Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Oyé...Oyé..... AGT21 membre du forum recherche un maître d'apprentissage en Côte-d'Or, idéalement proche Dijon mais tout autre lieu qui conviendrait, pour un CAP en alternance de 2 ans à l'école du Louvre début septembre ou octobre 2018. Contactez AGT21 via MP ou Admin qui fera suivre.......... Mille mercis..................

Partagez | 
 

 Shakudo : Pourquoi allier l'or au cuivre...

Aller en bas 
AuteurMessage
Petite

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/04/2016
Localisation : France, Finistère, en bord de mer

MessageSujet: Shakudo : Pourquoi allier l'or au cuivre...   Ven 1 Sep - 18:55

Salut à tous,

Blablabla en préambule d'un document de recherche que j'aimerais partager, celui de Claire Vajou.

Je m'intéresse au shakudo, alliage ainsi défini au Japon : cuivre / or à 2-5 % voire plus (10 maximum apriori).
Cette dernière proportion devant être fixée en fonction du résultat recherché (couleur et réactions aux patines).

L'intérêt de cet alliage est de fournir un métal apte à prendre des nuances sombres brun cramoisi à noir chaud, après application de patines déclenchant un oxyde de cuivre, dont certaines recettes sont déjà données sur le forum.

Mais alors pourquoi faut-il de l'or ?
Et puis, quels résultats suivant proportions ?
Je compte faire des essais comparatifs à faible dose, guidée par ce début de réponse :


1) Évidemment, d'abord Wiki machin, qu'est-ce qu'on ferait sans ça; extrait :

"Ce qui donne sa couleur particulière au shakudō patiné, c'est une couche de quelques µm d'oxyde de cuivre dans laquelle sont dispersées des particules d'or de l'ordre de 10 nm. Les particules d'or reflètent la lumière dans toutes les directions et font baisser la luminosité apparente. La lumière passant à travers l'or devient bleue (imperméable aux longueurs d'onde autres que le bleu) et celle réfléchie par l'oxyde de cuivre devient rousse, de sorte à former cette couleur caractéristique cuivrée, noire et pourprée. "

Oui, alors, ceux qui peignent savent que du rouge avec un peu de bleu, ça fait du pourpre, un violet chaud (la belle couleur "murasaki" aimée des Japonais).
Autrement dit, le simple cuivre patiné seul donnerait un violet plus rouge, et donc plus clair.

Mais aussi l'apport d'or produit un effet d'optique d'assombrissement de l'ensemble.
C'est là que je vous joints le lien de l'étude de Claire Vajou, qu'entre en scène une autre culture et ceux par qui je dors maintenant mieux la nuit après avoir cogité sur le shakudo :

2) Sur l'origine du "bronze noir", qui n'était pas du bronze...

Pour ceux qui ne seront pas intéressés par l'intégralité de l'article, un extrait, fin de page 2, pour l'essentiel :
" le bronze ne fait pas partie des ingrédients, il est le résultat de la transmutation. Il s’agit en effet d’une transmutation au sens alchimique plus que d’un alliage. Et c’est là que les choses se corsent : ce qui fascinait jadis, et ce qui fascine encore, c’est que le bronze noir, bien qu’en partie composé d’or, ne brille nullement. Mais il y a plus : les analyses physico-chimiques les plus pointues (accélérateur de particules AGLAE, bombardement de photons), confirment que, vu le taux de cuprite élevé, la patine EST, ou devrait être rouge de par sa structure moléculaire, or elle paraît noire. De par un effet d'optique dû au tramage nanoscopique de la matière, la présence de l'or fait que ce qui est rouge SEMBLE noir, c’est-à-dire que nous le voyons noir, car cette trame métallique singulière réfléchit la lumière de façon encore inexpliquée aujourd'hui."

https://www.academia.edu/26569516/LALLIAGE_FABULEUX_Énigme_darchéologie_littéraire


Mais de l'or jusqu'à quel point pour un quasi-noir ?
Car l'effet d'assombrissement doit augmenter avec l'or, jusqu'à une limite au-delà de laquelle on bascule dans un effet inverse, des bordeaux, des bruns orangés, sans parler de la combinaison avec les patines.
Réponse part les tests, car mon japonais est trop basique pour que je me lance dans la recherche de sources. Ce qu'on trouve en anglais sur le Web à ce sujet est limité.
J'ouvrirai un sujet si ça intéresse quelques paumés comme moi.

En subsidiaire et pour le plaisir des yeux, le lien de Jim Kelso, qui a appris alliages et patines avec nos amis japonais, et fait de très belles choses :

http://www.jimkelso.com/index.htm

Sayoonara !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29620
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Shakudo : Pourquoi allier l'or au cuivre...   Ven 1 Sep - 19:58

Bonsoir Petite,

Voilà un super sujet à approfondir. Merci à toi de lancer cette discussion.

Je n'ai jamais encore réalisé d’alliage cuivre et or......pourtant il faudra bien que je le fasse un jour. Car cet alliage me permettrait de faire des alliances sans soudure en offrant à mes clients des couleurs en dehors de celle classique en bijouterie-joaillerie.

La conjointe de mon fils Pierre est japonaise et je crois qu'elle pourra m'aider à trouver de plus amples renseignement sur des sites de créateurs japonnais utilisant ces alliages, cuivre et or.

Je crois que d'autres membres que moi auront des débuts de réponses à tes questions.

Dès que j'aurai de nouvelles infos, je reviendrai te et vous les raconter.

Belle fin de journée

Sayoonara !

Michel Zim
sunny




.

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Petite

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 23/04/2016
Localisation : France, Finistère, en bord de mer

MessageSujet: Re: Shakudo : Pourquoi allier l'or au cuivre...   Ven 1 Sep - 20:16

Ça marche !

Mon fils est franco-japonais aussi, mais son père est un philosophe et les artisans japonais sont relativement discrets. Je ne veux pas dire "secrets" mais ils sont plus dans la transmission du savoir-faire, en situation (sauf erreur de ma part, ils glosent moins que "nous", je crois).

Pour ce qui concerne les proportions précises et dénominations, je les ai et peux les partager, ainsi que bon nombre de recettes et éclaircissements de patines :
référence fournie par Jim Kelso, du livre de Eitoku Sugimori, que j'ai acheté en format kindle sur Amazon :
Japanese patinas

Je transmettrai ce que je peux à la demande.

Affaire à suivre sunny

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29620
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Shakudo : Pourquoi allier l'or au cuivre...   Ven 1 Sep - 20:36

Bonsoir Petite,

Ma première stagiaire ( en 2006 je crois ) était aussi une japonaise, et effectivement au Japon les '' maîtres '' doivent être observés attentivement par leur apprenti plutôt que de verbaliser eux-mêmes avec moult détails tout de leurs connaissances.

Cela a comme avantage de ne garder près de soi que des apprentis ultra patients et et ultra intéressés par le métier à long terme.

Bien sûr une approche plus occidentale, plus loquace, peut aussi permettre à des apprentis passionnés d'apprendre plus aisément ( et plus rapidement ) , mais avec le risque que peu de ses apprentis demeurent dans le métier à long terme.

Perso, je préfère tout raconter, et laisser à chacun la responsabilité de faire ce métier à long terme ou non en toute liberté.

Si tu as des recettes de shakudō à recommander, je suis preneur, je prendrai en note....et dès que j'aurai de l'or pur à y consacrer je me lancerai dans la fabrication d'alliances sans soudure.

Belle fin de journée

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shakudo : Pourquoi allier l'or au cuivre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Shakudo : Pourquoi allier l'or au cuivre...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Utilité d'un joint d'échappement en cuivre??
» chaudière cuivre
» Associer l'argent au cuivre : attention à la corrosion galvanique !
» Gravure sur cuivre. "Eau-forte"....
» Pourquoi la viande fait elle de l'eau ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: MATIÈRES D'OEUVRE :: Or Argent Platine et Palladium ( en atelier )-
Sauter vers: