Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
.......................................À toutes et à tous, grand bonheur à la cheville, bonheur à partager sans cesse tout ce que vous savez de ce métier, le monde en sera plus beau et plus merveilleux. Vous aimez la bijouterie-joaillerie faites entièrement à la main sans moulage ? Alors n'hésitez surtout pas à rejoindre les plus de 4400 membres du plus grand forum en ce domaine présents partout sur terre. Belle et bonne journée à toutes et à tous.......................

Partagez | 
 

 Les techniques peu ou pas abordées sur le forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amétrin



Messages : 1197
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 63
Localisation : France et ailleurs

MessageSujet: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Jeu 22 Déc - 20:13

Bonsoir tout le monde,

Dans une autre rubrique, j’évoquais les outils peu ou pas nommés sur le forum.
Je m’attaque maintenant (si j’ose dire) à des procédés, techniques peu ou pas du tout évoqués sur le forum afin d’en comprendre leur absence et leurs éventuelles évolutions dans la pratique.

La mise en couleur

citée dans l’ouvrage :


« Traité pratique du bijoutier-joaillier « par Alfred Boitet

« La mise en couleur a pour but de rendre aux bijoux d’or aux titres légaux, la couleur de l’or pur que l’alliage leur a fait perdre. Elle consiste à éliminer, sur une fine épaisseur de la surface de l’objet, les métaux incorporés à l’or.
Avant d’être mise en couleur, la pièce, qui doit être soudée avec des soudures fortes pour éviter que celles-ci ne soient trop attaquées, est recuite puis dérochée.
Elle est ensuite plongée dans un liquide corrosif composé d’alun, de salpêtre, de sel marin et d’eau dans les proportions suivantes : 100 grammes d’alun, 100 grammes de sel marin, 200 grammes de salpêtre et 800 grammes d’eau. Les différents sels, réduits en poudre très fine, peuvent être conservés à l’abri de l’humidité, l’eau n’étant ajoutée qu’au moment de se servir du bain.
La quantité de mélange employée doit être telle que le poids total des sels contenus soit d’environ huit fois celui des objets à traiter.
Le mélange est versé dans une capsule de porcelaine, puis porté à ébullition sous une hotte de manière que les vapeurs qui se dégagent s’échappent au dehors. On y plonge à ce moment les pièces préalablement attachées à un fil d’or qui sert à les remuer constamment pendant leur immersion.
Lorsqu’on est satisfait de la couleur obtenue, on retire les pièces, on les rince à l’eau tiède et on les sèche à la sciure.
On peut ajouter plus ou moins de sel marin suivant la force que l’on désire donner au bain.
Les formules données par différents auteurs sont d’ailleurs assez variables. «


Merci d’avance de vos commentaires.

Bonne soirée,
sunny
Alain,


Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27516
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Jeu 22 Déc - 21:10

Bonjour Amétrin,

La mise en couleur est utile surtout pour des parties creuses qui ne seront pas polies et feront contastes avec des surfaces qui elles seront polies.

On peut aussi faire des mises en couleur, en plongeant des pièces très chaudes ( soudées avec soudures fortes ) dans le déroché, qui dissoudra une partie du cuivre en surface, pour laisser une proportion plus grande d'or pur à la surface.

Les mises en couleur ont été très à la mode dans les années 60 et 70 pour pouvoir donner '' un peu d'attrait '' par une couleur jaune un peu plus riche à toutes ces pièces en fonte affraid Wink ...que l'on laissait en grande partie avec des surfaces mates à cause de la piètre qualité de ces fontes.....

La mise en couleur est donc utile dans des cas plutôt rares, d'autant plus que maintenant le placage permet une mise ne couleur rapide pour de grandes quantités.


Je serai curieux de voir et de lire les pratiques des autres membres à ce sujet......... cheers cheers

Merci pour cette nouvelle discussion...

Belle journée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
ced

avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 50
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Ven 6 Jan - 21:28

Salut tout le monde (et en tous cas Ametrin et Michel...),

dommage que ce fil n'attire pas plus de curieux, parce qu'il est intéressant...
Un ami de Namur (Bernard Biernaux) utilise cette mixture pour donner une belle patine matte à ses bijoux... Coulés (hélas) mais qui valent le détour malgré tout!

http://www.bijoux-biernaux.be/atelier.htm

J'utilise cette mixture pour donner une belle couleur à certain de mes bijoux (selon l'alliage utilisé, la couleur passe du jaune à l'orange) mais surtout c'est une technique utilisée au 19 iéme pour protéger les bijoux contre l’oxydation... et uniformiser la finition d'une pièce (on obtient une belle surface matte bien régulière grâce à ce système).
Comme les techniques de polissage à l'époque étaient moins performantes que maintenant, elle permettait de cacher les quelques griffes ou défauts de surface qui pouvaient subsister sur la pièce (après avoir été frottée à la poudre d’émeri ou au sable de plus en plus fin). La dernière étape consistait pour l'artisan, à polir de petites surfaces ou les arrêtes au brunissoir d’agate pour donner plus de relief et laisser une fine couche d'or fin poli aux endroits les plus exposés.

Une bonne à tous et surtout, à l'occasion, essayez cette technique bon marché vous serez surpris du résultat...

Ced
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sansengangi.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 27516
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Ven 6 Jan - 22:08

Bonjour Ced,

Bonne et heureuse année 2012 à toi et à ta famille.

Je suis aller voir le site de ton ami Bernard, le contraste est en effet très intéressant.......un travail de surface qui plaira très certainement à Eddy....un style d'écriture à la fois moderne et '' ethnique '' .

Il me reste à réfléchir plus à cette technique et l'utiliser sur de nouvelles créations en or jaune...ou or rose.

Belle journée et bon boulot pour le 365 jours à venir. cheers

Michel Zim
sunny


_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Amétrin



Messages : 1197
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 63
Localisation : France et ailleurs

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Ven 6 Jan - 23:12

Merci ced et Michel,

J'en profite pour poser une question subsidiaire en rapport avec une de mes (humbles) réalisations.

http://bijouxalacheville.forumactif.org/t3729-projet-dessin-et-pendentif-final-or-argent-malachite

Si j'applique la méthode de Boitet à mes "perles" en or 18 K, la mixture corrodera certains composants de l'alliage, mais me donnera-t-elle la possibilité, par exemple, d'atténuer l'aspect granuleux (voir 1ère photo) et donc de lisser la surface ? Ou s'agira-t-il seulement d'une couleur nouvelle ?

Merci d'avance,
sunny
Alain,
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27516
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Ven 6 Jan - 23:24

Bonjour Amétrin,

Ce type de technique n'a qu'une action chimique sur la totalité des surfaces accessibles...donc impossible de penser que cela pourrait ( comme du papier émeri fin ) agir pour rendre plus lisse une surface en particulier.

Donc tu auras une couleur différente.....partout.

Belle journée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
ced

avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 50
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Sam 7 Jan - 10:34

Salut Ametrin,

comme dit Michel, il s'agit juste d'un traitement de surface... Donc il n'enlève pas (suffisamment) de métal pour "lisser" une surface...
Quand je dis qu'il uniformise une surface c'est plus à la manière d'un trompe l'oeil... En rendant la surface matte, il "gomme" les jeux d'ombres et de lumières que peuvent laisser
de petites griffes ou défauts.
En regardant tes réalisations (que j'avais zappées malencontreusement) il me vient une idée sur le fait d'utiliser deux métaux différents:

En utilisant de l'or avec de l'argent, ou de l'or avec du platine, il est possible, grace aux différences de températures de fusion, de "dessiner" avec par exemple, un fil d'or sur une surface par exemple en platine...
La surface sur laquelle on dessine est plus chaude et fond le métal "d'apport"... ce métal plus fusible "contamine" alors le métal moins fusible un peu comme le fait l'étain sur l'or...
C'est assez amusant à faire et à voir. Le contraste entre les différents métaux devrait être encore plus spectaculaire en utilisant la mixture à l'alun... Mais je n'ai pas encore essayé...
A toi de nous montrer à quoi tu arrives...
Bien à toi,

Ced
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sansengangi.com
Amétrin



Messages : 1197
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 63
Localisation : France et ailleurs

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Sam 7 Jan - 15:55

Bonjour ced,

J'aurai du salpêtre (nitrate de potassium, lundi et j'essayerai alors sur quelques "perles" qui me restent, car le pendentif, ça m'étonnerait beaucoup que Madame le lâche... Laughing

Bon w-e,
sunny
Alain,

P.S.

Si quelqu'un du forum souhaite du salpêtre, qu'il me contacte en MP, car je suis obligé d'en acheter 25 Kg. Pas d'affolement ! à +/- 32 € pour le sac, ça ramène
le prix au Kg à +/- 1,30 € + expédition par colissimo. A bon entendeur...


Revenir en haut Aller en bas
Les Océanides

avatar

Messages : 1534
Date d'inscription : 24/08/2011
Age : 45
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Sam 7 Jan - 16:49

Bonjour à tous!
Et tous mes voeux à Ced que je n'ai pas encore croisé sur un post en cette nouvelle année cheers

Ced, si! si! on est là... on lit, il y a 175 vues de ce post qui tu as raison est fort intéressant, pour ma part je loupe pas mal de posts que je recherche le week-end car la fonction recherche de nouveaux posts est très capricieuse! Je ne peux donc pas répondre de suite....

Après et en général.... comment veux-tu que nous autres pauvres néophytes intervenions, Wink nous ne pouvons que mettre le sujet en question en favori et boire vos paroles et essayer de les assimiler, pour les relire plus tard quand nous aurons assez avancer ou nous être renseignés ou avoir essayé d'appliquer cela dans nos modestes ateliers!

Trêve de plaisanterie, il faut vraiment essayer, merci! et hop dans les favoris!

Artisanalement

Signé petit scarabée


_________________
Artisanalement

Agnès
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lesoceanides.net
Amétrin



Messages : 1197
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 63
Localisation : France et ailleurs

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Dim 15 Jan - 12:44

Bonjour tout le monde,

Je n'ai rien oublié, que du contraire, j'ai réalisé quelques tests à partir d'échantillons divers, mais ma préparation a dû être réduite en quantité mais en proportion faute de disposer du sel nécessaire. Il en a résulté que la faible préparation s'est finalement évaporée, puisque le liquide doit être porté à ébullition.

C'est donc une histoire qui manquait de sel. Laughing

[img][/img]

Les échantillons

[img][/img]

Visiblement, je manquais de sel...

[img][/img]

... mais pas de salpêtre Laughing

[img][/img]

Conformément aux dires de Michel, cette petite pépite s'est révélée bien plus belle après traitement, les espaces inaccessibles ayant été "traités"

[img][/img]

Cette broche a également mérité et profité grandement du traitement. Après traitement, elle semblait avoir été polie...

[img][/img]

Pour toutes les autres pièces, dont un Napoléon or ne figurant pas sur la photo des échantillons, le résultat était nul, du moins à mon avis.

J'ai maintenant du sel en quantité suffisante et vais ainsi pouvoir reproduire l'expérience en reprenant exactement les quantités de la recette de Boitet.


Je posterai mes résultats dès l'expérience réalisée.
Bon dimanche,
sunny
Alain,

Revenir en haut Aller en bas
ced

avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 50
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Dim 15 Jan - 21:05

Salut tout le monde,


c'est vrai que :
1)je me suis fait rare sur le forum... Trop de travail et comme tout le monde que deux mains pour le faire (puisque mon associé c'est cassé le poignet)...
2)nous sommes nombreux à rater de nouvelles conversations à cause de ces pseudos moteurs de recherche...
Mea culpa 3x Océanides... Suis pardonné?

Pour en revenir au sujet:
il faut impérativement respecter les proportions pour avoir un bon résultat (que ce soit du sel marin ou pas n'a aucune importance).
D'autre part, et d'une manière générale, je ne suis pas fan à l'idée de chauffer jusqu’à ébullition, une solution somme toute corrosive, dans la même pièce que celle où je travaille...
J'ai essayé cette solution avec un vieux percolateur et ça marche à la perfection...
Je laisse tremper une ou deux heures dans la cruche sur la plaque chauffante du perco (en fait j'oublie souvent de retirer les pièces... Je sais juste que le résultat est bon après ce laps de temps)...
Bien sur apres quelques semaines il faut recharger en eau, mais ça se voit tout de suite, la solution saturée se cristallise dans la cruche... C'est d'ailleurs très joli (comme quand vous mettez des boules de naphtaline dans une bouteille hermétiquement fermée).

Une bonne semaine à tous,

Ced
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sansengangi.com
Tim



Messages : 1985
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 44
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   Mar 22 Nov - 12:59

Bonjour,

Je fais remonter cet ancien post, car j'ai essayé une autre recette.
Ici, TOUS les bijoux or sont passés à cette mixture, en general il s'agit de bijoux en filigrane, souvent en 14k.
et ça marche plutôt bien, en tous cas ça donne une belle couleur jaune d'or.
Du coup j'ai essayé sur certains travaux, comme des bagues tresses en fil d'or, ou même sur des bagues or simples. Je ne sais pas combien cette "patine" va tenir, mais ça enlève le coté un peu verdâtre de l'or 18k dû à l'argent.

Alors ici les artisans font une espèce de pâte avec du carbonate de cuivre (vert de gris) ou peut être du sulfate de cuivre plus simple à trouver, du salpêtre et du sel ammoniac (chlorure d'ammonium). Et un tout petit peu d'eau.
Ensuite les bijoux bien polis et bien nettoyés sont enduits de cette pâte et chauffés sur un charbon, puis rincés. Le processus est répété plusieurs fois si nécessaire.

J'ai retrouvé à peu près ce genre de recette et de procédé dans le livre de Verleye page 245.

En gros j'ai fait un peu au pif, comme ceci:
Pour faire du chlorure d'ammonium quand on n'a pas de droguiste à côté, on prend de l'acide chlorhydrique et on mélange à part égale avec de l'ammoniaque. C'est un peu dangereux, mais pas trop quand même si on fait attention. Ça chauffe, et ça fait de la fumée genre fumigène.
Le résultat est du chlorure d'ammonium qu'il faut faire cristalliser par évaporation si on le veut sous forme de poudre.

Moi je l'ai utilisé liquide, j'ai rajouté du salpêtre et du sulfate de cuivre et un peu de vinaigre.
Ensuite j'ai trempé les bijoux dans ce liquide puis passés au décapeur thermique, jusqu'à ce que ça fume, puis retrempé dans la solution... etc jusqu'à la couleur voulue.
Ça marche plutôt bien et c'est pas dur à faire.
Et ça ne matifie pas, enfin pas trop, la surface.
En tous cas ça donne vraiment une super couleur!!!

Et par rapport à la recette expliquée dans les posts précédents, il n'y a pas besoin de faire bouillir la solution. Ce que justement je cherchais à éviter!

Je ne sais pas pourquoi les artisans d'ici utilisent cette methode plutot que la solution bouillante, peut etre que ça conserve plus le poli et ça ne matifie pas le métal... à voir.

Je vais quand meme essayer pour pouvoir comparer, c'est toujours utile!

Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les techniques peu ou pas abordées sur le forum   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les techniques peu ou pas abordées sur le forum
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les techniques peu ou pas abordées sur le forum
» fibre textile, toile de jute, identification. . (test, coloration)
» TUTOS DIVERS de TECHNIQUES de COLORIAGES ! MAJ 29-07
» RECHERCHE FICHES TECHNIQUES
» Le Kidô et les techniques des hollows

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Techniques et étapes de travail-
Sauter vers: