Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
.......................................À toutes et à tous, grand bonheur à la cheville, bonheur à partager sans cesse tout ce que vous savez de ce métier, le monde en sera plus beau et plus merveilleux. Vous aimez la bijouterie-joaillerie faites entièrement à la main sans moulage ? Alors n'hésitez surtout pas à rejoindre les plus de 4400 membres du plus grand forum en ce domaine présents partout sur terre. Belle et bonne journée à toutes et à tous.......................

Partagez | 
 

 Sondage sur le savoir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Smaug

avatar

Messages : 1237
Date d'inscription : 07/08/2009
Age : 37

MessageSujet: Sondage sur le savoir   Mar 18 Aoû - 15:09

bonjour

Je me pose quelques questions pouvez vous m'aider a y répondre ? merci

Doit-on dispenser son savoir technique a n'importe qui ?

Doit-il être accessible a tout un chacun?

Le  savoir se merite-t-il ?

Pour moi il y a le savoir, le savoir faire, le savoir faire faire et le savoir être.

À vos méninges merci!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.lecreusetdelacreation.com
Orville

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 37
Localisation : Québec Canada

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Mar 18 Aoû - 18:22

Bonjour Berus,

Le savoir technique à n'importe qui, à condition qu'il ou elle soit vraiment intéressé à l'apprendre.

Accessible à tous et chacun ? Je crois que oui. Par contre il faut bien penser qu'il y a des situations géographiques qui font que plusieurs n'auront jamais la possibilité de tout apprendre dans le meilleur cadre possible.

Le savoir se mérite si on fournit un effort pour l'apprendre. C'est à dire que pour apprendre le dit "savoir", la personne devra fournir un effort. Si cette personne ne fout rien et bien elle ne pourra pas connaître ce "savoir". C'est bon pour à peu près tout dans la vie. Si tu te forces, tu en auras de bonnes retombées, si tu ne fou rien, tu n'auras rien ou très peu.

Bonne journée

Orville
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27668
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Mar 18 Aoû - 19:00

Bonjour Berus,


Ou là là.......tes questions sont à la fois philosophiques et politiques au sens large du terme.

Ta première question: Doit-on dispenser son savoir technique a n'importe qui ?

Lorsque je suis né, j'étais n'importe qui, et par ll'amour et a gentillesse de mes parents et la chance d'avoir grandit dans une société libre et en paix, mes parents et l'état m'ont formé, parfois de force, mais m'ont formé quand même.

Devenu adulte, je me suis intéressé à bien des aspects de l'activité humaine, et c'est, ce tout simple intérêt, cette simple volonté qui m'ont fait ouvrir des portes et permis de recevoir de plus amples informations, de plus amples connaissances de bases et....... à la BJO des connaissances techniques pour l'apprentissage de mon métier.

Peu importe que l'on acquière ces connaissances techniques, dans une école d'état, dans une entreprise, chez un maître ou même par sa simple curiosité et avec beaucoup d'effort comme autodidacte, le seul fait de vouloir obligera bien quelqu'un, quelque part, à nous transmettre ses expériences qui ont été elles aussi reçues et transmissent depuis des lustres par nos ancêtres.

Ainsi, si je rencontre une personne qui veut savoir, je n'ai moralement aucun droit de ne pas lui transmettre ce que je sais, par contre en ai-je le temps ?, en ai-je les capacités pédagogiques ? et est-ce que mes connaissances sont les bonnes réponses aux questions posées ?........... tout cela est autre chose.

Donc je raconte à tout ceux qui veulent savoir, quidam, client et avec bonheur à des apprentis ou des collègues qui ont leurs manières de faire et qui probablement , au moins pour de petis détails seront heureux de trouver dans mon baratin un avantage ou une petite dose de nouveauté.

Ta deuxième question: Le savoir se mérite-t-il ?

Je dirai surtout que c’est l'effort d'apprendre qui est méritoire.

Celui qui veut apprendre doit investir de son temps, de ses énergies, il a fait un choix, car on ne peux tout faire, en voulant savoir, il cherche à s’outiller pour lui aussi passer à l'action, et en faisant cela il nous enrichira tous, car personne ne peut vivre seul ici bas, et toute personne qui fait un effort, aussi petit soit-il pour construire, enrichit notre patrimoine commun.

Ainsi, je serai gagnant au bout du compte en donnant et en expliquant à un autre être humain, comment pousser ‘’ notre ‘’ charrette commune.

Car il est préférable d’apprendre à pêcher à son voisin , que de risquer voir ce voisin affamé venir un jour me voler mes poissons.

Le mérite est donc inclus dans l’action de vouloir savoir et dans le temps investi par celui qui veut savoir.

Même si de plus, j’avais moi-même eu du mal à apprendre, je n’ai pas à faire subir de nouveau cette difficulté passée à celui qui veut savoir, au contraire, si l’on désire que l’humanité progresse vers plus de Paix, il est de mon devoir de rendre les choses le plus facile possible à mes suivants, qui de toute façon auront un effort d’intégration personnel à faire pour comprendre parfaitement comment se font les choses, car rien ne remplace l’expérience.

Ta dernière phrase: Pour moi il y a le savoir, le savoir faire, le savoir faire faire et le savoir être.

Tout cela est culturel et relève aussi de l’éducation. Je sens dans cette phrase un côte ‘’ vieille France ‘’.

Le savoir, c’est la connaissance, elle est de l’ordre de l’enseignement, par soi-même ou par les institutions en places, familles, écoles, universités........

Le savoir-faire relève directement de l’effort dont je parlais au début, celui de l’apprenti qui s’investi totalement, corps et âme, dans son métier, dans sa profession, et qui avec les années et l’expérience grandit et se renforce au point de le faire devenir une référence dans son domaine.

À mon avis.................. il lui sera sage, à cet apprenti devenu maître dans son domaine, d’en faire profiter autour de lui une majorité, par sa production de qualité, par ses propos, par ses conseils et par ces explications.

Je cherche de plus en plus à transmettre, non pas parce que je suis mortel, mais bien par que je ne suis qu’un maillon d’une longue et belle chaîne d’humains de passage.

Le savoir faire faire, cette expression....... je ne l’aime pas trop, elle évoque la sous-traitence.

Je préfère simplement confier les désirs que je ne peux réaliser moi-même à des artisans, des entreprises ou même des industries de qualités, qui ayant reçus les bons enseignemets de leurs pères sauront me donner des biens et services de qualité. Encore une fois je serai gagnant à faire confiance et à partager.

Le savoir être, est une question de tempérament, d’éducation, voir même de caractère, c’est peut être là le plus difficile et cela ne s’enseigne pas, sauf si l'on fait l’effort d’être son propre maître, par une réflexion permanente, par des lectures et par l’observation fine de ce que l’on trouve de plus beau chez les autres........

Ainsi techniquement cette question de savoir être ( soi-même ) permet de boucler la boucle de ce sujet.

J’espère, Berus, que mes méninges ont bien fonctionnés et que tu trouveras dans mes propos des petites bouts de réponses satisfaisantes.

Tu comprendras certainement encore mieux ma démarche d’artisan.

Je te souhaite une très belle journée.

Et aussi une magnifique journée à toutes et tous, n’hésitez pas à en remettre une couche.......

Michel Zim
sunny

P.S. Si je suis.......... je le dois beaucoup à ceux qui m'ont précédé, la conclusion de ce que j'ai à faire est toute simple............................ à mon tour de tout raconter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
ambix



Messages : 7
Date d'inscription : 19/12/2014

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Lun 22 Déc - 2:15

Cette phrase me gêne un peu car "n'importe qui" sous entend "celui qui ne le mérite pas"
Or pourquoi ne le mériterait-il pas ?

  • Il n'a pas fait l'effort d'effectuer une démarche qui lui permettait d'accéder au savoir par ses propres moyens

Mais justement, il exécute cette démarche maintenant !


  • Il n'a pas travaillé suffisamment pour réinventer seul, la méthode à suivre

Ce serait exiger de chacun un don exceptionnel, ou tout au moins la grâce d'être bien né, dans un environnement qui dispense naturellement la connaissance propice au développement de la recherche personnelle
C'est là une manière de penser, un choix de civilisation mais aussi la continuité d'un esprit maçonnique qui refuse l'information au plus grand nombre et préfère maintenir le secret

Ce serait l'élite qui ne veut se diluer dans le grand nombre de crainte de perdre ses spécificités

Ce qui me paraît aujourd'hui erroné car le savoir artisanal traditionnel tout au contraire pourrait être en voie de disparition si rien n'est fait pour le conforter

Et l'information, on le voit bien n'est que le tout début de la démarche, encore faut-il s'y attarder pour mieux s'en saisir, encore faut-il l'utiliser encore et encore pour l'intégrer et permettre la mise en oeuvre de son objet


J'ai beaucoup apprécié la réponse de Michel Zim qui est celle d'un Honnête Homme, mais aussi un créateur qui tend à la perfection, et par là même est source de cohésion sociale.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27668
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Lun 22 Déc - 4:38

Bonjour ambix,

Merci de ta réponse. Comme tu le vois ce genre de sujet ne passionne pas beaucoup la foule.....

Pourquoi ?

Avant de répondre je me permet de souligner cette phrase que j'aime de moins en moins :


Pour moi il y a le savoir, le savoir faire, le savoir faire faire et le savoir être.


Flaubert, Racine, Molière, La Fontaine n'auraient jamais utilisé un langage aussi sectaire et simpliste, comme si cette formule cachait ou exprimait la totalité de la vérité concernant l'expérience humaine à transmettre.

4 fois le verbe savoir scratch scratch scratch scratch

3 fois le verbe faire scratch scratch scratch

1 seule fois le petit verbe être scratch ...suivi de rien du tout Embarassed .

Pourtant dans le dictionnaire on trouve: le mot connaissance, le mot expérience, le mot passion, le mot habilité, le mot amour, le mot partage, etc...etc.......

Alors grand Dieu ( pardonne moi Jésus moi qui suis agnostique ) il suffit de s'intéresser à ce que désire le plus, les êtres humains: VIVRE EN PAIX et ÊTRE ( tiens le voilà celui là ) HEUREUX.

Que faire donc, mortels que nous sommes ? Si ce n'est des efforts pour partager, pour témoigner en ajoutant à tous les verbes que nous utilisions des adverbes, et aux mots des adjectifs et non pas cette stupide série de verbe, qui est à la fois jeu de mot et prétention d'avoir tout dit.

Pour ma part, une seule solution peu importe son âge, peu importe ses richesses matérielles ou non, tout mettre sur la table, tout raconter de ce que l'on sait. Ce ne sont pas les moyens de transmission qui manquent aujourd'hui, enfin presque partout sur terre.

Une fois que tous les efforts sont faits pour rendre disponible les connaissances théoriques, philosophiques et matérielles d'un métier ou d'une profession, il ne faut avoir de cesser que d'encourager les uns et les autres à se mettre debout, à aussi les encourager à persister. La vie étant toujours un long chemin solitaire, ce ne sera que comme cela que chacun se sentira soutenu par ses proches ou même par de lointains correspondants sur terre mais aussi par delà les siècles passés.

Je sais on pensera que me revoilà avec mes discours, que je suis à contre courant, que je suis, tiens, de droite pourquoi pas...mais non, je veux en tout premier voir la vie avec une philosophie des plus simples, des plus évidentes, en conformité uniquement avec les réalités de notre passage sur terre.

Trop de choses dans cette courte phrases aux huit verbes  affraid  sont mise de côté, intentionnellement, laissant le destinataire avec un jeu de carte incroyablement incomplet, interdisant même toute analyse pouvant éventuellement la remettre en question.

Peu importe le mérite, peu importe les envies des uns et des autres, la vie est trop courte pour ne pas partager.....Il est bien gentil de souligner sans cesse qu'il faut de notre vivant dire à nos proches que nous les aimons. Mais cela n'aura que peu de valeur, ni d'efficacité que si l'on ne passe à l'action. Cultiver et porter aux écrans sans cesse les émotions type publicitaire et cinématographique ne nourrira personne. Là autant de guimauve que de vide comme dans cette phrase toute en verbe.

Alors...PARTAGE.. et... TOUT SUR LA TABLE...le reste, le tangible, les œuvres, les actions, attendues et offertes seront mise au monde magiquement et au minimum en une convivialité pacifique des plus productives.

Belle et bonne journée.

Michel Zim (*)
sunny


(*) Ni de droite, ni de gauche, uniquement guidé par les courbes, si belles, si charmantes, si douces, courbes qui à l'occasion se déguisent en lignes droites, jalouses qu'elles sont.  Wink

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
kokoko



Messages : 50
Date d'inscription : 12/12/2014
Age : 39
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Lun 22 Déc - 10:35

Merci Ambix et Michel... vous avez mis tous les mots correspondant à mon ressenti sunny
Revenir en haut Aller en bas
https://gemmeslesperles.wordpress.com/
Doblezeta

avatar

Messages : 6158
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Lun 22 Déc - 11:03

Bonjour ambix

C'est là une manière de penser, un choix de civilisation mais aussi la continuité d'un esprit maçonnique qui refuse l'information au plus grand nombre et préfère maintenir le secret

T'as tapé dans le mille… !! cheers


Bonne journée…!!
Revenir en haut Aller en bas
Myfie

avatar

Messages : 1808
Date d'inscription : 08/01/2014
Age : 46
Localisation : Saint Max (54)

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Lun 22 Déc - 19:12

Bonsoir Ambix,

C'est regrettable mais posseder un savoir est percu souvent comme un moyen de posseder un avantage sur les autres. Crying or Very sad

Dans cette logique débile et suicidaire la personne qui possede un savoir est encouragée à ne surtout pas partager cet avantage, au risque de perdre cet ascendant.

Heureusement que beaucoup sont à contre courant et acceptent de prendre le risque de partager.

Du reste le risque est très relatif: ce n'est pas parce que tu sauras la théorie que la pratique découlera d'elle-même. La selection est souvent à ce niveau.

Et les logiques de rivalités n'ont plus cours devant les tamis des réalités matérielles.

Quand à la phrase avec savoirfaire, fairesavoir, et autre fadaises elle sent sa prise de tête genre plan masturbation intellectuelle de groupe de reflexion en sémantique pour jaipasenviedenfoutreunrond...je peux vous dire que je n'aime pas ce style de palabres.

- C'est grave docteur? geek

- Non, non, trois heures de bocfil et ça lui passera. Razz

(J'avais pas encore lu ce post, voila qui est fait.)
Bonne fin de journée
Myfie
Revenir en haut Aller en bas
Naimadouce



Messages : 6
Date d'inscription : 27/02/2016
Age : 52
Localisation : Cluny 71 France

MessageSujet: Re; sondage sur le savoir   Sam 5 Mar - 11:45

Doit-on transmettre les techniques?
j'y vois une obligation morale- répondre à celui qui fait l'effort de chercher que, oui,  "y'a quelqu'un au bout du fil", et aussi un bénéfice direct pour celui qui répond: j'ai spouvent vécu que c'est au moment de répondre à une question que l'effort d'organiser mes pensées me faisait prendre conscience de ce que je savais: c'est en enseignant que j'apprends avec ma tête ce que je sais avec mes mains, que je comprends mieux pourquoi je fais comme ci et pas comme çà, ... et que je comprends mieux le lien entre un geste issu de l'habitude et sa finalité..En transmettant, je comprends mieux ce que je fais, et pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

avatar

Messages : 6158
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Sam 5 Mar - 12:06

Bonjour Naimadouce

C'est pertinent ce que tu commentes, que le fait de vouloir donner une (bonne) réponse implique un conditionnement de soi en vue de celui qu'est en face.
C'est cette mise à la place de l'autre que nous fait prendre conscience des améliorations qu'on doit porter à la tâche pour se faire comprendre, qu'est le but…
Et je vais rallonger avec… C'est par le fait d'enseigner que j'apprends… cheers
Cheese


@+

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27668
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Sam 5 Mar - 23:55

Bonjour Naimadouce,

Bonjour Doblezeta,

Effectivement, lorsque que ma première apprentie à commencer à me dire plus d'une fois '' Pourquoi ? ''...je me suis dit que je devais ( d'urgence ) pousser encore plus loin mes réflexions pour comprendre encore plus et encore mieux ce que je faisais moi-même pour lui répondre avec la plus grande clarté possible ....alors... en effet, au bout du compte les apprentis nous aident à progresser.

Belle et bonne journée.

Michel Zim
sunny


_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
LucienL

avatar

Messages : 124
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Dim 6 Mar - 7:58

La dissertation philosophique est déjà traitée de manière brillante et claire plus haut.

Je ne peux que rajouter deux gouttes :
- en transmettant à d'autres, on renforce ou élargit son propre savoir,
pas forcément à chaque coup, mais en moyenne c'est gagnant.
Dans mon hobby, le modélisme, j'ai en une douzainne d'années glanné des savoirs et savoir faire variés
et je me suis mis peu à peu à les retransmettre, en contact direct ou sur des forums.
Cela provoque des questions. Le "pourquoi" de l'apprenti. Souvent formulé d'une manière à laquelle le "prof" n'aurait pas pensé.
Cela fonctionne comme un enchaînement (au bon sens) et pour répondre à cette question,
le "prof" doit prendre du recul, ré-examiner sa méthode, consulter ses grimoires ...
Cela prend du temps, mais c'est du temps agréable et souvent rentable (il faut quand même être un peu sélectif).
C'est très enrichissant, surtout quand on se situe "à cheval" sur plusieurs techniques ou cultures ou langues, parce qu'on franchit ainsi un cloisonnement.
Ce cloisonnement est invisible tant qu'on ne l'a pas franchi.

- le "pourquoi" de l'apprenti, montre sa motivation.
Cela peut être la question de l'utilité de l'enseignement, si l'utilité n'est pas évidente, l'enseignement est rébarbatif.
Cela peut être la question de la raison d'un choix particulier.
C'est aussi parce que même avec une description soignée, le "prof" oublie souvent un élément quasi fondamental, mais devenu pour lui banal au fil des ans.

- E=MC² ou E=MxCxC non, ce n'est pas la formule d'Albert, mais une formule mnémotechnique
E pour Efficacité
M pour Motivation
C pour Connaissance, le savoir
C pour Compétence, le savoir faire

- j'ai une idée, tu as une idée
je te donne mon idée, et cela ne m'appauvri pas
tu me donne ton idée et cela ne t'appauvri pas
nous voila tous deux plus "riches"

Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

avatar

Messages : 6158
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   Dim 6 Mar - 13:10

Bonjour Michel

Cela m'est arrivé consciemment pour la première fois dans un club de jeu de Go, jeu de stratégie millénaire bcp plus ancien que les échecs, qu'on avait monté entre amis et j'en faisais partie.
On se réunissait pépère dans un bar une fois par semaine à boire un coup et jouer entre potes…
Il résulte qu'à travers d'un manga sur ce jeu là, bcp d'adolescents le découvrent et il deviens plus populaire, on c'est retrouvé face à des enfants, ados, et adultes qui voulaient découvrir le jeu, puis on devait leur apprendre… !!
Alors que nous on avait appris sur le tas, à force de jouer et commenter des "coups" entre nous…
On c'est trouvé à étudier les facettes de ce jeu ( très, très vastes ) pour faire face à l'affluence de public.
De ce fait on est tous monté de niveau… !
De plus est à dire qu'on à été très vite dépassés par la capacité d'apprentissage des jeunes, il y à même à l'heure actuelle qui jouent au niveau européen représentant la France…
De coup je suis retourné à la bijouterie… Smile

Petite anecdote pour dire…
Viva la transmission de savoir…!! Nà…!! Laughing  Laughing


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sondage sur le savoir   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sondage sur le savoir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Castlevania (sondage)
» Quel personnage de Bleach pour ma prochaine fiche ? [ Sondage ]
» [AIDE]Comment savoir si mon HD est desimbloqué? (histoire de fou!..)
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop
» Sondage pour un TP : mcdo Quick ou kfc ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Techniques et étapes de travail-
Sauter vers: