Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Ce 5 août 2019, le forum Bijoux à la cheville fête déjà dix années d'existence. À vous tous les membres de ce forum et à vous amies et amis lecteurs ( zé ) lectrices, un grand et chaleureux merci pour votre présence et pour votre temps. Tout partager de nos passions aide grandement à ce que ce monde soit de plus en plus agréable. Belle et bonne journée......Hop....en route pour encore 50 années.

Partagez
 

 Principes de tous les sertissages

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Messages : 30671
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 66
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyDim 16 Aoû - 4:23

Bonjour à tous et toutes,

Grâce à la collaboration de LZX, voici un texte que j'avais écrit sur les principes des sertissages, ailleurs dans une autre vie........ Laughing

Bonjour à toutes et tous,

Avec le temps je vais bien finir par écrire un article pour chacun des principaux types de sertissages, mais avant je trouve intéressant de comprendre l'objectif mais surtout les principes premiers qui permettent à une pierre de tenir SOLIDEMENT sur des bijoux en métaux précieux ( et.....sans colle bien sûr ).


SERTIR: C'est assoir une pierre comfortablement dans un logement qui lui est propre et l'empêcher de remonter vers le haut en rabattant sur elle une certaine quantité de métal précieux.


Cela semble simpliste, mais c'est archi important comme principe, la marche à suivre en sera plus aisée.


AJUSTER UNE PIERRE: Une pierre doit ne plus pouvoir descendre, ne plus pouvoir aller ( avec très peu ou pas de jeu....cela est variable suivant les cas ) ni vers la gauche ou vers la droite, ni vers l'avant, ni vers l'arriere, bref il ne devrait rester qu'a rabattre du métal par dessus.

À l'exception des sertis invisibles où le principe de sertissage est le même mais où tout se passe sous le feuilleti, toutes les sortes de sertissages rabattent une partie de métal par dessus la plus grande dimension de la pierre, donc au dessus de son feuilleti.

LE SERTI CLOS: Si l'on excepte les pierres percées, c'est la plus ancienne méthode pour tenir une pierre, une bande de métal, plutôt fine, est rabattu par dessus le feuilleti tout autour de la pierre. Ce sertissage a l'énorme avantage de s'adapter esthétiquement à la forme de la pierre et à l'encadrer de belle manière à condition qu'il soit parfaitement régulier et qu'il finisse en douceur en touchant la pierre et soit aussi sans irrégularité.

Il est aussi d'une très grande solidité et protège la pierre à très long terme, C'est un de mes préférés.

LE SERTI GRIFFE: Il est, je crois la suite logique des anciens sertissages, est somme toute assez récent, en effet les arrêtes des sertissages clos anciens ont du donner aux joailliers de l'époque l'idée de ne rabattre qu'un seul point de métal à l'emplacement de ces arrêtes. Il y aurait une belle étude historique à faire sur l'apparaition des griffes dans ce métier.

Dans la majorié des cas, une pierre serti griffe, pour ne pas bouger dans toutes les directions avant d'être sertie, devrait toujours reposer ( et cela devient rare ) sur une ceinture, bande de métal faisant tout le tour en dessous et légèrement en retrait du feuilleti de la pierre. Cette ceinture donne aussi la possibilité aux griffes d'être tenue en deux points, ce qui les rends beaucoup résistantes à la déformation.


LE SERTI GRAIN: Contrairement à ce que l'on entends et dit souvent, on ne lève pas un grain, le grain étant tout simplement une partie de métal déplacée par une échoppe par dessus le feuillti de la pierre, le feuilleti étant lui plus bas que le niveau du dessus du métal. Les grains sont poussés en place avec une échoppe pointue et sont dégagés un peu avant et surtout après le geste principal. Le perloir ne sert qu'à bouler le dessus du grain et non pas à l'écraser complètement sur la pierre. L'ajustage de la pierre à sertir est donc capital pour que le grain bloque efficacement la pierre à sa base.

C'est fort certainenemt le sertissage le plus long à faire, mais pour les mises en pierre couvrant de grandes surfaces, il est le plus efficace pour tranformer une surface de métal en surface toute brillante. La mise en pierre devant dans ce cas répondre à un dessin d'une organisation très précise.

Il se voit malheureusement aujourd'hui grande quantité de mise en pierre faites n'importe comment. Ainsi petit à petit on ne sait plus ce qu'est une mise en pierres bien faite procurant une brillance maximum sur une surface minimum. Une mise en pierre nid d'abeille devrait ne laisser voir entre les pierres que des triangles de métal....jamais des carrés....mais bon maintenant on se fout assez souvent de cela.......c'est trite.


LE SERTI BRIDE
: Il a été inventé dans les années 1965-70, par un certain CHIROL, travaillant dans le 9 e arrondissemnt, ce monsieur avait une griffe à réparer pour la maison Cartier, je crois, et en tirant du fil pour ensuite comparer à la griffe manquante, il eut l'image de cette ligne passant directement d'un côté et de l'autre de la monture. L'idée lui sauta donc aux yeux.

Le serti bride est très solide et même si l'on usait exprès avec une lime ce sertissage, sur diamant par exemple, il en resterai assez pour que les pierres ne bougent pas.

J'aime beaucoup ce sertissage, il permet de faire des lignes de diamants qui à l'oeil donnent de très belles lignes droites, il a de plus un petit côté moderne.

LE SERTI MASSE: Ce sertissage permet de sertir toutes formes de pierre dans toutes formes de surface pourvu que la pierre soit plus petite, ainsi il est facile de faire tenir une pierre dans une bague massive de manière très précise. Ce sertissage est prêt au point de vue technique du serti clos.

Il existe d'autres types de sertissage mais ce sera pour une autre fois.

Belle journée.

Michel Zim
sunny


Dernière édition par Admin le Jeu 16 Aoû - 2:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Lapidaria

Lapidaria

Messages : 86
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 38
Localisation : Paimpont (35)

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyLun 7 Sep - 17:42

Salutations

Un pti post pour une demande en fait !!!

Je "bricole" un peu la bijouterie chez moi (tout a la main bien sur ^^), pour y monter les pierres que je taille , mais il me manque encore une corde a mon arc ( enfin une importante , car il en manque encore beaucoup )

Pourrai tu si cela t es possible , de faire un petit tutoriel sur la facon de sertir en clos , pas la fabrication en metal, mais plutot , les etapes , dans quel sens , rabattre le metal ?

Quels outils utiliser ? faut il aller d un bout a l autre du serti clos , ou alterner un coté puis l autre ?

Bref ce que tu fais toi quand tu fais un serti clos !

*Plutot comme ci
Principes de tous les sertissages Caboch12

*Ou comme ca
Principes de tous les sertissages Caboch14

*Ou pas du tout , plutot comme ca : ...

Bref qu en te lisant tout me devienne plus clair !!!

Merci d avance
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 30671
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 66
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyLun 7 Sep - 19:12

Bonjour Lapidaria,

Sans hésiter, la bonne proposition est la deuxième.

Rapidement, car ce sujet mériterait tout un grand texte.

Je crois qu'il est bon de faire des sertissures d'une seule pièce avec ou sans soudure ( je préfère sans....)

Ensuite il n'est pas utile d'avoir une assise très large sur la quelle repose le dessous du feuilleti de la pierre.

Pour la plupart des pierres je considère qu'une épaisseur de métal à rabattre de 4/10 mm est souvent très bien, mais parfois je serti avec 3/10 mm.

Pour des épaisseurs plus grandes il faudra limer en biais le haut du métal à rabattre.

Il faut aussi mettre la sertissure ou le bijou dans des poignées de sertisseurs pour que le tout soit parfaitement tenu et résiste bien à l'effort du sertissage.

Voir ici des photos de ces poignées de sertisseurs: http://www.zimmermann-quebec.com/methode_show.php?unikid=20090707191717

L'outil pour sertir ( la masse) doit être de surface plane mais légèrement courbe, un peu comme un bout de tournevis plat dont on aurait courbé dans le sens de la longueur la partie plate.

Il faut aussi, avec une lime, donner quelques coups à cette surface plate et courbé, de manière à ce qu'elle devienne un peu rugueuse, ceci pour ne pas déraper en appuyant sur le métal à rabattre.

Et surtout ne pas rabattre complètement de suite, le métal doit donc être rabattu petit à peit en suivant plus d'une fois l'odre de ton deuxième dessin.

Il n'est pas utile de couvrir beaucoup une pierre pour qu'elle tienne solidement, une largeur de recouvrement de deux dizièmes suffit largement, la porte de sortie étant plus petite que la pierre, elle ne pourra jamais s'échapper.

Il n'est pas bon non plus d'écraser le métal partout sur toutes les facettes, il faut favoriser une belle courbe qui suit tout autour la pierre, cela pour la beauté du serti, la pierre tenant très bien par la partie intérieure du métal rabattu qui touche le dessus du feuilleti de la pierre.

Reste pour les pierres facettées, serti clos, la recoupe, qui se fait avec une échoppe parfaitement aiguisée dont on polit le côté qui va couper et régulariser la tranche intérieur du métal rabatu. Cela se fait avec une immense douceur et pratiquement sans aucun effort.

Principes de tous les sertissages Masse_10


Il y a tellement à dire, si il le faut tu pourras me reposer d'autres questions.

Bon courage.....

Michel Zim
sunny

P.S. Super important en principe jamais une pierre ne doit dépasser du dessous de sa sertissure. Question de sécurité et d,estnbétique et de confort pour la cliente ou le client.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMar 5 Oct - 16:55

il ne faut pas confondre serti raille et mystérieux Wink c'est en effet Van Cleef qui a crée le serti mystérieux qui consiste à tailler des encoches dans les pierres pour les loger dans un rail ( les lapidaires t'en dirons mieux sur le sujet ), le serti raille lui consiste à rabattre la matière de pars et d'autre de chaque pierres aligné parfaitement, forment ainsi un rail Wink

Serti raille

Principes de tous les sertissages 5945

Serti illusion

Voir photo de Lapidaria Wink
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 30671
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 66
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMar 5 Oct - 17:13

Bonjour Fred...érique,

Le serti ''bride '' a été inventé par M. Chiroll qui avait un atelier sur la rue Rossini...dans le 9e à Paris.....

Ce serti était breveté ( l'est-il encore ? je ne sais ...) il a été aussi beaucoup copié, entre autre par des griffes couchées se touchant ce qui visuellement donnait le même effet...mais permettait d'échapper au brevet....

Ave le temps ce serti s'est répandu dans le monde entier.

C'est lors d'une réparation pour Cartier, que monsieur Chiroll en cherchant à tirer un fil du bon diamètre pour réparer une griffe....qu'il a eu visuellement l'idée de cette ligne passant par dessus deux diamants.......Il est arrivé à tous les bijoutiers du monde lors de réparation de mettre face à une vielle griffe un fil sortant de la filière... pour voir si le diamètre est le même...il a été fortement inspiré ce jour là........voilà comment est né ce nouveau serti ( la chose est rare...dans l'histoire de la joaillerie )

La société Grospiron en a repris la production officiellement depuis peu.....( Sûrement en entente avec les héritiers ...Une partie de la famille Chirol s'étant exillé comme joailliers aux USA )

http://www.grospiron.fr/home_pub.php Cliquer sur le carré....Alliance CHIROL....intéressant....mais est-ce à la main ?...ou moulage?.....Je parie pour moulage...)

Le serti rail et le serti mystérieux sont deux sertis différent.

Le serti mystérieux cache complètement le métal qui tient les pierres, tout se passe sous le niveau des pierres calibrés........dans des rails effectivement....et c,est une dernière pièce qui une fois monté sur le bijou avec des tiges et des écroux bloquent le tout en palce....ce serti nécessite une très étropite copllaboration avec d'excellents lapidaires.

Ce serti de chez Van Cleef a été créé par un de leurs ouvriers ( je retrouverai le nom....un jour....)...et vite Van Cleef en a intelligemment racheté les droits pour en déposer un brevet sous le nom de '' serti mystérieux ''

Depuis des techniques proches sont appelées '' serti invisible ''.....et pratiquées dans le monde entier....

Un aperçu ici....http://richardjeanjacques.blogspot.com/2009/03/la-minaudiere-de-louis-arpels.html


Le serti rail est lui plus récent et plus commercial....ce sont en général des diamant sertis dans des gorges....le diamant étant en quelle sorte serti clos que sur deux petits côtés le long de deux bordures visibles.......et sans ceinture en dessous pour immobiliser le diamant........souvent même les diamants ne sont pas sertis à distance égale.......et même aussi avec des tables...dansantes les unes par rapport aux autres.

Mais on peut aussi faire ce serti en tenant solidement le diamant avec un tube plus petit que lui sous la monture et touchant les bords de deux lignes...l'effet est très joli et surtout très solide.......un concept intéressant... Wink

Principes de tous les sertissages Baob2510


Par exemple la photo qu'utilise Lapidaria de Paimpont!!!(encore Bretagne) est le sertis mystérieux de Van Cleef et Arpels. OUI EXACT.....

Belle journée Fred...érique...j'espère que tout cela t'aura éclairée...

Michel Zim
sunny


_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.


Dernière édition par Admin le Jeu 16 Aoû - 2:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Admin
Admin
Admin

Messages : 30671
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 66
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMar 5 Oct - 17:17

Bonjour Raphaël,

Merci pour la photo....je n'avais pas pris le temps d'en trouver une...

On voit par contre que certains diamants se chevauchent ......pour que cela n'arrive pas il faudrait prévoir des tubes sous les diamants....pour qu'ils puisssent garder une distance identique l'un à côté de l'autre.......mais je sais l'industrie veut aller vite et encore plus vite.......

Merci encore et belle journée.

Michel Zim
sunny



_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMar 5 Oct - 21:51

j'ai pris la première photo sur google qui illustrai bien mes propos sans trop prêter attention au détail ^^

Bonne soirée

Raph Wink
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 30671
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 66
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMar 5 Oct - 22:54

Bonjour Raphaël,

Mes remerciements sont quand même valables...... cheers cheers

À +

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMer 6 Oct - 22:21

lol, je sais Very Happy Michel

De rien Fred Wink
Revenir en haut Aller en bas
crougne



Messages : 347
Date d'inscription : 02/01/2011

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyDim 2 Jan - 15:36

Pour le serti rail vous faites rentrer la pierre de combien dans le métal? 4/10mm?
Revenir en haut Aller en bas
Raphaël



Messages : 1093
Date d'inscription : 03/01/2010

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyDim 2 Jan - 20:47

il n'y a pas vraiment de mesure sachant que si t'a pierre fais 6 mm de diamètre ou 1 mm la taille que tu a dit pourrai varié, c'est plus une question visuel, ton rondiste doit entré dans la matière jusqu'à la moitié du coin de la table environ Wink
Revenir en haut Aller en bas
crougne



Messages : 347
Date d'inscription : 02/01/2011

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyDim 2 Jan - 21:22

Bon alors je fais toujours ca au feeling, je faisais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Jijire



Messages : 68
Date d'inscription : 07/08/2009

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Serti Invisible   Principes de tous les sertissages EmptyMer 23 Fév - 11:24

Le serti Mystérieux a été créé dans les années 1930 par un atelier, Monsieur Langlois, qui déposa un premier brevet, pas assez au point qui travaillait pour la maison Van Cleef et Arpels, c'était aussi un excellent boitier qui fabriquait poudrier ou minaudières etc.
Van Cleef acheta son affaire, en 1940 les Ateliers Langlois de ce fait furent associés à l'Aryanisation de Van Cleef et Arpels.
Cette maison disparait donc avec l aryanisation
Revenir en haut Aller en bas
http://richardjeanjacques.blogspot.com/
corbintheone



Messages : 9
Date d'inscription : 19/12/2011

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Francis Chirol   Principes de tous les sertissages EmptyLun 19 Déc - 19:17

Bonjour,

C'est juste pour donner une ou deux précisions que je me permets d'intervenir.

Francis Chirol* est né en 1904 à Ussel en Corrèze et est décédé en 1998.
* et non Chiroll; l'origine est proche de Chirac, ce qu'il avait eu l'occasion de glisser en se présentant à notre ancien Président.

Ce qui lui a permis d'avoir 80 ans ... de vie professionnelle !
En effet, il a commencé apprenti en 1917 et a dû s'arrêter en 1997.

Il a modifié son brevet initial le 12 août 1980** et c'est en recherchant la date exacte du brevet initial (n° 1.379.772 semble-t-il), que je suis arrivé ici.
** : je mets le lien entier n'étant pas autoriser à poster de façon classique :url = http : // fr.espacenet.com/publicationDetails/originalDocument?CC=FR&NR=2488496A1&KC=A1&FT=D&date=19820219&DB=fr.espacenet.com&locale=fr_FR

Je ne garantirai pas que cette invention, si elle est bien causée par une réparation, le soit par celle d'un bijou Cartier;
en effet, lors de son entretien avec la revue "Le Bijoutier" n°632 de décembre 1995, il parle "d'un client".

Il y a seulement un neveu, décédé depuis peu, qui se soit exilé à New York et qui y a d'ailleurs eu une réussite conséquente, en particulier grâce à l'exploitation du serti Chirol (ici on dit aussi "serti à bride").
En revanche, les deux fils de ce neveu sont également dans la profession en France dont l'un en tant que joaillier, d'ailleurs géographiquement très proche de l'atelier "Francis Chirol - Hervé Hipp" (qui n'est plus rue Rossini).

Hervé Hipp a repris l'atelier à sa disparition et, par respect pour lui, a d'ailleurs conservé l'appellation "Atelier Francis Chirol - Hervé Hipp";
Hervé Hipp, défini par Francis Chirol comme l'une des 3 "grandes mains" qu'il avait connues, travaille également pour de grandes maisons;
je ne m'avancerai pas pour la remarque sur la fabrication Grospiron, mais Hervé Hipp travaille toujours à la main (ne me demandez pas de précision, je ne suis pas dans le milieu).

Une petite anecdote pour finir : si ma mémoire de son récit est bonne, c'est Francis Chirol qui avait fait "la bague à Jules";
ce bijou est connu par la chanson de Patachou, car c'est une chanson, qui ne vous dit sans doute rien (et à moi, pas grand chose en fait);
Jules était un de ces personnages faisant à l'époque démonstration de leur force dans la rue, en tordant et détordant toute sorte de métaux.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 30671
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 66
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyLun 19 Déc - 19:39

Bonjour Corbintheone,

Immense merci pour toutes ces précisons.

Je suis trite d'apprendre le décès de ce neveu qui était parti aux USA, j'avais eu l'occasion quelques fois de casser la croûte avec lui et d'autres copains au petit café au coin de la rue Rossini...celui le plus près de l'hôtel des ventes.

Dans le métier....on parle en effet d'une bague revenu de chez Cartier...mais bien sûr dans ce milieu on préfère la discrétion et dire '' Un client ''..

De toute évidence la famille Chirol continue à occuper en mémoire et en actualité une place importante dans la profession parisienne.

Merci encore...j'espère que nous aurons encore le plaisir de te lire......

Je te suggère de contacter JJR , membre du forum , joaillier de la BJO à la retraite qui a un blog consacré à tout ce qui est histoire dans le métier...son blog est super....le voici:

http://richardjeanjacques.blogspot.com/

Et voici aussi la fameuse chanson:

https://www.youtube.com/watch?v=q347GK5tp5g

Merci encore pour ce moment d'histoire.

Belle journée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
corbintheone



Messages : 9
Date d'inscription : 19/12/2011

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: à propos de Jean   Principes de tous les sertissages EmptyLun 19 Déc - 20:14

... puisque tu le connaissais, il me semble que sur la base du serti Chirol, Jean avait réalisé "Les 100 plus grosses Alliances au Monde" (s'il le fallait, je dirais pour Tiffany, peut-être Van Cleef, mais je n'en suis pas sûr du tout) et ils (oui, la maison en question aussi) l'avaient regretté : elles étaient parties comme des petits pains, et aux US, quand on dit "les 100", ça n'est pas "les 101" .
Revenir en haut Aller en bas
corbintheone



Messages : 9
Date d'inscription : 19/12/2011

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Serti à brides   Principes de tous les sertissages EmptyMar 20 Déc - 13:54

La promotion "dans le jus" de l'époque
(comme je ne peux poster les liens, il faut rajouter h t t p : / / w w w . avant servimg et h t t p : / / avant i42 - sans les espaces)
[servimg.com/image_preview.php?i=3&u=17121664]Principes de tous les sertissages Serti_10[/url][url= servimg.com/image_preview.php?i=4&u=17121664]Principes de tous les sertissages Serti_11[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Amétrin



Messages : 1197
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 65
Localisation : France et ailleurs

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMar 20 Déc - 14:20

Bonjour tout le monde,

Les photos :

RECTO

[img]Principes de tous les sertissages Sertis10[/img][img]

VERSO

Principes de tous les sertissages Sertis11[/img]

Bonne journée,
sunny
Alain,


Dernière édition par Amétrin le Mar 20 Déc - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 30671
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 66
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMar 20 Déc - 14:45

Bonjour Amétrin,

Merci...je n'y étais pas arrivé...

Merci Corbintheone....

Belle journée à toutes et à tous.

Michel Zim
sunny


_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
corbintheone



Messages : 9
Date d'inscription : 19/12/2011

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: le verso   Principes de tous les sertissages EmptyMar 20 Déc - 14:48

l'autre partie est le texte du verso;
à remarquer le téléphone qui n'était plus provence 16 47, mais quand même !
servimg.com/image_preview.php?i=4&u=17121664
i42.servimg.com/u/f42/17/12/16/64/serti_11.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Amétrin



Messages : 1197
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 65
Localisation : France et ailleurs

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMar 20 Déc - 15:52

J'ai rajouté la seconde photo à la suite de l'autre.

Alain,
Revenir en haut Aller en bas
corbintheone



Messages : 9
Date d'inscription : 19/12/2011

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyMar 20 Déc - 16:42

Amétrin a écrit:
J'ai rajouté la seconde photo à la suite de l'autre.
Alain
merci Alain
Revenir en haut Aller en bas
cbdesign



Messages : 42
Date d'inscription : 02/02/2013
Age : 59
Localisation : Bruxelles

Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages EmptyDim 7 Juil - 22:11

Bonjour Michel,
Je reviens sur tes indications de base sur les sertissures car j'aimerais bien m’ôter des doutes concernant les bonnes pratiques:

  • Ma première question est de savoir si il faut privilégier la régularité du chaton (quel qu'il soit) ou suivre exactement la forme de la pierre qui est souvent irrégulière; ce qui entraîne automatiquement une forme de sertissure irrégulière. Dans quelle mesure le sertisseur peut-il compenser les défauts de la taille de la pierre?
  • Comme je ne sertis pas, je voudrais également comprendre où finit le travail du bijoutier et où commence celui du sertisseur. Par exemple, si un cabochon a un fond légèrement incurvé, pour bien faire, qui doit rectifier l'assise d'un serti clos? Egalement, pour un serti griffe avec ceinture, qui doit ajuster la ceinture?

Merci à ceux qui pourront m'éclairer
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Principes de tous les sertissages Empty
MessageSujet: Re: Principes de tous les sertissages   Principes de tous les sertissages Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Principes de tous les sertissages
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Autin-Grenier, Pierre] C'est tous les jours comme ça
» [SOFT] PL TOGGLE : rotation manuelle dans tous les sens [Gratuit]
» FANTOMES A TOUS LES ETAGES de Laura Ruby
» [THEME] Dusk [Pour tous les TF3D --> bien choisir ses cab...]
» [Follett, Ken] La nuit de tous les dangers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Sertissages..............et montages-
Sauter vers: