Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
.......................................À toutes et à tous, grand bonheur à la cheville, bonheur à partager sans cesse tout ce que vous savez de ce métier, le monde en sera plus beau et plus merveilleux. Vous aimez la bijouterie-joaillerie faites entièrement à la main sans moulage ? Alors n'hésitez surtout pas à rejoindre les plus de 4400 membres du plus grand forum en ce domaine présents partout sur terre. Belle et bonne journée à toutes et à tous.......................

Partagez | 
 

 Scier, percer, limer un plané recuit ou écroui

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
anzaofparis

avatar

Messages : 2129
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 31
Localisation : Mvd - 1920 ;)

MessageSujet: Scier, percer, limer un plané recuit ou écroui   Jeu 22 Aoû - 3:05

Bonsoir,
J'ai une petite question:

Est-ce plus facile de scier, percer ou limer un plané recuit ou écroui?

J'ai lu cet article, mais je ne suis pas pour autant certaine d'avoir trouvé la réponse dans son entièreté:
http://www.zimmermann-quebec.com/methode_show.php?unikid=20100319152008

Zimmermann-Québec a écrit:
IL EST BON DE RECUIRE DE SUITE:
[..] Un plané, avant presque tout découpage surtout très fin, le recuit sera déjà fait, aucun risque d'oublier de recuire et le sciage en sera un peu plus facile.
Pour des planés plus épais, de l'ordre de 10/10 à 20/10, le recuit aide beaucoup pour scier ou c'est minime?
Pour limer, c'est la même chose? Pour percer?

Bonne soirée,
Anza
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/angelica.joyas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27521
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Scier, percer, limer un plané recuit ou écroui   Jeu 22 Aoû - 4:36

Bonjour Anza,

Extrait de mon texte en question....................................

IL EST BON DE RECUIRE DE SUITE:

Des cannetilles d'anneaux, avant de les couper, plus facile ensuite de les mettre à plat.

Un plané, avant presque tout découpage surtout très fin, le recuit sera déjà fait, aucun risque d'oublier de recuire et le sciage en sera un peu plus facile.

Du fil, avant de le tourner pour en faire des anneaux, un recuit régulier permettra de tourner facilement des anneaux tous parfaitement identiques.



*************************************


Tout cela dépends de l'objectif exact final ( ajouré ou non )...de là ma prudence en disant '' PRESQUE '' Wink 

Le découpage est plus facile...mais cela dépends de la solidité que l'on attends en cours de travail suivant une pièce donnée ( ajourée ou non...à emboutir ensuite ou non ).

Par exemple un métal non recuit est plus cassant et donc se cisaille plus facilement à la cisaille ou avec un emporte-pièce...libre ensuite de le recuire pour le déformer...par exemple en emboutissant.

Ceci est vrai pour de fines épaisseurs mais......... à la cisaille il sera plus facile de couper un plané très épais qui aura été recuit car il cédera plus vite sous la tension, alors que déjà le levier de la cisaille est à peine suffisamment fort si non recuit.....

Pour les question de sciage, de perçage et de lime....voici:

Pour le découpage à la scie, il sera plus facile de le faire avec un métal non recuit pour de fines épaisseurs, car le métal cédera plus facilement sous les efforts des dents de la scie et la rigidité permettra au métal de ne pas du tout se déformer....ce qui évidemment pour de très petit motifs pourrait devenir désagréable si le métal était recuit et nuire à la précision.

Pour de plus grandes épaisseurs, plus d'un millimètre, le fait de recuire rendra plus facile le découpage à la scie....mais fera de la limaille plus grasse....comme si elle te paraissait moins sèche.

Pour le perçage, je préfère un métal non recuit, car la partie coupante du foret cassera ( tranchera ) plus facilement le métal...un peu comme pour la cisaille....et n'aura pas tendance à le voir se déformer ( s'écraser sur lui-même comme pour un rivet ) ne serait-ce que de peu à l'intérieur du trou par la pression du foret qui aura du mal et pourrait même se gripper plus facilement...même si, de toute évidence, il est préférable de mettre de l'huile ou de la cire d'abeille pour faciliter la glisse des parties non coupante contre les parois.

Pour la lime...même chose, non recuit rendra le travail plus net, le métal étant là encore plus cassant.....Je crois que alors avec un plané non recuit, à travail égal, il faudra faire un peu plus ( très peu mais quand même ) d'efforts pour créer de la limaille, avec  probablement une limaille qui s'incrustera moins dans la lime que si le métal était recuit.

Tout cela sera aussi fonction du métal précieux, de pur à allié.  le résultat de ces efforts mécaniques ( scie, foret, lime ) pourra sembler varier.. ainsi il est plus facile de découper de l'or pur écroui que l'or pur recuit...

Conclusion:  On fera le choix de recuire ou non tout de suite en fonction de la finesse d'un fil ou d'un plané pour une plus grande tenue sous les efforts et, au delà de certaines côtes, cela aura moins d'importance.

Mais là aussi, il pourrait se trouver des contradictions suivant la méthode choisie pour un bijou donné....Je me rappelle de mon fils ainé me disant souvent '' OUI mais.... tu avais dit ''.......alors que le cas dont il était question différenciait par au moins un ou plusieurs aspects....ce qui alors peut faire varier une méthode et même l'ordre des techniques....ce qui peut être le cas entre un bijou en argent et le même en or ( à cause la tache de feu en l'occurrence ).

Ta question est super intéressante cheers , j'ai hâte de le lire les commentaires et les expériences qui suivront.

Belle journée...heu...belle soirée....

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Guy Audette

avatar

Messages : 1952
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 17
Localisation : Ville de Québec

MessageSujet: Re: Scier, percer, limer un plané recuit ou écroui   Jeu 22 Aoû - 11:29

Bonjour Anza et Michel,

Pour ajouter, il faut aussi faire très attention si on prend un métal non recuit (i.e.écroui) pour une tâche en particulier et qu'on décide de le modifer mécaniquement, il va probablement se déformer au soudage sous l'effet de la chaleur.

Donc, comme dit Michel, chaque cas est à analyser à la pièce et dans le doute vaut mieux faire un recuit sauf évidemment pour les pièces qui demandent d'avoir du ressort...comme une lame de fermoir cliquet par exemple.

Bonne journée

_________________
Guy Very Happy


Dernière édition par Guy Audette le Ven 23 Aoû - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

avatar

Messages : 6082
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Scier, percer, limer un plané recuit ou écroui   Jeu 22 Aoû - 19:24

Bonjour à vous…

J'aime bien cette propriété qu'ils ont les métaux, en bijouterie on peux s'en servir bcp…

Personnellement je préfère un plané écroui pour scier, comme dit Michel, surtout s'il est fin…
Pour scier volumes écrouis, genre un dôme… faut faire gaffe à la tension qu'y à dans le métal, elle fait le serrer contre la lame…
Chaque pièce doit être considéré individuellement, même un plané qui sort du laminoir ou le fil dans la filière…
Prévoir combien faut l'écrouir pour finir à la bonne cote… Ou à quel hauteur du tréfilage/laminage faut recuire…
On peux écrouir un fil en le torsadant sur lui même dans une pièce, une fois les soudures finies pour faire une épingle, par ex…

Beaucoup de choses sont possibles, mais faut cogiter… Very Happy 

Je travaille mes créoles pour les BO, en fil rond ou carré… sans soudure, en les forgeant… Inspiré dans de bijoux des époques romaine ou assyrien.
Pour finir avec une forme de "rhô" ou fibule sur laquelle je rabat une patte au bout de la partie ronde, dans le même fil et que viens faire l'anneau de fermeture…
La résistance de l'anneau une fois écroui, fait le ressort de fermeture qu'y à besoin pour faire enclencher le système…


Au plaisir de discutailler des choses comme ça… Wink 


@+
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27521
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Scier, percer, limer un plané recuit ou écroui   Jeu 22 Aoû - 19:47

Bonjour Doblezeta,

faut faire gaffe à la tension qu'y à dans le métal, elle fait le serrer contre la lame…

Oui, voilà un aspect mécanique des tensions dans un métal non recuit que j'avais oublié...

Merci pour tout...belle journée

Michel Zim
sunny 


_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Scier, percer, limer un plané recuit ou écroui   

Revenir en haut Aller en bas
 
Scier, percer, limer un plané recuit ou écroui
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Scier, percer, limer un plané recuit ou écroui
» Laminer, scier, limer................
» Essai bijou sculpture ebene argent
» percer un mur en béton
» Empires Planétaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Techniques et étapes de travail-
Sauter vers: