Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
..............................................2022...................Depuis déjà plus de douze années notre forum a comme mission essentielle de défendre par des méthodes classiques la fabrication en toute liberté de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Dans un monde parfois débile obsédé de vitesse et de fric, cette mission est plus que jamais nécessaire. Bienvenu aux nouveaux membres, grands remerciements à tous les fidèles inscrits ou non. Très belle journée.................................
-40%
Le deal à ne pas rater :
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – Blanc
20.99 € 34.99 €
Voir le deal

 

 Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
anzaofparis




Messages : 2311
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 36
Localisation : Mvd - 1920 ;)

Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée Empty
MessageSujet: Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée   Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée EmptyDim 7 Mai - 22:40

Première pièce de l'année: la bague bombée, sculptée

LES PHOTOS VONT SUIVRE!!

Je ne vais pas commencer à ramener les termes français qui seront contestées.. bague boule, jonc anglais... ici ça porte un autre nom et je sais même pas si j'ai intérêt à le mentionner... (on appelle ça la bague "ñoqui" ou "gnocchi" pour la version franco-italienne... pas très glamour... mais ça décrit la forme et les motifs limés)

En fait le programme de l'année appelle pour deux bagues bombées qu'on va travailler en parallèle.
Les deux bagues seront préparées en même temps, simplement l'une des deux (celle-ci, la sculptée) sera nécessairement faite à partir d'un plané un peu plus épais (l’autre on peut la faire plus fine au besoin).

Les étapes de travail données par le prof:

Préparer la découpe du corps de bague
Le plané pour l’extérieur du corps de bague peut aller de n’importe où entre 1mm et 1,5mm (voir un peu plus), ça dépendra de la profondeur du limé/ramolayé qu’on veut faire.
On trace une bande rectangulaire, fuselée de chaque côté. Les dimensions, c'est au goût de chacun et en fonction de la taille de doigt...
Pour la longueur du rectangle on part de la taille de doigt (disons 54), on ajoute environ 10mm, (soit 64mm).
Les 10mm à ajouter ça va dépendre du numéro de doigt, de la largeur et du volume qu'aura la bague (très volumineux faut bcp ajouter, peu volumineux et ce sera moins de 10mm)... mais 10mm est un bon point de départ, on peut toujours recouper et diminuer la taille en cours de route avant de terminer.. et faudra forcément en avoir fait une pour savoir plus ou moins combien ajouter… tjs en prenant note.
La largeur maximum (au centre de ce rectangle fuselé) sera au choix... de 9mm à 15mm (plus? moins?). Je fais 12mm.
Et la largeur minimum (aux deux extrémités) sera de 5mm environ (au limage ça diminuera, donc si on vise 3-4mm, c'est bien de partir de 5mm).
On découpe tout ça, pas la peine de s’éterniser sur les finitions des bords (grossièrement oui, mais pas plus que ça).
Une fois cette forme découpée, bords plus ou moins limés au propre (rapidement, c'est pas la finition parfaite qu'on cherche, mais que ce soit propre pour travailler),

Emboutissage au plomb
Pour la mise en volume de la bague, on va emboutir le corps de bague au plomb.

Travail avec du plomb: le plomb à tendance à se déposer en surface des autres métaux, et s’incruster pour venir contaminer les métaux lors des recuits/refonte. Il ne faut donc qu’à aucun moment l’argent n’entre en contact avec le plomb. Moi je suis encore plus extrême et je ne veux même pas que mes bouterolles ou marteaux n’entre en contact directe avec le plomb, de peur que ça embarque le plomb qui viendrait se déposer sur l’argent que je travail avec les bouterolles. Pour protéger l’argent ou les outils contre le plomb, on intercale une chute de cuir ou quelque chose de similaire (que je n'utilise que d'un seul côté contre le plomb) entre le plomb et l'argent.
Après, en réalité, moi je zappe le plomb et je fais ça sur une chute de bois tendre…

On commence par emboutir les extrémités du rectangle. Les bords extérieur des extrémités pour être précise. Ensuite au fur et à mesure de l'emboutissage, on se rapproche vers le coeur du rectangle et le centre du rectangle. La forme doit presque se refermer sur elle-même (et on doit accéder à l'intérieur de l'anneau de côté avec les bouterolles).
Une fois que la forme a commencé à bien prendre, on va la fermer et la souder.
C’est pas nécessaire que tout soit parfaitement, parfaitement uniforme encore (faut quand même que ça y tende bien), puisqu’on va faire de l’uniformisation dans l’étape suivante.

Emboutissage au dé et mise en anneau
On soude l'anneau fermé, directement, sans chercher à rendre la bague ronde encore.
Pour la rendre ronde et uniformiser l’emboutissage, on va travailler l'anneau dans le dé à emboutir.
On le met dans un trou où il rentre et à l'aide d'une valve de soupape et un marteau, on donne deux petits coups d’un côté, on retourne la bague sur elle-même dans le trou et on donne deux autres petits coups identiques de l’autre, et ainsi de suite jusqu'à bien égaliser la bague.
On passe au triboulet où on assure que le cercle intérieur soit bien parfait rond maintenant. Limer/émeriser l'intérieur pour que ce soit parfaitement rond et bien en contact avec le triboulet.
Vérifier que la bague fasse bien la même taille quand on la place dans les deux sens sur le baguier mesureur.

Mon alternative pour préparer le corps de bague
Je précise que j'avais d'abord exécuté la première méthode, au minimum pour la connaître. Mais j'ai préféré fondre la bague que j'avais faite (les dimensions que j'avais choisie ne me plaisaient pas) et la reprendre avec cette méthode ci-dessous, que je trouve plus rapide à faire, plus uniforme puisque moins soumis à l'erreur humaine des coups mal placés… et que ma tendinite (bam, directe revenue après une semaine d’atelier) m’a incitée à ne pas donner trop de coups de marteaux.
Ceci dis, la première méthode est très bonne pour maîtriser l'emboutissage et savoir ce qu'il est possible de faire avec !
--->
On trace un rectangle de la largeur max voulue (12mm dans mon cas). On n'affine pas les extrémités.
On met en anneau, on soude fermé et on met en rond sur triboulet (étape qu’on peut sauter, vu que la machine à rétrécir les alliances fera ce travail aussi si on commence par là).
On passe chaque côté dans la machine à rétrécir les alliances juste pour amorcer la forme bombée de la bague.
On passe au dé à emboutir avec la valve de soupape et le marteau. Deux coups d'un côté, on retourne, deux coups de l'autre jusqu'à ce que la bague ait bien pris la forme bombée voulue (vérifier que la bague ait bien la même taille quand on la met dans un sens ou dans l'autre sur le triboulet mesureur).
Du côté de la soudure, on marque les deux biais qu'on veut couper et on scie les excédents pour affiner le bas de la bague. Limer, ajustager, etc. faut que l’intérieur de la bague soit un rond parfait et les deux bords bien identiques et parallèles.



Fourreau/chemise intérieure
On prépare un anneau qui se calera à l’intérieur de l’anneau bombée dans un plané de 4,5/10e – 5/10e. Il faut que le fourreau soit bien parallèle des deux côtés, et qu’il entre à pression dans la bague bombée. Que les soudures du fourreau et de la bague coïncident. Une fois qu’on a parfaitement ajusté les deux parties ensemble (aucun jour), on soude.
Attention, il s’agit d’une forme creuse fermée, gare à l’explosion, après avoir soudé on ne place à aucun moment la pièce dans quelque liquide que ce soit.
https://bijouxalacheville.forumactif.org/t12872-explosion-d-une-forme-creuse

Décoration en sculpture/ramolayé
A ce stade on aura décidé du motif qu’on souhaite limer, on la dessine sur la bague et on débute le marquage à la scie, suivi d’un travail à la lime.

Ma version de la décoration sculpture/ramolayé
Mon alternative, c’est que j'ai sculptée la bague avant de souder le fourreau intérieur. Vu qu’on veut d’une part limer suffisamment pour donner le volume des motifs qu’on souhaite, mais de l’autre côté, on ne veut pas trop limer et transpercer l'épaisseur de la bague. De faire le limage avant de souder la chemise me permets de voir jusqu’où je peux limer sur la tranche sans dépasser.
Une fois le gros de la sculpture faite, là je soude la chemise intérieure et je continue à la lime aiguille grain fin les finitions de la sculpture de la bague (éradication des tâches de feu au passage).

Si vous restez patient, les photos vont suivre prochainement. Faut juste que je les sélectionne et fasse le travail de les insérer.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/gigi.finejewelry
Doblezeta

Doblezeta


Messages : 8376
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 55
Localisation : Au bout du monde

Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée Empty
MessageSujet: Re: Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée   Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée EmptyMar 9 Mai - 18:59

Bonjour anza

Tu peux pas t'en passer d'expérimenter, hein…? Laughing
Suis les instructions du prof, comme tu dis sur l'autre post…
Si tu soudes la chemise après tu risques de te retrouver avec des tâches de feu.

Ah… Vivan los ñoquis !!! I love you cheers I love you



@+
Revenir en haut Aller en bas
anzaofparis




Messages : 2311
Date d'inscription : 24/11/2012
Age : 36
Localisation : Mvd - 1920 ;)

Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée Empty
MessageSujet: Re: Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée   Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée EmptyMar 9 Mai - 19:08

Hehe, je sais, jsuis chiante comme élève Laughing
Nan mais là c'est la première pièce de l'année, encore fraîche des vacances, énergie débordante, m'imaginant tenir le rythme toute l'année.

Les tâches de feu si je soude après sculpture, c'est pris en compte. Je n'ai pas terminé le limage avant de souder, histoire de pouvoir continuer un peu encore après avoir assemblé la chemise. Du coup tâches de feu éradiquées au passage.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/gigi.finejewelry
Doblezeta

Doblezeta


Messages : 8376
Date d'inscription : 29/10/2012
Age : 55
Localisation : Au bout du monde

Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée Empty
MessageSujet: Re: Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée   Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée EmptyMar 9 Mai - 19:25

Non, mais…
T'as réponse à tout !
On va finir pour t'appeler Google… Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée Empty
MessageSujet: Re: Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée   Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecole MVD 3eme année - Bague bombée sculptée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: APPRENDRE :: Exercices de bijouterie-
Sauter vers: