Bijoux à la cheville

Forum d'échanges et de partages UNIQUEMENT consacré à la fabrication de bijoux faits entièrement à la main sans aucun moulage. Les apprentis, les artisans et les amoureux sont les bienvenues. Vous y inscrire vous obligera au respect de cet objectif.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
...........................................SEBB, membre de notre forum, a posé une question importante sur le forum dans le but de s'installer comme artisan chez lui. Merci beaucoup à ceux qui pourraient l'aider en lui répondant soit via le forum ou encore lui écrivant en MP. '' Atelier à l'appartement '' Grand merci à toutes et à tous.........Plus que jamais nous devons être solidaire en cette nouvelle période planétaire.........................
Le Deal du moment : -22%
-110€ sur Roborock S5 Max Aspirateur Robot
Voir le deal
389.99 €

 

 Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptySam 18 Juil - 8:18

Bonjour,

En amateur, je débute en ciselure, en grande partie en autodidacte.
J'ai eu quelques aperçus du travail et des outils :
    - une démonstration lors de JEMA sur les bords de la Marne vers Maisons Alfort.
    - un stage de découverte sur deux jours en juin :
        présentations et explications
        un travail de tracé : lignes droites, courbes (le genre d'exercice "test d'alcolémie" comme ce qui se fait aussi pour découvrir la scie bocfil, la gravure ...)
        un travail de repoussé : produire une forme en cabochon sur feuille de cuivre
        un travail de tracé matis : j'ai choisi un rond avec une rose des vents et quatre lettres aux points "cardinaux"
   j'ai beaucoup aimé ce stage

Documentations et démonstrations en accès libre sur internet
Pour préparer ce stage, j'ai cherché (via internet) des sources techniques et trouvé notamment :
     - le manuel du ciseleur de Jean GARNIER (éditions RORET, 1903) via le site Gallica de la BNF :          https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6576990q?rk=42918;4

     - les contributions sur la ciselure sur le forum Bijoux à la Cheville (merci à tous)

     - des explications et vidéos sur les sites de "Saign CHARLESTEIN", claires et bien détaillées :
            https://vimeo.com/scstudios/videos/page:4/sort:date
            https://www.metalsmithing-tools.com/chasing-and-repousse-tools
    et d'autres sources intéressantes, je rajouterai les détails et liens dans ce message.

   - Treatise on Chasing and Repoussé , par Genie Goldberger 1972
    http://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.951.5479&rep=rep1&type=pdf

    - Metal Work And Enamelling Ed. 2   par Maryon, Herbert (1923)  https://archive.org/details/in.ernet.dli.2015.42252   je ne l'ai pas encore lu.

 - "Repoussé work for amateurs : being the art of ornamenting thin metal with raised figures" par Haslope, L. L  en 1887  https://archive.org/details/repoussworkforam00hasl


J'ai noté que le ciseleur est très souvent forcé d'être autonome pour ses outils et matériaux, il doit faire une grande partie de ses outils, et préparer sa poix et adapter sa recette à ses besoins et aux produits disponibles dans son environnement.

Je serai heureux de pouvoir suivre d'autres stages, mais je sais que je devrai principalement m'auto-former avec tous les tatonnements que cela implique.

Pour débuter, je travaille sur les outils et sur la poix.

Ciselets
J'ai eu la chance d'acheter des ciselets d'occasion, quelques uns aux puces, et un lot d'une soixantaine de types variés à une bourse horlogère, tous plus ou moins rouillés.
Je les ai déjà plus ou moins remis en état, relativement simplement pour les outils clairs, leurs formes "simples" se prètent bien à un émerisage plus ou moins fort selon l'attaque de la rouille. C'est moins facile pour les mats et je ne suis pas certain du bon résultat.
Je vais compléter ce jeu de ciselets au gré des besoins de mes exercices en formant d'autres ciselets.
Source de matériaux :
   barres d'acier à clavette pour les sections carrées (acier XC45 déjà trempé)
   barres d'acier "simili STUB" pour les sections rondes (acier 100C6 déjà trempé)
   façonnage à froid pour l'instant (meulage avec disques diamantés, pierres à huile, arkansas ...)

Marteaux : les têtes
     premiers essais au tour à métaux en réutilisant des boulons de roue de voiture pour deux petites têtes (15 grammes et 30 grammes) pour du travail de détail.
     Tête de 140 grammes dans un acier de nature inconnue, c'est un bon et gros exercice de travail à la lime. Je ne suis pas certain de la durabilité de cette tête sans traitement thermique, mais sa table est plus épaisse que les proportions habituelles pour compenser si besoin. Son poids en fait un marteau pour le repoussé.
     Quatrième tête en acier XC38, donc trempable, 99 grammes, façonnée, pas encore décorée (un essai de gravure ?) puis trempe envisagée.

Manches : en bois de houx ou de frène.
En houx, chutes d'élagage récupérées il y a trois ans (donc bien secs), faits avec rabot, wastringue, rapes et limes, en suivant le fil des branches plus ou moins courbes. C'est un bois qualifié de dur, mais que je trouve plutôt mi dur, avec un grain fin, assez souple, qui se polit bien (finition avec une sangle de coton façon jaconas + pâte à polir, puis sangle coton et cire).
Comme ce sont de petites branches, je dois composer avec des noeuds et défauts du bois, mais c'est un exercice qui me plait et j'accepte les risques de mon pari.
Frène : j'avais envisagé comme source d'acheter des manches de rechange pour outils de jardinage ou terrassement, et de tailler dedans (un manche pour 10 à 15 Euros peut donner trois à quatre manches de marteaux de ciseleur).
Mais ma chérie m'a récemment indiqué un tas de branches abandonnées sur un trottoir près de chez nous, "je ne sais pas de quel bois".
Je pars me prommener et jette un coup d'oeil en passant : "pas terrible, je verrai au retour".  Au retour , examen de plus près, beaucoup de morceaux courbes, état incertain, ah il reste des feuilles fannées, feuilles composées avec un bourgeon noir à l'extrémité de certaines ... Bon sang mais c'est bien sûr, c'est du frène, j'embarque tout.
J'ai scié les parties inutilisables, découpé en sections travaillables les branches très tordues, et enduit de cire de bougie les extrémités pour éviter les gerces au séchage.
Car ces branches sont vertes, il me faudra attendre.
Mais il restait un gros morceau, avec une partie importante éclatée-arrachée par l'élagueur. Un état à première vue désespéré pour un bon séchage.
Perdu pour perdu, j'essaie de le raboter pour voir ce que ce bois a dans les tripes.
Et comme il me plait, peu à peu, je commence à façonner un manche.
Je découvre une particularité des branches de frène : au coeur il y a un petit canal médulaire avec une moelle (comme pour le sureau). Il me faut éliminer cette partie pour l'emmanchement et le fouet, mais j'accepte de la garder pour la poignée en forme de poire. Peu à peu la forme du manche émerge de cette branche initialement très moche.
Le bois est vert, j'aurai peut être des problèmes au séchage, mais l'exercice est formateur, il me servira de guide pour être plus précis et efficace pour d'autres manches, et j'ai la satisfaction d'avoir rendu, peut être utilisable et beau un morceau considéré au premier coup d'oeil comme perdu. C'est un privilège de dilétante, je le reconnais.

De mes essais de marteaux, pour l'instant beaucoup de choses en cours, pas finies.
Seul le plus petit marteau (15 grammes) est emmanché et a servi à un essai avec un tout petit ciselet de détail. Essai dont je suis satisfait. Je l'ai emmanché si serré que pour l'instant je ne lui ai pas mis de coin pour bloquer le manche dans l'oeil.

Boulets ou blots.
Actuellement, j'ai deux boulets "auvergnats" faits pas sciage d'une boule de pétanque.
C'est quand même petit.
Mes idées pour la suite sont diverses (pas tout à la fois):
   - boulet(s) fait(s) dans une extrémité d'extincteur. J'attends la bonne occasion de récupération.
   - boulets(s) avec un petit wok: attente de bonne occasion aussi
   - blot ou boulet dans une poêle à frire : en stock
   - aussi envisagé : le plat à four en inox.

Support du boulet ou pannonier
J'ai fait un petit pannonier pour le boulet auvergnat : un carré de contreplaqué de 25 mm d'épaisseur, percé en son centre, recouvert d'un morceau de cuir.
Pour la suite :
 une roue en caoutchouc de poubelle d'immeuble, récupérée car non réparable, j'en ai retiré le moyeu, il y aura un travail de rape pour aplanir une face actuellement en tronc de cône
    sac en cuir cousu et rempli de sable, j'ai déjà du cuir en stock.
    en attendant j'ai déjà un petit sac de cuir rempli de sable (lest de 3 Kg pour musculation ou kiné) dont je me sers d'amortisseur pour des travaux de martelage.
   j'ai aussi envisagé la possibilité de faire un erseau ou glène avec un vieux cordage et du fil à surliure.

Poix :
   J'ai déjà la plupart des ingrédients utiles :
       colophane, acheté chez Esprit Composite, 22 rue Gassendi, Paris 14ème, environ 11 € TTC par Kg
       sable de fonderie, acheté chez Esprit Composite, 24 € TTC pour cinq Kg
       cire d'abeille : achetée il y a jolie lurette à un apiculteur au marché
       suif récupéré chez le boucher au marché, j'ai du suif (gras de mouton) et de la graisse de rognon de veau, je crois que le choix n'est pas critique
       goudron de norvège, je n'en ai pas, mais j'hésite, ce n'est pas utilisé dans toutes les recettes.
   Je n'ai pas encore choisi les détails de la recette parmi les nombreuses variantes indiquées ici ou là, mais j'ai à peu près tout ce qu'il faut, j'ai compris que comme pour la cuisine, il faut touiller pour éviter les grumeaux, goûter et ajuster en conséquence.

Décapeur thermique ou pistolet à air chaud.
Pour faire fondre la poix pour coller ou décoller la pièce de métal à travailler.
C'est la version très puissante du sèche cheveux. Disponible dans de nombreux magasins de bricolage. J'ai trouvé le mien d'occasion.

A+

édité le 20/07/2020 : ajout des liens vers le manuel de Jean GARNIER (Gallica) et les sites et vidéos de Saign CHARLESTEIN.


Dernière édition par LucienL le Lun 20 Juil - 17:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptySam 18 Juil - 19:01

Quelques photos de mes marteaux en cours de fabrication.

Le pitchounet de 15 g, tête faite au tour à métaux avant perçage de l'oeil à la chignole puis à la lime aiguille.
Manche en houx, bonne souplesse, flexion en appuyant avec la main au milieu du fouet.
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9294
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9295
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9296
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9297

Le suivant de 30 g fait selon la même méthode et lui aussi à partir d'un boulon de roue de voiture. Je ne connais pas le type d'acier, mais c'est un peu dur.
Oeil à fignoler avant choix d'un manche.
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9298
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptySam 18 Juil - 19:11

Le suivant : acier indéterminé, poids 140 g, et son manche en houx
Tête façonnée avec scie, limes, chignole, finition émeri, décors à la lime aiguille et à la fraise boule
Et oups !
Tout allait bien, mais j'ai voulu TROP bien faire avec un emmanchement très serré, qui ne rentrait qu'avec un nombre certain de coups de maillet. Et avec plusieurs essais et ajustage du bois entre chaque essai, j'ai fragilisé le bois qui a cassé net au dernier coup de maillet, alors que le jour entre fer et épaulement allait arriver à zéro.
Moralité : emmancher un peu serré, mais pas extrèmement serré.
Heureusement j'avais fait un épaulement long avant le fouet, je peux le retravailler, le manche sera plus court (longueur restante totale 23 cm au lieu des 25 cm recommandés.
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9299
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9300
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9301
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9303
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9304
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptySam 18 Juil - 19:18

autre manche en houx en cours d'élaboration, comme toujours je choisis une branche pour ses courbes et je suis en grande partie les fibres.
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9305
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9306

Je n'aurai pas deux manches exactement sur le même modèle
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptySam 18 Juil - 19:22

Tête en acier XC38 (la première dont je connaisse la nature).
Actuellement 99 g, je pense encore retravailler le "tranchant" , et tenter un décor des flancs en gravure (un dessin assez simple).
Puis trempe, comme je pourrai.
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9307
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9308
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9309
Revenir en haut Aller en bas
Bapu

Bapu

Messages : 401
Date d'inscription : 22/01/2018

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptySam 18 Juil - 19:24

Bonjour Lucien,


Technique très intéressante que la ciselure, mais assez difficile à maîtriser, je te souhaite bonne chance dans cette aventure.



Il y a eu un excellent ciseleur qui est passé sur le forum sans s'arrêter toutefois, et c'est bien dommage il aurait eu bien des choses à apporter dans ce domaine ainsi que dans la réalisation des outils.


https://bijouxalacheville.forumactif.org/t13531-presentation



https://www.artisanart.com/fr/mehdi-harzallaoui
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptySam 18 Juil - 19:31

Et enfin pour ce soir, ébauche de manche en frène (encore vert).
Il reste encore à réduire en épaisseur au fouet et à la poignée.

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9310
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9311
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9312

particularité des branches de frène : le canal médulaire qui ici est presque éliminé à la wastringue (léger reste affleurant)
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9313
et qui va réapparaitre au début de la poignée
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9314
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9315
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9316
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9317
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptySam 18 Juil - 19:35

Merci BAPU de ton encouragement.

Je sais bien que tout ne sera pas simple, d'autant que je prends des choix inhabituels et risqués.
Toutes les remarques et critiques sont les bien venues.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 32061
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 67
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptySam 18 Juil - 21:25

Bonjour LucienL,

Merci mille fois pour toutes ces photos et la grande quantité d'information que tu nous offres ici.

La ciselure permet de faire des merveilles. Il m'est arrivé d'en faire quelques fois.....avec toujours l,envie d'y revenir un jour ou l,autre.

Ciseler est à la fois questions de finesse, de précision et de temps, mais quel bonheur de voir un plané relativement mince prendre un charmant volume.

Très belle fin de journée.

Michel Zim
sunny

Merci aussi à Bapu pour avoir retrouvé ce lien.  sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://zimmermann-quebec.com/
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyDim 19 Juil - 17:29

Merci Maître Zim.

J'ai compris que la ciselure est devenue une spécialité rare, que de tout temps les ciseleurs et ciseleuses ont dû se débrouiller pour faire ou adapter leur outillage (pour un nouveau travail, il manque souvent quelques ciselets un peu différents de ceux déjà disponibles), et maintenant plus encore.
J'ai cherché via internet autant de renseignements que je pouvais en trouver (en faisant le tri quand même).
J'y ai vu des points communs, et aussi une grande diversité de solutions (en particulier pour la poix), parce que le métier est varié, et je suppose aussi par adaptation ou opportunités aux disponibilités locales.
Je vais essayer de colporter ici ce que j'ai pu glâner ailleurs.
Certaines fois je pourrai citer mes sources, mais pas toujours parce que je n'ai pas tout noté.
Si certaines infos vous intriguent ou vous font tiquer, dites le !
Sans pratique, je ne sais pas encore distinguer ce qui est vrai ou faux, et s'il y a du faux, il vaut mieux que je corrige ce que j'aurai écrit.
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyDim 19 Juil - 18:56

Quelques bois utilisables pour les manches de marteaux de ciseleurs.
Dans ce que j'ai aperçu, la plupart des manches de marteaux vendus commercialement sont en frène.
J'ai vu citer comme bois recommandés :
- le cornouiller mâle très recommandé anciennement pour des manches de grande qualité (résistance aux chocs, faible risque de se fendre, dense, grain fin, bonne souplesse). C'est un arbuste qui devient rare et est vendu essentiellement pour l'ornement paysager. Bois quasiment pas disponible commercialement. Je rêve d'en trouver un jour.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cornus_mas
{correction 23/07/2020 : suppression de sanguin (je faisais une confusion entre cornouiller male et cornouiller sanguin qui sont deux espèces distinctes. Ajout d'un lien vers la page wikipedia}
- frène : toujours beaucoup utilisé pour des manches d'outils de jardinage et terrassement, donc assez facile à trouver sous forme de manches de remplacement.
J'ai eu la chance d'en trouver en juin, mais les branches sont encore vertes. Un essai me confirme que c'est un bois agréable à travailler.
- accacia : bien recommandé par une ciseleuse.
- if : le bois des célèbres arcs anglais, très réputé pour des manches de marteaux de ciseleurs
- poirier ou pommier : comme pour tout fruitier, il faut savoir composer avec les noeuds
- buis : je n'ai pas encore testé du point de vue de la souplesse, attention toutefois dans le cas de tout petits manches au coin de blocage dans l'oeil, j'ai fait un manche pour un tout petit marteau d'horloger, le bois s'est fendu avec le coin, mais pour l'instant le manche a l'air de tenir bon. Je cite cela car j'ai lu que malgré toutes ses qualités, l'assemblage par clouage ou par vissage n'est pas recommandé avec le buis. Si j'avais lu cette remarque plus tôt, j'aurais fait un coin beaucoup plus fin.
- le houx : c'est le choix pour certains de mes essais. Je ne me souviens plus de ce qui m'a mis sur cette voie, mais elle me semble prométeuse. N'essayez pas trop de trouver du bois de houx dans le commerce. Faites des balades en fôret. C'est comme cela que j'ai trouvé mon petit stock qui sèchait depuis 3 ans. Et j'en ai trouvé encore ce matin, dans les débris d'une coupe d'éclaircissement de chênes, hêtres et chataigniers (c'est moins pire qu'une coupe totale, mais il y avait quand même du massacre et du gachis).
J'ai eu une excellente canne de marche en houx, très souple, pommeau bien poli, trop bonne, je me la suis fait chapparder.
J'ai lu plus récemment que le houx était le bois de la canne de randonnée de Goethe et de la baguette magique de Harry Potter. Je ne me prends ni pour l'un ni pour l'autre.

- Oranger des Osages ça c'est pour l'amérique du nord, et ça y semble très réputé

Baleine (fanons de baleine) cité par Jean Garnier, mais qui ne s'y fie pas beaucoup car c'est bien souple mais finit par se fendre. Oui, je sais, ce n'est pas du bois.

Mais cela m'amène à évoquer les tiges de fibres de carbonne, que je n'ai pas vues citées pour cet usage mais qui pourraient avoir des propriétés semblables aux fanons de baleine.

Il existe certainement plein d'autres bois ayant de bonnes qualités pour un manche de marteau de ciseleur.

De tous ceux cités ci dessus, le plus facile à trouver commercialement est sans doute le frène. Avec un bon manche de pelle ou de pioche, on peut faire trois voire quatre marteaux de ciseleurs, pour un ordre de prix de 10 à 15 Euros. Il faut y rajouter un demi litre d'huile de coude.

Dimensions :
La longueur du manche qui semble recommandé par de nombreuses sources et de 25 centimètres.
Je n'ai pas vu de recommandations pour la hauteur et la largeur de la "poire du manche", c'est à chacun de trouver les tailles et arrondis idéaux.
Je rapproche cela d'une discussion avec un dinandier : "le manche du marteau est choisi par chaque artisan. Si je prends le marteau d'un collègue, ce ne sera pas confortable pour moi" (aux JEMA 2019 aux ateliers de la fondation Coubertin). Je pense qu'il faut une pratique bien établie pour pouvoir faire la différence.
La poignée doit être bien arrondie de tous côtés, sans cassures de courbes et poncée très finement.

Le fouet : je n'ai pas trouvé directement de chiffres repères pour ses dimensions.
La finesse du fouet donne toute la souplesse qui contribue à l'effet de rebond.
Ce rebond est essentiel pour un travail de percussions répétées précises et sans fatigue. Il aide la remontée du marteau sans peine. La main guide le mouvement de manière souple (les doigts ne sont pas serrés forts) et ajoute juste un peu d'énergie pour chaque frappe.
Le point le plus mince semble se situer vers les 2/5 de la longueur du manche pris à partir de la tête (d'après l'observation de photos de manches anciens, trouvés sur le ouèbe).
Pour un manche fait main, la section du fouet est plus haute que large, et peut être ovale ou rectangulaire.
Les manches faits machines sont tournés et leurs fouets semblent de section circulaire.
Largeur et hauteur sont liées au type de bois et au poids de la tête. Cela peut être très fin (de l'ordre de 6 à 8 mm) pour un marteau très léger, mais doit être relativement plus épais pour un marteau à repousser qui demande plus d'énergie.
La taille du bois au niveau du fouet doit suivre les veines du bois. Une taille en oblique à cet endroit préparerait à une cassure.

L'emmanchement :
L'emmanchement proprement dit (le tenon de bois qui rentre dans la mortaise d'acier) est précédée d'un renflement (cas de toutes les familles de marteaux) et généralement pour les marteaux de ciseleurs d'un épaulement qui vient s'appuyer sur la face arrière de la tête.
L'oeil dans la tête sera de préférence ovale, ellipsoïdal ou d'une forme proche.
Avec un trou cylindrique, la tête risquerait de pivoter par rapport à l'axe du manche, sans forcément se démencher.
L'entrée de l'oeil (côté manche) sera avantageusement faite avec un léger chanfrein court pour aider à repérer le bon ajustement du tenon à la lime.
La sortie de l'oeil (côté opposé au manche) sera avantageusement faite avec un chanfrein léger mais un peu plus long (sur deux millimètres par exemple) pour aider au bon blocage de l'emmanchement par le coin de blocage. Le bois repoussé par le coin prendra l'espace du chanfrein et le manche sera meiux maintenu dans le fer.

A suivre


Dernière édition par LucienL le Jeu 23 Juil - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyDim 19 Juil - 20:17

Avec un peu d'images, ça serait mieux , non ?
via wikimedia, quelques marteaux du mobilier national, belle variété de formes de têtes et manches.
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) 800px-Marteaux_de_ciseleur_-_Mobilier_national

site le bronzier d'art et sa page sur la ciselure :
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) MARTEAUX-DE-CISELEUR-e1454506892312
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) CISELETS-1024x768
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 32061
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 67
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyLun 20 Juil - 17:52

Bonjour LucienL,

Toutes tes explications et tes photos font réellement rêver.

Voici mon marteau de ciseleur, son manche est loin de l beauté des tiens, mais il me rends quand même de grand service, même si je ne m'en sers pas souvent.

Extraordinaire tous ces ciselts dans les boites de conserves, une sacré richesse.

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Dscn1510

Je me demandais, connais-tu le bouleau jaune appelé ici le merisier un bois dur avec un grain très fin ? J'en ai chez moi une petite quantité assez pour me découper un joli manche et le sculpter comme il se doit.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Bouleau_jaune

Trèes belle journmée.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://zimmermann-quebec.com/
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyLun 20 Juil - 18:15

Le bouleau jaune ne semble pas connu en Europe.
C'est bien aussi que des espèces naturelles ne soient pas sur tous les continents.

Le merisier (cousin sauvage des cerisiers) est bien connu pour du bois de meubles, il a de bonnes qualités pour cela.
Je ne l'ai pas vu mentionner comme possible source pour des outils.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Prunus_avium
Cette page le décrit comme pouvant quelque fois être assez nerveux, ce qui n'est peut être pas idéal pour un manche de marteau de ciseleur
http://www.charronerie.com/merisier.php

https://viagallica.com/v/merisier_des_oiseaux.htm#bois


Tout cela est de la théorie qui donne de bons repères, mais il ne faut pas pour autant rejeter les essais et opportunités.

Je vois aussi que le bouleau jaune est l'arbre emblématique du Québec depuis 1993, c'est une bonne raison pour toi, Michel, de l'utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyMar 28 Juil - 18:17

Ce matin : jour de fonte.
Rassurez vous, rien de prohibé ici ;-)
J'ai fondu presque 10 Kg de plomb, notamment pour faire des tas pour emboutissage,
et pour lester le fond de mes mini-boulets.
En plus de ma boule de pétanque sciée en deux, j'ai maintenant deux autres mini-boulets du même calibre,
issus d'une bouteille de gaz de protoxyde d'azote récupérée vide.

J'ai aussi fait un mélange pour servir de poix de ciseleur.
La recette choisie :
250 g de colophane (extrait de résine de pin)
200 g de sable de fonderie (précision au 25/08/2020 : sable de fonderie rouge)
65 g de cire d'abeilles

J'ai chauffé au bain marie, d'abord la colophane, c'est long à fondre et dur à remuer,
puis un peu de cire (10 à 15 g) et cela devient un peu moins dur,
puis ajouts progressifs de sable de fonderie et de cire. Et remuer, remuer, remuer.
Un peu avant d'avoir mis toute la cire, j'ai fait le test de cassure :
je sors le tournevis qui me sert de baton à remuer, je laisse une stalactite en dégouliner et commencer à figer,
je la détache et la roule dans mes doigts comme un boudin de pâte à modeler
(à ce moment c'est un peu chaud mais pas brûlant), et je laisse refroidir.
Je tente ensuite de tordre le boudin, et il casse. Conclusion : encore trop cassant.
Je rajoute ce qui reste de cire et je retouille et retouille encore quelques minutes.
Nouveau test de cassure : cette fois c'est bon, une fois froid le boudin se tord (en résistant quand même).
Le test de cassure est celui préconisé dans le livre de Jean GARNIER. Je le trouve simple à réaliser.
Je ne rajoute donc pas le petit chlouc de graisse de boeuf prévu dans la recette.
J'ai rempli mes mini boulets au ras bord, et versé le reste dans des moules
pour faire des "pains" de ciments commodes pour un emploi ultérieur.
Je pourrai faire les premiers essais de ciselure dans les jours à venir.

La recette que j'ai choisie est inspirée de celle trouvée et traduite par ZZ et AZOP (Doblezeta et Anzaofparis) que je remercie.
J'ai remplacé la poudre d'oxyde de fer par du sable de fonderie.
J'ai pris 65 grammes de cire (au lieu de 75 selon les proportions de la recette) car j'avais commencé à couper un bout de pain de cire comme ça.

Sources d'achat :
colophane, chez Esprit Composite, 22 rue Gassendi, paris 14, environ 11 Euros TTC par Kg (vendu par sac d'un Kg)
sable de fonderie rouge , chez Esprit Composite, 24 Euros TTC pour un sac de 5 Kg (pas de sac plus petit)
cire d'abeilles, au marché, vendu par un apiculteur, de l'ordre de 15 Euros TTC par Kg

Le sable de fonderie est constitué principalement de sable de fontainebleau
(grains de silice très pure et très fins), et je suppose, d'argile et d'oxyde de fer (belle couleur bordeaux).
Je pense m'en servir aussi pour des essais de moulage de plomb.

Précision au 25/08/2020 : Le sable de fonderie vendu chez Esprit Composite est de type sable de fonderie rouge. Ce sable est constitué principalement de sable de Fontainebleau très fin, d'un peu d'argile et d'huile.
C'est peut être ce peu d'huile qui fait que je n'ai pas eu besoin d'ajouter de la matière grasse.


Dernière édition par LucienL le Mar 25 Aoû - 10:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyMar 28 Juil - 19:09

J'ai pu trouver de nombreuses recettes de poix de ciseleur, présentées dans des fils de ce forum, dans des sites internet ou dans des livres anciens.
Ces recettes sont très variées. Au début, je ne savais plus ou donner de la tête, laquelle choisir.
Puis j'ai cherché où acheter les composants. Je suis un dinosaure qui n'achète qu'en boutiques.
Cela m'a donné du temps pour réfléchir, prendre du recul.

J'ai trouvé des points communs à ces recettes, un genre de schéma général.

Schéma général
On y trouve toujours trois familles d'ingrédients :
- un liant
- une charge minérale
- un ou plusieurs additifs assouplissants
Dans chaque recette, il y a au moins un représentant de chacune des trois familles, parfois l'un des constituants est déjà la combinaison de produits de deux familles.

Le liant (substance collante)
Dans ce que j'ai trouvé, le liant est toujours la résine de pin, un dérivé (colophane) ou un produit en contenant (ciment de fontainier).
La chaleur le fait fondre, l'exposition directe au feu le brûle (utile pour nettoyer).

La charge minérale est très variée.
C'est toujours une poudre très fine, choisie je pense selon les opportunités d'approvisionnement.
J'ai trouvé notamment cités :
- le platre (sous son appellation italienne "gesso" par Benvenuto Cellini)
- le blanc de meudon (calcaire)
- le calcaire
- le talc
- l'argile en poudre ou la terre argileuse
- la brique finement pillée (oublié dans le post initial, rajouté le 29/07/2020)
- charbon pilé
- la pierre ponce en poudre (pumice en anglais, oubli réparé le 29/07/2020)
- le sable
- le sable de fonderie (opportunité de fourniture pour un ciseleur qui travaille le bronze issu de fonderie)
- l'oxyde de fer (assez facile à broyer finement, et anciennement employé en bijouterie comme abrasif)
Les grains doivent être très fins pour que la poix soit homogène et pour éviter tout point dur, même petit.
Dans les charges précitées, deux types ont des caractéristiques qui les distinguent :
- l'oxyde de fer est le plus dense : 5,2 Kg/dm3
- le sable de fonderie classique a une densité de l'ordre de l'ordre de 2 (silice pure 2,2)
- des sables de fonderie (récents ?) sont constitués de mélanges de chromite, zircon, olivine, kerphalite, avec des densités entre 3,2 et 4,8
- le sable de fontainebleau (aussi appelé sable à lapins) a des grains très fins ET anguleux, ce qui pourrait influer sur la maléabilité de la poix ( * 1 ).



Les matières assouplissantes :
- cire : j'ai supposé qu'il s'agissait de cire naturelle d'abeilles
- huile végétale (olive, colza, tournesol ...)
- graisse animale (suif, graisse de boeuf ...)
- goudron de Norvège ou goudron végétal
(je classe ce goudron dans la catégorie assouplissant, car il est cité pour ce rôle,
mais comme il est issu de la distilation des pins, c'est à discuter)


page wikipedia en anglais (rajout le 29/07/2020) : https://en.wikipedia.org/wiki/Chasers_pitch

( *1 ) source d'info : la stabilité du ballast des voies ferrées. Vous savez, c'est le gros talus en cailloux sous les rails d'une voie ferrée.
Un bon ballast doit être constitué de cailloux de taille appropriée ET obtenus par concassage avec des cassures irrégulières et arêtes vives.
Ainsi, il stabilise la voie. Au fil des années, avec les vibrations du passage des trains, il s'émousse, s'arrondit un peu. Puis il faut le renouveler.


Dernière édition par LucienL le Mer 29 Juil - 8:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyMar 28 Juil - 19:28

Ail, Ail, Ail ?
(et pas aille aille aille)

Dans un site internet en langue espagnole dédié à la ciselure il y a quelques renseignements intéressants
(hélas pour moi par traduction automatique, mais heureusement avec un peu d'aide de ma chérie)
https://cincelado.webcindario.com/index.html
et notamment une recette de poix
https://cincelado.webcindario.com/32_la_pez_griega_componentes_y_preparacin.html
citation :
"1 kg de pez rubia, también conocida como colofonia, que no es otra cosa que resina de pino.
Aceite de oliva (a poder ser), 200- 250 cc. También se puede usar aceite de girasol, e incluso sebo derretido.
Tierra, 200 gr. Se suele usar almagra, que es de color marrón. También podemos usar talco, oxido de hierro o dolomita. Sí, el lacre que se usaba para sellar cartas también se fabricaba así.
Un par de dientes de ajo"

Et c'est le dernier ingrédient de la recette qui m'intrigue, "Un par de dientes de ajo"
Il faut d'abord chauffer l'huile et faire revenir l'ail avant de le retirer, si j'ai bien compris.
Mystère : quel rôle l'ail joue t'il ?
Je sèche et j'en appèle à l'expertise collective des lecteurs de ce forum.

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin

Messages : 32061
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 67
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyMer 29 Juil - 17:24

Bonjour LucienL,

Je viens de lire tes derniers post, vraiment super intéressant que tu nous décrives avec précision tout ce qui peut entrer dans la fabrication de la poix.

Je retiens l'excellent test de la cassure. Wink

Pour l'ail, peut être est-ce simplement pour parfumer quelque peu la poix lorsqu'elle est chauffée !!!!!! et se dire '' Tiens j'irais bien casser la croûte moi !!!

Super belle journée à toi.

Michel Zim
sunny

_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://zimmermann-quebec.com/
Admin
Admin
Admin

Messages : 32061
Date d'inscription : 05/08/2009
Age : 67
Localisation : Québec Canada Voie Lactée Laniakea

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyMer 29 Juil - 17:27

Encore moi,

Je me suis permis d'ajouter ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) au titre de ton post, de sorte à pouvoir retrouver plus facilement ces recettes via le moteur de recherche.

Cheese

France

Michel Zim
sunny


_________________
Tout ce qui vaut la peine d'être fait, vaut la peine d'être bien fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://zimmermann-quebec.com/
Raquel



Messages : 169
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 48
Localisation : bourgogne Yonne

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyVen 31 Juil - 7:55

Bonjour Lucien
J'ai fais une formation d'un an et demie de ciselure en Argentine (mon pays). Il y en a, la bas, une importante tradition et ciselure en argent encore aujourd'hui.
Or, cela fais plus de 20 ans, et malheureusement je ne pratique pas depuis. Mais, je les outils et un poste de travail livre si cela t'intéresse de venir pratiquer un peu avec quelqu'un qui, malgré les oublis et le manque de pratique, peut te montrer quelques gestes important (malgré tout, la main a une memoire importante, quand on se remet, les choses reviennent un peu).
Le hic est que je suis en bourgogne, dans le yonne, et je ne peut pas, malheureusement, loger personne. Mais, si ta curiosité et ta bourse te permettent de louer une chambre d'hôte, les portes de mon atelier restent toujours ouvertes...
raquel
Revenir en haut Aller en bas
Raquel



Messages : 169
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 48
Localisation : bourgogne Yonne

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyVen 31 Juil - 7:59

je ne me rapelle pas la recette du poix mais je me rapelle avoir utilisée du goudron, cire d'abeille entre autres. pour l'ail, ça me dit rien...
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyVen 31 Juil - 14:28

Merci Raquel de ton aimable proposition.
Dans les mois à venir, la situation épidémique actuelle ne me donne pas envie de me déplacer.
Revenir en haut Aller en bas
Raquel



Messages : 169
Date d'inscription : 18/01/2010
Age : 48
Localisation : bourgogne Yonne

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyVen 31 Juil - 14:43

oui, je comprends bien..... pareil pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyVen 31 Juil - 14:50

Premier essai de ciselure et repoussé en solo.
C'est le modélisme qui par des chemins bizarres m'a conduit à m'intéresser de plus en plus à l'horlogerie et la bijouterie.
Alors pour commencer, j'ai pensé qu'un essai de petite barque rondouillarde serait un bon exercice.
Un plané de cuivre de 0,4mm (un peu mince, mais il faut bien essayer), et au boulot.
D'abord, délimitation du contour au traçoir. J'ai essayé en tout premier un petit traçoir courbe, mais j'ai vite vu que ce n'était pas idéal, j'ai changé pour un traçoir droit de 4mm.
Ensuite, décollage, nettoyage, retournement, recollage et travail avec des embossoirs.
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9385
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9386
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9387
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9388
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9390
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9393

Comme ça va raisonnablement bien, je passe à la phase deux de l'exercice :
décollage, nettoyage, retournement et collage, puis délimitation des joints de planches de bordé, et mise en relief pour figurer un bordage à clins (comme les coques de bateaux vikings).
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9398
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9400
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9401

Bon, c'est plein de défauts, mais c'est un début, en tatonnement, en découverte de mes outils et en modifiant certains outils en milieu d'exercice.
J'ai en gros obtenu la forme que je voulais et en plus suggéré le relief.
Je n'ai pas voulu affiner plus, car avant retournement, l'épaisseur n'était que d'environ 0,2 mm par endroits, et en continuant plus j'ai peur de faire de la dentelle.
Revenir en haut Aller en bas
LucienL

LucienL

Messages : 339
Date d'inscription : 31/07/2015
Localisation : Paname sud

Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) EmptyVen 31 Juil - 14:57

Quelques outils annexes utilisés dans l'exercice ci dessus :
outils diamantés (différentes finesses de grain) et vieille pierre arkansas pour meuler des ciselets :
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9407

Gabarits de courbe, intérieures ou extérieures (pour contrôler la courbe dans le creux du repoussé)
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9418
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9419
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) IMG-9420
Ce sont des outils d'ajusteur, mais ils sont bien utiles pour certains travaux de bijouterie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty
MessageSujet: Re: Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )   Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix ) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ciselure : débuts en amateur ( Incluant recettes détaillées pour la poix )
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bijoux à la cheville :: TECHNIQUES ET ÉTAPES :: Gravures et ciselures sur or, sur argent .......sur acier....-
Sauter vers: