Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
.............................................................................Ce coronavirus et les décisions prises par la majorité de nos gouvernements nous imposent quantité de contraintes désagréables. Heureusement nous avons, pour la majorité, accès à internet nous permettant des échanges et des partages qui participent à rendre cette période moins difficile. Vous aimez la bijouterie-joaillerie ? Vous voulez en connaître plus ? Vous avez des questions sur les techniques classiques qui nous rendent libres et heureux ?...Alors rejoignez-nous sans tarder. Magnifique journée à toutes et à tous. ( un peu long je sais.....) ............
Le Deal du moment :
Nike : 25% de réduction supplémentaire ...
Voir le deal

 

 soudure autogène d'un jonc

Aller en bas 
AuteurMessage
LionelClement



Messages : 253
Date d'inscription : 30/04/2019
Age : 56
Localisation : Sud ouest

soudure autogène d'un jonc Empty
MessageSujet: soudure autogène d'un jonc   soudure autogène d'un jonc EmptyJeu 9 Mai - 9:23

Bonjour

Dans le livre "Le bijoutier à l'établi", Léon Verleye préconise un "brasage", selon la terminologie qu'il emploie (une soudure autogène, sans apport d'un autre métal) pour l'assemblage d'un anneau (P. 103). En effet, il dit tout le mal qu'il y a à avoir un autre métal au point de jonction dans un tel assemblage.

Pour faire le brasage, il utilise un petit morceau du même métal comme paillon, tout comme on le ferait avec une "soudure" et chauffe la pièce à son point de fusion. Comme le paillon est plus fin, il fond juste avant le reste et permet la soudure sans dommage si j'ai bien compris.

Je vois que cette méthode de brasage avec un "paillon" est peu employée au profit de la "soudure" (avec apport d'un autre métal dont le point de fusion est moindre), ou alors par formation du jonc sans soudure à partir d'une pièce topologiquement équivalente (plus précis tu meurs Laughing ).

Est-ce que la méthode décrite par Verleye est tellement difficile à réaliser qu'un amateur doit y renoncer ?
Est-ce qu'il présente un désavantage étant donné la limite de fusion du point de contact qui n'est pas loin de la fonte ?


Cordialement
Lionel
Revenir en haut Aller en bas
TimTamTom



Messages : 3141
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 47
Localisation : Mamoudzou

soudure autogène d'un jonc Empty
MessageSujet: Re: soudure autogène d'un jonc   soudure autogène d'un jonc EmptyJeu 9 Mai - 17:54

Bonjour,
Tu verras une soudure autogène dans cet excellente tuto de Macma
https://bijouxalacheville.forumactif.org/t12289-jonc-anglais-forge-le-making-of

Mais sur argent c'est plus dur à réaliser car ce metal est très conducteur et le tout risque de fondre en même temps.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 31904
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 66
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

soudure autogène d'un jonc Empty
MessageSujet: Re: soudure autogène d'un jonc   soudure autogène d'un jonc EmptyJeu 9 Mai - 19:29

Bonjour LionelClement,

Mise à part avec le platine, les soudures '' autogènes '' sont franchement risquées. De plus la zone métallique qui aura été soudée ainsi n'est plus du métal laminé ( ceci pour tous les métaux précieux incluant le platine ) et donc devenue de la fonte ayant ainsi moins de force que le reste de la monture.

Bref....l'idéal est sans soudure, ou avec le moins de soudure possible et surtout dans des endroits extrêmement judicieux.

Cheese

Michel Zim
sunny






_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://zimmermann-quebec.com/
Contenu sponsorisé




soudure autogène d'un jonc Empty
MessageSujet: Re: soudure autogène d'un jonc   soudure autogène d'un jonc Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
soudure autogène d'un jonc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Tout sur les soudures......-
Sauter vers: