Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
..........................................Une super belle et nouvelle idée......https://www.facebook.com/groups/1858608211120133/ ...................Le Bon Coin des Joailliers......................n'hésitez pas à vous y inscrire..................Belle et bonne journée à toutes et à tous.....................

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PLefebvre

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22
Localisation : Marseille

MessageSujet: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Mar 4 Juil - 1:42

Bonjour à tou(te)s Smile

Hier j'ai foiré un émaillage. Je venais de souder un cercle émaillé sur une pièce plutôt massive en laiton, et en refroidissant, ce qui n'est pas très étonnant, le cercle s'est fissuré et un morceau a sauté.
Devant cet échec je n'ai pas voulu dessouder mon cercle et recommencer, vu que de toute façon, j'allais probablement me retrouver avec le même problème.

J'ai donc essayé un truc pas trop conventionnel : planter des morceaux de métal dans l'émail et balancer un peu de soudure dessus.
Ça m'a pris toute l'après midi, l'émail a changé une bonne dizaine de fois de couleur et j'ai dû ressouder pas mal de trucs mais ça tient très bien maintenant.

En voyant comment se comporte l'émail à chaud martyrisé par la pointe à souder, ça me donne envie d'essayer un autre truc : fabriquer des petits tampons en acier, et "mouler" l'émail avec ces tampons, ça pourrait être joli comme effet.

Bref, voilà les photos :


















(et l'album sur facebook avec les descriptions et des photos haute définition :
https://www.facebook.com/pg/P.LefebvreBijoux/photos/?tab=album&album_id=499037683761444 )

Voilà.
Si c'était à refaire, je crois que je m'y préparerais mieux, parceque bon... fondre des bouts de fil qui traînent à la hâte pour vite les enfoncer dans l'émail encore chaud, se cramer les doigts une bonne quinzaine de fois....... Tout ça pour ne pas être sûr que ça tienne au final....
J'suis quand même content que ça ait tenu, malgré les violents coups de brosse et les nombreux passages de lime et d'échoppe, au moins j'suis certain que ça bougera pas après tout ça.

Mais c'est quand même vachement aléatoire comme méthode....

N'hésitez pas à me donner votre avis Smile

Bonne soirée, vais faire dodo, mes doigts cramés ont besoin de repos ^^
Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

avatar

Messages : 6217
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Mar 4 Juil - 15:26

Bonjour PLefebvre

J'aime bcp tes modèles, ce sont des lignes plutôt classiques, mélange de plusieurs styles, très agréables…!

Tu penses que l'éclat de l'émail était du à quoi…?
Trop près du métal sur le bord et au rétrécissement ça à pété ?
Revenir en haut Aller en bas
PLefebvre

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Mar 4 Juil - 16:06

Merci du compliment Smile

Pour l'éclat de l'émail, ça m'arrive assez souvent (et c'est énervant Sad ), pour plusieurs raisons :

Lorsque la pièce est en laiton, son coefficient de dilatation est trop éloigné de celui de l'émail (j'suis pas sûr d'avoir bien compris cette partie là, mais en gros, de ce que j'ai pu lire, l'émail se rétracte trop vite ou trop lentement par rapport au métal en dessous, ce qui provoque les fissures en refroidissant)
Donc en suivant ce principe, la rondelle de cuivre émaillée ne se fissure pas en refroidissant toute seule, mais une fois soudée sur le laiton, elle subit les déformations plus importante du laiton, ce qui finit par craquer l'émail, et ce même en tentant de refroidir le plus lentement possible.
Quand j'émaille directement sur du laiton, ça foire presque à chaque fois, j'ai pas encore essayé en émaillant dans des cavités, mais sur du plat j'ai jamais réussi à faire tenir quoi que ce soit, sauf sur des tout petits morceaux.

Sinon, une autre raison, c'est l'absence de contre-émaillage : même sur du cuivre ça peut se fissurer si je mets une trop grosse épaisseur d'émail d'un côté, sans contre-émailler de l'autre. Toujours pour les mêmes raisons de coefficient de dilatation.
Les émaux opaques ont tendance à craquer beaucoup plus facilement que les transparents.
(Là c'était pourtant du vert transparent, même s'il est ressorti plus opaque à force de surcuissons)

C'est peut-être dû à la qualité de ma poudre d'émail aussi, mais j'crois pas, je lave bien avant pour enlever le limon, etc... à priori pas de souci de ce côté là. (Il provient d'Artisanat & Loisirs, qui ont, soit dit en passant, un excellent service téléphonique Smile )

Si quelqu'un a un indice supplémentaire, c'est pas de refus Smile
Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

avatar

Messages : 6217
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Mar 4 Juil - 17:35

Ahà…!
La solution au lieu de souder cette anneau, s'aurait été de le monter avec des picots que passent à travers des trous faites sur ta pièce de base et écartés ou rivés/perlés à l'arrière… ?
Revenir en haut Aller en bas
PLefebvre

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Mar 4 Juil - 17:45

Oui, c'est une solution en effet, merci du conseil Smile

J'y avais pensé, mais un peu tard, après avoir limé en fuite l'arrière  Embarassed  Du coup y'a bien 1,5mm de différence entre le diamètre du cercle évidé à l'avant et celui de l'arrière, ça m'aurait laissé à peine un millimètre, j'ai eu peur de pas être assez précis pour percer.
Manque de prévoyance, prochaine fois j'crois que j'réfléchirai un peu plus, ça m'évitera des heures de rattrapage ^^
(Quoique bon, ça m'a fait découvrir plein de trucs sur le comportement de l'émail (et de la peau brûlée  Laughing ), c'est pas plus mal)
Revenir en haut Aller en bas
41

avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 30
Localisation : Sion-sur-l'Océan

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Mar 4 Juil - 23:27

Bonsoir,

Chouette pendentif !
Tu pousses tes expérimentations jusqu'au bout, jusqu'à ce que cela fonctionne surtout !  Wink

J'ai tout de même un petit doute sur la tenue de l'émail dans le temps …
Plus tu insèreras d'éléments "étrangers" dans l'émail, plus tu créeras des tensions supplémentaires.
Du coup, le risque que ça pète sous le coup d'un choc est amplifié dans le cas de ton pendentif.
C'est dommage tout ça, car les incrustations de laiton apportent vraiment un plus, à mon goût. Tout autant que les variations de couleurs qui les accompagnent.
Si tes essais d'émaillage du laiton n'ont pas été concluants, cela confirme bien ce que j'ai aussi appris : ils sont pas copains ces deux-là … Le cuivre, l'argent ou l'or seront plus accueillants !
(je n'avais pas poussé jusqu'au histoire de coefficient de dilatation mais ce que tu expliques semble avoir un fond cohérent)

As-tu appliqué une couche de fondant avant l'émail vert transparent ?
Si non, cela peut-être une raison du changement de couleur de l'émail, aussi est surtout de la qualité de son accroche au support en cuivre.

à plus,
Corentin


Dernière édition par 41 le Mer 5 Juil - 1:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PLefebvre

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Mer 5 Juil - 1:04

Bonjour et merci de ton commentaire Smile

J'ai les mêmes doutes que toi sur la tenue de l'émail dans le temps, j'espère qu'il va tenir... jusque là après tout ce qu'il a subi il est resté solide, mais je n'ai pas été jusqu'à taper dessus pour voir, en tout cas je prie pour que ça reste intacte Smile

Tu as raison sur le laiton et l'émail, sont vraiment pas copains.
(Pour le coefficient de dilatation, j'viens de trouver un site qui propose des moyens de l'augmenter ou de le réduire, sitepasite.free.fr/poterie/chimie.html ça m'a l'air interessant, mais un peu fastidieux, d'autant plus que les produits en question sont souvent vendus en grosse quantité uniquement chez les fournisseurs pour céramistes, du coup j'crois que j'vais pas trop chercher plus loin et m'en tenir à émailler sur du cuivre ^^)

Je n'ai pas mis de fondant avant, c'est effectivement ça qui fait que la couleur a changé, mais j'aime bien ce changement, les parties rouges ressemblent au fond de mon creuset, c'est à coup sûr dû au cuivre.
(d'ailleurs je me suis demandé un moment si y'avait pas moyen d'obtenir ce rouge, du coup peut-être qu'en faisant fondre un peu de cuivre avec du fondant j'peux arriver à obtenir cette couleur ? j'essaierai voir.)

Le fondant, ça aide à accrocher ?

Bonne journée Smile
Revenir en haut Aller en bas
41

avatar

Messages : 140
Date d'inscription : 19/01/2016
Age : 30
Localisation : Sion-sur-l'Océan

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Mer 5 Juil - 1:42

Je te souhaite aussi que ton pendentif reste intacte !
Si tu tapes dessus pour voir si ça peut casser, j'ai déjà une idée du résultat … What a Face

Le contenu du lien que tu donnes est plutôt pointu, mais reste accessible et clair au niveau de la compréhension.
Pour ce qui est de la pratique, pour jouer au petit chimiste ça se complique si tu dois commander des quantités industrielles …!
(de plus, il est question d'émail pour la céramique, je ne t'apprends rien en te disant que ce ne sont pas les même compositions que pour les émaux sur métal, bien qu'il existe évidement des similitudes concernant les oxydes employés pour les rendus de couleurs)

Le fondant (ne pas confondre avec le flux pour la brasure) est un émail transparent qui est appliqué en première couche pour favoriser l'accroche des couches suivantes. Il permet d'obtenir de "belles" couleurs transparentes (fidèles aux témoins du fabriquant). Il est dit qu'il peut être facultatif pour les émaux opaques (perso, j'en applique systématiquement une couche pour tous les émaux).

Voili voilou !
Bonne nuit,
Corentin
Revenir en haut Aller en bas
PLefebvre

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Mer 5 Juil - 12:08

J'ai tapé un peu dessus (doucement, quand même, j'suis pas masochiste à ce point Laughing ) et ça a pas l'air de bouger. Mais bon. Un petit choc plus brutal bien (mal) placé pourrait, j'imagine, facilement en venir à bout de cette couche fragile.
Je ne manquerai pas de le préciser si j'le vends.

Pour le contenu du lien, effectivement c'est pour la céramique, mais j'imagine que ça fonctionne sur le même principe pour ce qui est des coefficients. (Tous les tableaux avec la masse molaire et la masse atomique, par contre, j'suis pas sûr que ça ait la moindre utilité dans l'émaillage, on dirait plutôt du décorum, mais peut-être...)
Par contre, oui, j'vais pas acheter un kilo de chaque poudre différente, parce-que bon... Ça prend de la place, tout ça  Laughing
Mais sur d'autres sites, j'ai pu voir que du kaolin (argile blanche, vendue en pharmacie) et de l'acide borique pouvaient réduire le coefficient de dilatation, à condition de savoir bien les doser. Et ça, j'en ai. Reste à savoir s'il faut l'augmenter ou le réduire....
Mais bon... Dans ces cas là ça se complique vraiment, c'est juste une idée, si un jour l'envie me prend d'essayer, mais j'compte pas trop là dessus.

Merci pour les infos par rapport au fondant, j'avais dans l'idée que c'était juste pour donner du volume à moindre coût, mais visiblement c'est bien plus que ça. J'en ai un petit pot, heureusement.

Merci pour tout Smile
Revenir en haut Aller en bas
Taladjin

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 12/09/2016
Age : 29

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Jeu 6 Juil - 0:10

Juste pour dire que j'aime beaucoup le look de ce pendentif, bravo !
Revenir en haut Aller en bas
PLefebvre

avatar

Messages : 147
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 22
Localisation : Marseille

MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   Jeu 6 Juil - 0:55

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une pièce émaillée, foirée puis rattrapée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pièce : Le PERP Goriot
» Pièce de 10 euros en argent
» Chocolat à l'emporte pièce
» vis foiré ou ..foiré vos astuces !
» Une pièce d'échec (par lollipop)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: ÉMAIL :: Vos créations avec les émaux.-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: