Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Oyé...Oyé..... AGT21 membre du forum recherche un maître d'apprentissage en Côte-d'Or, idéalement proche Dijon mais tout autre lieu qui conviendrait, pour un CAP en alternance de 2 ans à l'école du Louvre début septembre ou octobre 2018. Contactez AGT21 via MP ou Admin qui fera suivre.......... Mille mercis..................

Partagez | 
 

 Affinage de l'or

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
adnene



Messages : 10
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: Affinage de l'or   Mer 1 Déc - 17:45

Bonsoir,

Je suis entrain de faire un petit atelier pour faire le raffinage de l’or.

Je me suis habitué à faire le raffinage de l’or mélongé avec du cuivre et de l’argent avec l’acide nitrique cette étape et facile pour moi.

Comme dans notre métier chacun a sa spécialité moi je n’ai pas une grande expérience dans le domaine du raffinage.

Parce que ces dernier temps je suis un peu inquiet sur la nouvelle étape de raffiner de mon or par ce que pour le moment je travaille avec de la poudre d’or 22 carat venue directement de la mine.

Je veux bien savoir qui a rencontré cette poudre et comment faire son raffinage et trouver a la fin de l’or fin 999 ou prés.

Et avec quel acide je peux travailler (acide chlorhydrique ????-sulfate de fer ????? ) et avec quelle méthode

Mille mercis
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29619
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Mer 1 Déc - 18:37

Bonjour Adnene,

Aly te répondra avec le plus de précision, il est très fort côté raffinage.

Mais il y a une très bonne recette de raffinage donné par JJR dans le forum.

....la voici:

Faire de l' Or fin avec ses déchets


Les Bijoutiers Joailliers liment, martèlent, découpent des plaques d'or, des fils....cela fait des limailles, des morceaux d'or. Tout cela tombe dans une peau en cuir ou un tiroir spécial situé au dessus des genoux. Régulièrement dans la journée ou selon les changements de métaux, ils recueillent ces déchets et les placent dans leurs boites à métal.
Ce sont des boites avec deux compartiments, le premier est un peu comme une passoire, qui laisse passer les limailles et se situe au tiers supérieur de la boite. Il y a une boite par métal employé, l'or jaune, l'or rose, l'or gris, le platine. Certains bijoutiers peignent une bande de couleur sur les boites pour eviter les erreurs (les étourdis comme moi).
Les morceaux de métal vont resservir pour des pièces plus petites .
Et les limailles vont être données à des laboratoires de traitement des déchets précieux. Il faut vous dire aussi qu'une partie de cet or travaillé, va sur le sol de l'atelier, et régulièrement le sol est balayé poussieres et autres dechets y compris. Nous récupérons tout , même les filtres de polissage, les vieux bains de dorures, etc. Autrefois les ateliers traitaient eux-même ces déchets, mais le temps passé, les acides à employer, les fumées....! Néanmoins, il peut être interessant d'avoir à l'atelier, un peu d'or fin, pour sertir certaines émeraudes par exemple, pour relever le titre d'un morceau d'or refondu dont la pierre de touche ferait douter de sa teneur en or!

METHODE ET RECETTE

Surtout, pas de fer ou métaux ferreux dans nos déchets, ce qui veut dire qu'il faut tout vérifier, tout passer à l'aimant et quelque fois découper en morceaux. Dans les boitiers de montres anciennes, il y a la plupart du temps des ressorts pour l'ouverture des boitiers! Dans les charnières de poudriers, de boites, se méfier des goupilles, remplacées souvent au cours de la carrière du bijou par des métaux ferreux..., tout ce qui a été fabriqué pendant la période 1939 à 1949 (on se débrouille en temps de guerre, et nombre de bijoux de cette époque qui me sont passés entre les mains étaient plus que douteux) Enlever systématiquement tous les ressorts des anneaux ressorts et des mousquetons, les soudures à l'étain, etc.

PREMIERE CUISSON

Pour ce qui va suivre, il vaut mieux une hotte aspirante dans l'atelier, ou une très bonne cheminée chez soi, car nous allons polluer un peu. Il faut avoir une coupelle en porcelaine spécialisée, ou un récipient en Pyrex que vous poserez sur une grille en fer, ou une plaque, un substitut d'amiante (puisqu'elle est interdite maintenant) Commencer pour la première fois avec une petite quantité, moins de 30 grs de broutilles, les recouvrir d'eau, et ensuite seulement (l'inverse est dangereux) ajouter un tiers (par rapport à l'eau ) d'acide sulfurique pur.
Je sais que c'est difficile à trouver desormais, sinon selon ce que vous trouvez , variez les proportions en conséquence de façon a obtenir un Dérocher puissant (25%) qui va bouffer (dissoudre) tout ce qui est ferreux restant .
Chauffer jusqu'a frémissement pendant 10 minutes et laisser agir en refroidissant pendant 3 heures. Si l'or prend une couleur rouge et que le bain devient tout noir, vous le savez déjà, c'est le fer qui a donné cette couleur en se délittant.
Lorsque le dérocher est froid, vider la mixture dans vos récipients spéciaux pour donner à traiter, et non dans les Water comme autrefois, rincer plusieurs fois à grande eau. Faites bouillir les broutilles dans une solution saturée de bicabonate de soude, rincer et secher, si vous avez un vieux sèche cheveux, cela accèlèrera le processus de sechage.
Les broutilles étant bien sèches, les peser, et ajouter trois fois le poids de cuivre rosette électrolytique si possible, car il est pur , vous pourrez l'obtenir en grenaille ou en batonnets de fil rond. Faites un lingot, pas trop large qui sera facile à laminer. Laminer en le recuisant autant que nécessaire. Lorsque vous arrivez à une épaisseur proche de la limite de jointure de vos deux rouleaux, ne recuisez plus, descendez à trois dixiemes de m/m, si le métal craquelle, se fend sur les cotés, pas d'inquiétude (ce n'est pas de l'or à 750!). Vous avez donc une bande de métal, très fine, coupez la en paillons de 3 à 4 m/m de large. Lorsque tout est coupé , chauffer sur un charbon avec une flamme molle, sans aller jusqu'au recuit, pour être sur qu'il n'y a plus de gras. Laisser à nouveau refroidir.

A NOUS LA CHIMIE ou l'alchimie

Reprenez votre coupelle en porcelaine ou en Pyrex (pas le saladier de votre femme) préalablement bien rincé. Preparez une solution d'acide nitrique (eau forte) à 80 % , huit parties d'acide et deux parties d'eau, 1 litre pour 100 grammes de broutilles. Poser au fond du récipient 2 ou 3 grammes pour débuter puis avec délicatesse verser quelques gouttes de votre eau forte diluée. N'oubliez pas d'aller faire cela sous votre hotte, car il se produit un bouillonnement violent et et une vapeur brun rousse se dégage. Ne laissez pas d'outils en fer ou acier a coté, car le lendemain ils auront changé de couleur, quant a vous, reculez un peu, c'est pas très bon pour la peau et les poumons. Quand le bouillonnement est terminé recommencer avec une autre petite dose, rien ne résiste à cette potion magique sauf l'or et le platine. Le liquide n'est pas intéressant, mais la boue qui reste au fond du récipient, c'est ce que vous cherchiez, c'est de l'or fin .
Rincer plusieurs fois jusqu'a ce que l'eau soit claire, laisser sécher. Cette poudre qui reste, récupérez là dans un papier de soie et faire un petit sac fermé, le poser dans un creuset, humecter d'alcool à bruler, allumer le papier de soie, cela va tenir la poudre.

Commencez à chauffer au chalumeau, la flamme va devenir verte, un beau vert bronze, ne pas s'inquieter, ce sont les restes d'acide. Ajoutez du borax et fondre à flamme molle , petit à petit au fond du creuset va apparaitre la belle couleur de l'or fin, ou presque...considérez par précaution que vous avez du 995/1000°.
Quelle cuisine, il ne vous reste plus qu'a couler , servez froid, n'oubliez pas de débarrasser, faire la plonge...du moins nettoyer tout.

Avec les photos sur le bog de JJR

http://richardjeanjacques.blogspot.com/2008/12/faire-de-l-or-fin-avec-ses-dchets.html


Grand merci à JJR

Belle jouyrnée Adnene,

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
adnene



Messages : 10
Date d'inscription : 26/11/2010

MessageSujet: merci   Jeu 2 Déc - 11:41

Mille merci Mr Michel Zim et Grand merci à JJR

J’aime vous poser une autre question qui va pressier plus mon travaille
Je veux travailler avec le Processus de WOHLWILL c’est faire un bain électrochimique
Et me manque les bonne normes pour ce travaille avec quelle acide ? Et quantité ?
Merci

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29619
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Jeu 2 Déc - 19:06

Bonjour Adnene,

Je ne connais rien de tout cela....

Un autre membre peut être te répondra...........???

Désolé...

Belle journée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
saintalban



Messages : 1
Date d'inscription : 21/12/2010

MessageSujet: suite des echanges sur la méthode d'affinage   Mer 22 Déc - 11:21

Bonjour à tous,

Félicitations à tous pour la qualité de vos échanges.

J ai lu avec attention la méthode d'affinage proposé par JJR sur son blog
http://richardjeanjacques.blogspot.com/2008/12/faire-de-l-or-fin-avec-ses-dchets.html


J ai trois questions de béotien à l'attention de tous (peut être plus particulièrement de Michel Zim ou JJR)

- 1° question : pourquoi faut-il ajouter " trois fois le poids de cuivre rosette électrolytique" à la fin de la première phase (dite première cuisson) ? En effet, l objet de ce traitement est de séparer l'or pur des autres composants comme le cuivre. Or il est proposé dans cette méthode d'ajouter du cuivre avant la seconde phase ("Alchimie);


- 2 question : quoi sert le Borax ?


- 3° question : sur le site de Pouget-Pellerin on trouve un produit dénommé FONDANT PURIFICATEUR POUR OR 2P/400g
http://www.pouget-pellerin.com/ssrubrique.php?id_rubrique=366, à quoi sert-il ?


Mille excuses si mes questions vous semblent "simplettes",

Heureuse fin d'année à tous.
Alain



Revenir en haut Aller en bas
Eddy

avatar

Messages : 3720
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 62
Localisation : Tahiti ,Océan Pacifique ...Plouf ! J'suis là ,en plein milieu de nulle part .

MessageSujet: Fondant !!   Sam 1 Jan - 22:35



Salut Saintalban

Je pense que cette poudre est a base d e souffre et permet ,quant tu en mes dans ta fonte avant le borax ,de te débarrasser des limailles et de saletés en les amalgamant ensemble ,d'ou sont nom de purificateur ;

Attention c'est du SOUFFRE ! dnc en brûlant il dégage une fumée acre et dangereuse ,a travailler sous hote ou en local ventilé

Je n'avais pas vu ce post ,désolé de ma réponse tardive ;;;;;

_________________
Eddy Des îles

                                       Artisan, oui! Créateur,sans doute !. Disons que je fais les choses que j'ai envie de faire .
                                                                                            Robert Goossens.


                                                                                                  www.creatahiti.jimdo.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creatahiti.jimdo.com
fondeurfou

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Jeu 6 Jan - 18:36

Bien le bonjour a vous et tous mes vœux

Pour l'affinage il est clair que ces recettes sont dans tous les bon vieux bouquins, mais si vous cherchez bien, vous n'obtiendrez que des affinages approximatif, donc loin des 999.9 requis.
La seule méthode pour obtenir de l'or fin est la dissolution a l'eau régale et un précipité . C'est en tout cas ce que je fais et je m'en vais vous l'expliquer sans pour autant rentrer dans la chimie !
Certes un peu complexe mais efficace et chimiquement prouvée.
Je tiens cependant a préciser que c'est un procédé avec des produits dangereux, et qu'il faut s'entourer d'un minimum de protection( gants PVC, lunettes de protection , masque si possible et un endroit bien aéré)
Il faut prévoir pour l'ensemble du procédé 3 à 4 jours a température entre 15 à 20°
L'eau régale est un composé de 2 acides: le nitrique et le chlorhydrique
1 volume de nitrique pour 3 volumes de chlorhydrique (dans cet ordre)
1 bocal à conserve de 2 litres fera votre affaire pour traiter jusqu'à 500 gr de vieil or
Il faut 2 volumes d'eau régale pour 1 volume de métal (1l/500gr) environ

Vous mettez votre or (ou limaille fondue et laminée ) dans le bocal et l'eau régale, il va se produire une réaction chimique qui va dégager au début une forte odeur et un nuage marron très désagréable, fichez le camp vite fait et revenez 2 jours après...

Vous avez obtenu une eau d'une belle couleur verte et au fond un résidu, et parfois quelques gros morceau qui n'ont pas eu le temps de se dissoudre. L'eau verte est le chlorure d'or qui nous intéresse, le résidu au fond du bocal c'est du chlorure d'argent (a ne pas jeter).
Il faut donc filtrer cette eau, pour cela j'utilise un filtre céramique, mais vous pouvez utiliser des filtres a café et faisant attention qu'il ne se perce pas, rincez bien les résidu en ajoutant l'eau de rinçage à votre chlorure d'or, cela permettra un précipité plus rapide. Une précision, je n'utilise que de l'eau déminéralisée.

J'ai oublié de vous dire qu'il vous faudra 2 autres bocaux propres dont un qui aura servi pour récolter votre filtrage.
lorsque votre eau régale bien verte est filtré proprement , les résidus rincés, on va faire le précipité !
Là ça se corse! pour ce précipité, j'utilise un gaz (du dioxyde de souffre) que je fais barboter dans l'eau par un tuyaux, jusqu'à voir l'eau se troubler , devenir couleur or, et dès que ça devient plus sombre il faut stopper le gaz et laisser reposer 24h.

Ce gaz (SO²) se trouve chez les vendeur de produit pour cave coopérative(c'est le même gaz qui fait que nos vins contiennent des sulfites), il se trouve aussi en pastille de 50 ou 100 gr, plus pratique pour les petites quantités que vous aurez a traiter. Pour info j'en traite 2 k par mois en moyenne, donc je me suis équipé en fonction, mais vous n'aurez pas besoin de beaucoup pour faire vos expériences. Vous pouvez aussi le faire avec du sulfate de fer, mais cela a pour inconvénient de laisser des saleté, mais avec un rinçage à l'acétone elles sont éliminées.

Pour finir, il vous suffit de récupérer ce qu'il y a au fond de votre bocal, ce n'est que de l'or fin !
Bien entendu il faut bien rincer autant que possible avec de l'eau déminéralisée, ce qui évite les dépôts de résidu.
Vous obtenez donc une poudre dorée a souhait, qu'il faudra pour terminer le processus fondre avec un peu d'acide borique (c'est mieux que le borax) trouvable en pharmacie.
Bien sûr dans un creuset qui ne servira qu'a ça et une flamme douce sinon ça s'envole ! moi j'ai la chance d'avoir une machine a induction, nananère !

Si encore une indication, il faut autant de gaz ou pastilles que de métal à traiter.
A la fin du processus votre eau régale doit être d'un vert très clair et limpide si ce n'est pas le cas, il reste de l'or dedans, refaites un petit précipité, si l'eau devient marron foncée, y en a plus !

Bonnes expériences, n'oubliez pas de vous protéger !

n'hésitez pas si vous avez des questions !

Fondeurfou






Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29619
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Jeu 6 Jan - 18:51

Bonjour Fondeurfou,

Je comprends mieux ton avatar.....

Avec des interventions de cette qualité, bien sûr qu'on te garde................... on va même t'attacher.....bounce bounce bounce Laughing

Tes explications me parraissent très claires, mais j'imagine bien qu'il faut quand même un peu de pratique pour bien réussir et ne pas trop faire de dégats.

Belle journée....tes élèves ont de la chance...

À bientôt

Michel Zim
sunny


_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Smaug

avatar

Messages : 1237
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 39

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Jeu 6 Jan - 22:56

Je trouve ça passionnant !!!

Bienvenu sur le forum !!

Je me pose une question retraites-tu toi même les déchets d'atelier ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecreusetdelacreation.com
fondeurfou

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Ven 7 Jan - 9:18

Bonjour,

non, je ne retraite pas les déchet, c'est beaucoup trop compliqué et vu les tarifs des affineurs qui le font très bien , ça ne vaut pas le coup.
Je ne traite que ce qui est identifiable, les petits lingots après les avoir laminé jusqu'à ce qu'ils cassent, et la limaille fondue.

Fondeurfou
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Dim 9 Jan - 21:45

splendide exposée, comme l'a dit Ced a ne pas perdre, il y a certaine étape que je ne comprend pas trop mais je relirai tout ça a l'occasion Razz
Revenir en haut Aller en bas
Rolf Gertson

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 17/06/2010
Localisation : Près de Lyon, France

MessageSujet: zqegqrg   Lun 10 Jan - 2:07

Salut la compagnie,
j'aurais aimé remercier Fondeufou pour ses précisions et son exposé très enrichissant.

J'ai aussi une petite question pour toi : tu dis que l'affinage donné précédemment est imprécis et ne donne pas d'or fin, et qu'il est loin des 999,9 requis...
Mais c'est combien, ce "loin" ?

Tu aurais une idée du titre -même approximatif- qu'on pourrait obtenir avec un affinage "classique" ?

Merci d'avance !

Cela dit, pour manipuler de l'acide, il vaut mieux savoir comment traiter une brûlure... simple précaution, éviter de manipuler dans un endroit isolé et seul, et ayez une source d'eau courante à proximité. En cas de brûlure, il faut rincer abondamment la zone à l'eau courante, ça veut dire pendant un temps long -j'ai lu 15 minutes sur Wikipédia...-
Mon cours de sécurité au travail préconise de rincer les brûlures acides avec du bicarbonate de sodium, car cela neutralise l'acide. Il ne serait donc pas bête d'avoir un petit paquet de cette très utile poudre sous la main, ou mieux, un bidon de solution de bicarbonate de soude déjà préparé.
En outre, le bicarbonate est peu cher, peut être utilisé pour neutraliser la déroche, nettoyer les bijoux or ou argent, faire des dents blanches ou un gargarisme. L'essayer c'est l'adopter ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Lun 10 Jan - 2:29

BONSOIR . Je retraite ma limaille: je le passe d abord a l aimant pour oter le metal(le fer) ensuite je fait chauffer dans une vielle casserole a sec pour eliminer les matieres organiques (cire ,bois esct......),puis je fond plusieurs fois avec,du salpetre,du gros sel marin,puis avec la poudre verte de purification cela marche a 99% BONSOIR Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
fondeurfou

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 05/01/2011

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Ven 14 Jan - 13:24

Bonjour,

Merci Rolf .
Je penses que le titre obtenu avec un affinage "maison" est d'environ 980/°°° guère plus, et si c'est fait correctement , le problème de l'affinage au nitrique c'est qu'on ne retire pas le platine (s'il y en a) ni les métaux style palladium, cadmium, et ceux qui servent aux divers alliages d'or gris, qui sont pour la plupart des métaux inattaquables aux acides.

Fondeurfou
Revenir en haut Aller en bas
Rolf Gertson

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 17/06/2010
Localisation : Près de Lyon, France

MessageSujet: Fgeprgkh !   Lun 24 Jan - 22:21

Merci Fondeurfou !

j'ai un peu un train de retard, mais bon...
Je posais la question parce que comme le disait Michel, il est toujours pratique d'avoir de l'or plus pur et donc plus mou sous la main pour faire un sertis clos délicat, par exemple...

J'ai une opale sous la main que je voudrais essayer de monter, je vais me faire un petit bout de 980°°/.. du coup.
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Mer 2 Fév - 18:52

fondeurfou a écrit:
on va faire le précipité !
Là ça se corse! pour ce précipité, j'utilise un gaz (du dioxyde de souffre) que je fais barboter dans l'eau par un tuyaux, jusqu'à voir l'eau se troubler , devenir couleur or, et dès que ça devient plus sombre il faut stopper le gaz et laisser reposer 24h.

Ce gaz (SO²) se trouve chez les vendeur de produit pour cave coopérative(c'est le même gaz qui fait que nos vins contiennent des sulfites), il se trouve aussi en pastille de 50 ou 100 gr, plus pratique pour les petites quantités que vous aurez a traiter.

Si encore une indication, il faut autant de gaz ou pastilles que de métal à traiter.



Moi je comprend pas cette étape Rolling Eyes a quoi sers le " précipité " ?

et quand tu dit " il faut autant de gaz ou pastilles que de métal a traiter " c'est a dire ?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Jeu 3 Fév - 19:30

Admin a écrit:
Bonjour Adnene,

Aly te répondra avec le plus de précision, il est très fort côté raffinage.

Mais il y a une très bonne recette de raffinage donné par JJR dans le forum.

....la voici:

Faire de l' Or fin avec ses déchets


Les Bijoutiers Joailliers liment, martèlent, découpent des plaques d'or, des fils....cela fait des limailles, des morceaux d'or. Tout cela tombe dans une peau en cuir ou un tiroir spécial situé au dessus des genoux. Régulièrement dans la journée ou selon les changements de métaux, ils recueillent ces déchets et les placent dans leurs boites à métal.
Ce sont des boites avec deux compartiments, le premier est un peu comme une passoire, qui laisse passer les limailles et se situe au tiers supérieur de la boite. Il y a une boite par métal employé, l'or jaune, l'or rose, l'or gris, le platine. Certains bijoutiers peignent une bande de couleur sur les boites pour eviter les erreurs (les étourdis comme moi).
Les morceaux de métal vont resservir pour des pièces plus petites .
Et les limailles vont être données à des laboratoires de traitement des déchets précieux. Il faut vous dire aussi qu'une partie de cet or travaillé, va sur le sol de l'atelier, et régulièrement le sol est balayé poussieres et autres dechets y compris. Nous récupérons tout , même les filtres de polissage, les vieux bains de dorures, etc. Autrefois les ateliers traitaient eux-même ces déchets, mais le temps passé, les acides à employer, les fumées....! Néanmoins, il peut être interessant d'avoir à l'atelier, un peu d'or fin, pour sertir certaines émeraudes par exemple, pour relever le titre d'un morceau d'or refondu dont la pierre de touche ferait douter de sa teneur en or!

METHODE ET RECETTE

Surtout, pas de fer ou métaux ferreux dans nos déchets, ce qui veut dire qu'il faut tout vérifier, tout passer à l'aimant et quelque fois découper en morceaux. Dans les boitiers de montres anciennes, il y a la plupart du temps des ressorts pour l'ouverture des boitiers! Dans les charnières de poudriers, de boites, se méfier des goupilles, remplacées souvent au cours de la carrière du bijou par des métaux ferreux..., tout ce qui a été fabriqué pendant la période 1939 à 1949 (on se débrouille en temps de guerre, et nombre de bijoux de cette époque qui me sont passés entre les mains étaient plus que douteux) Enlever systématiquement tous les ressorts des anneaux ressorts et des mousquetons, les soudures à l'étain, etc.

PREMIERE CUISSON

Pour ce qui va suivre, il vaut mieux une hotte aspirante dans l'atelier, ou une très bonne cheminée chez soi, car nous allons polluer un peu. Il faut avoir une coupelle en porcelaine spécialisée, ou un récipient en Pyrex que vous poserez sur une grille en fer, ou une plaque, un substitut d'amiante (puisqu'elle est interdite maintenant) Commencer pour la première fois avec une petite quantité, moins de 30 grs de broutilles, les recouvrir d'eau, et ensuite seulement (l'inverse est dangereux) ajouter un tiers (par rapport à l'eau ) d'acide sulfurique pur.
Je sais que c'est difficile à trouver desormais, sinon selon ce que vous trouvez , variez les proportions en conséquence de façon a obtenir un Dérocher puissant (25%) qui va bouffer (dissoudre) tout ce qui est ferreux restant .
Chauffer jusqu'a frémissement pendant 10 minutes et laisser agir en refroidissant pendant 3 heures. Si l'or prend une couleur rouge et que le bain devient tout noir, vous le savez déjà, c'est le fer qui a donné cette couleur en se délittant.
Lorsque le dérocher est froid, vider la mixture dans vos récipients spéciaux pour donner à traiter, et non dans les Water comme autrefois, rincer plusieurs fois à grande eau. Faites bouillir les broutilles dans une solution saturée de bicabonate de soude, rincer et secher, si vous avez un vieux sèche cheveux, cela accèlèrera le processus de sechage.
Les broutilles étant bien sèches, les peser, et ajouter trois fois le poids de cuivre rosette électrolytique si possible, car il est pur , vous pourrez l'obtenir en grenaille ou en batonnets de fil rond. Faites un lingot, pas trop large qui sera facile à laminer. Laminer en le recuisant autant que nécessaire. Lorsque vous arrivez à une épaisseur proche de la limite de jointure de vos deux rouleaux, ne recuisez plus, descendez à trois dixiemes de m/m, si le métal craquelle, se fend sur les cotés, pas d'inquiétude (ce n'est pas de l'or à 750!). Vous avez donc une bande de métal, très fine, coupez la en paillons de 3 à 4 m/m de large. Lorsque tout est coupé , chauffer sur un charbon avec une flamme molle, sans aller jusqu'au recuit, pour être sur qu'il n'y a plus de gras. Laisser à nouveau refroidir.

A NOUS LA CHIMIE ou l'alchimie

Reprenez votre coupelle en porcelaine ou en Pyrex (pas le saladier de votre femme) préalablement bien rincé. Preparez une solution d'acide nitrique (eau forte) à 80 % , huit parties d'acide et deux parties d'eau, 1 litre pour 100 grammes de broutilles. Poser au fond du récipient 2 ou 3 grammes pour débuter puis avec délicatesse verser quelques gouttes de votre eau forte diluée. N'oubliez pas d'aller faire cela sous votre hotte, car il se produit un bouillonnement violent et et une vapeur brun rousse se dégage. Ne laissez pas d'outils en fer ou acier a coté, car le lendemain ils auront changé de couleur, quant a vous, reculez un peu, c'est pas très bon pour la peau et les poumons. Quand le bouillonnement est terminé recommencer avec une autre petite dose, rien ne résiste à cette potion magique sauf l'or et le platine. Le liquide n'est pas intéressant, mais la boue qui reste au fond du récipient, c'est ce que vous cherchiez, c'est de l'or fin .
Rincer plusieurs fois jusqu'a ce que l'eau soit claire, laisser sécher. Cette poudre qui reste, récupérez là dans un papier de soie et faire un petit sac fermé, le poser dans un creuset, humecter d'alcool à bruler, allumer le papier de soie, cela va tenir la poudre.

Commencez à chauffer au chalumeau, la flamme va devenir verte, un beau vert bronze, ne pas s'inquieter, ce sont les restes d'acide. Ajoutez du borax et fondre à flamme molle , petit à petit au fond du creuset va apparaitre la belle couleur de l'or fin, ou presque...considérez par précaution que vous avez du 995/1000°.
Quelle cuisine, il ne vous reste plus qu'a couler , servez froid, n'oubliez pas de débarrasser, faire la plonge...du moins nettoyer tout.

Avec les photos sur le bog de JJR

http://richardjeanjacques.blogspot.com/2008/12/faire-de-l-or-fin-avec-ses-dchets.html


Grand merci à JJR

Belle jouyrnée Adnene,

Michel Zim
sunny

ayant quelque petit déchet et face a la simplicité de cette technique je l'ai donc tenté, j'ai donc mis dans un récipient un lingo laminé très fin ( ce lingo était a la base une bague en je sais plus quoi et une gourmette en or 18k c'était une erreur de coulée ^^' ) avec ça j'ai mis pour testé une vieille bague sans poincon, corps jaune avec un petit panier en blanc, je l'ai mis telle quel, le tout plonger dans 80% de nitrique 20 % d'eau, le résulta ne c'est pas fais attendre, un bouillonement suivit d'une fumé rouge très foncé voir brun, une fois le bouillonement terminé on obtien une jolie eau bleu-vert foncé, au fond de mon récipient une boue noir et uniquement le corp de ma bague, le lingo a completement disparu ainsi que le chaton de la bague, j'ai récupéré l a boue que j'ai secher, emballer et que j'ai chauffer, j'ai obtenu une petite boule qui ne me semble pas être de l'or fin vu ça couleur, on dirai de l'argent ..., je l'ai donc testé a la pierre de touche, qui est positif au 18 et 24 K, idem pour le corp de bague, voilà donc si on pouvais m'éclairé ^^' je comprend pas trop, l'or fin est sensée être jaune a la base ... y aurai t'il un melange de platine et d'or fin dans ma boule ? ça m'étonnerai vu la facilité avec laquel je l'ai coulé ...

pourquoi l'anneau de la bague n'a t'il pas bouger ? si c'était du 18K les autre métaux aurai du réagir ? lorsque après ça je mets un file de 18k dans l'acide il ne bouge pas non plus, je pensais que le nitrique dissolvait tout sauf l'or fin et le platine ?

j'attends vos réponse avec impatience, king
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29619
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Jeu 3 Fév - 19:36

Bonjour rRphaël,

Je n'ai jamais mis en pratique cette méthode ( ni aucune autre ) mais je vais essayer de réfléchir à ce qui a pu se passer.....
et te répondre un peu plus tard.

Belle journée.

Michel Zim
sunny

P.S. Je viens de finir la photocopie du livre de sertissage et je te le mets à la poste dès aujourd'hui. cheers


_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Jeu 3 Fév - 20:16

super cheers , merci beaucoup Michel Wink ,

j'essaie aussi de mon coté de comprendre ^^, je vais prochainement tenté la méthode de fondeurfou, j'attend la livraison du dernière ingrédient ^^, je vous ferai pars des résulta =)
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Dim 13 Fév - 18:26

bon voilà début des testes pour la procédure de fondeurfou, n'ayant pas de réponse à mes MP ni au poste si présent j'ai du faire sans ses conseil..., j'ai donc préparé mon eau régal et mis mon métal laminé dans celui ci en respectant bien chaque proportion, premier soucis, aucun réaction lorsque j'ai versé mon or dans l'eau régal pourtant bien respecté, l'eau devenais un peu verte mais aucune fumée ou grosse réaction semblable à celle décrite ou a ce que bien des personne m'ont décris :/ je m'attendais a Hiroshima ... mais rien, je me suis donc dit que j'avais du me planté quelque pars, comme un idiot dans le stresse je rajoute de l'acide nitrique ^^' bref mauvaise idée car je me suis vite rappellé que celui ci allai dissoudre les autre composant, j'ai voulu ensuite remettre le dosage de base en rajoutant du chlorhydrique fin je me suis vite rendu compte que mon mélange était n'importe quoi et que j'était en train de perdre mon or Rolling Eyes j'ai donc tout versé dans un autre pot, refais un nouveau mélange d'eau régal et remis ce qui restait de métal dans ce nouveau mélange, c'est a dire déjà 2x moin que ce que j'avais mis Sad, voilà, je vais donc maintenant attendre les 2 jour conseillé ... ici je me retrouve avec un bocal d'eau régal vert fluo celui du début, un bocal de mélange foirée qui a la couleur brune, et un bocal du nouveau mélange avec le métal a l'intérieur.

j'espere au final pourvoir récupéré ce qui est en suspend dans les 3 pot Crying or Very sad

édit : bonne nouvelle la réaction dans le nouveau mélange ce fais, c'est juste que c'est petit a petit et quel est vraiment beaucoup moin importante que ce qu'on décris dans le post, j'aurai du en effet tenir compte du fais que je ne traite pas 500 gr ...
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Lun 28 Fév - 18:52

je donne des nouvelles même si je sais que le post n'est plus lu par grand monde Laughing après plusieurs petit essaie afin d'assuré une meilleur réussite a l'affinage de mes limailles je me suis lancé ... Smile je n'ai pas photographié les étapes j'ai juste pensée a prendre le lingot en photo ( fin ce qu'on peut appelé un lingot car fondre 18g avec un chalumeau à souder c'est un challenge ^^ ) donc voici ce " lingot " d'or 24 k a 98-99 % au moins Smile
la technique de fondeurfou fonctionne donc mais manque d'astuce et de précision concernant l'affinage de petite quantité


Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29619
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Lun 28 Fév - 20:19

Bonjour Raphaël,

Il est superbe ton lingot, cheers une vraie grenouille tout or pur.....

Belle journée et bon travail plein de fierté.

Michel Zim ( un peu grenouille sur les bords.......je crôasse..... la nuit...)

sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

MessageSujet: Re: Affinage de l'or   Lun 28 Fév - 21:13

lol oui Rolling Eyes heureusement que l'aspect n'a pas d'importance lors de la revente, mais bon un beau lingo bien fais c'est toujours mieux, il me faut un autre chalumeau Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Rolf Gertson

avatar

Messages : 96
Date d'inscription : 17/06/2010
Localisation : Près de Lyon, France

MessageSujet: dfgsdgdgs   Sam 5 Mar - 2:01

Woooh pinaise !

La classe, Raphaël !
Merci à toi de partager tes expériences, même si tu dis que personne ne lis ce post, c'est faux... et je ne pense pas être le seul à suivre tes essais avec intérêt.

La méthode de Fondeurfou m'a pas mal intriguée, mais je n'ai pas encore assez de matière pour tenter...
Mais rassure-toi, dès que j'aurais assez d'or sous le coude pour me permettre de faire des essais, je commencerais par relire ton post.
Je pense aussi qu'il n'est certainement pas pareil d'affiner des petites quantités...
Ça n'est clairement pas ma partie, mais j'imagine que certaines réactions peuvent avoir lieu avec une certaine quantité de matière et pas avec moins...
Tes essais sont encourageants, et surtout une mine d'or -aha, je l'ai placé mon jeu d'mot !- pour nous autres... tes erreurs, on essaiera de pas les refaire Rolling Eyes

Merci encore, ton lingot est pas si moche, hein... si jamais tu veux essayer de le faire un peu mieux, tu peux essayer une de mes astuces : disposer des bouts de charbons autour du creuset, voir même un dessus. Je garde toujours les morceaux de mes vieux charbons à souder, même cassés. Si tu fais une sorte de muraille qui entoure ton creuset, la chaleur est mieux restituée, et lorsque les parois de charbon sont toutes incandescentes, ça chauffe pas mal ! Un peu comme une mini-forge en fait.

Bon courage et au plaisir de te lire !
Revenir en haut Aller en bas
Eddy

avatar

Messages : 3720
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 62
Localisation : Tahiti ,Océan Pacifique ...Plouf ! J'suis là ,en plein milieu de nulle part .

MessageSujet: Affinage de l'or    Sam 5 Mar - 4:16



Salut Raphaël ,

Une petite appartée au sujet ,du fait qu'il te paraisse que peu (ou personne) ne lit ce post ,tu as tort mais tu ne peux le savoir car rien n'indique sur le forum qu'un membre lit tel ou tel sujet ,sauf si tu vas en fin de l’accueil et que tu regarde qui fait quoi .... affraid affraid

Ceci dit sur le mode de l'humour ,et sache aussi que je m'intéresse aussi a tes mésaventures ,mais n'ayant rien a dire d'utile je me contente de vous lire .............je n'ai pas l'occasion de "traiter" le métal comme tu le fais ,j'ai de la chance ,je vérifie mon or deux fois et fais attention a mes fontes ,avec célérité ,ici trop de margoulin voudrais nous vendre n'importe quoi ,et les vendeurs d'or a la casse nous amènent n'importe quoi ......prudence ...Règle d'or du métier ...

Sur ce bonne journée a vous tous ,j'ai trouvé ton expérience passionnante et utile aussi comme quoi vérifier nos infos ne manques pas de piquant ...

_________________
Eddy Des îles

                                       Artisan, oui! Créateur,sans doute !. Disons que je fais les choses que j'ai envie de faire .
                                                                                            Robert Goossens.


                                                                                                  www.creatahiti.jimdo.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creatahiti.jimdo.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affinage de l'or   

Revenir en haut Aller en bas
 
Affinage de l'or
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Affinage de schéma de couleurs
» Affinage de la mouture et point de repère Santos n°6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: MATIÈRES D'OEUVRE :: Or Argent Platine et Palladium ( en atelier )-
Sauter vers: