Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
.................................................................Bijouterie et joaillerie, deux merveilleux métiers au service de la parure. Ce forum est au service de toutes celles et de tous ceux qui aiment les bijoux fabriqués entièrement à la main sans aucun moulage. Au plaisir de vous lire et de partager avec nous toutes les techniques et astuces classiques de ces deux métiers. Magnifiques journées.......................

Partagez | 
 

 Travail de l'acier de Damas

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Monsieur Beaumont



Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2018

MessageSujet: Travail de l'acier de Damas   Jeu 19 Avr - 20:33

Bien le bonjour,

Souhaitant travailler ce matériaux je me pose quelques questions:

- Est il possible de façonner un anneau sans soudure avec ce métal selon la technique de la rondelle (moyennant je n'en doute pas quelques variation dans la façon de procéder) ?

- A l'état recuit ce métal peut il être façonné sans risque de casse ?

- Un recuit final sous papier inox est indispensable je suppose ?

- Avez vous d'autres conseils de tout ordre à me donner concernant ce métal ?


Merci d'avance à vous tous,
Simon.
Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

Doblezeta

Messages : 8259
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 52
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Jeu 19 Avr - 23:17

Bonjour

Pas de souci pour le travail, s'ils arrivent à faire de lames je ne vois pas d'inconvénient pour le façonner autrement…
Tu peux partir d'une rondelle ou en écartant le "billet" faisant un trou au milieu et partir à former un anneau.
Contrairement aux métaux précieux, l'acier se travaille à chaud.
C'est préférable de le travailler au chaud, on peux dire, car il est bien plus malléable ainsi, autrement il va s'écrouir très rapidement. Je dirais même que ça sera très pénible de le travailler à froid.
Le pb que se pose, si tu veux faire un bijou avec, au niveau de le porter.
L'acier en contact avec la peau ne fait pas bon mélange…

Revenir en haut Aller en bas
cardoso5fr



Messages : 530
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Ven 20 Avr - 9:16

Là on est dans mon domaine même si je ne bosse pas le damas particulièrement Smile.

Donc travaille à chaud comme cela t'as été dit ( a froid laisses tomber pour de la grosse déformation tu vas pleurer et éventuellement fendre la ferraille si le recuit est pas bon), sinon c'est mal parti. Mais tu peux le travailler même avec une simple chalumeau. Si tu perces le rond avec un poinçon à chaud, tu auras déjà fait une bonne partie du boulot car la rondelle aura déjà pris quasiment la forme conique. Sinon, ben tu perces, tu chauffes et tu déforme avec boule ou cone. et ensuite travail au triboulet à forger (mais à chaud)
Tu peux travailler un peu à froid avec un bon recuit, mais faut pas compter obtenir de grosses déformations plastique.

Attention au damas que tu utilises, le damas contient souvent du nickel pour les damas non inox. Donc risque d'allergie. Sur une lame de couteau, c'est pas gênant, sur une bague, j'ai fait le test et j'ai eut le doigts qui à gonflé en deux heures et pourtant je suis pas allergique à la base. Certains porte des bagues en damas carbone sans soucis même si c'est une combinaison xc75 15N20 . Mais moi je déconseille à moins de la chemiser d'argent.
Voir aussi si c'est un damas martensitique (qui se trempe) ou austénitique (qui ne se trempe pas) . Si c'est un damas qui se trempe, c'est plus raide sous le marteau.

Le feuillard inox est pour la trempe , et pour éviter l'oxydation et la création d'oxyde de chrome ultra pénible à virer lors de la phase d'austénisation . Donc si tu est sur un acier damas à partir de nuance non inox. Pas besoin de feuillard inox pour le recuit.

Sinon tu es sur un damas martensitique. Pour avoir une belle révélation, il faut que cela soit trempé pour bien voir la différence entre les nuances. Donc là c'est recuit, normalisation et trempe puis un gros revenu.

Personnellement je te conseillerais de partir sur du damas inox. Il en existe de l'austénitique chez damasteel de chez sandvik qui est prévu pour les bijoux. (sinon en martensitique cela existe aussi mais c'est toujours plus raide.) (j'ai un fournisseur qui vend au cm si tu veux, en fonction du type de damasteel tu te trouves entre 10 et 50 livres du cm à peu prés.

Sur le martensitique, faudra le trempe sous papillotte d'inox avec chauffe à 1050°c, maintient d'une quinzaine de minutes, trempe sous plaque alu ou à l'huile. Et gros revenu à 250-260°c.

Sur de l'austénitique, pas de trempe nécessaire.

Sur un inox révélation à l'acide sulfurique ou chlorhydrique. Le perchlo marche moyen. sur le damas carbone , révélation au perchlo c'est royal.

Faut juste pas espérer augmenter de deux tailles la bague au triboulet en tapant sur l'anneau avec un damas martensitique.

Avec un austénitique , je pourrais te dire j'en ai deux à faire. Mais j'ai jamais encore joué.

Sinon la plupart du temps, les anneaux en damasteel et damas sont fait par usinage plus que par une méthode bijoutière. Mais c'est faisable. Faut juste une source de chaleur permettant de monter à température de forge, un tas qui va bien et un triboulet à forger.

Ah j'oubliais un truc. Pour le damas comme pour le titane, faut bien penser à prévenir le client porteur éventuel que ce sont des anneaux qui ne se coupent pas si facilement que ça en cas de problème. Il y a eut pas mal de problème de "dégantage" et autres gonflements ou les gens des urgences se sont trouvé dans de grandes difficultés à couper l'anneau qui se trouvait dans un matériaux autre que du métal précieux. (une pince prévue pour couper l'argent va galérer sur du titane de 2mm et ne coupera nullement une alliance en damas trempé.)

Faut juste que la personne soit au courant de façon à pouvoir indiquer aux urgentistes qu'il faut utiliser du matériel un peu plus lourd genre coupe boulot ou même dremel doucement ou autre.
Revenir en haut Aller en bas
Le Monsieur Beaumont



Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2018

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Sam 21 Avr - 12:07

Merci pour ces réponses très précieuses.
Je pensais partir sur de l'inox pour des questions de sécurité mais la distinction entre martensitique et austénitique me parraissait un peu floue.

En conclusion si j'ai bien compris en partant d'un acier austénitique inox, je peux travailler celui-ci comme un métal classique type argent (mise à part la température de travail bien entendu) sans besoin de faire rôtir la piece une fois formée ni de la tremper tout en conservant une résistance honorable ?
Est ce bien cela ?


Cordialement,
Le Monsieur Beaumont.
Revenir en haut Aller en bas
cardoso5fr



Messages : 530
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Lun 23 Avr - 11:33

Je dirais ça en effet. Il faut prendre en considération que l'acier va etre moins malléable que l'argent. En le travaillant au début à chaud , la déformation importante sera possible. Ensuite une déformation a froid va l'écrouir et le rendre plus résistant.
Je pense que tu dois pouvoir gagner une taille de bague par martelage à froid.
Sur un inox, il est difficile de faire un recuit et normalisation et tout le toutim contrairement à un acier faiblement allié ou non allié.
Avec un acier austénitique, la chose sur c'est que tu n'auras pas besoin de tremper ni de revenir la pièce.
Sinon attention le travail à chaud va créer de l'oxyde de chrome en surface,et c'est un peu "couillon" à virer Smile. Si t'as une petite sableuse Smile. Sinon à l'abrasif .
L'avantage aussi de l'austénitique. C'est qu'aprés le travail à chaud, la pièce ne sera pas trempé, contrairement au martensitique.
A la chauffe et au refroidissement à l'air, l'acier prendra la trempe. Elle ne sera pas "bonne au sens métallurgique du terme car le temps et les températures d'austénisation ne serait pas respecté mais cela serait trempé. Ce qui veut dire.
Cassant si pas de revenu
Limes qui glissent dessus
Pas de formation possible par martelage.

Donc, part sur un damasteel en rond Smile. (barmond international en angleterre par exemple. En france j'ai pas trouvé de fournisseur de rond au cm. (au mètre cela coute un bras Smile).
Revenir en haut Aller en bas
Le Monsieur Beaumont



Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2018

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Lun 23 Avr - 12:16

Merci bien.
Mais du coup je ne comprend pas, le
"Cassant si pas de revenu Limes qui glissent dessus Pas de formation possible par martelage." concerne t'il l'austénitique ou le martensitique ?

Si cela concerne l'austénitique comment produire une pièce résistance et non cassante avec de l'austénitique ?
Revenir en haut Aller en bas
cardoso5fr



Messages : 530
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Lun 23 Avr - 13:20

Non c'est sur le martensitique qui est fait à partir de nuance trempable. l'austénitique comme ce sont des inox qui n'ont pas assez de carbone pour prendre la trempe, il ne devrait pas y avoir de soucis Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Le Monsieur Beaumont



Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2018

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Lun 23 Avr - 15:30

Ok donc globalement je peux travailler l'austénitique comme je le ferai avec un métal précieux (si ce n'est la chaleur de travail et le nettoyage de l'oxyde de chrome) ?
Revenir en haut Aller en bas
cardoso5fr



Messages : 530
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Lun 23 Avr - 16:00

C'est l'idée mais c'est bcp plus raide Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Pec

Pec

Messages : 150
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Lun 23 Avr - 22:18

C'est bien ce sujet, en ce moment je récupère plein de bouts de damas ( chutes )
que j'aurais bientôt le temps de travailler bounce
mais je me vois plus en mode sculpture dans la masse à la meule voire un peu de lime
pour broches

et les questions que je me pose sont plus au niveau de la brasure

j'ai testé de braser de l'acier doux et l'argent, c'est dur de pas faire fondre la pièce en argent ( bon, j'ai fait de la granulation alors ça se voit pas Very Happy  )
mais ça marche !  soudure forte argent, chalumeau oxy acétylène

avec le damas pas encore essayé....des conseils ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.estherfarrache.com
cardoso5fr



Messages : 530
Date d'inscription : 29/09/2014

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Mar 24 Avr - 9:34

Sur du damas carbone pas de soucis à priori pour braser dessus, sur un damas inox, va falloir avoir un bon flux Smile. J'ai jamais réussi à braser quoique ce soit sur du damas inox Smile.

Mais c'est surement faisable puisque le damas c'est ni plus ni moins que deux aciers soudés ensembles Smile.

Comme conseil, si c'est pour un truc qui risque d'être en contact avec la peau et que tu connais pas la composition de ton damas, chemise le d'argent pour éviter les soucis, ou rivette le sur une plaque d'argent si tu ne parvient pas à le braser.
Revenir en haut Aller en bas
Pec

Pec

Messages : 150
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 28
Localisation : France

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Mar 24 Avr - 10:43

oui, rivetage, la dernière option si la brasure ne veut pas faire aller

pour l'instant, découpage au bocfil....... Sad c'est raide !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.estherfarrache.com
Le Monsieur Beaumont



Messages : 9
Date d'inscription : 18/04/2018

MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   Jeu 26 Avr - 16:58

Merci bien pour toutes ces précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Travail de l'acier de Damas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Travail de l'acier de Damas
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couteaux !
» [Jeanne Faivre d'Acier]Le dernier Vampire
» Fabrication d'un rasoir en acier damassé
» gros travail de vectorisation
» Ma Vostok Amphibian tout acier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: MATIÈRES D'OEUVRE :: Cuivre, Laiton, Aluminium, Bronze....Métaux non précieux mais...utile....-
Sauter vers: