Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
................................OYEZ...........OYEZ..............................Amis et membres du forum du LIMOUSIN ou tout proche, PATAFIOLE a besoin de vous pour apprendre le métier, veuillez la contacter en MP ou encore contacter Admin qui fera suivre......................Allez, un geste sympa....un joli cadeau de Noël pour une jeune motivée..........................................

Partagez | 
 

 Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Ven 12 Fév - 20:58

Salut à tous ,

Je me posais cette question aujourd'hui ...

Entre la réalisation d'un bijou à la main et par coulage en moule , utilise-t'on le même poids d'or ?
J'aurais tendance à penser qu'il en faudra davantage pour la seconde méthode ....
Question
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 28289
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Ven 12 Fév - 22:07

Bonjour Danielle,


Il y a plus de perte sous forme de limailles en proportion du poids d'un bijou fait à la main que en moulage.

Mais les limailles peuvent être revendues et les broutilles refondues pour refaire des lingots.

Par contre pour mouler un bijou, il faut une masse de métal précieux beaucoup plus grande, car il faut bien que le jet de fonte et le centre de l'arbre qui tient le jet de fonte et ensuite qui tient la ou les pièces à faire soient eux aussi du même métal précieux.

Mais ceux qui font du moulage pourront dire que c'est le fondeur qui assume cette investissement de métal supplémentaire.

Ce que je sais, de par ma pratique, c'est que avec une petite quantité minimum , mais suffisante bien sûr, je peux réaliser des pièces que ne pourront pas faire ceux qui font du moulage, ainsi un client peut me confier une quantité d'or limitée.... je pourrai produire le bijou qu'il désire, alors que en moulage le client ne sera pas prêt en général à investir beaucoup plus pour une simple pièce.

Mais je sais aussi que bien des bijoutiers feront la pièce, et ne dirons pas au client que le bijou n'a, en réalité, pas été fait avec l'or fourni par ses soins ( ce qui est souvent important pour le client pour des raisons sentimentales à respecter...)

Il existe de très nombreux bijoux qui ne sont jamais réalisés en moulage car ce serait foli que s'assumer tout cet investissement de masse première: Bracelet fil rond, chaine massive, anneau, sertissure sans soudure, griffe...etc..etc...

Le travail fait main est de loin le plus efficace, tant pour la qualité du résultat, que pour la durabilité, que pour la liberté, que pour l'investissement en matériel minimum fait par l'artisan et que pour les délais à offrir au client.


Cette question Danielle, est une boîte de Pandore, car il est extrêment rare que les débateurs n'aient pas d'abord en tête des raisons économiques, des raisons de facilité, des raisons de diffusion maximum, même des raisons de connaissances somme toute limitées du travail fait main, pour ne jamais vouloir prendre en considération le noble objectif de la plus haute qualité possible et de la pièce réellement unique à tout point de vue que puisse faire l'adepte du travail fait en totalité à la main.

Le débat est donc faussé à l'avance, je l'ai vécu trop souvent, ce n'est donc qu'une question de libre choix. Il y a toujours moyen par un détail de détourner la discussion de son sujet principal........Et la chose est fatiguante, il est plus facile de démolir que d'expliquer la noblesse de vouloir construire dans une direction de générosité.

Les Don Quichotte sont rares aujourd'hui, mais les tenants du statu quo nettement plus nombreux......plus faicle, moins confrontant, plus rentable, plus rentable....à première vue........malheureusement même si à long terme je vois disparrâitre nombre d'artisans qui pourtant essayaient de concurrencer les grandes marques qui moulent et de plus sous-traitent très souvent à l'étranger.

Espérant ne déclancher ici aucunes foudres, je vous souhaite à toutes et tous une très belle journée.

Ce forum est consacré au travail fait main, ce qui n'oblige personne bien sûr à ne pas faire dans le secret de son atelier du moulage, ma position est ici bien connue....sur cette liberté.....mais l'objectif de ce forum est simple.... diffuser et partager les expériences du travail fait main, pour aider toute personne qui a besoin de ces informations quoiqu'il puis en faire par la suite....toujours question de liberté.

Merci de me lire....je sais..... je suis long.....mais la vie est courte....cela compense.... Laughing Laughing

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Ven 12 Fév - 22:47

Michel ,

Sois assuré que j'ai posé cette question uniquement par curiosité , parce que je ne domine aucune des deux pratiques .
Je me posais cette question par rapport au fonctionnement économique d'un atelier ( investissements à faire en particulier dans l'approvisionnement en métal précieux ).

Ta réponse , si je l'ai bien comprise , me conforte dans ma première impression .

Pour moi , l'artisan travaille avec ses mains , son coeur et son savoir-faire ; l'esprit ajoute l'art ...
Mon goût et mes exigences vont directement et sans hésitation au noble travail artisanal , je dis bien "noble" . Car là encore , si j'ai bien compris , un mauvais artisan a intérêt à pratiquer le coulage pour camoufler un savoir-faire défectueux ... Dis-moi si je me trompe ...
Il est vrai que j'ai vu des horreurs faites à la main !


Imaginerait-on un saxophoniste utilisant un robot souffleur programmé à sa place pour souffler et placer ses doigts sur les touches ! Il ne serait pas aisé de programmer les nuances , les improvisations , certes ...
mais où serait la signature et l'originalité de l'artiste ?
Dans quel coin de l'oeuvre vivrait son âme ?

Prenons tous les secteurs d'expression artistique , on arrive à la même conclusion , que ce soit en musique , en cuisine , en couture ..... etc .... la liste est longue ...

** Si cette question qui était tout à fait candide en venait à déranger la paix et l'harmonie du forum , je te prie de le supprimer **
Revenir en haut Aller en bas
bouldogue76

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 44
Localisation : Seine maritime

MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Ven 12 Fév - 23:27

Bonsoir Michel
Et bonsoir Danielle

Il n'y a pas de secret dans la bijouterie et comme tu le dis Michel,tout devient economique,quoi que.
Pour ma part et je ne parle que pour moi,je pratique les deux:du fais main et de la cire.Pour la cire part contre,je ne reproduit jamais le model(pas de moulage en elastomere)
Mais juste un petit point a preciser,car la cire reste du travail a la main(plus simple) et apres la cire?Il faut quand meme reprendre la cire!Et la pas de secret:lime,emeri.....
Bref tout cela pour dire qu'entre cire et metal,il y a peu de difference au final
Si le bijoutier est mauvais au metal,il sera tout aussi mauvais a la cire(cote non respectée mauvaise epaisseur....)
Et au contraire certaine piece ne sont pas realisable en cire(chaton,sertissure....)
Le but est(pour moi) de connaitre les deux mais surtout de savoir utiliser les deux,car d'un point de vue temps,les deux sont a peu pres pareil


Bonne soirée a vous

Et perso j'ai l'amour du travail bien fait et les deux sont bien cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://bijouterie-philippe.fr
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Ven 12 Fév - 23:38

Ouh là ! Bonsoir Bouldog

L'intitulé de ma question n'incluait pas du tout un débat sur l'utilisation de l'un et l'autre .
Elle concernait le poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre C'est tout ...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 28289
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Ven 12 Fév - 23:45

Bonjour Danielle,

Sois sans crainte, il est tout à fait normal d'aborder ce sujet.

Les techniques disponibles dans tous les domaines sont de toutes évidences en fonction d'objectifs et d'états d'esprits bien différents voir bien particuliers........même si parfois il n'est pas aisé de départager les tenants et aboutissants de tout cela.

Il faut malheuresement du temps et de longues explications parfois pour mettre sur la table ces différences.....et en parler avec courtoisie.

Je te rassure donc, Danielle, cette discussion est une discussion importante et je te remercie d'y participer.

Belle journée et au plaisir de continuer à échanger avec toi et avec toutes et tous.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
bouldogue76

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 44
Localisation : Seine maritime

MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Ven 12 Fév - 23:48

Bonsoir Danielle

J'ai peut etre un peu repondu a coté mais ce n'etait pas un coup de gueule.
Je voulais juste remettre les choses en ordres par rapport a tout ce que je peux entendre ou lire.
Nous avons un beau metier et nous devons juste le respecter en ne faisant pas n'importe quoi,nous en sommes les embassadeurs!!

Bonne soirée Danielle Rolling Eyes Laughing Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
http://bijouterie-philippe.fr
bouldogue76

avatar

Messages : 291
Date d'inscription : 17/12/2009
Age : 44
Localisation : Seine maritime

MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Ven 12 Fév - 23:58

Rebonsoir Danielle

Et pour essayer de repondre correctement,je pense qu'il ny a pas de difference de poid sur un bijoux fini,qu'il soit a la main ou en cire.A condition qu'il est la meme dimension et meme epaisseur Shocked
La densitée du metal injecté ou forgé reste la meme(enfin je pense!!!sinon corrige moi Michel Shocked )


Bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
http://bijouterie-philippe.fr
Admin
Admin
avatar

Messages : 28289
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Sam 13 Fév - 0:28

Bonjour à tous et à toutes,

La différence fondamentale entre laminage et moulage est la structure de la matière qui par l'effort physique du laminoir est plus forte.

Il ne viendrait pas à l'idée en industrie de faire des poutres de construction en fonte.


Il faut donc dans ce débat distinguer 1) une pièce faite entièrement à la main et 2) une étape de travail faite à la main (la scupture de la cire et la reprise de la fonte )

Ces gestes faits à la main sont dans le premier cas, tous responsables de la production du bijou à partir du lingot qui sera laminé et dans le deuxième cas, la forme finale du bijou moulé sera lui le résultat d'une technique de reproduction ( via la maquette ou via la cire sculptée directement ).

Le résultat, en mettant de côté l'aspect esthétique des deux créations, est dans le premier cas '' tout fait main '', et pour des épaisseurs identiques plus fort que dans le deuxième cas où est utilisé le plâtre pour recevoir du métal qui ne fait que se refroidir sans aucun effort mécanique.

Pour les bijoutiers qui ont eu l'occasion de voir des pièces identiques, certaines faites main et certaines faites en moulage, la différence de longévité et d'usure des surfaces est considérable.....Il n'y a pas photo.

Les pièces de monnaies par exemple sont estampées pour cette raison, car si elles étaient moulées, les motifs sur leurs deux faces s'useraient très rapidement.

Bien évidemment un artisan peut faire comme bon lui semble, un technique seulement ou les deux, pas d'importance si grande, mais la durabilité à long terme pour ne parler que de cet aspect, en admettant que le travail soit dans les deux cas bien fait, sera nettement en faveur du métal laminé ayant servi de base à la fabrication du bijou.

Et justement au final, je préfère nettement les pièces faites main et c'est certainement pour cette raison que partout dans le monde, à la fois dans de grandes maisons de la Place Vendôme et chez beaucoup d'artisans, qu'il y a et aura encore pour longtemps des hommes et des femmes prêts à donner de leurs temps pour tout faire à la main.....sans moulage.

Ceci reste vrai dans tous les métiers....et comme par hasard, ceux qui ont les meilleurs salaires, sont encore les artisans qui utilsent ces méthodes traditionnelles.

Le reste est bien sûr question d'économie rt de marché, mais là aussi nous restons tous libres de nos choix.

J'espère avoir aider à départager les tenants et aboutissants de ce qui fait parfois polémique.

Merci de m'avoir lu, belle et bonne journée....à toutes et tous.

Michel Zim
sunny

P.S. Le seul but de se forum est de donner et de partager les connaissances du travail fait entièrement à la main à toutes ceux et celles qui en ont besoin et aiment en comprendre le fonctionnement pour la beauté et pour l'amour de la création..........ensuite.................liberté et bonheur à toutes et à tous.

P.S. Tous les autres forums vous parleront de moulage, de CAO et des fortunes $$$$$$$ qu'il faut investir dans les programmes et les machineries nécessaires.....sans parler de la concurrence des marques qui font de plus en plus sous-traiter......l'artisan ne se bat donc pas à armes égales dans ce cas.

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 28289
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   Sam 13 Fév - 0:36

Bonjour Bouldogue,

Tu dis '' La densitée du métal injecté ou forgé reste la même (enfin je pense !!! sinon corrige moi Michel '')

Et oui, il y a une différence et je regrette de ne pas avoir de chiffres en provenance d'universités ou des sources du genre, car cela serait l'argument mathématique qui ferait comprendre cette différence, mais voilà il est difficile de la mettre en évidence dans notre métier.

Dans un livre français ( que je retrouverai ), un professeur de bijouterie joaillerie donne des chiffres pour des densités différentes entre moulage et laminage pour tous les métaux précieux.

Mais voilà, il est aussi facile de dire que ce sont de vieux chiffres.

Bref, un jour je merttrai la main sur cette différence, bien connue en industrie entre la densité des métaux moulés ou laminés, c'est d'ailleurs une des méthodes employées pour trouver si une pièce usinée a d'abord été fondue ou forgée.

Belle et bonne journée à toutes et à tous.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Poids de métal précieux utilisé d'une méthode à l'autre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» poids monétaire n°1
» poids monétaire n°3
» Poids monétaire pour l' Ecu à la Couronne OR Charles VI &amp
» Le poids de Rocky !
» Methode drastique pour la perte de poids: le Lapband

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Techniques et étapes de travail-
Sauter vers: