Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
..............................................2022...................Depuis déjà plus de douze années notre forum a comme mission essentielle de défendre par des méthodes classiques la fabrication en toute liberté de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Dans un monde parfois débile obsédé de vitesse et de fric, cette mission est plus que jamais nécessaire. Bienvenu aux nouveaux membres, grands remerciements à tous les fidèles inscrits ou non. Très belle journée.................................
-45%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
23.75 € 42.99 €
Voir le deal

 

 Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Eddy

Eddy


Messages : 5675
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 65
Localisation : Tahiti ,Océan Pacifique ...Plouf ! J'suis là ,en plein milieu de nulle part .

Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  Empty
MessageSujet: Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...    Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  EmptyLun 7 Jan - 8:41

LETTRE DE PHILIPPE BOUVARD À FRANÇOIS HOLLANDE

Je ne suis pas un héritier. Je n’ai jamais disposé d’un franc, puis d’un euro que je n’aie gagné à la salive de ma langue ou à l’encre de mon stylo. Je profite d’une aisance qu’il ne m’est possible de sauvegarder qu’en continuant à travailler – à 82 ans – dix heures par jour et 365 jours par an.
J’ai élevé de mon mieux mes enfants. J’aide mes petits-enfants à poursuivre les études qui n’ont pas été à ma portée. J’ai toujours payé mes impôts sans un seul jour de retard et sans un mot de remerciement. J’ai financé des porte-avions que l’on ne m’a pas admis à visiter, des bâtiments officiels à l’inauguration desquels on a omis de me convier. Et ne voilà-t-il pas qu’un énarque, entretenu depuis sa majorité par les contribuables voudrait me faire honte de ce que je gagne avant de me déposséder de ce qui a échappé à la triple érosion du fisc, de l’inflation et des emplettes inutiles ! Je suis un créateur et un mainteneur d’emplois. Je fais vivre des proches dont certains m’accompagnent depuis plus de trente ans et que le candidat socialiste (puisque c’est de lui qu’il s’agit) projette implicitement de diriger vers les Assedic. Or, en quoi ai-je démérité ? Ai-je volé quelque chose à quelqu’un ? N’ai-je pas donné au fur et à mesure que je recevais, persuadé que la dépense constituait le plus efficace acte social ? J’ai perçu quelques heures supplémentaires, mais aucune subvention. Je n’ai touché d’autre argent public que la maigre solde d’un sous-officier durant mes quinze mois de service militaire. Je n’ai jamais bamboché aux frais d’une république qui examine à la loupe les additions de restaurants de ses dignitaires mais qui continue à régler. Je n’ai jamais fréquenté de paradis fiscaux. On chercherait en vain la plus petite niche chez moi depuis que j’ai cessé d’avoir des chiens ! Une seule fois, je me suis délocalisé dans le cadre de la loi Pons à la coûteuse faveur d’un investissement hôtelier dans les DOM-TOM qui m’a fait perdre 100% de ma mise. A la distribution des bonus, des stocks options et des dividendes, j’ai toujours été oublié. Mon casier judiciaire est vierge. Mon courage est intact. Je ne suis pas un damné de la terre. Mais je ne suis pas non plus un profiteur ou un esclavagiste. Je ne suis protégé de personne, sauf du public auquel je dois la longueur de mon parcours. J’ai mes opinions mais je n’ai jamais adhéré qu’au parti des amoureux de la France. J’ai versé à la collectivité davantage que je n’en ai reçue : pas un jour de chômage et une seule nuit d’hospitalisation en six décennies. Je me situe sans honte mais sans fierté excessive dans cette classe moyenne qu’on souhaite faire disparaître en nivelant notre société par le bas.
Je refuse autant d’être culpabilisé par un politicien (qui voudrait que l’on prenne son inexpérience pour de la normalité) que la France accorde sa confiance à un homme que l’Europe prive de la sienne et qui, bien
qu’ambitionnant de devenir le gardien de la constitution ne paraît pas s’être préoccupé de la constitutionnalité de ses propositions.

Quant à moi, j’aurais nourri mes enfants, bâti des maisons, planté des arbres. Mission accomplie. Et vous MR HOLLANDE qu’avez-vous fait ?

Sinon d’augmenter les impôts d’une classe moyenne pour favoriser les fainéants et les assistés de notre pays.
Philippe Bouvard

_________________
Eddy Des îles

                                       Artisan, oui! Créateur,sans doute !. Disons que je fais les choses que j'ai envie de faire .
                                                                                                                                                  Robert Goossens.


                                                                                                  www.creatahiti.jimdo.com
Revenir en haut Aller en bas
https://creatahiti.jimdofree.com/
Admin
Admin
Admin


Messages : 33796
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 68
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  Empty
MessageSujet: Re: Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...    Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  EmptyLun 7 Jan - 10:13

Bonjour Eddy,

Étonnant.....et tonnant.

Belle journée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://zimmermann-quebec.com/
sly jeviah

sly jeviah


Messages : 208
Date d'inscription : 26/12/2011
Age : 30
Localisation : saint claude (39)

Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  Empty
MessageSujet: Re: Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...    Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  EmptyLun 7 Jan - 14:38

on reconnait bien son œuvre ^^ et pour ma part je trouve qu'il a totalement raison
Revenir en haut Aller en bas
Kantik

Kantik


Messages : 619
Date d'inscription : 24/02/2012
Age : 56
Localisation : RP/Paris

Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  Empty
MessageSujet: Re: Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...    Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  EmptyMar 8 Jan - 11:13

Salut à tous !

Je m’interrogeais depuis hier matin, après avoir lu cette "lettre", sur la véracité de celle-ci.
Connaissant comme tout le monde Mr Bouvard, sa bonhomie, sa générosités et son intégrité,
j'ai eu du mal à croire ce que j'avais lu en dernière ligne.
Je suis donc tout simplement aller voir les différentes versions que l'ami google nous proposait.

Et désolé Eddy des Iles mais tu nous rapportes ici la seule version modifiée que j'ai pu trouver
sur le net.
Donc dans l'ordre des parutions :

Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  Mapris10

Chacun en pensera ou en conclura ce qu'il en veut, cela est dit uniquement dans le cadre de
modérateur que Michel m'a confier.
Je rappelle que le forum "Bijouxalacheville" est aussi une entité et que par elle même elle représente
chacune des personnes qui y sont inscrites...

Juste une petite dernière je rappelle également que "les fainéants et les assistés de notre pays"
ne vont pas piquer le boulot de ce qui veulent travailler et donc leurs évitent de devenir à leurs tours
"les fainéants et les assistés de notre pays".

Sur ce je vous souhaite à tous une très bonne journée, à toi aussi Eddy et à toi aussi Sly Jeviah.

Kantik
Revenir en haut Aller en bas
Eddy

Eddy


Messages : 5675
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 65
Localisation : Tahiti ,Océan Pacifique ...Plouf ! J'suis là ,en plein milieu de nulle part .

Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  Empty
MessageSujet: Re: Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...   Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  EmptyMar 8 Jan - 19:25

Merci kantic de cette mise au point ,étant une personne ordinaire ,je ne suis pas à l'abri de faux ou de ce phénomène de société qu'est FC ,quant je vois ce qui y est dit ,des fois je m'interroge sur la dénomination de ""Réseau social "" mais bon !! j'ai qu'à pas lire .... !

Donc apparemment la dernière phrase aurait été rajoutée .... j'en prends note ! étant un inconditionnel des grosses têtes et de Monsieur Bouvard en particulier,et connaissant sa notoriété , j'aurais pensé que personne ne se serait permis de déformer ces écrits ... autant pour moi .......

je serais un peu plus circonspect à l'avenir ....

_________________
Eddy Des îles

                                       Artisan, oui! Créateur,sans doute !. Disons que je fais les choses que j'ai envie de faire .
                                                                                                                                                  Robert Goossens.


                                                                                                  www.creatahiti.jimdo.com
Revenir en haut Aller en bas
https://creatahiti.jimdofree.com/
Contenu sponsorisé





Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  Empty
MessageSujet: Re: Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...    Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lettre de Philippe Bouvard à un énarque de l'Elysée...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: DIVERS :: Sujets libres et philosophies-
Sauter vers: