Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
................................OYEZ...........OYEZ..............................Amis et membres du forum du LIMOUSIN ou tout proche, PATAFIOLE a besoin de vous pour apprendre le métier, veuillez la contacter en MP ou encore contacter Admin qui fera suivre......................Allez, un geste sympa....un joli cadeau de Noël pour une jeune motivée..........................................

Partagez | 
 

 anneau sans soudure : dé et bouterolles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sylou

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 45
Localisation : France

MessageSujet: anneau sans soudure : dé et bouterolles   Mar 22 Mar - 20:27

Bonsoir à tous
et particulièrement à Michel puisque c'est en rapport à tes explications sur la création d'un anneau sans soudure que portent mes questions..

J'ai laminé mon plané, j'ai tracé mes cercles, j'ai découpé ma rondelle, je l'ai recuite. Première question : faut-il limer un peu la rondelle pour égaliser un peu les accros potentiels faits par le bocfil ? enfin.. faits par moi.. Embarassed .. le bocfil n'y est pour rien !
Vient l'étape du dé et des bouterolles. Premier problème : quelle creux de dé choisir ? et quelle bouterolle ?

J'ai fait plusieurs essais, mais rien n'était très concluant. Un des problème est que je n'ai pas de masse mais seulement un marteau basic, de taille moyenne.
J'ai recuit plusieurs fois ma rondelle, pour la rendre plus malléable.

Au final, j'ai obtenu une forme en cuvette, mais avec une arrête en trop, me semble-t-il.. Seulement je n'ai pas pensé à prendre de photo, donc je pense que ce que je dis n'est pas très compréhensible. Je me suis posée alors la question : jusqu'à quand faut-il emboutir ? quel doit être le résultat avant l'étape de la machine à agrandir ?

J'ai ensuite encore recuit. Dans la machine à agrandir, j'imagine qu'on met la partie évasée de la rondelle au sommet. Mais doit-on retourner la rondelle de temps en temps ? Et on agrandit jusqu'à quand ? Il faut mesurer la taille entre temps (épaisseur, largeur, diamètre) ?

Mes questions me semblent très stupides, même à moi-même !!
Mais j'avoue que des réponses me feraient le plus grand bien !!
Ultime question : j'étais en train de former mon cylindre, quand tout à coup..... le drame... la craquelure ! Mon anneau s'est craquelé, et là, fin de l'histoire.

voici une photo :


Je pense cependant me douter du pourquoi de la chose. Au départ, mon lingot avait une allure un peu douteuse (je l'ai coulé dans une lingotière longue plate avec un manche).
voici mon lingot de départ :



Cela vous est-il déjà arrivé de craquer l'anneau ainsi ?

Voilà la fin de la journée qui s'achève, et elle fut éprouvante.. mais constructive !
J'ai quand-même réussi à faire un anneau, mais comme je me suis trompée dans les calculs (j'ai découpé mon diamètre interne de la dimension de mon diamètre interne final), j'ai obtenu une épaisseur d'anneau très en dessous de ce qui était voulu. Il m'a donc été bien plus facile de le travailler au dé et à la machine à agrandir, car il n'y avait presque rien à faire. Au final j'ai eu une taille 60 à la place d'un 55 souhaité cheers
pour l'instant, il est non poli, juste limé et émerisé grossièrement (j'aime bien ce rendu).



Belle soirée à tous
et bon printemps flower
Sylou
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 28279
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: anneau sans soudure : dé et bouterolles   Mar 22 Mar - 20:50

Bonjour Sylou,

Mes questions me semblent très stupides, même à moi-même !!

Il n'y a que les réponses qui peuvent être stupides....jamais les questions...JAMAIS.

Oui, il faut éventuellement rectifier la régularité de la largeur de la rondelle, cette régularité est essentielle pour que la déformation se fasse elle aussi de manière régulière. Une déformation régulière est le résultat d'une résistance régulière ( anneau régulier en largeur et en épaisseur ) qui fait face à une force régulière ( la bouterolle ronde )...logique.

Premièrement je pense que ton lingot était moins homogène que tu ne le pensais, la preuve ce déchirement que tu nous montré sur la deuxième photo..................ce déchirement est du à un problème interne dans le plané......

Il est aussi probable que ton lingot au départ avant laminage n'étai pas régulier en épaisseur ( bosse, creux....)......ce qui au laminage te donne des différences de densité....d'pu pêut être le déchirement.

Il est possible aussi que si tu recuisses trop fort. C'est à dire tellement rouge que le métal est prêt à fondre, et surtout pour l'argent, il est possible donc que tu aies, si ce fût le cas, perdu en partie l'avantage du laminage.....

Il faut donc recuire l'argent plutôt rouge sombre et surtout partout d'une force régulière......nul besoin de le recuire rouge super brillant.

Pour les questions de diamètres, je recopie ici ce que je viens de te répondre sur un autre post:


Dans ce cas, surtout pas des bouterolles en buis, car elle agrippe au bord intérieur de l'anneau en métal....

Il faut donc prendre uniquement des bouterolles en acier qui elles glisseront sur l'argent....car lorsque tu frappes sur la bouterolle, le diamètre intériert de lanneau se modifie..il faut donc que ces deux surfaces en contact puissent se déplacer....ce que fait mnal une bouterolle en buis trop tendre....la bordure en argent s'y aggripe et la déformation se fait mal.

Pour ce qui est du diamètre du trou du dé...il faut prendre un diamètre ( dans le haut du trou demi-sphère ) tout proche du diamètre extérieur de la rondelle......

Et prendre une bouterolle en acier nettement plus grande que le diamètre du trou intérieur de la rondelle d'argent.


Voilà.................à ton écoute avec bonheur.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
 
anneau sans soudure : dé et bouterolles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anneau sans soudure
» 1er anneau sans soudure
» Connecteurs sans soudure
» Une autre méthode d'anneau sans soudure.
» Anneau sans soudure 5/10, rétreint.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Techniques et étapes de travail-
Sauter vers: