Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
..........................................Une super belle et nouvelle idée......https://www.facebook.com/groups/1858608211120133/ ...................Le Bon Coin des Joailliers......................n'hésitez pas à vous y inscrire..................Belle et bonne journée à toutes et à tous.....................

Partagez | 
 

 Laminoir...essai avec du titane

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myfie

avatar

Messages : 1808
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 46
Localisation : Saint Max (54)

MessageSujet: Laminoir...essai avec du titane   Lun 14 Avr - 22:51

Bonjoursoir à toutes et tous,

Ce WE j'avais un laminoir à ma portée, un adulte responsable avec moi et un bout de titane issus d'un morceau de tube découpé dans les mains. Alors nous avons pu faire des essais.

Car A PRIORI le titane ne se lamine pas au laminoir. En fait c'est plutôt lui qui risque de laminer les rouleaux. Et au prix d'un laminoir, vous conviendrez que c'est un peu dommage. pale 

Pour éviter donc tout contact entre le titane et les rouleaux nous avons intercaler deux plaques de laiton de 20/10.

Donc 20/10 de laiton, la plaque de titane de 6/10 et de nouveau 20/10 de laiton.



Résulta : une plaque de titane bien plane...et deux plaques de laiton imprimées.... king 

 cheers 

En avril de l'an de grâce 2014; nous venions d'inventer l'estampage au titane....le monde entier se souviendra de nous....... drunken 

Bon d'accord, je déconnecte et je vais me coucher.
Mais, tout de même, ça ouvre des pistes, non?

Bonne soirée
Myfie
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27906
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Lun 14 Avr - 23:17

Bonsoir Myfie,

Le monde entier se souviendra de nous.

La prochaine fois, pour la postérité, donne un conférence de presse et convoque les équipes des journaux télévisés de toute l'Europe.

Belle soirée.

14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014 14 avril 2014

Michel Zim
 sunny 

Merci pour la photo... Wink

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Myfie

avatar

Messages : 1808
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 46
Localisation : Saint Max (54)

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mar 15 Avr - 8:04

Razz 
Revenir en haut Aller en bas
Guy Audette

avatar

Messages : 1952
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 17
Localisation : Ville de Québec

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mar 15 Avr - 12:23

Bonjour Myfie.

C'est une opération que l'on fait pour avoir des surfaces texturées. Seulement avec des feuilles de laiton percées, fraisées ou découpées on peut imprimer des feuilles d'argent sterling avec cette technique au laminoir. Le laiton étant plus dur que l'argent on peut obtenir toutes sortes de surfaces intéressantes.

Bonne journée

_________________
Guy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Myfie

avatar

Messages : 1808
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 46
Localisation : Saint Max (54)

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mer 16 Avr - 8:32

Bonjour Guy,

Texturer avec le laminoir n'est pas nouveau, c'est évident.

En fait le but était vraiment de mettre à plat la plaque de titane. Mais il se trouve que cet essais débouche sur un résultat secondaire. Je vous en fais part, et je tente d'en envisager des applications, c'est tout.

Le principe : mettre en sandwich un métal dur entre deux métaux mous.
Donc texturer de l'argent avec du laiton, .....ou du laiton avec du titane. A voir ou se situent le cuivre, l'acier, le plastique. Il faut je pense partir des valeurs de duretés :

Nickel 10
(titane ?)
Fer 9
Zinc 8
Platine 7
Palladium 7
Aluminium 6
Cuivre 5
Or 4
Argent 3
Étain 2
Plomb 1

Et surtout ne pas se tromper pour les métaux les plus durs, sinon adieu le matériel. affraid 

Mais un gabarit bien fait, passer entre deux feuilles de métal, peut du coup permettre un certain nombre d'impression en négatif. Est ce que quelqu'un sur le forum à déjà tenter une réalisation en utilisant ce principe? study 

Merci pour la réponse
Myfie
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27906
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mer 16 Avr - 8:47

Bonjour Myfie,

Tu oublies qu'il n'y a pas que la théorie des duretés dont tu devras tenir compte.

À savoir.

Le fait qu'un métal soit ou non recuit changera sa résistance face à un autre recuit ou non.

Le fait qu'un gabarit soit ajouré ou non ( son épaisseur aussi ) le rendra plus ou moins réutilisable.

Le fait de réussir en une seule passe ou non changera aussi les résultats.

Personnellement, je n'ai jamais pensé que de créer des motifs ( avec facilité ) sur la surface d'un plané soit une alternative menant à de meilleures créations. Mais il est vrai que c'est plutôt amusant et quelque peu magique.

Belle et bonne journée.

Michel Zim
 sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Myfie

avatar

Messages : 1808
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 46
Localisation : Saint Max (54)

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mer 16 Avr - 9:18

Bonjour Michel,

Je pense aussi qu'écraser une plaque entre deux plus souples est un peu aléatoire, et demande des essais préliminaires avant de tenter un ouvrage. Les bords doivent s'émousser et les impressions doivent perdre en netteté.
Pour ne parler que de cet inconvénient.

Tu dis que la dureté n'est pas le seul critère et qu'il faut prendre en compte le fait de recuire ou pas.

J'avoue que les métaux me déconcertent un peu et sur les mots de "malléabilité, ductilité, ténacité et dureté" je ne mets pas encore de notions très claires: Mon dictionnaire (micro robert1986) me donne ces définitions :

Malléabilité : Qui a la propriété de s'aplatir et de s'étendre en lames, en feuilles

Ductilité : Qui peut être allongé, étendu, étirer sans se rompre.

Ténacité : Dont on se débarrasse difficilement, qui respecte et fait respecter ses opinions, ses décisions avec fermeté.  geek 

Dureté : propriété de ce qui est dur  drunken , défaut d'harmonie, de douceur. Caractère de ce qui est pénible à supporter geek 

Du coup, les deux dernières définitions me semblent...comment dire...assez imprécises. Et quand je recuis je ne sais pas quel paramètre je modifie. Peux-tu, pouvez-vous m'aider à préciser un peu les choses?

Merci d'avance
Myfie
Revenir en haut Aller en bas
Pugio



Messages : 43
Date d'inscription : 07/04/2014
Localisation : Picardie - IdF

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mer 16 Avr - 9:37

Bonjour

Myfie pour rajouter sur ce que a dit Michel sur les traitements thermiques/mécaniques  qu'on pu subir les matériaux il faut préciser aussi sur quel alliage tu travailles
On très rarement l'occasion de travailler le fer ou l'aluminium pur ... Et suivant les pouillèmes que l'on aura rajouté les caractéristiques mécaniques des alliages vont très fortement changer

PS : Le palladium est plus dur que le fer et le nickel. L’argent est plus dur que l'aluminium (métaux purs sans traitement thermique ni mécanique)

PS2 : On peut obtenir une dureté élevée avec du nickel quasi pur mais dans le cas de galvanoplastie ce qui va changer sa structure cristalline (comme les traitements thermiques/mécaniques)
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27906
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mer 16 Avr - 10:14

Bonjour Myfie,

Et quand je recuis je ne sais pas quel paramètre je modifie. Peux-tu, pouvez-vous m'aider à préciser un peu les choses ?

Lorsque tu recuis, tu enlèves les tensions mécaniques accumulées dans le métal...ainsi tu rends donc ce métal plus malléable recuit que non recuit...mais aussi un peu moins dur que non recuit.

Une fois recuit tu pourras continuer à l'allonger en fil ou en plaque encore plus mince....donc exploiter encore sa ductilité.

Bref...la théorie est une chose et le comportement des métaux précieux et de leurs alliages ne se comprends vraiment bien que de manière empirique...résultat d'une observation permanente pendant toutes les manières d'en modifier leurs formes.

Belle et bonne journée.

Michel Zim
 sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
tranquille

avatar

Messages : 485
Date d'inscription : 03/02/2014
Localisation : Aveyron - France

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mer 16 Avr - 10:41

J'aime bien ta démarche, celle d'essayer de comprendre

Quelques pistes de recherches

Ta liste est impossible car

- pour un même métal, il y a tous les dérivés. Pour l'alu, fonction de la recette de cuisine, il va être soudable, prendre la peinture ou l'anodisation, être résistant à l'usure, aux milieux salins, pouvoir se fondre, être flexible ou rigide etc etc mais pas tout à la fois

- Pour un métal donné, les traitements thermique ou chimiques vont modifier ses propriétés. Trempe, revenus, chromage, phosphatation, anodisation etc

-En fonction de la prise de mesure, on obtiendra des valeurs qui n'ont pas de rapport entre elles. Rockwelll, Brinell, Vickers car le principe de la mesure est différent

Avec les aciers, on travaille en utilisant des données des métallurgistes, qui se présentent sous forme de courbes, en faisant varier 2 paramètres, et en gardant les autres constant ... soit des milliers de valeurs

Si tu veux une bonne répétabilité, il te faut partir sur des échantillons dont tu connais la composition, on appelle cela un "certificat matière"

Mais tu peux aussi faire des "éprouvettes", commenter et regarder le résultat

Bonne découverte

Je te mets un exemple (DNH7 de Bonpertuis) de la dureté Rockwell en HRC du DNH7 en fonction de la température de revenu, après une trempe à l'huile 800°C pour un plat 20x1.5 utilisé en coutellerie. Dureté après trempe à 64 HRC



Dernière édition par tranquille le Mer 16 Avr - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Guy Audette

avatar

Messages : 1952
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 17
Localisation : Ville de Québec

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mer 16 Avr - 13:30

Bonjour Myfie,

Pour malléabilité et ductilité tu as tout bon.

Ténacité, c'est la capacité qu'a une pièce à être tendue sans se rompre.

Dureté, la résistance à être enfoncer. Les test connus dont Rockwell entre autres, merci tranquille, consistent à enfoncer une bille d'acier avec de plus en plus de pression sur la surface des métaux pour calculer leurs résistances.

Bonne journée


_________________
Guy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Myfie

avatar

Messages : 1808
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 46
Localisation : Saint Max (54)

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mer 16 Avr - 21:21

Bonsoir toutes et tous,

Intéressant ce développement, cependant pas mal de données trop techniques m'échappent.
C'est dommage pour la liste, elle aurait été pratique. D’après tous les renseignements elle serait à prendre avec beaucoup de précautions.

Mmm...Me semble bien complexe en effet, j'en viendrais à regretter mes bétons et leurs armatures, je n'y mettais que deux nuances...

Je vais juste garder quelques données : bounce  bounce 

En cas d'utilisation d'un métal dur dans le laminoir : protection des rouleaux par des plaques plus malléables et suffisamment épaisses.

Les métaux étant nombreux et variés, faire des essais et noter les provenances et les appellations précises pour pouvoir se réapprovisionner avec les même matériaux.

Ajouter en note sur mon petit Robert les bonnes définitions pour ténacité et dureté.

N'ai-je rien oublier ?...... scratch 

Ah si le plus important : merci à toutes et tous pour les infos et la patience ! sunny 

Bonne soirée
Myfie
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27906
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 64
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   Mer 16 Avr - 21:25

Cheese Cheese Cheese 

VIVE Robert  Wink 

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Laminoir...essai avec du titane   

Revenir en haut Aller en bas
 
Laminoir...essai avec du titane
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laminoir...essai avec du titane
» Frimousse (1er essai avec un Canon 7D)
» Essais avec bonnette
» essai avec le cz sonnar MC 135 f 3.5
» essai avec filtre polarisant et filtre neutre d4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: MATIÈRES D'OEUVRE :: Matériaux non conventionnels en bijouterie-joaillerie-
Sauter vers: