Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
.......................................À toutes et à tous, grand bonheur à la cheville, bonheur à partager sans cesse tout ce que vous savez de ce métier, le monde en sera plus beau et plus merveilleux. Vous aimez la bijouterie-joaillerie faites entièrement à la main sans moulage ? Alors n'hésitez surtout pas à rejoindre les plus de 4400 membres du plus grand forum en ce domaine présents partout sur terre. Belle et bonne journée à toutes et à tous.......................

Partagez | 
 

 Anneau sans soudure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
beobi

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 48
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Anneau sans soudure   Mar 10 Aoû - 11:22

Bonjour Michel,

Voici une bague en laiton que j'ai réalisée avec deux anneaux sans soudure, soudés à un fil mis en forme d'anneau lui aussi.

J'aimerais savoir comment il me serait possible de réaliser la même bague sans aucune soudure.

http://storage.canalblog.com/39/38/106566/55680150.jpg

D'autre part, j'aimerais savoir comment je peux réaliser un serti clos à partir d'un anneau sans soudure, mis en forme sur un triboulet aiguille.

Comme cela représente deux questions à traiter, j'attendrai le temps qu'il faudra pour la réponse !!!

Merci d'avance et bonne journée !
Revenir en haut Aller en bas
http://bijouxbeobi.canalblog.com/
arcane sans nom

avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mar 10 Aoû - 14:13

Salut beobi!

Tu pourrais peut-être faire comme pour cet anneau?
http://bijouxalacheville.forumactif.org/vos-bijoux-et-creations-f16/alliance-or-jaune-palladium-or-rosesans-aucune-soudure-t990.htm

Pour le sertissage je laisse la place aux experts car je ne m'y connais pas!

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
beobi

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 48
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mar 10 Aoû - 15:07

Merci Arcane,

Pour moi, il manque quelques explications, car je ne comprends pas comment cela tient ! Est-ce par tension ?

Je trouve ce travail très beau, et me donne envie d'essayer la technique une fois bien comprise, expérimentée, puis maîtrisée - peut-être.

Béobi
Revenir en haut Aller en bas
http://bijouxbeobi.canalblog.com/
arcane sans nom

avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mar 10 Aoû - 15:18

En fait, dans le grand anneau, tu dois faire une tranchée à l'aide d'une échoppe ou d'une scie sur tout le long pour faire les bords...ça va te servir de guide en fait!
Puis avec une petite lime carré tu dois limer tout l'intérieur pour recevoir l'anneau plus petit.

Tu dois aussi faire le grand anneau un peu plus petit en diamètre pour pouvoir placer ton petit anneau dans la tranchée et au final tu agrandis à la machine ou au triboulet pour que le petit anneau soit bloqué dans la tranchée et les 2 seront solidaire l'un de l'autre.

Par moment je suis pas très doué pour les explications donc si il y a quelque chose que tu n'as pas compris n'hésite pas
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27607
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mar 10 Aoû - 17:46

Bonjour Beobi,

Je vais te répondre un peu plus tard.

Je ne t'oublierai pas.....promis.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Eddy

avatar

Messages : 3268
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 60
Localisation : Tahiti ,Océan Pacifique ...Plouf ! J'suis là ,en plein milieu de nulle part .

MessageSujet: Bague deux anneaux    Mar 10 Aoû - 21:09



Salut Arcane et un grand MERCI !

Grace a tes explications ,,très claire ,pour moi ,je viens de comprendre comment on mettait se sacré petit anneau à l'intérieur du grand ;
Donc ,merci ,tout vient a point a qui sait attendre ....



Sa me donne une idée pour une bague ,peut être originale ,mais je la crois déjà réalisée ,on verra

( un bien fait ,vaut mieux qu'un mal ..;foutu )


Amical'îliènement vôtre !

Bonne nuit a ceux qui vont se coucher ,le soleil brille chez moi ,non que cela rende la mer plus bleue ,....mais c'est tellement plus agréable ;...

Eddy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creatahiti.jimdo.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 27607
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mer 11 Aoû - 4:42

Bonjour Eddy,

Simplement te dire que j'aime beaucoup la légèreté et la joie de tes propos.......tu es un vrai COOL.

Je vais répondre à la première question de Beobi.........et un peu plus tard à la deuxième.


À bientôt.

Michel Zim
sunny

P.S. Bonne nouvelle.....Le pont de l'île d'Orléans sera ré-asphalté à neuf dans les prochains jours....et ce ne sera pas du luxe....Hé oui, mon île a un pont...est-ce encore un île ?



_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 27607
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mer 11 Aoû - 5:57

Bonjour Beobi,

Il y a deux moyens de faire cette même bague sans soudure.

Dans le premier cas, elle devra être tout du même métal.

Dans le deuxième, elle pourra être d'un seul métal ou de deux métaux différents.

Premier cas:

Il faudra fabriquer un anneau dont le centre aura une épaisseur égale à l'épaisseur final au centre de ton projet.

Pour faire un anneau sans soudure, je décris ici la méthode:

http://www.zimmermann-quebec.com/methode_show.php?unikid=20061015022551

Pour tous ceux qui se mettront à cette méthode je vous recommande de TOUT noter pour chacun des anneaux que vous ferez: le modèle, la largeur, la grandeur de doigt, le métal ( on ne fais pas nécessairement les mêmes épaisseurs pour tous les métaux précieux, ainsi il est beau et plus solide de faire plus épais en argent et le platine étant affreusement cher, une épaisseur normal sera sufissante ) l'épaisseur de plané de départ, le diamètre extérieur de la rondelle de départ et le diamètre du trou de cette rondelle et le temps de travail réel, pouvant varier grandement suivant la largeur de l'alliance à faire...ainsi un anneau de douze millimètre de large ( Sanae l'a fait une fois...moi non...) et de bonne épaissuer ( 36/10 mm départ ) vous prendrons largement une grosse journée de travail........mais quelle gueule l'anneau et quel plaisir une fois terminé.

Une fois l'anneau de base réussi, et mis parrallèle à la bonne largeur désiré, il faudra tracer avec un compas un trait ( une pointe trace et l'autre prends appuis sur le bord extérieur de l'anneau )délimitant les deux bords de l'anneau central...et ensuite scier ces deux traits sur une profondeur représentant le décalage entre la hauteur de l'anneau du centre et le plat du dessus des deux bords qui l'accompagneront.

Restera alors à limer ces deux bords bien à plat, en prenant comme point de repère une épaisseur identique des deux côtés.

Les points de repères, les lignes de repères, sont soit : des points fait avec un poiçon, soit des lignes tracées avec un gabarit, des lignes tracées avec un compas....

Mais aussi des arrêtres résultant des coups de lime réguliers sur la bordure dUne section quelcoque qui en faisant un angle avec celle-ci permet de choisr là ou l'on devra s'arrêter. Ces angles se font à l'oeil et ne nécessite aucun inrtrument de mesure pour les faire et déterminé la partie plate de la bordure qui reste tel quel et ne sera pas touché.

Pour passer d'une étape à l'autre les points de repères sont essentiels autremant rapidement on se mettra à travailler dans le vide et les surprises risqueront alors d'arriver....et il sera difficile de retopmber sur ses pieds.

Je te ( vous ) recommande fortement de commencer avec des anneaux de largueur moyenne, de l'ordre de 4 à 5 millimètre, plus facile à réussir que les très larges ( 8 à 12 mm )...question de se faire la main....



Mauvaise photo ...toute mes excuses...

Deuxième cas:


Il faudra faire deux anneaux sans soudure.

Soit du même métal pour les deux....... ce qui permet d'économiser sur la matière première

Soit de deux couleurs différentes, en général on mettra en valeur au centre soit le métal le plus cher, soit le métal méritant d'être le point de mire en rapport avec le deuxième.

EX:

Centre Platine et bords en Or

Centre en Palladium et bords en Or

Centre en Or jaune ou Or rose et bords en Argent

Il serait étrange de mettre le centre en Argent....et les bords en Or...même si la chose est possible.

Je continue.

L'anneau du centre n'aura pas besoin d'être très épais, il aura surtout besoin d'être suffisamment solide, donc de 5 à 10/10 mm d'épaisseur suffira suivant les cas...ne pas oublier qu'il sera jucher sur l'anneau de base...et n'aura pas l'air si mince...

Ensuite pour que le résultat final corresponde exactement à la grandeur de doigt recherché, il faut calculer un peu.....

Ainsi, l'anneau du centre devra passer librement mais très justement par dessus l'anneau du dessous ( cela permettra de n'agrandir l'anneau du dessous que le moins possible )......connaissant la grandeur recherchée, il faudra donc que le diamètre extérieur soit diminuer de la différence entre ce diamètre et le diamètre du fond de la creusure faite tout autour qui recevra le fond de l'anneau du centre.

Ou encore diminuer le diamètre extérieur de deux fois l'épaisseur de la rpofondeur de la creusue, ce qui donnera le diamètrre intérieur de l,anneau du centre.......

Pour que le tout soit bien serré, je fais exprès de calculer un peu trop petit le tout, ce qui permettera de mettre une tension dans l'ensembler et d,avoir la certitude de ne pas ratter l,anneau final....il serait très décevant d'arriver ;a la grandeur final et de constater que l,anneau de centre trourne encore.....ce qui à long terme favorisera son usure...( j'ai déjà vu...c'est pourqoui je vous le précise )

L'anneau deu centre tiendra donc en étant totalement serré sur le bas de ses deux bords et par le fond touchant partout tout autrour le creux fait dans l,anneau de base.

L'une des difficulté consiste à faire une cresure parfaitement rectiligne tout autour et rigoureusement de la même profondeur, ce qui s'obtient en étant rigourteux à toutes les étapes.

Sachant que en augmentant de diamètre l,anneau de la base, la creusure aura une toute petite tendance à perdre un petit dizième de millimètre de largeur, l'expérience obligera à faire une creusure ou l'on verra en cours d,ajustage que lanneau du centre torune facilement sur lui-même dans cette creusure.

Une fois parfaitement convaincu de bien avoir préparé ces deux anneaux, il faudre agrandir le tout, ( avec celui du centre bien sûr ) soit sur une machine à grandir les bagues.....prudence pas trop vite.

Il est préférable de n,agrandir qu'un peu d'un coté, de retournert l,anneau et d,agrandir enocre un peu de l,autre poir quer cet agrandissement se fasse de manière parallèlle...autrement il aurair risuqe que le centre se déplace un peu....cela est surtout vrai pour un centre demi-jonc dont les bords un peu pointus...pourrais se mettre à monter un peu sur des bords de l,anneau de base qui serait en forme eux aussi de demi-jonc.



Encore mauvaise photo....j'ai écris; Pas de soudure, l'extention de l'anneau du bas emprisonne dans la creusure celui du centre .

À noter, qu'il sera toujours possible par la suite de continuer à agrandir l'ensemble.....mais pratiquement impossible sans domage de diminuer le tout.

Il vaut donc mieux livrer un numéro de doigt un peu juste......quitte à agrandir un peu à la livraison.....raison de plus de toujours prendre très sérieusement la grandeur de doigt d'un client.

Si vous n,avez pas cette machine , il est possible sur un simple triboulet d'arriver au même résultat, en servant d'une pièce intermédiaire de bois franc qui touchera les bords de l'anneau de base et par des coups de marteau successifs, et nombreux tout autour de le faire avancer vers plus grand.

C'est long...mais il y aurait encore beaucoup à dire....je préfère donc répondre à des questions à venir sur certains détails...éventuellement.

Belle et bonne journée Beobi,

Belle et bonne journée Yann,

Belle et bonne journée à toutes et à tous.................ha !!!!!!! et pour votre patience à me lire ''grosses bises '' Embarassed

Michel Zim
sunny


P.S. Un jour je vais me faire une chambre à photo chez moi et vous aurez de meilleurs photos...j'ai honte.... pale pale pale

Pour me faire pardonner en voici une belle:



Il y a deux semaines, au loin, très au loin sous le premier lampadaire, on distingue à peine quelques édifices de la haute-ville de Québec....

En revenant de mon chagement d'huile ( ma voiture pas moi...) j'ai trouvé ces nuages merveilleux.....le bouchon sur la route....ça c'est moins drôle...plus d'une heure pour faire quelques kilomètres....cette année des tas de travaux partout......pour soutenir l'économie dit-on !!!








_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Admin
Admin
avatar

Messages : 27607
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mer 11 Aoû - 6:41

Bonjour Beobi,

Pour avoir de meilleures photos, je vais faire demain à mon atelier les croquis et les photos à mettre sur le forum pour te répondre au sujet des sertissures sans soudure et du serti clos....en personne... Laughing

Merci de ta patience.

Belle journée à toi et et à toutes et tous.

Vive internet............................et un jour....... la télé-transportation instantannée..........................là sera la vraie pagaille universelle..... Laughing Laughing

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Maxime

avatar

Messages : 675
Date d'inscription : 22/04/2010
Age : 28
Localisation : Quimper

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mer 11 Aoû - 9:37

bonjour a tous il me semble que cette anneau sans soudure est l'empilement de 3 anneaux sans soudure
N'est ce pas une bague de vassilius ? le mieu c'est de lui demandé non ?
@+
MAx
Revenir en haut Aller en bas
arcane sans nom

avatar

Messages : 289
Date d'inscription : 08/04/2010
Age : 31
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mer 11 Aoû - 15:19

Salut Eddy!

Heureux d'avoir pu t'aider Very Happy

Et merci Michel pour toutes ces infos! Même si les photos sont un peu flou on comprend très bien Very Happy

A bientôt tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27607
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Ven 13 Aoû - 0:14

Bonjour Beobi,

Voici une photo avec des croquis concernant les trois méthodes pour obtenir des sertissures sans soudures...possible aussi pour toutes les formes de pierres.



Ne pas avoir de soudure dans une sertissure permet de ne pas craindre qu'une soudure recoule au montage mais surtout est la garantie absolue que le métal résistera par aitement tout autour au moment du sertissage.

Cela est un immense avantage. Ce genre de sertissure est fort rapide, car on ne pert pas de tenps à souder, car on se dirige tout de suite vers la sertissure dans sa forme définitive. Rapide, économique et efficace.

1) Sertissures faites avec du fil.

En général, je me sers de cette méthode uniquement pour de petites pierres,( diamètre de 17/10 à 35/10 mm ) des diamants serti clos pour boucles d'oreille, ou de petites pierres qui seront installées dans un pendentif.

Il est facile de tirer du fil de petit diamètre, il suffit de couper la bonne hauteur ( souvent au environ de 23/10 mm ) et de percer ce bout de fil qui devient instantanément une sertissure sans soudure prête à l'emploi.

2) Sertissures découpées dans une plaque

Dans des planés de 20/10 à 35/10 mm cette méthode permet de préparer des sertissures sans soudures pour toutes les dimensions et formes de pierres. Elle est surtout pratique pour les bijoux argent et les gros cabochons de forme irrégulières. Une fois le trou fait à peine plus petit que la dimension et la forme de la pierre, il suffira de découper un périmètre à peine plus large que la pierre, en fonction de la largeur de sertissage que l'on envisage.

Encore une fois aucune soudure, facile de faire un plané de la bonne épaisseur.

À noter que l'assise de la pierre est faites à la fraise cylindre, à une profondeur qui permettra une hauteur de métal rabattue suffisante pour pouvoir sertir en toute sécurité.

3) Rondelle pour faire une sertissure ronde sans soudure.

Cette méthode est absolument la même que pour faire des anneaux sans soudure.

Elle permet, une fois fait une sertissure ronde de la tranformer avec des matrices en sertissure ovales, droites ou coniques...on pourrait même avec un peu de précaution faire des sertissures carrées toujours en utilisant des matrices carrées....faites soi-même ou achetée chez les marchands d'outils.

http://www.contenti.com/products/stone-setting/190-060.html

Pour faire des sertissures plutôt petites on se servira de triboulet ou même de triboulet aiguille pour pousser le métal du centre et le forcer à se redresser....en recuisant à l'occasion, il est aussi possible de pousser ce cône dans des trous de fillière, ( Je me sers souvent de fillière de 8 mm à 5 mm ) en passant d'un trou à l'autre pour finalement obtenir le diamètre extérieur recherché.

Sur toutes ces sertissures, il est possible de tracer un petit trait de scie à la base, pour imiter un bâtage, possible aussi d'y souder des bâtages ajourés ou non et possible aussi, pour les plus grosses sertissures de découper des motifs qui auront été dessinés auparavant à l'encre de Chine.

Moins il y a de soudure dans une pièce, plus le montage, (si besoin ), sera facile....et la finition toujours belle.

Demeurant ( heureux ) et à (ton ) votre service...................

Belle et bonne journée Beobi,

Belle et bonne journée à toutes et à tous,



Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Chloro

avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 21/05/2010
Age : 46
Localisation : Auvergne, France.

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Ven 13 Aoû - 23:41

Grand merci Michel !

il n'y a plus qu'a s'y essayer !

Chloro.
Revenir en haut Aller en bas
http://bellefortune.fr
beobi

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 14/02/2010
Age : 48
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Sam 14 Aoû - 13:44

Merci Michel pour tes précieuses explications.

Leur assimilation va sûrement me plonger dans un long silence de concentration afin d'expérimenter le tout...

A plus tard donc !

Bonne journée à tous

Béobi
Revenir en haut Aller en bas
http://bijouxbeobi.canalblog.com/
Admin
Admin
avatar

Messages : 27607
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Sam 14 Aoû - 16:31

Bonjour Beobi,

Même si tu fais silence nous penserons à toi.... cheers

Belle journée...... joie et bonheur à la cheville.

À bientôt.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
sylou

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 44
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Lun 16 Mai - 19:07

Bonjour à tous,

j'ai lu et relu et relu avec attention toutes les explications sur les techniques de la fabrication d'un anneau sans soudure, et, malgré mon attention et ma persévérance (c'est le troisième que je tente), j'échoue, et toujours au même endroit.
J'ai choisi de faire un anneau de taille 55, de 2mm d'épaisseur, et de 10mm de largeur. C'est très certainement la largeur qui me pose tous ces problèmes, car j'arrive à faire des anneaux sans soudure de 3 ou 4mm de largeur, mais 10mm, je bloque total. scratch

Je me suis même demandée, au final, si cela était possible, car je ne vois vraiment pas comment faire. En voyant le post de Michel qui dit que Sanae en a fait un de 12 mm, alors je me dis que ok c'est possible.. mais comment ??? confused

Mes calculs :
une taille 55 fait à peu près 17,51mm de diamètre (55/3,14)
17,51+10+1= 28,51 diamètre extérieur
28,51-20-0,5= 8,01 diamètre intérieur

Lorsque je découpe ma rondelle, je me rends déjà compte que le diamètre du centre est très très petit, et que déformer cette rondelle va être difficile.
Première tentative : je travaille (au dé à emboutir) la rondelle avec une bouterolle petite(en acier), un peu plus grande que le diamètre de 8,01 mm, et je change de bouterolle pour une plus grande au fur et à mesure que le diamètre grandit. Ensuite je chauffe, et je continue le travail avec l'appareil à agrandir. Résultat : ma bague est trop grande (diam intérieur 21mm au lieu de 17,51). L'épaisseur est, d'un côté 1,50mm et de l'autre côté 2,25. La largeur est d'environ 9mm.

Je me dis alors que mon problème vient sûrement de la bouterolle de départ. Je n'aurais pas dû commencer avec une petite bouterolle (ce qui me "semblait" pourtant logique), et je recommence alors toute l'opération (en prenant comme base de calcul une taille 54), mais cette fois-ci je travaille avec une bouterolle de diamètre un peu plus petit que 28,51. Ensuite je continue le travail de déformation au triboulet et au maillet car je me dis que je n'ai pas confiance en la déformation que va me proposer l'appareil à agrandir. Evil or Very Mad

Résultat : idem !! grosse épaisseur d'un côté, fine de l'autre. Par contre la largeur est conservée à 10mm. Et ma bague conserve une forme de cuvette car j'ai arrêté le travail au triboulet quand j'ai vu le tournure que prenaient les événements.

Voici les photos des deux "bagues" :







Est-ce que cette expérience vous rappelle des souvenirs ?? Est-ce que quelqu'un aurait un bout de solution ? Je vais bien sûr recommencer mais si j'avais un pti indice du pourquoi du comment ça bug, ça m'aiderait GRAVE !!
En fait, même d'un point de vue purement "comportement du métal", je vois pas comment c'est possible que l'épaisseur soit gardée des deux côtés... scratch scratch

Merci cheers cheers cheers beaucoup !
à tous, une très belle journée
Sylou
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27607
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Lun 16 Mai - 19:21

Bonjour Sylou,

Avec la méthode des anneaux sans soudure, en déforamnt une rondelle, il faut effectivement prévoir que l'épaisseur sera d'un côté plus fine que l'autre, qui elle ( la plus large ) sera la même que le plané de départ.

Pour des anneaux de dix millimètres, demi-jonc par exemple, j'utilise du plané entre 36/10 et 38 / 10 mm ( suivant que ce soit pour homme ou pour dame ).

Le plané de départ que tu utilises est donc trop mince pour ton objectif.

En augmentant l'épaisseur de ton plané de départ, tu pourras prévoir un centre plus petit, ce qui te donnera une rondelle dont le diamètre extérieur sera lui aussi plus petit...et au bout du compte te permettra d'être proche, ( pour la partie extérieur de la rondelle ) de la grandeur de doigt que tu recherches.

Il faut savoir aussi que pour des anneaux très larges, il arrive que l'on soit obligé de compresser la partie large de la rondelle (une fois en forme de cône ), dans des cônes de machines à agrandir...( diminuer en fait cette fois ) ou encore dans des trous demi-sphériques de dé à emboutir.

Tu as donc raison, les deux bords de la rondelle déformée ne seront pas d'épaisseur identiques, c,est pourquoi, il faut prévoir des épaisseurs suffisantes en fonction du profil de l'objectif.

Voilà j'espère que cela t,aidera...et surtout n'hésites pas à reposer d'autres questions si je ne t'ai pas assez bien répondu.

Belle journée...GRAVE.....je te sens courageuse cheers cheers ...c'est super.

Michel Zim
sunny




_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
sylou

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 44
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Lun 16 Mai - 20:49

Bonsoir Michel,
Merci pour ta réponse si rapide, je t'ai lu avec attention. Sans bien comprendre à la première lecture, mais, en me concentrant un peu à la deuxième scratch j'ai entrevu un peu ce que tu m'expliques. Ce ne sont pas tes explications qui sont en cause, mais mon cerveau Rolling Eyes
Peut-on dire qu'à partir d'une certaine largeur (la connaît-on précisément?) on ne peut obtenir la même épaisseur des deux côtés de l'anneau ? Style un seuil à partir duquel ça ne se "renverse"plus parfaitement (je parle du passage de la rondelle plate à l'anneau)..

en déforamnt une rondelle, il faut effectivement prévoir que l'épaisseur sera d'un côté plus fine que l'autre, qui elle ( la plus large ) sera la même que le plané de départ.
et pourtant mon épaisseur finale (d'un seul côté évidemment) dépasse celle de départ.. pourquoi ?

En augmentant l'épaisseur de ton plané de départ, tu pourras prévoir un centre plus petit
Y'a-t-il un calcul qui corresponde à cela ?

Il faut savoir aussi que pour des anneaux très larges, il arrive que l'on soit obligé de compresser la partie large de la rondelle (une fois en forme de cône ), dans des cônes de machines à agrandir...( diminuer en fait cette fois )
la partie du dessous de la machine ? si oui, alors la mienne n'en possède pas

ou encore dans des trous demi-sphériques de dé à emboutir.
j'ai eu cette idée, j'ai essayé mais pas réussi.. Crying or Very sad

Pour des anneaux de dix millimètres, demi-jonc par exemple, j'utilise du plané entre 36/10 et 38 / 10 mm
ça me semble ENORME !!!! elephant et cela pour atteindre un jonc de 23/10 ?

autre question : quand je travaille ma rondelle au dé, tout au départ, j'utilise un grosse bouterolle ? une seule taille ou tu changes ?

Merci mille fois cheers cheers pour ton attention et ton aide... Cheese
à bientôt
Sylou
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27607
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Lun 16 Mai - 21:11

Bonsoir Sylou,

Je te réponds en vert.

Bonsoir Michel,

Merci pour ta réponse si rapide, je t'ai lu avec attention. Sans bien comprendre à la première lecture, mais, en me concentrant un peu à la deuxième j'ai entrevu un peu ce que tu m'expliques. Ce ne sont pas tes explications qui sont en cause, mais mon cerveau...

Je suis sûr que ton cerveau est un très bon modèle.... Wink autrement tu ne serais pas avec nous... Wink

Peut-on dire qu'à partir d'une certaine largeur (la connaît-on précisément?) on ne peut obtenir la même épaisseur des deux côtés de l'anneau ? Style un seuil à partir duquel ça ne se "renverse"plus parfaitement (je parle du passage de la rondelle plate à l'anneau)..

Non, en realité le centre étant de plus petite circonférence, avec une même épaisseur...la rondelle plate une fois en forme de tube ne peut qu'être plus mince d'un côté que de l'autre.

en déforamnt une rondelle, il faut effectivement prévoir que l'épaisseur sera d'un côté plus fine que l'autre, qui elle ( la plus large ) sera la même que le plané de départ.

et pourtant mon épaisseur finale (d'un seul côté évidemment) dépasse celle de départ.. pourquoi ?


Parce que probablement que tu as compressé ce côté et en compressant le diamètre diminue mais aussi le métal devant aller quelque part se trouve à augmenter l'épaisseur....cela est donc normal aussi.


En augmentant l'épaisseur de ton plané de départ, tu pourras prévoir un centre plus petit
Y'a-t-il un calcul qui corresponde à cela ?

Non pas vraiment, ( ou alors ce serait un calcul très complexe ) l'idéal est de prendre des notes, car l'artisan qui prends des notes de tout ce qu'il fait devient sa propre bibliothèque de références.

Si un jour tu as besoin, tu peux me demander avant de commencer...je te donnerai mes côtes....depuis quelques temps sur mon site, je mets toutes les côtes des nouveaux bijoux, cela permet de me copier plus facilement...cool non ?


Il faut savoir aussi que pour des anneaux très larges, il arrive que l'on soit obligé de compresser la partie large de la rondelle (une fois en forme de cône ), dans des cônes de machines à agrandir...( diminuer en fait cette fois )
la partie du dessous de la machine ? si oui, alors la mienne n'en possède pas

ou encore dans des trous demi-sphériques de dé à emboutir.
j'ai eu cette idée, j'ai essayé mais pas réussi..

Pour que cela réuississe, il faut que le diamètre extérieur de la partie la plus épaisse se pose tout juste sur le bord d'un demi-trou, et ensuite poser une pièce d'acier plate sur l'anneau pour ensuite pouvoir frapper fortement avec une masse ou un marteau très lourd. Ainsi le coup portera sur toute la surface du côté de l'anneau.

Pour des anneaux de dix millimètres, demi-jonc par exemple, j'utilise du plané entre 36/10 et 38 / 10 mm
ça me semble ENORME !!!! et cela pour atteindre un jonc de 23/10 ?

Oui, c'est énorme...mais il n'y a pas d'autres solutions, la bijouterie s'apparente parfois à de la forge, et c'est bien en prenant ce type de chemin, que l'artisan qui travaille entièremement à la main fait des bijoux hors-norme et peux aisément concurencer la garnde industrie qui ne désire que vendre des qualités moyennes.

autre question : quand je travaille ma rondelle au dé, tout au départ, j'utilise un grosse bouterolle ? une seule taille ou tu changes ?

Il est préférable de prendre une bouterolle à peine plus grande que le trou du centre, pour ainsi pousser tout de suite sur cette zone, qui s'ouvrira d'autant plus facilement.

Mais attention, il ne faut pas non plus écraser le métal en faisant contact à la fois avec bouterolle, le métal du jonc et l'acier du dé. La déformation doit se produire dans l'espace......et au besoin reprendre la même méthode dans un demi-trou un peu plus petit à condition que le grand diamètre repose juste sur le bord de ce demi-trou.


Je sais, mes explications ne sont pas toujours facile à comprendre par écrit......je m'en excuse...mais elles fonctionnent toujours, la preuve...............je les pratique tous les jours...



Belle journée et tu feras une grosse bise à ton..........................cerveau... Laughing cheers

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
sylou

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 44
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Lun 16 Mai - 21:24

Bonsoir Michel,
Oky Docky, touti is comprendido.. drunken
les lois de la matières sont décidément bien complexes... mais passionnantes.. J'imagine qu'au bout de longs moments de recherche et de "faire", on arrive à "voir" avec les mains, et plus besoin de calculs en tout genre, la sensation et l'intuition nous guident..
je vais de ce pas, enfin quand j'aurai un plané de 36/10 ! , tester tout ça et je t'en dirai des nouvelles....
et je garde au chaud toutes tes explications !!

depuis quelques temps sur mon site, je mets toutes les côtes des nouveaux bijoux, cela permet de me copier plus facilement...cool non ?
GENIAL tu veux dire !!!!

merci encore et.. bises à ton cerveau aussi, il est super !
belle journée
Sylou
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27607
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Lun 16 Mai - 21:57

Bonjour Sylou,

En effet...

J'imagine qu'au bout de longs moments de recherche et de "faire", on arrive à "voir" avec les mains

IL EST SUPER IMPORTANT D'OBSERVER EN PERMANENCE COMMENT RÉAGISSENT LES MÉTAUX AUX EFFETS DE NOS OUTILS.

Souvent une fois une étape terminée, je regarde attentivement à la loupe 10X comment se sont passées les choses...et souvent cette obsevation me permettra de mieux encore agir sur cette matière la prochaine fois.

Très belle journée...et merci pour la bise.... Embarassed

Michel Zim
sunny



_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
bozus

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 52
Localisation : marseille

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Mar 17 Mai - 21:26

salut ....quand je fait un anneau sans soudure une fois la premiere deformation faite ( un cone) j'ataque le probleme a l'envers , j'agrandis le cote le plus petit , et apres je recomences dans les deux sens jusqua se que ce soit bon,un coup de lime pour faire la forme finale et le tour est joués,mais c'est sur quand on sait le faire c'est plus facile .faut du temps et de la galere pour apprendre.... a plus
Revenir en haut Aller en bas
sylou

avatar

Messages : 146
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 44
Localisation : France

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Dim 22 Mai - 15:05

Bonjour Bozus,
Merci pour ton aide, c'est vrai, ça paraît toujours plus simple quand on sait faire ! bounce
quand tu dis "j'agrandis le côté le plus petit", tu travailles avec la machine à agrandir ?
et tu as déjà fait des anneaux de 10mm de large ? ça s'est bien passé aussi ?
bonne journée et à bientôt
Sylou
Revenir en haut Aller en bas
bozus

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 12/03/2011
Age : 52
Localisation : marseille

MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   Dim 22 Mai - 15:59

salut ....je travaille au marteau et a la machine a agrandir, je ne tape pas sur l'anneau je fais gilsser le marteau sur le triboulet (assez fort), je recuit et j'attaque a la machine a agrandir ,mais surtout le plus important c'est de ne jamais trop forcer sur le metal...et comme j'ai dit a pres je change de sens, a la du travail je finalise mon anneau par un coup de boutterrole qui passe de part en part pour que l'anneau soit bien droit.c'est vrai sa parait simple et ça ne l'ai pas trop au debut ,mais c'est surtout une question de temps, apres en recommacant plusieur fois tu trouveras une façon de travailler qui te correspondra le mieux, et tu passera a autre chose , une nouvel galere , puis une autre etc..etc ...c'est pour ça que ce metier est trop cool, on apprends tous les jours ......a plus et bon boulot......
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anneau sans soudure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anneau sans soudure
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double anneau sans soudure
» 1er anneau sans soudure
» Élaboration 1er projet : anneau sans soudure
» Anneau sans soudure
» 1er anneau sans soudure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Techniques et étapes de travail-
Sauter vers: