Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Oyé...Oyé..... AGT21 membre du forum recherche un maître d'apprentissage en Côte-d'Or, idéalement proche Dijon mais tout autre lieu qui conviendrait, pour un CAP en alternance de 2 ans à l'école du Louvre début septembre ou octobre 2018. Contactez AGT21 via MP ou Admin qui fera suivre.......... Mille mercis..................

Partagez | 
 

 '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 29614
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Jeu 4 Juil - 8:24

Bonjour à toutes et à tous,


http://www.lexpress.fr/actualite/rien-ne-resiste-au-travail_1263426.html

Article rare, très intéressant et bourré de vérités................

Que je reproduis ici de peur que le lien ne disparaisse un jour:

*************************************

"Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien"

PhilippeLaurent Par PhilippeLaurent (Express Yourself), publié le 03/07/2013 à 19:35, mis à jour à 19:35


Au travail, "vouloir" n'est pas "pouvoir", explique Philippe Laurent, coach et formateur. Il fait l'éloge du travail acharné et... passionné.



"C'est le travail acharné qui vient à bout de tout, explique PhilippeLaurent. Et de quoi donc, sinon d'abord de nos propres résistances internes parmi lesquelles on peut compter la peur de l'échec, la paresse, sans oublier notre cher mental, ennemi qui peut être redoutable s'il n'est pas bien dompté."

REUTERS/Max Rossi



Quand l'heure de l'examen a sonné, le travailleur est mis à l'épreuve. Un jury impartial mesure ses acquis et sa performance pour le classer parmi les candidats. Impitoyable sélection qui vient mettre un terme à une autre épreuve, celle du travail, où l'homme se mesure à lui-même pour se dépasser.

« C'est le travail acharné qui vient à bout de tout  »

"Quand on veut on peut" est un proverbe trop simple pour être exact. Car vouloir est important mais n'est pas automatique et vouloir sans agir ne produit rien. Entre celui qui veut mais ne peut plus (ou pas encore) et celui qui peut mais ne veut plus ou pas encore, il y a tous ceux qui peuvent "peut-être".

Entre le volontariste et l'attentiste, il y a le velléitaire qui veut beaucoup mais obtient peu car son vouloir reste au stade de l'intention ou du rêve. Passer du vouloir au pouvoir nécessite la phase du travail et requiert des capacités. Virgile écrit " abor omnia vincit improbus": c'est le travail acharné qui vient à bout de tout. Et de quoi donc, sinon d'abord de nos propres résistances internes parmi lesquelles on peut compter la peur de l'échec, la paresse, sans oublier notre cher mental, ennemi qui peut être redoutable s'il n'est pas bien dompté.

Comment donner toute sa puissance au travail ?

•D'abord en lui donnant du sens, c'est-à-dire en l'inscrivant dans un projet de vie personnel. Du passionné au résigné, le travail ne peut être victorieux sans cette motivation indispensable qui fait aimer le travail même quand on ne fait pas le travail que l'on aime. Pour cela, se donner un objectif à très court terme est plus motivant que de se fixer un objectif lointain.

•Vient ensuite le courage des débuts car c'est souvent le démarrage qui est le plus dur: le réflexe de la mise en route est une discipline d'autant plus efficace qu'elle est décidée plus qu'imposée.

•Travailler de manière " utile " requiert quantité d'efforts mais surtout une qualité d'application, où l'homme s'investit à 100% dans les phases de travail et peut se détendre à 100% dans les phases de repos.

•Accepter de devoir franchir les obstacles les uns après les autres, en commençant par les plus faciles, est aussi indispensable.

•Puis viendra le moment où il faudra durer, endurer pour perdurer: avec patience et régularité, la phase " d'ingurgitation " des connaissances (qui frise parfois l'indigestion) deviendra supportable jusqu'à la phase de " décollage " où l'on prendra subitement plaisir à utiliser les connaissances " assimilées " sur des cas concrets. Il n'est pas de performance durable sans cet entrainement progressif où l'homme au travail met au point sa méthode, découvre ses aspirations, son mode favori d'apprentissage et de mémorisation.

•Enfin, tenir bon pendant les inévitables coups de mou, les phases de doute, de découragement, de fatigue physique ou psychologiques. C'est à ces moments précis que s'opèrent les véritables " victoires ". Tel un fauve sur sa proie, l'acharné ne lâche pas tant qu'il n'a pas bien assimilé.

"Travailler intelligemment"

Mais que faire quand le travail acharné conduit à l'échec? Quand le travailleur échoue alors qu'il a donné le maximum, il se sent mal et ne doit pas rester seul. Quand le sentiment de déception ou de dégoût aura disparu, il pourra tirer avec profit la leçon de son expérience et trouver l'énergie pour rebondir. Le succès ne vient pas du premier coup: la médiocrité des premiers résultats permet de mieux se connaître pour mieux exploiter son potentiel.

Pour donner au travail toute sa force, il convient aussi d'éviter certains écueils.

•Le premier est de ne pas présumer de ses forces dans le dilettantisme ni de tomber dans son excès contraire: le volontarisme forcené. Travailler n'est pas une question de quantité mais d'abord de qualité et de régularité: on ne gravit une montagne que pas à pas, "yi-bu yi-bu", disent les Chinois. Le but du travail est d'acquérir progressivement un savoir, un savoir-faire, un habitus qui nous permet d'apprendre, de raisonner ou d'entreprendre avec une agilité grandissante. En travaillant trop et d'un coup, le candidat risque la surchauffe ou la surtension. Rien ne sert de pousser trop fort et trop vite.

•Attention aussi à celui qui s'obstine dans une voie qui n'est pas la sienne pour faire plaisir aux autres ou pour se conformer au rôle qu'il veut se donner.

•Enfin, l'homme ne peut réussir sans accepter les contraintes inhérentes à son travail, toute activité, même la plus passionnante, comprenant son lot de corvées et de déplaisirs qui mettent à l'épreuve sa patience.

"Patience et longueur de temps..."

Le travail permet à l'homme de remporter une vraie victoire sur lui-même quand il acquiert détermination, ténacité et mesure, quand il développe une sérénité confiante qui mise sur l'application quotidienne plus que sur la chance d'un jour, quand il est occasion de donner le meilleur de soi et de repousser ses propres limites.  

Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien, le champion sans travail n'est pas champion car il ne gagne rien, la star sans travail n'est plus star car elle ne brille plus. Peu sont génies, champions ou stars mais tout un chacun peut aller au bout de ses capacités quand les conditions favorables à la mise en acte de sa bonne volonté sont réunies. Cette victoire fortifie et contribue grandement au bonheur. Oui, rien ne résiste au travail.

**************************************

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/rien-ne-resiste-au-travail_1263426.html#8bv3fDTZ4MVbT7Z8.99


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/rien-ne-resiste-au-travail_1263426.html#8bv3fDTZ4MVbT7Z8.99

*******************************************

Belle et bonne journée

Michel Zim
sunny

P.S: http://www.philippelaurent.org/

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
danielle 200

avatar

Messages : 1582
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 71
Localisation : france

MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Jeu 4 Juil - 8:35

Bonjour Michel.

trés intéressant, à méditer.

Danielle200
Revenir en haut Aller en bas
http://gemmestones.co.il
gilaub

avatar

Messages : 760
Date d'inscription : 06/08/2012
Age : 41
Localisation : Bordeaux/Aquitaine/France

MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Jeu 4 Juil - 9:04

Merci pour cet article Wink 
Bonne journée
Revenir en haut Aller en bas
cid



Messages : 106
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 54
Localisation : Antilles neerlandaises / Paris

MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Sam 13 Jan - 18:17

Merci Michel.
Toujours difficile pour moi, les articles synthétiques de concepts, mais bon je me suis accroché lol...
Et d'un seul coup, une phrase éclate : "Comment donner toute sa puissance au travail ?

•D'abord en lui donnant du sens, c'est-à-dire en l'inscrivant dans un projet de vie personnel."

Dans le contexte de l'auteur, ça doit lui sembler cohérent, mais c'est aussi et surtout l'hérésie grandissante de la profession !

Je m'explique : de l'importance du Travail (200% d'accord), de l'importance de donner du SENS à son travail (1000% d'accord)... Mais quel Sens ? "en l'inscrivant dans un projet de vie personnel" lol c'est quoi cette ânerie ? Et chacun fait son petit truc anecdotique juste parce qu'il /elle trouve que c'est intéressant pour sa petite personne ? Et ça donne ces milliers de "créateurs/créatrices" en recherche de reconnaissance pour flatter leur Egos. Ca pollue les réseaux sociaux avec un brouhaha incroyable, souvent relayé et amplifié par des journalistes bloggueuses que je ne veux pas qualifiées (en France on est au top à ce sujet... On aime la littérature parait-il, et on "cause"...).

Donner du SENS ce n'est pas parler de soi même ! C'est communiquer avec les autres...

Enfin je ne cherche pas à convaincre qui que ce soit, mais j'ai (enfin) compris ce que mes futur(e)s "confreres" entendent par donner du sens...

Merci pour cet article
Revenir en haut Aller en bas
Eddy

avatar

Messages : 3720
Date d'inscription : 14/09/2009
Age : 62
Localisation : Tahiti ,Océan Pacifique ...Plouf ! J'suis là ,en plein milieu de nulle part .

MessageSujet: Re-le-genie-sans-travail-n-est-pas-genie-car-il-n-invente-rien   Sam 13 Jan - 19:06

Entièrement d'accord avec toi Cid ,et de toutes les façons il faudrait déjà au départ ce mettre d'accord sur le concept du mot travail .....

Il n'est pas le même pour tous ,diriez vous qu'il est synonyme de plaisir ...non hein ?? Et pourtant ce que nous faisons nous donne (je l'espère du moins ...) beaucoup de plaisir ...

De toute façon je pense que chacun voit midi à sa porte ...je ne suis pas d'accord avec la définition de génie ,d'invention et de découverte ..alors si en plus vous y mêlez la technique ,le savoir appris ou inné ..on ne sort plus de l'auberge ...

Bien à vous ...je regrette que l'on ne puisse avoir de discussion en ´,live' sur le sujet ...j'adore ces chocs d'idées et ces bagares linguistiques ...

Bien à vous tous ...

_________________
Eddy Des îles

                                       Artisan, oui! Créateur,sans doute !. Disons que je fais les choses que j'ai envie de faire .
                                                                                            Robert Goossens.


                                                                                                  www.creatahiti.jimdo.com
Revenir en haut Aller en bas
http://www.creatahiti.jimdo.com
Doblezeta

avatar

Messages : 7621
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 51
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Sam 13 Jan - 19:58

Ah bon..
Parce que vous croyez que le berger qui garde son troupeau dans la montagne lui il parle de son métier....
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29614
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Sam 13 Jan - 22:06

Bonjour Cid,

Pour ma part donner du sens, c'est tout simplement la volonté que TOUT ce que je fabriquerai, puisse être réellement utile aux autres tout d'abord et ensuite tout autant pour moi.

Sachant que je ne vivrai qu'une seule fois, je crois logique que mes créations puissent satisfaire et séduire pour un temps le plus long possible. Ce qui explique que je me fiche complètement du temps que je dois investir pour chacun des bijoux que je décide de fabriquer, que ce soit une commande ou un bijou que je mettrai en boutique.

Vouloir aller vite et se dépêcher est pour moi la plus belle des conneries, en général celle propre à une immaturité, celle d'une personne n'ayant pas compris que l'utilité vrai n'est pas de l'ordre de la quantité mais bien de la beauté et encore plus pour une beauté durable, seul moyen d'envisager une immortalité soit-elle limitée dans le temps.

L'humain, se sachant mortel, n'échappera partiellement à cette certitude que par une pleine satisfaction de l'un ou de plusieurs de ses sens......voilà pourquoi les œuvres d'art, modestes ou non, peu importe leurs prix ( le temps n’existant pas en fait ) sont si attirantes pour nous tous ( auteurs, acheteurs ou héritiers ),  que ce soit en boutique, en musée en atelier ou chez soi dans son salon......ou ailleurs.

Donner du sens est donc aller vers l'infini et vers la beauté, la vitesse n'ayant absolument rien à voir avec cet objectif des plus naturels.


Créer est pour moi ajouter de la beauté au monde, et ce dans le même sens que le vent de la Création qui nous est offerte par les trois règnes de ce monde. Je précise que je suis agnostique et que je me fou cooooooooooooooooooooooooooomplètement du responsable de cet univers. Je considère comme franchement idiot que l'on se plaise à nous rendre coupable ou interrogatif sur les intentions, si il y a, de ce Créateur.

Je suis une créature et en rien je ne veux me casser la tête à tenter de comprendre le Créateur, pas plus que ne pourrait le faire une baguette de pain se posant des questions sur les intentions d'un boulanger en tentant en plus de le nommer par son nom.

Un peu pèle mêle tout cela....ce doit être la tempête de neige. santa  santa  santa  santa  santa  santa  santa  rendeer  rendeer  rendeer  Laughing

Belle fin de journée

Bonheur à toutes set à tous.

Cheese  Cheese  Cheese

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
cid



Messages : 106
Date d'inscription : 17/11/2009
Age : 54
Localisation : Antilles neerlandaises / Paris

MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Sam 13 Jan - 23:10

La distinction Anecdotique/Universel est une solution (comme d'autres) pour reconnaitre ce qui a l'ambition d'être considéré comme de l'Art, de ce qui ne peut y prétendre.
Je l'ai appliqué à la joaillerie (qui n'est pas un Art), peut-être ai-je eu tort ?
Mais je vous donne rendez-vous dans un an, ce sera plus clair...

A suivre,
Revenir en haut Aller en bas
Pablo-manuel



Messages : 83
Date d'inscription : 11/10/2017
Age : 53
Localisation : Bruxelles plage

MessageSujet: Résolution pour 2018   Dim 14 Jan - 0:44

bonjour 

merci pour ce partage Michel  sunny
 suis bien d'accord
 ha!!! les Coach... qu'est ce qu'on ferait sans eux.
c'est ce dont il est question pour ma nouvelle année 2018 et c'est également mes voeux pour vous tous et toutes  cheers action effort travail 


Pablo-manuel
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29614
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Dim 14 Jan - 4:18

Bonjour Cid,

Hum.......


''''' La distinction Anecdotique/Universel est une solution (comme d'autres) pour reconnaitre ce qui a l'ambition d'être considéré comme de l'Art, de ce qui ne peut y prétendre.
Je l'ai appliqué à la joaillerie (qui n'est pas un Art), peut-être ai-je eu tort ? '''''

La joaillerie pas un art !!!!!!

Dans la mesure où un artisan est un créateur, je ne vois pas ce qui pourrait bien l'empêcher de faire de l' art.  Wink

Art: nom masculin (latin ars, artis)

Voici ce qu'en dit le dictionnaire de l'Académie française ( dernière version consultable en ligne )

'' (4) ART. n. m. Méthode pour faire un ouvrage, pour exécuter ou opérer quelque chose selon certaines règles. Savoir un art. Savoir l'art. Les termes de l'art. Les préceptes de l'art. Les règles de l'art. Les procédés de l'art. Les secrets de l'art. Le sublime de l'art. Les ressources, les secours de l'art. Une belle œuvre d'art. C'est un chef-d'œuvre de l'art. Cela est fait sans art. Un discours où l'on a employé tout l'art de l'éloquence. Un poème fait avec art. L'art de la poésie. L'art de l'histoire. L'art de la peinture. L'art du peintre. L'art de parler. L'art d'écrire. L'art des vers. Inventer un art. L'art de la politique. L'art de la navigation. L'art militaire. L'art de la guerre. L'art de la médecine. L'art de guérir. L'art du serrurier, du potier, du tourneur, etc. Il est habile, il est expert en son art, dans son art. Consulter un homme de l'art, les gens de l'art. Exceller dans son art, dans un art.

Les maîtres de l'art, Ceux qui sont regardés comme les plus habiles, les mieux instruits dans la matière dont il s'agit.

Arts libéraux, Ceux où l'intelligence a le plus de part. Arts mécaniques, Ceux qui exigent surtout le travail de la main ou l'emploi des machines. Arts industriels, Ceux qui sont appliqués à l'industrie.

Les sept arts libéraux, s'est dit des Sept principales parties de l'enseignement dans l'école d'Alexandrie. Les sept arts libéraux étaient : la Grammaire, la Rhétorique, la Dialectique, l'Arithmétique, la Géométrie, l'Astronomie et la Musique. Dans les écoles du moyen âge, les trois premiers arts libéraux formaient le Trivium, les quatre derniers le Quadrivium.
ARTS, au pluriel, sans épithète, se dit des Arts tant libéraux que mécaniques. L'invention des arts. Les arts étaient encore grossiers, étaient encore dans l'enfance. Le perfectionnement des arts. Un peuple qui cultive les arts. Les arts utiles à l'homme. Cette matière s'emploie souvent dans les arts. L'École centrale des Arts et Manufactures. Dictionnaire des arts et métiers.
Beaux-arts, ou simplement Les Arts par excellence, La peinture, la sculpture, l'architecture, la gravure, la musique et la danse. L'Académie des Beaux-Arts. Les lettres, les sciences et les arts. On y joint quelquefois L'éloquence et la poésie; et c'est dans cette acception plus étendue qu'on dit Aimer les arts, les beaux-arts. Faire fleurir les arts. Un amateur des arts.

Encourager, protéger les arts.

Il s'emploie aussi au singulier dans cette acception et désigne alors l'Ensemble des œuvres exécutées à une même époque et ayant entre elles des caractères communs. L'art ancien. L'art moderne. L'art grec. L'art byzantin. L'art gothique. L'art de la Renaissance. Une histoire de l'art en France au XVIIIe siècle. Une exposition d'art flamand.
Arts d'agrément, Le dessin, la musique, la danse, etc., considérés comme de simples amusements, enseignés et appris comme moyens de plaire, d'être agréable. Cultiver les arts d'agrément. Il réussit dans tous les arts d'agrément. On enseigne dans ce pensionnat tous les arts d'agrément. On ne lui enseigne aucun art d'agrément.
ART se dit en général du Talent, de l'habileté que l'on emploie pour faire quelque ouvrage, pour obtenir quelque résultat. On y employa l'art des plus habiles ouvriers. J'y ai mis tout mon art. Cela est fait sans art, avec art. L'art merveilleux avec lequel les abeilles construisent leurs cellules. Que d'art ce peuple a déployé dans ces magnifiques ouvrages!
Fig., Agir avec art. Se conduire avec art. S'insinuer avec art. Je voudrais avoir l'art de vous persuader. Vous avez l'art de plaire.
Il est encore le Titre de certains ouvrages qui renferment des préceptes sur un art quelconque. " L'Art poétique " d'Horace, de Boileau. " L'Art d'aimer ", d'Ovide. " L'Art du Forgeron ", par un tel. Il a publié un " Art du Dessin ".

Il se dit au propre et au figuré par opposition à Nature et désigne la Reproduction par la main de l'homme ou la Représentation de ce qui est dans la nature. Les productions de la nature et les ouvrages de l'art. Cette substance n'existe point dans la nature, elle est un produit de l'art. Il n'y a point d'art dans tout ce qu'il dit, c'est la nature qui parle. La noblesse, la dignité de l'art. Les rapports de l'art et de la morale. Les droits de l'art. Avoir le respect, le culte de l'art.

Il se prend aussi dans le sens d'Artifice. L'art perce dans tout ce qu'il dit.

Art sacré, Grand art, Noms donnés aux doctrines des philosophes hermétiques ou alchimistes qui cherchaient la pierre philosophale ''

****************************************************

Bref, si il y a art, il y a un homme ou une femme qui y met toute sa personne. L'artisan peu importe son métier est à ce propos privilégié.

Belle et bonne journée.

Action effort travail  cheers  cheers  cheers  cheers  cheers

YESSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS On fonce  bounce  bounce  bounce  bounce  bounce

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Doblezeta

avatar

Messages : 7621
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 51
Localisation : Au bout du monde

MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Dim 14 Jan - 23:12

Ça fout les boules dire l'art de la guerre, ou qu'un bourreau est un maître dans son art... Sad
On pourra parler alors de l'art de la torture, de l'art de la ségrégation ?
Il y à comme une grosse ambiguïté..
Pour ma part je considère l'art comme la plus élevé, la plus pure des expressions humaines.
Ainsi comme il y a des bons et des méchants, les actes viles de l'être humain je n'arrive pas à les considérer comme un art.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
avatar

Messages : 29614
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 65
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    Mar 16 Jan - 2:21

Bonjour Doblezeta,

Tout à fait d'accord avec toi.

Soyons pacifiste cheers cheers cheers

Belle fin de journée.

Cheese Cheese Cheese Cheese

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zimmermann-quebec.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: '' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien    

Revenir en haut Aller en bas
 
'' Le génie sans travail n'est pas génie car il n'invente rien
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» travail sans filet et harnais de sécurité !!!
» Travail idéal pour les étudiants
» comment decouper des cercles sans crafty?
» Pâte à crêpes sans gluten
» Gâteau au chocolat sans oeufs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: VOS OEUVRES ET INSPIRATIONS :: Sources d'inspiration-
Sauter vers: