Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
.......................................À toutes et à tous, grand bonheur à la cheville, bonheur à partager sans cesse tout ce que vous savez de ce métier, le monde en sera plus beau et plus merveilleux. Vous aimez la bijouterie-joaillerie faites entièrement à la main sans moulage ? Alors n'hésitez surtout pas à rejoindre les plus de 4400 membres du plus grand forum en ce domaine présents partout sur terre. Belle et bonne journée à toutes et à tous.......................

Partagez | 
 

 Jonc anglais forgé : le "Making of"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Macma

avatar

Messages : 4782
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 56
Localisation : Label Blonde

MessageSujet: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Ven 10 Juin - 18:15

Bonjour à toutes et tous !

Je vous propose un petit tuto de fin de semaine pour la fabrication d'une bague qui, je crois, n'a pas été abordée... mais je peux me tromper.

Départ avec un lingot de 10g.
Lingot fait sur le charbon.
Lingot plutôt irrégulier, mais ce n'est pas très important (pour l'Or jaune !, je n'en dirais pas de même pour les autres métaux !).



Passage au tréfiloir, en faisant une espèce de dégradé pour conserver de la hauteur au niveau de la tête.



Puis au laminoir à planer, là encore en fuite pour continuer l'ébauche du corps à venir.



Le doigt de la cliente est de 51. Je coupe à 54.
Je mets en forme dans le dé à emboutir.







Je finis de mettre (à peu près) en forme sur le triboulet avec un marteau de bonne taille.
Une fois la forme fermée, je brase (soudure autogène).



Vous voyez que je ne me formalise pas outre mesure de la forme très approximative de la "bague" Laughing .
A ce moment de la fabrication, il est surtout important de bien surveiller les éventuelles, fêlures, cassures. de bien surveiller aussi l'équilibre et la symétrie du corps de la bague.

Voilà le jonc avec une forme plus humaine....



La couleur sombre est due au recuit sans dérocher.

C'est ensuite le travail de lime, en partant avec un gros grain comme on peut le deviner sur les photos à suivre.
On façonne la forme voulue en prenant garde à la régularité, la symétrie, l'équilibre de l'ensemble.
On procède par difficulté successives : d'abord faire un plat pour la tête de la bague, puis régler les côtés de la bague, puis le dessus, sans rien arrondir à ce moment de la fabrication : les angles vifs et les plats francs  permettent de bien appréciés les proportions et la régularité/symétrie/etc... de ce que l'on est en train de faire.







Au fur et à mesure, on se rapproche de plus en plus de la forme voulue et on prépare le serti.
Ici, la pierre est un diamant de 35/10 de diamètre.



Bon ben après, c'est affiné l'ensemble, changer de lime pour adoucir tout ça.
Vous remarquerez que les arrondis viennent vraiment à la fin.



Après l'émeri, reste le serti, puis un bon coup de polish.
Et voilà la bête !  Laughing



Du premier coup de chalumeau au dernier coup de dahlia, compter 1h50.
Poids : 3.8og (tête légèrement évidée, pour respecter la contre-partie fournie par la cliente).

Si question, faut pas hésiter, j'ai certainement oublié des trucs encore !  Laughing
Et cette fois, c'est fini !

Cheese
sunny

_________________
"Ni dieu, ni maître, même nageur !" - Jean Yanne


Dernière édition par Macma le Sam 11 Juin - 9:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mariusjulien.wix.com/macma
Tim



Messages : 1984
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 44
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Ven 10 Juin - 18:27

Eh, mais......
C'est pas fini!!!!!!!!

(Édit, pour la compréhension de la suite, au moment où j'ai écrit ça il n'y avait que la moitié des photos, la suite est arrivée rapidement après.)


Dernière édition par Tim le Ven 10 Juin - 21:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
YvesP

avatar

Messages : 380
Date d'inscription : 24/08/2015
Age : 60
Localisation : 75015 Paris France

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Ven 10 Juin - 18:38

Merci Macma pour ce tuto

Nous attendons la suite avec une impatience non dissimulée Cool

Bonne journée et bon WE

Yves
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 27514
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Ven 10 Juin - 19:07

cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers

Non mais VIVENT les Artisans

Super tutoriel cheers cheers

Rein à ajouter.

Hop une cliente heureuse de plus. cheers cheers

Belle fin de journée Macma

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Macma

avatar

Messages : 4782
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 56
Localisation : Label Blonde

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Ven 10 Juin - 19:13

Bonsoir Michel,

C'est une fabrication toute bête et un grand classique dans la bijouterie, mais je prends toujours un immense plaisir à réaliser cette bague.
D'ailleurs, je n'en fais plus tant que ça, il y a vraiment une baisse de la demande pour ce genre d'articles depuis un bon moment.
La cliente qui a commandé ce jonc est une jeune personne, gageons que ce soit le signe d'un renouveau...

Belle fin de journée !

Cheese

sunny

_________________
"Ni dieu, ni maître, même nageur !" - Jean Yanne
Revenir en haut Aller en bas
http://mariusjulien.wix.com/macma
Admin
Admin
avatar

Messages : 27514
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 63
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Ven 10 Juin - 19:22

Bonjour Macma,

Cette bague est un super classique, les clients devraient tous se précipiter chez toi pour profiter de la qualité que tu peux leur livrer et ce à nettement moins cher que des moulages comparables offerts par les grandes marques.

Il est fort probable que cette jeune personne en parlera autour d'elle et que de nouveaux clientx viendront te demander de semblable bijoux.

Encore merci pour ce tuto super explicite.

Cheese Cheese Cheese

Belle soirée.

Michel Zim
sunny




_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Eddy

avatar

Messages : 3221
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 60
Localisation : Tahiti ,Océan Pacifique ...Plouf ! J'suis là ,en plein milieu de nulle part .

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le Making of"   Ven 10 Juin - 20:54

Je reste toujours estomaqué par le principe du lingot naissant et du résultat sorti des mains de l'ouvrier ..;merveilleux !

Et surtout un grand merci pour les photos ,cela paraît pas comme cela ,mais savoir s'arrête à chaque étapes ,y penser ,et faire la bonne photo, celle qui va en un regard expliquer la méthode ..y penser est déjà un cadeau dont je te remercie ,mais le faire et en plus de si belle photo ...je ne tari pas ..merci !

Une question ,quant tu passe ton lingot au tréfiloir ,donc c'est celui à main pour pouvoir arrêter de tourner avant de passer tout le lingot dans les mâchoires ...un électrique va trop vite ..même à vitesse réduite ??

Même chose avec les plats ...

J'imagine qu'au départ tu marque la hauteur de l'endroit le plus large ,même si c'est un "classique" comme tu dis ..il va falloir de m'expérience pour le réussir en ...combien 1.50 heure ..chapeau ..

Quant à moi je ne vois pas ,comme Tim ,là ou il y a encore du travail ..

PS: tu as eu raison ,combien de fois après la mise en page d'un post avec photos ,je me suis trouvé devant un écran vide ,par une mauvaise manip" ou un souci de connexion ..

_________________
Eddy Des îles

                                       Artisan, oui! Créateur,sans doute !. Disons que je fais les choses que j'ai envie de faire .
                                                                                            Robert Goossens.


                                                                                                  www.creatahiti.jimdo.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creatahiti.jimdo.com
Tim



Messages : 1984
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 44
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Ven 10 Juin - 20:58

Très joli!
Super photos.

Et la soudure autogène sur argent, ça se fait comment?
Revenir en haut Aller en bas
PascalV

avatar

Messages : 989
Date d'inscription : 14/03/2012
Age : 50
Localisation : Côte d'Opale

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Ven 10 Juin - 22:28

Bonsoir,

merci Didier pour ce tuto, très détaillé et très instructif !
Magnifique réalisation.

Pascal.
Revenir en haut Aller en bas
http://pascalvennin.com
anzaofparis

avatar

Messages : 2129
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 31
Localisation : Mvd - 1920 ;)

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Sam 11 Juin - 5:53

Merci pour le making of!
Toujours un plaisir à voir et lire!

Soudure autogène: tu chauffes les extrémités jusqu'à ce qu'elles fondent et se fusent??
Y'a un point critique à atteindre lors de la chauffe, pour y arriver sans fondre trop loin?
Je pense en comparaison à la réticulation de l'argent par exemple... chauffer l'argent suffisamment pour modifier la surface, sans pour autant tout fondre.. la plage de température+temps de chauffe doit être contrôlée pour le faire. C'est similaire avec cette soudure autogène? (si j'ai bien compris ce que c'est..)

(coincidence qu'une cliente te demande un jonc anglais si peu de temps après que tu l'aies mentionné dans un sujet?)

Bonne journée
Anza
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/angelica.joyas
Macma

avatar

Messages : 4782
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 56
Localisation : Label Blonde

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Sam 11 Juin - 8:34

@ Eddy

Pour une fois, j'ai anticipé le coup, et avant de commencer la fabrication de ce jonc, je me suis préparé pour ce tuto.
Ainsi, tout en travaillant, je projetais ce que j'allais mettre sur le forum, avec les commentaires idoines Wink .
J'ai scénarisé mon post, une espèce de Spielberg de la cheville, si tu veux.....

Pour le laminoir électrique, pas de ça chez moi ! Laughing
Éventuellement, je fais un repère au feutre au milieu du lingot, mais bien souvent, j'y vais direct sans rien marquer.
Il n'y a que pour les chevalières où là il est important de bien repérer la future tête de la chevalière à venir.

Cheese


Merci Pascal, si ça peut t'aider...

Cheese


@ Tim

Ben alors ! t'as un vieux poste en noir et blanc ou quoi ?
T'as pas vu que c'était de l'Or jaune ?  Laughing
La brasure (soudure autogène, c'est à dire sans autre apport que le métal lui-même) sur Argent est moins facile à réaliser, avec l'assurance d'une bonne résistance à la déformation.
L'Argent ayant une grande inertie face à la chaleur, on se retrouve à fondre la moitié du corps pour réussir la brasure....
De plus, fondre, et donc déformer cette moitié de corps (au moins la moitié !) provoque des porosités, peut entraîner une fragilité de cette zone....
Bref, pas terrible...
Suite de l'explication avec Anza Wink

@ Anza

Pour qu'une brasure soit réussie et donc fiable, il faut que le métal soit totalement fondu, qu'il ne fasse qu"un.
C'est le plus difficile à réussir, que le métal soit joint à cœur.
Difficile d'évaluer jusqu'où il faut aller quand on n'a pas quelqu'un pour vous guider, au début.
Ce qu'il y a de sûr, et qui sert de test, c'est quand on passe à la partie forgée sur le triboulet, avec marteau : si la brasure n'a pas été bien faite, si l'on a fondu le métal qu'en surface, la brasure lâche très rapidement.
Empiriquement, si on est livré à soi-même, on arrivera à savoir jusqu'où aller avec le chalumeau.**

Perso, quelque soit l'épaisseur du corps, je préfère rajouter un morceau du plané qui m'a permis à faire  la bague sur le point de jonction à braser.
Je ne lamine pas ce morceau, de la taille d'un très gros paillon qui couvre toute la zone de brasure, avec l'épaisseur du plané de départ (soit entre 15 et 20/10).
Cette apport va compenser le fait de fondre et donc creuser/déformer la partie brasée... (je ne sais pas si je suis très compréhensible... Embarassed ).

** Je précise que je fais toutes mes brasures avec un chalumeau oxhydrique, et je crois ne jamais avoir tenté de brasure au chalumeau avec crapaud...
Ça doit pouvoir se faire, mais à mon avis le risque de ne pas avoir fondu à cœur est beaucoup plus grand, du fait de la puissance plus faible du crapaud.

sunny

_________________
"Ni dieu, ni maître, même nageur !" - Jean Yanne


Dernière édition par Macma le Sam 11 Juin - 9:04, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mariusjulien.wix.com/macma
Macma

avatar

Messages : 4782
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 56
Localisation : Label Blonde

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Sam 11 Juin - 8:48

Autre chose que je n'ai pas noté dans le tuto :

Comme son nom l'indique, cette technique forgée fait appel au triboulet et au marteau.
Il est important de pouvoir bien travailler son métal, l'écrouir, le façonner au marteau.
La phase martelage ne se limite pas au "j'arrondis la bague, je vais jusqu'à la grandeur voulue, et je passe à la lime".
De ce martelage dépendra la qualité du métal, du polissage, de la longévité de la bague.

Dans l'exemple montré ici, le doigt de la cliente fait 51 et je dis que je coupe à une longueur de 54mm.
En fait, par la suite, j'ai recoupé et donc brasé 2 fois ce jonc, car à taper dessus, je l'ai agrandi, et dépassé par 2 fois la grandeur du doigt.

Un dernier conseil : si vous avez à faire un jonc ou une chevalière au 52 par exemple, arrêtez votre travail au 51 et demi maximum, sans quoi il y a de grandes chances qu'une fois polie, la bague soit trop grande.  Wink

sunny

_________________
"Ni dieu, ni maître, même nageur !" - Jean Yanne
Revenir en haut Aller en bas
http://mariusjulien.wix.com/macma
Tim



Messages : 1984
Date d'inscription : 10/11/2011
Age : 44
Localisation : Mamoudzou

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Sam 11 Juin - 9:38

Bonjour,

beuhh, j'avais bien vu que c'était de l'or jaune! même sur mon vieil écran à tube n&b Very Happy

mais je voulais savoir si on y arrivait sur argent. Ta réponse me rassure, c'est en effet difficile, et pas que pour moi.

1h50!!!! avec le sertissage et tout? emballé pesé?
t'es un pilote de formule 1!

j'ai une autre question!
le lingot fait 10g, la bague fait 3,4g, tu as coupé les extrémités, mais en limaille ça te donne quand même un bon poids non?
Tu la refonds directement?


bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
Doblezeta

avatar

Messages : 6078
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Sam 11 Juin - 9:57

Bonjour Macma

Indeed… Very lovely one…! cheers cheers cheers
(Avec l'auriculaire dressé en buvant une tasse de thé)Laughing

Merci pour ces riches informations à propos de la soudure autogène…!
Donc (si j'ai bien compris) tu rajoutes un bout du même métal pour compenser/pallier les effets de fonte… Isn't ? Smile
De coup, comme ça se passe sur cette morceau fondu, il est re-laminé/écroui par le martelage lors de la forge…?
Il suffit que les deux bouts soient en contact, ou faut les pousser/ le métal d'apport aide à combler le trou s'il en à, l'ajustage doit être nickel… ??

So many questions… Laughing
Cheese
Revenir en haut Aller en bas
Macma

avatar

Messages : 4782
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 56
Localisation : Label Blonde

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Sam 11 Juin - 10:07

Bonjour Tim ! Laughing

1h50, je confirme.
Je ne suis pas quelqu'un qui travaille très vite, mais pour cette bague, j'ai dû commencer à en fabriquer au côté de mon père il y a 36 ans, donc c'est un peu de la triche !
Les étapes sont archi connues et maîtrisées, c'est le seul avantage à vieillir : moins d'énergie à dépenser, donc plus efficace.
Un minimum de gestes pour un rendement optimum. Cool Laughing

Pour ce qui est de la "perte", les limailles, pas temps que ça, car si tu regardes bien, le jonc à la sortie du martelage est déjà sacrément dégrossi.
Les chutes plus les deux diminution, représentent à peu près 2g, les limailles représentent 3.45g. Le jonc terminé 3.80g soit un ensemble de 9.25g. Le reste c'est de l'émeri et peut-être un peu de limailles sur l'établi : voilà bien une belle démonstration que les 10% de perte ne sont pas une vue de l'esprit.

Ces limailles seront refondues plus tard, avec d'autres limailles qui attendent dans la boîte à limailles Or jaune.

sunny

_________________
"Ni dieu, ni maître, même nageur !" - Jean Yanne
Revenir en haut Aller en bas
http://mariusjulien.wix.com/macma
Macma

avatar

Messages : 4782
Date d'inscription : 10/04/2012
Age : 56
Localisation : Label Blonde

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Sam 11 Juin - 10:21

Hello amigo ! afro

Content de voir retraîner tes guêtres par ici !
Tu avais pris le maquis ?
La police toujours à tes trousses ? Laughing
Heureusement, l'homme de la pampa a de grandes jambes et un bon souffle.

Donc (si j'ai bien compris) tu rajoutes un bout du même métal pour compenser/pallier les effets de fonte… Isn't ?
Yes it is, my dear ! (en rajustant le monocle que j'avais laissé échapper à la vue de l'homme de la pampa tout essoufflé et couvert de boue).

De coup, comme ça se passe sur cette morceau fondu, il est re-laminé/écroui par le martelage lors de la forge…?
Oui, puisque cette opération se fait assez tôt dans la fabrication. Wink

Il suffit que les deux bouts soient en contact, ou faut les pousser/ le métal d'apport aide à combler le trou s'il en à, l'ajustage doit être nickel… ??
Les 2 morceaux en contact, assez précisément, pas de poussée ni quelque contrainte que ce soit quand la brasure se fait : il faut préserver la structure, ne rien modifier, et surtout éviter que le corps fonde tout à fait et se scinde en 2 parties.

sunny

Es-tu dans ton bout du monde mi-juillet ?
On est convié à venir vous remuer les fesses pour le bal du 14 ! Wink Laughing

_________________
"Ni dieu, ni maître, même nageur !" - Jean Yanne
Revenir en haut Aller en bas
http://mariusjulien.wix.com/macma
Doblezeta

avatar

Messages : 6078
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 50
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Sam 11 Juin - 11:27

Hola kammarade…!

Tjrs le museau au vent, l'esprit vif comme une huitre et les doigts des pieds en éventail… ! Laughing
Ben, qu'est que tu veux… Ils n'ont pas été fichus de me trouver pendant 50 piges à travers 10 pays et deux continents, alors je commence à m'ennuyer…

Merci pour ces explications annexes…




Gast…! Mi-juillet…!!
Yesss…!! cheers Je vais lustrer mes botoù-koad de dimanche…!!!


@+
Cheese
Revenir en haut Aller en bas
SydneyBri

avatar

Messages : 601
Date d'inscription : 03/04/2013
Age : 55
Localisation : Haut-Rhin - Alsace

MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   Sam 11 Juin - 22:21

Merci pour ce tuto. Je suis loin de me lancer dans ce genre de taf mais je prends un réel plaisir à regarder, à chercher à comprendre et à lire les commentaires et questions.
Je prends conscience combien grâce à vous tous j'ai découvert la valeur du travail bien fait de l'artisan. Ce matin, près d'ici j'ai vu un souffleur de verre et j'adore voir l'objet qui prend forme doucement, précisément grâce aux gestes répétés et précis.
Syd
Revenir en haut Aller en bas
http://bricolasyd.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonc anglais forgé : le "Making of"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonc anglais forgé : le "Making of"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» making of KOYLA
» Votre Top 10 des Gentlemen anglais de Period Dramas!
» Test Canon 7D vs Nikon D300s vs Sony A500 (anglais)
» Test (en anglais) : Quel personnage de HP êtes-vous?
» traduction anglais pour cuttlebug

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Techniques et étapes de travail-
Sauter vers: