Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
........................................................Cendre, membre du forum, vends sa maison, en Poitou-Charentes, plus précisément au sud des départements de la Vienne et du Deux-sèvres........................... A 35 minutes au sud de Poitiers, 45 min au nord d'Angoulême, et environ 1h 30 de l'Océan et La Rochelle, sans embouteillage par des routes sympas !...............................Paris est accessible par train LGV, et des gares SNCF dans le secteur. La maison est à 6 min de la quatre-voies rapide N10...................Contactez '' Cendre '' en MP via le forum ou Admin qui fera suivre............................

Partagez | 
 

 7 Re7 Pour 3 ou 4 (et 3+4 ça fait 7)

Aller en bas 
AuteurMessage
PLefebvre

avatar

Messages : 620
Date d'inscription : 10/03/2017
Age : 23
Localisation : Marseille

MessageSujet: 7 Re7 Pour 3 ou 4 (et 3+4 ça fait 7)   Ven 9 Mar - 0:34

Bonjour.

Tiens, je connaissait pas du tout cette section, je viens de la remarquer suite aux posts récents.

Niveau cuisine j'ai quelques recettes pas trop vilaines, si ça vous intéresse.
Sans produits d'origine animale pour ma part, si vous êtes dans le même cas ou recevez quelqu'un qui a les mêmes exigences ça peut servir.

Mafé sans poulet :


    Deux oignons.
    Deux grosses carottes
    Trois patates douces moyennes
    4 ou 5 patates normales.
    Deux poignées de cacahuètes
    Deux grosses cuillères à soupe de beurre de cacahuète.
    Quelques pois-chiches (s'ils sont en boîte on peut les mettre directement sinon on les fera cuire à l'avance)
    Un navet (ou plein de radis, ça marche aussi, on en trouve plein en mauvais état dans les containers au printemps)
    Quelques blettes, à convenance. (Ou pas)
    Un peu de fenouil (ou pas)
    Un bol ou deux de haricots plats.
    Aromates
    De la bière, un peu moins de 75 cl. (meilleur avec une vraie bière, sinon à défaut on peut y balancer de la heineken, dagsbier, leffe ou autre mais c'est moins bon)


Une fois que tous les légumes sont coupés en morceaux assez gros, on fait revenir les oignons avec les carottes et le navet, une fois que les oignons sont cuits (pas trop dorés) on ajoute les patates et le fenouil (ou pas). Au bout d'une dizaine de minutes on rajoute les blettes (ou pas) et les haricots plats.
Ensuite on rajoute la bière, on fait bouillir une minute ou deux et on rajoute suffisamment d'eau  pour couvrir les légumes et même un peu plus. On rajoute les cacahuètes qu'on aura pilé un peu à l'avance (ou pas) et le beurre de cacahuète, ainsi que les aromates.
En fonction de la provenance des légumes ça peut prendre plus ou moins de temps à cuire, mais au moins une heure/ une heure et demi en général.
Ça se marie pas mal avec du riz.

Pâtes et tofu sauté aux petits légumes (ou gros légumes, peu importe, du moment qu'on les coupe en petits bouts)

Pour 3 ou 4 personnes

    Deux gros blocs de tofu de bonne qualité, environ 500g. On évitera à tout prix le tofu insipide et fade sous vide et on prendra du tofu soit dans une épicerie asiatique, soit ailleurs là où qu'on en vend du correct (bon faut pas rêver, le tofu sans rien, c'est ignoble, c'est bien connu pour ça d'ailleurs, si on le cuisine pas correctement c'est juste le pire plat du monde)
    Un oignon
    Une carotte moyenne
    Quelques feuilles de chou kale, ou autre chou.
    Éventuellement un poivron, ou tout autre légume de saison, le chou, les oignons et les carottes se conservent presque toute l'année en principe (en principe, parce-que bien souvent, quand ça vient pas du jardin, ça pourrit au bout d'une semaine ou un mois.......)
    Du curry. On peut l'acheter tout prêt en pâte (pas en poudre !) ou le faire soi-même.
    400 ml de lait de coco.
    Sauce soja (à la place du sel, à convenance)
    300g de pâtes, de préférence des penne rigate au blé complet, sinon autre chose, mais des grosses pâtes c'est mieux.
    Pas mal d'huile. Le mieux, c'est un mélange d'huile de sésame et d'huile de tournesol mais toute autre huile doit pouvoir faire l'affaire.


Faire frire le tofu dans l'huile dans un wok (environ 1 ou 2 centimètres d'huile dans le fond du wok).
Pendant ce temps là, on coupe les légumes :
L'oignon, comme quand on coupe un oignon, z'êtes autonomes non ?
La carotte par contre, là y'a intérêt à faire ça bien ! On l'épluche (ou pas si elle est bien propre et sans round-up), puis on l'épluche, puis on l'épluche... En fait, il faut faire des tranches très fines, donc avec un épluche légume c'est parfait, sinon on peut faire ça à la mandoline en écoutant Malicorne mais l'épluche-légume ça fait quand même moins de vaisselle.
Le chou, on le coupe en lanières, ou en petits bouts, peu importe, du moment que ça rentre dans une bouche.
Les autres légumes, on les découpe en morceaux d'une certaine taille selon leur forme. (Ou pas, si c'est des petits pois...)
Une fois que le tofu est bien frit sur tous ses côtés (ah oui, il faut le faire sauter de temps en temps pendant qu'on coupe les légumes) on jette les légumes dans le wok, sans touiller (!) on met un couvercle pendant 5 minutes, puis on l'enlève et on finit de faire frire en faisant sauter régulièrement.
Puis on rajoute les pâtes (qu'on aura fait cuire à l'eau un peu avant, quand même, et al dente par pitié, les pâtes fondantes ça devrait même pas exister, on fait sauter deux minutes et on rajoute le curry.
Une minute plus tard, on verse le lait de coco, on laisse mijoter 5 à 10 minutes et c'est prêt !
   

Chou farci

Pour 3 ou 4 personnes.

   Un chou vert frisé
   6 carottes moyennes
   4 ou 5 oignons
   Une botte de persil
   5 gousses d’ail
   400g de margarine
   200g de protéines de soja texturé (ça se trouve en magasin bio ou ce genre de trucs naturo-greenwashing aux prix prohibitifs)
   Une bouteille de vin rouge potable, Cabernet-Sauvignon ou Corbières de préférence.
   700ml de lait de soja
   Une baguette bien sèche
   200g de tofu fumé
   Un bouillon de légumes (maison ou acheté)
   100 à 250g de farine de blé
   Extrait de levure, ou à défaut, miso brun. (l'extrait de levure on le trouve aussi sous le nom "marmite")
   Huile végétale neutre (arachide, tournesol, etc.)
   Sel, poivre, épices (herbes de Provence, laurier, muscade, etc.)

Préparation du soja texturé :
Faire suer les oignons émincés (on en garde un demi de côté pour la suite) et les carottes coupées en rondelles dans un filet d’huile, puis couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant une vingtaine de minutes, en remuant de temps en temps.
Ajouter 300g de margarine et deux cuillères à soupe rases d’herbes de Provence.
Lorsque la margarine est bien fondue, ajouter les protéines de soja texturées et remuer.
Lorsque celles-ci ont absorbé toute la matière grasse, verser 60cl de vin rouge et 10cl de sauce soja.
Ajouter une cuillère à café d’extrait de levure (ou, à défaut, de miso brun) et un parallélépipède rectangle de bouillon de légumes (oui, parce-que c’est pas un cube !)
Éventuellement, une ou deux feuilles de laurier et toutes les autres épices qui traînent qui vous semblent nécessaires.
Laisser bouillir à feu doux jusqu’à ce qu’il n’y ait plus beaucoup de liquide, bien remuer pour éviter que le fond attache. Laisser ensuite refroidir hors du feu. (Hors du feu, c’est important, sinon ça refroidit beaucoup moins bien.)
Pour le reste de la farce, le temps que le soja refroidisse :
On aura pris soin au préalable de faire tremper la vieille baguette en morceaux dans 650ml de lait de soja. Une vieille baguette de quelques mois fait très bien l’affaire, ou une de la poubelle d’une boulangerie, peu importe, du moment qu’on l’a pas achetée pour l’occasion.
Dans un gros bol mixeur, mettre la baguette et son lait de trempage, ainsi que les 5 gousses d’ail, le demi-oignon et la botte de persil équeutée. (On peut aussi garder les queues, mais dans ce cas-là il faut les mixer en premier dans un bon mixeur, pas la camelote bas-de-gamme qui coupe rien là).
Et on enlève pas les germes de l’ail ! Ça se mange, et c’est pas moins digeste, pis de toute façon, on s’en fout c’est du chou farci.
Ajouter les 200g de tofu fumé.
Si vous avez des (petits) restes de céréales, pâtes, riz ou d’autres trucs fades comme ça, vous pouvez vous en débarrasser dedans aussi, une fois tout ça mixé on y verra plus rien.
Mixer jusqu’à l’obtention d’un mélange mixé. Mais pas trop. Faut quand même qu’il reste des petits bouts de pain.
Dans un grand saladier, mélanger le soja texturé et le reste de la farce mixée. Ajouter entre 100 et 250g de farine de blé, il faut que ce mélange soit relativement épais, pas liquide. Goûter et poivretsaler à convenance, ajouter un peu de noix de muscade.
Réserver au frais.
Le temps que la farce repose, on peut s’occuper  du chou :
Mettre beaucoup d’eau salée à bouillir dans la plus grande marmite disponible.
Effeuiller (le chou...) et laver (les feuilles…) à l’eau claire, pour enlever la terre, les limaces, les larves de mites et tout le petit monde sans droit ni titre qui s’est installé là dedans. Si besoin, recourir à un huissier.
Lorsque l’eau bout, y plonger les feuilles de chou les plus vertes et laisser cuire 14 minutes.
Sortir les feuilles et les rincer à l’eau froide dans une passoire, puis laisser s’égoutter. Remettre un peu d’eau dans la marmite si besoin, et, à ébullition, plonger le reste des feuilles, si tout rentre (sinon rebelote pour les feuilles suivantes) et laisser cuire 12 minutes, rincer à l’eau froide… etc.
Préparation du chou farci (sans dec...) :
Dans un ou plusieurs grands plats, verser un peu d’huile dans le fond.
Disposer les premières feuilles de chou comme des lasagnes, puis une couche de farce. Puis une souche de chou. Puis une couche de farce. Puis une couche de chou. Puis une couche de farce. Puis une louche de chou. Puis une douche de farce. Puis une mouche de chou. Puis une touche de farce. Puis une couche de chou. Puis une couche de farce… Et cætera, jusqu’à ce que le plat soit rempli à un centimètre du bord. On termine par les feuilles les plus grandes et les plus vertes.
Couper des petits morceaux des 100g de margarine qui restent et les disposer sur la surface. Couvrir d’une feuille d’aluminium et enfourner à 200°C (four préchauffé, haut et bas sans chaleur tournante)
Laisser cuire environ deux heures, puis enlever le papier aluminium. Laisser encore une vingtaine de minutes, le temps que le chou en surface soit un peu doré. (La partie verte des feuilles devient très sombre c’est normal)
Laisser refroidir une nuit.
Deux manières de le réchauffer : Au four, c’est pas mauvais. En tranches à la poêle dans de la margarine, jusqu’à ce que ça soit bien doré, c’est bien mieux.
Une recette très légère, rapide et diététique.


Soja bourguignon : (accompagner à convenance, riz ou pâtes, ou patates, ou autre)

(Pas les quantités en tête, mais à l'œil ça se fait pas trop mal Wink )

Protéines de soja texturées plutôt grosses (ça marche aussi sans doute avec du bœuf, la recette reste la même mais sans la margarine)
    Carottes
    Oignons
    Éventuellement quelques échalotes.
    Suffisamment de vin rouge. Et du bon ! on cuisine pas avec du mauvais vin, on s'en sert juste pour faire du vinaigre !
    Un carré de chocolat noir.
    De la margarine ou de l'huile. Beaucoup. Trop, en fait, si vous pensez qu'il y'en a assez, rajoutez-en le double. (Et non le gras n'est pas mauvais pour la santé, la peur et la culpabilité par contre oui.)
    Thym, laurier, éventuellement du romarin.
    Sel, bouillon, extrait de levure ou n'importe quoi d'autre qui remplisse cette fonction.

Faire revenir les oignons et les carottes dans un peu d'huile. Une fois que les oignons sont bien cuits, si on veut des échalottes c'est le moment de les ajouter, sinon on peut directement passer au soja.
D'abord on met la margarine ou l'huile, suffisamment pour bien imprégner les protéines de soja. Puis le thym, puis les protéines de soja. (On arrête le feu à ce moment-là)
Une fois que toute la matière grasse a été absorbée, on remet le feu, bien fort, et quand c'est suffisamment chaud on verse le pinard, assez pour couvrir complètement le soja.
On ajoute alors ce qui fait office de sel, le laurier, les branches de romarin si on en a, le carré de chocolat et ce qu'on veut d'autre.
On porte à ébullition, puis on baisse le feu pour que ça bouillotte doucement, pendant une bonne heure en touillant régulièrement, on laisse ensuite reposer jusqu'à ce que ce soit refroidi, on refait chauffer une demi-heure, on coupe le feu et on réserve pour le lendemain. Le temps de repos est indispensable, sinon c'est vraiment pas bon.


Crème d'ail  (sauce d'accompagnement rapide) :
(Celle-là est vraiment simple et s'adapte à pas mal de trucs)

    Une tête d'ail, ou deux, ou plus encore. (Tête! Pas gousse)
    De la crème (de soja pour moi, mais la recette marche très bien avec de la crème classique)
    Sel, poivre.
    Huile d'olive.
    Rien d'autre.

Une fois qu'on a épluché tout l'ail, on le coupe en deux et on le met à chauffer très doucement dans une casserole avec pas mal d'huile dans le fond.
L'ail doit cuire sans trop se colorer, en général ça prend entre 30 et 45 minutes.
Une fois qu'il est cuit on sort du feu et on écrase l'ail à la fourchette. S'il y a trop d'huile on peut la réserver dans une bouteille pour d'autres trucs.
On ajoute la crème, le sel et le poivre et on fait chauffer une bonne demi-heure sans porter à ébullition.

C'est prêt, et ça se marie à merveille avec pas mal de plats de base, riz, pâtes, etc.


Salade de pâtes :


    Un peu de roquette.
    Quelques noix de cajou
    Quelques tomates séchées marinées dans de l'huile.
    Éventuellement quelques dés de "tofu rosso", sinon ça doit bien se marier avec des petits dés de parmesan)
    Huile d'olive


Une fois les pâtes cuites et refroidies on coupe les tomates séchées en petits bouts, la roquette (ou pas, ça marche bien sans la couper), on mélange tout et voilà ! Simple mais efficace.


Tartinade aux algues (bien pour des toasts, ça ressemble vaguement au tarama)  :

    Un bloc de tofu fumé.
    Deux yaourts de soja
    Un peu de concentré de tomates (une bonne crotte)
    Paprika moulu (une cuillère à soupe)
    Tabasco à convenance
    Algues en paillettes : Nori, dulse et laitue de mer.


Mixer le tout finement et laisser reposer une heure au frigo.


Voilà. J'en ai plein d'autres mais il se fait tard Sleep

Bon appétit/ Bonne nuit Smile

Tiens j'ai découvert un truc rigolo :
Nombre aléatoire (1,9999) :
3622


Dernière édition par PLefebvre le Ven 9 Mar - 14:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
 
7 Re7 Pour 3 ou 4 (et 3+4 ça fait 7)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Barrettes nœuds et tulle pour Blythe
» [résolu][Requête] Application pour "filmer" ce que l'on fait avec son phone !
» Pate à gauffres
» Godiveau de veau, de volaille ou de lapin
» Lutte contre le lépisme (poisson d'argent)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: DIVERS :: Cuisines et recettes à la cheville...-
Sauter vers: