la matrice que l'on veut créer importe peu a mon avis .

Attention les yeux, croquis :



en 1 , si on prend la matrice en relief et que l'on veut la reproduire en creux sur la matrice vierge quasi de la même taille

en 2 , si on prend la matrice en relief et que l'on veut la reproduire en creux sur la matrice vierge beaucoup plus grande,

Je pense que le besoin en pression est le même , car c'est le relief de la matrice originale qui s'imprime dans la matrice vierge, qu'elle soit de petit diamètre ou non.

Par contre le fait de reproduire sur une grosse matrice , je pense que cela évite la déformation de cette matrice en creux lors des frappes.

Pour les bélières, oui j'avais pensé a inclure dans mes flans directement. Je cogite encore cette étape. Si je fait deux gamme de prix, j'aimerais les différencier par deux bélière et anneaux différent.

Le post suivant je me posais 2 questions.

Bonne journée.

PS Nano : je commence a demander a tout mon entourage, dès que je croise un collègue commerçant, un client que je connait un peu , un parent d'élève etc etc si ils connaissent une boite avec une belle presse pour faire nos transfert a froid. On va bien finir par trouver, entre Lyon et St Etienne, y a de quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 396
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 36
Localisation : Rive De Gier ( Loire, France )

MessageSujet: Re: Premier estampage   Dim 18 Fév - 19:22

Voilà,
première question, seulement et seulement ceux qui savent répondent lol! lol! lol! lol!

sur le catalogue Augis, nous avons plusieurs finition : mat, brillante, mais leur finition haut de gamme est la finition " patine main ". Cette finition est accompagnée ( ou était, tout change maintenant ) par une médaille plus lourde et une certitude que c'était de la médaille frappée. Cette finition est de couleur mate, et donnait une impression de bijoux qui s'était patiné avec le temps. Visuellement, ça donne ça :




la deuxième question est de l'ordre du vocabulaire,
je discutais ce week-end avec une personne qui a visité une vieille fabrique de médaille et autre produit frappés , il y a plus de 10 ans pour y acheter du matériel.
Il y a vu un mouton de quasi 3 mètre de haut , mouton qui a été vendu ......
Donc , il me disait que l'on se trompait souvent de vocabulaire entre presse a balancier et mouton :

une presse a balancier

que ceux qui se reconnaissent lèvent la main .

et un mouton , dure de trouver des photo sur le net, mais une image dessinée :



le mouton, serait un système de poids qui remonte le long d'un axe pour être lâché brutalement. Cela provoquerait une frappe ( un impact ) beaucoup plus puissant que la presse a balancier.

Perso , j'ai jamais vu de mouton en vente.

Pensez vous que ce vocabulaire est juste : un pour la presse a balancier, l'autre pour le mouton?
Ici, nous disons souvent mouton quand on parle presse a balancier.

Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
Nanosaure



Messages : 2874
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 38
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Premier estampage   Dim 18 Fév - 23:53

oui pour moi c'était bien ça, le mouton était le truc qui tombe.

Mais c'est ma presse à balancier que t'as mis en photo?
enfin pas chez moi mais quand elle était chez son précédent proprio je pense?
Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 396
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 36
Localisation : Rive De Gier ( Loire, France )

MessageSujet: Re: Premier estampage   Lun 19 Fév - 0:28

Salut Nanosaure,

Oui quand je tape sur Google image , cette presse ressort. Et le lien même tout droit vers un de tes posts avec ton laminoir et ta presse prise en photo chez le vendeur.

Je sais pas si c'est mes cookies qui traînent mais je retombe toujours sur des photos du forum quand je fait mes recherches.

Arnaud
Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

avatar

Messages : 7277
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 51
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Premier estampage   Lun 19 Fév - 0:42

Bonjour Arnaud

J'ai l'impression que tu te prends pas tout à fait bien, c'est normal ce sont des essais.. Smile

La seule fois que j'ai eu l'occasion d'estamper, déjà la matrice n'était pas si profonde, mais le flan était plus mince que le creux, imagine cette médaille en or, avec autant d'épaisseur ça devienne une fortune..
Le monsieur me faisait mettre des petits carrés en carton fort sur le flan pour aider à que, lors de la frappe le flan arrive au fond de la matrice, puis il n'y avait pas le droit à plus d'une frappe.
J'ai aussi l'impression que ta presse est petite pour frapper une médaille de l'épaisseur que tu testes.

Mon fils à retrouvé cette artisan dont je t'ai parlé, je suis en train d'établir un contact, pas évident..

Bons essais, bonne continuation, le but est déjà plus proche !
J'attends que tu sois opérationnel pour faire des commandes... Very Happy



@+
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29070
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Premier estampage   Lun 19 Fév - 5:41

Bonjour Arnaud,

Pensez vous que ce vocabulaire est juste : un pour la presse a balancier, l'autre pour le mouton?

Oui, c'est bien cela, le monton est une masse tenue par un systèeme de cordage et qui tombe en chute libre.

La presse à balacier, un axe comme une grande vis avec tout en haut une barre terminée par deux masses ( boules ) pour augmenter l'inertie et donc la force au moment du contact avec matrice et flan en bas.

J'ai déjà songé à me fabriquer un monton ( pas un vrai  Laughing ) , beacoup plus facile à se bricoler tout seul que presse à balancier, because la grosse vis.( cieuse )( Je vais me faire assasiner ) Embarassed Laughing

Courage.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
philoo



Messages : 49
Date d'inscription : 29/12/2013
Age : 44
Localisation : Saint Sulpice de Royan

MessageSujet: Re: Premier estampage   Lun 19 Fév - 15:08

Bonjour Nanosaure,

Je te remercie pour ton message, je te réponds un peu tardivement car je suis très pris par mes activité de dépannage en tout genre et oui j'ai mis la bijouterie un peu de coter pour gagner ma vie plus facilement car je n'ai plus de réseau de vente depuis le mois de juillet suite au rachat d'un site par les américains qui l'ont fermé peu de temps après...

Alors c'est magnifique de vous lancer dans ce merveilleux métier qu'est l'emboutissage, car pour des médailles massives le terme est plus approprié, l'estampage étant la technique de formage pour des formes creuses avec différents procédés de matriçage rapide selon les angles de contre dépouille sur les flancs de gravure qui définissent leurs limites en degrés à savoir 3 degrés maximum avant que le métal grippe et ne se déchire ...

L'emboutissage est plus simple, dans votre cas sans expérience c'est plus du prototypage car en atelier de bijouterie cette technologie est faite pour de la production en série, peut-être moins à notre époque...
Les presses sont très importantes dans ce procédé de formage, la précision y est micrométrique, avec des pression variable, j'avais un balancier comme toi quatre fois plus gros pour pousser à 30 tonnes, pour du prototypage...
Aujourd'hui lorsque je pousse une médaille en matrice j'utilise une presse de laboratoire hydraulique de 40 tonnes pour des médailles ou des croix d'environ 3 centimètres...
Pas plus de pression car on ne sait jamais comment a été réalisé le traitement thermique de la trempe de la matrice et au dela on avachit facilement une gravure, donc à ce stade la matrice est foutue...

Je dois te laisser, le temps passe et j'ai rendez-vous...
à une prochaine,
Cordialement,
Philippe

Revenir en haut Aller en bas
http://www.alittlemarket.com/boutique/cfab-904033.html?version=f
Doblezeta

avatar

Messages : 7277
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 51
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Premier estampage   Lun 19 Fév - 16:34

Bonjour philoo

Re-bienvenu ! cheers

Revenir en haut Aller en bas
Nanosaure



Messages : 2874
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 38
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Premier estampage   Lun 19 Fév - 19:57

Merci Philoo,

désolé d'apprendre que ton réseau de vente a disparu d'un coup...

Ma presse ne parait pas très importante sur la photo, mais en réalité elle est plutot grosse. Je ne sais pas quelle force elle a exactement mais il me semble que le vendeur m'avait parlé de 20t.
Arnaud c'est une bonne nouvelle de savoir qu'avec 40 tonnes de poussée on peut faire une médaille.
Par contre quelle est le différence entre une presse hydraulique de laboratoire et une presse hydraulique classique?

bonne journée à tous

Revenir en haut Aller en bas
Arnaud



Messages : 396
Date d'inscription : 20/06/2016
Age : 36
Localisation : Rive De Gier ( Loire, France )

MessageSujet: Re: Premier estampage   Lun 19 Fév - 20:15

Salut nano ,
Sans rien y connaître, je que la presse classique est réglé pour une frappe alors que la presse de labo , on devrait régler la pousse au fur et à mesure.

Un peu comme les alimentation de labo où tu a deux bouton pour régler l amperage ou le voltage.

Sur la vidéo de ducros, la presse a un cadran avec aiguille , je pense qu'avec ils peuvent régler la puissance au fire et à mesure

Bonne soirée,
Arnaud.
Revenir en haut Aller en bas
Tim



Messages : 2353
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 45
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Re: Premier estampage   Lun 19 Fév - 21:30

Bonjour,

J'ai vu récemment qu'il y a un chapitre assez important consacré à l'estampage ou emboutissage, dans le livre allemand traduit en anglais Very Happy de Brepohl, j'y ai lu par exemple que pour la frappe de pièce, la monnaie, il était préférable une pression progressive que brève et brutale... il y a plein de formules mathématiques, de schémas etc...
Si vous n'avez pas ce bouquin je peux vous scanner le chapitre en question, on sait jamais vous y trouverez peut être des infos
Revenir en haut Aller en bas
Nanosaure



Messages : 2874
Date d'inscription : 14/08/2010
Age : 38
Localisation : à côté de lyon

MessageSujet: Re: Premier estampage   Lun 19 Fév - 23:03

bonjour Tim,
merci pour ton aide !
je ne connais pas ce bouquin, alors si ce n'est pas trop compliqué pour toi de scanner ces pages, c'est bien volontiers...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Premier estampage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier estampage
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Conseils pour achat d'un premier appareil photo
» Des conseils pour mon premier "reflex"................
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema
» Mon premier chaperon (rouge)
» premier combat du tournois . 2 contre 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Estampage-
Sauter vers: